The Suicide Squad, Superman, Justice League Dark... comment Warner relance doucement son univers DC

Arnold Petit | 24 juillet 2021 - MAJ : 24/07/2021 17:45
Arnold Petit | 24 juillet 2021 - MAJ : 24/07/2021 17:45

Même si le studio ne veut pas totalement l'assumer, Warner Bros. est en train de refondre son univers étendu consacré aux personnages de DC.

Ce n'est pas nouveau, l'univers étendu consacré aux personnages de DC (ou DCEU) est un énorme bordel (et c'est d'ailleurs pour ça qu'on a proposé un guide complet pour s'y retrouver). Après Man of Steel et Batman v Superman : L’Aube de la justice, dont le succès n'a pas été aussi retentissant qu'espéré, Suicide Squad a peut-être refroidi tout le monde, mais Wonder Woman a ramené un peu d'espoir et enfin permis aux super-héroïnes d'exister au cinéma.

Puis vint Justice League, et ce que Warner Bros. avait commencé à bâtir s'est alors effondré comme un château de cartes. Tout un scandale autour du film a suivi, d'abord pour trouver le responsable du désastre puis avec les demandes répétées et incessantes autour de la version de Zack Snyder, auxquelles le studio a fini par céder avec le Zack Snyder's Justice League.

Maintenant que l'histoire est terminée, que Warner a reconnu que son univers étendu était un échec et que le Snyderverse est définitivement mort et enterré en dépit du harcèlement vivace des fans, il faut aller de l'avant, et pour ça, Warner Bros. opère une sorte de reboot de son univers étendu, tout en continuant de l'étendre par-delà les salles de cinéma grâce à HBO Max.

 

photo, Zack Snyder's Justice LeagueLa revanche des héros

 

Même si le studio préfère parler d'évolution plutôt que de refonte, il s'agit pourtant de faire table rase du passé comme l'illustre The Suicide Squad qui arrive le 28 juillet en salles. Après le fiasco de Justice League, le studio aurait peut-être déjà dû considérer la chose, mais avec Aquaman en approche, impossible de tout arrêter. Encore plus lorsque le film réalisé par James Wan a franchi la barre symbolique et pourtant si évocatrice du milliard de dollars au box-office et qu'une suite a tout de suite été commandée, Aquaman and the Lost Kingdom, prévue pour décembre 2022.

Alors plutôt que d'abandonner ses idées d'univers partagé, Warner a patienté et s'est focalisé sur des projets plus ou moins indépendants. Assumant à peine son lien avec les autres films, Shazam! a timidement prouvé que le DCEU avait peut-être encore un avenir ; Joker a démontré qu'il n'y avait pas besoin de Batman ou de super-pouvoirs pour faire un carton et décrocher un Oscar ; puis Birds of Prey a confirmé que Margot Robbie était fantabuleuse en Harley Quinn, mais s'est quand même bien ramassé au box-office.

Aussitôt développé après le succès du premier, Wonder Woman 1984 a inauguré la nouvelle stratégie pour laquelle Warner a opté pendant la pandémie et a donc eu le droit à une sortie en salles et sur HBO Max, permettant ainsi au studio de célébrer un relatif succès que personne ne peut clairement quantifier et de lancer son expansion vers le petit écran (et aussi une suite, forcément).

Chronologiquement, voilà donc The Suicide Squad, qui veut clairement faire oublier l'horreur de Suicide Squad, mais en s'appuyant quand même sur ce que les spectateurs connaissent des personnages et de leur histoire. Faire du neuf avec du vieux, en gros. Une méthode que le studio semble être en train d'appliquer avec son univers de plus en plus étendu.

 

photo, Margot Robbie, Joel KinnamanLa même, mais en mieux

 

SHAZAM, BLACK ADAM ET JUSTICE SOCIETY

Black Adam aurait dû faire son entrée au sein du DCEU dans Shazam!, mais comme le personnage méritait bien plus qu'un simple second rôle du fait de son histoire et de sa puissance, le film réalisé par David F. Sandberg s'est donc uniquement concentré sur Billy Batson (Zachary Levi) pendant que le super-héros incarné par Dwayne Johnson a été mis à l'écart, indéfiniment, en attendant son propre film, finalement calé pour le 27 juillet 2022.

Le long-métrage réalisé par Jaume Collet-Serra fera donc office d'origin story pour Black Adam dans un nouveau pan de l'univers de DC, mais servira surtout à introduire certains membres de la Justice Society of America : Atom Smasher (Noah Centineo) Hawkman (Aldis Hodge), Cyclone (Quintessa Swindell) et Doctor Fate, qui sera interprété par Pierce Brosnan, rien que ça. Cette nouvelle équipe de super-héros continuera ensuite de s'agrandir avec Hourman, qui aura lui aussi le droit à son film rien qu'à lui, écrit par Gavin James et Neil Widener (scénaristes des futurs San Andreas 2 et Inssaisissables 3).

En attendant de pouvoir reformer la Justice League comme il se doit dans un futur lointain, Warner compense donc avec son ancêtre (peut-être avant de tous les réunir dans un film) et prépare aussi la rencontre tant attendue entre Black Adam et Shazam, qui pourrait avoir lieu après Shazam ! Fury of the Gods, prévu pour juin 2023 si tout se passe comme prévu.

 

photo, Justice Society of AmericaThe Rock à la rescousse

 

FLASH, MULTIVERS ET SUPERGIRL

The Flash est une arlésienne. Annoncé en 2013 parmi les premiers projets du DCEU pour une sortie prévue pour 2016, puis 2018, le film consacré à Barry Allen est sans doute celui qui a connu la production la plus longue et la plus chaotique de tout l'univers étendu de DC après Justice League. Les réalisateurs se sont succédé les uns après les autres, le scénario a été réécrit à plusieurs reprises, la sortie s'éloignant un peu plus à chaque nouvel obstacle.

Et pourtant, bien qu'il ne soit attendu que par trois personnes (lol) et qu'Ezra Miller restera celui qui incarnera le Bolide à l'écran malgré sa performance dans le Zack Snyder's Justice League, The Flash va absolument tout changer pour le DCEU. Lors du DC FanDome, le réalisateur Andrés Muschietti et sa femme et productrice Barbara Muschietti ont déclaré que le film permettra d'ouvrir les portes du multivers et de relancer l'univers étendu de DC. Idée déjà évoquée quand il a été révélé que le scénario serait inspiré du comics Flashpoint.

 

FlashPersonnification de la gêne

 

Grâce au concept de multivers, Warner peut absolument tout se permettre et repartir sur de nouvelles bases. Avec le retour du Batman de Michael Keaton et du Batman de Ben Affleck, The Flash sert de pont entre les films réalisés par Tim Burton et ceux réalisés par Zack Snyder (en ignorant les films de feu Joel Schumacher au passage), mais aussi avec tous ceux que le studio a envie de rattacher au DCEU. Le Joker de Joaquin Phoenix (qui aura un Joker 2) peut donc ainsi se retrouver dans un univers alternatif et le Superman de Tom Welling dans un autre, tous renfermés à l'intérieur du multivers de l'infini. N'importe quelle adaptation de DC, ancienne ou nouvelle, pourra potentiellement être un univers alternatif après The Flash.

D'autre part, le film prévu pour le 2 novembre 2022 sera aussi chargé de présenter la Supergirl de Sasha Calle avant qu'elle ne revienne peut-être dans son propre film (dont les rumeurs courent depuis 2018). Aucun détail n'a été donné concernant la Kryptonienne pour l'instant et rien n'indique qu'elle soit bien la cousine du Superman d'Henry Cavill et pas d'un autre Superman parmi tant d'autres. Warner pourrait choisir d'exploiter les subtilités du multivers jusqu'au bout et c'est visiblement ce que le studio compte faire avec son héros le plus connu.

 

photoEt pourquoi pas carrément ramener les Watchmen avec une adaptation de DC Univers Rebirth : Le Badge ?


THE BATMAN, TERRE-2 et GCPD

Largement attendu depuis qu'il a été annoncé fin 2016, The Batman a connu plusieurs déboires après le contrecoup de Justice League et le départ de Zack Snyder. Alors que Ben Affleck devait renfiler le costume de Batman et même réaliser le film, l'acteur et cinéaste s'est progressivement éloigné de Gotham City jusqu'à renoncer (pour revenir ensuite tourner Zack Snyder's Justice League et The Flash).

Matt Reeves a été retenu pour lui succéder derrière la caméra pour un film qui ne serait donc plus consacré au Batman de Ben Affleck, mais d'un tout nouveau Batman, jeune, inexpérimenté, incarné par Robert Pattinson. Fini le vieux Chevalier Noir de 110 kilos alcoolique et dépressif tiré de The Dark Knight Returns, place désormais à la fraîcheur et l'impétuosité d'un héros qui démarre sa quête entre justice et vengeance aux côtés d'une toute nouvelle Catwoman (Zoë Kravitz) et d'un nouveau Gordon (Jeffrey Wright) dans un scénario qui serait inspiré du comics Un Long Halloweenet pour lancer une trilogie.

 

photo, Robert PattinsonTu sens comme je suis ténébreux ?

 

Cependant, il a aussi été confirmé depuis que The Batman se déroulera dans une réalité alternative, appelée Terre-2 dans les comics, en précisant tout de même que le film réalisé par Matt Reeves serait le seul à appartenir à cet univers parallèle (avec sa série spin-off sur la police de Gotham City sûrement). Les autres projets consacrés aux héros de DC partageront bien le même univers étendu. Pour l'instant, en tout cas. D'autant qu'en cas de succès, il n'est pas impossible que la Catwoman de Zoë Kravitz ait elle aussi son film ou sa série.

Ainsi, plusieurs Batman pourraient coexister au sein du DCEU, comme l'avait annoncé le président de DC Films, Walter Hamada, dans une interview pour le New York Times. Celui de Robert Pattinson, celui de Michael Keaton, celui de Ben Affleck, et pourquoi pas celui de Christian Bale, celui d'Adam West, celui de Iain Glen, celui de la prochaine série animée, Batman : Caped Crusader et encore plein d'autres Batman ensuite. Des Batman partout, tout le temps, à jamais.

 

photo, Robert PattinsonEt alors ? C'est bien Batman

 

GREEN LANTERN, BATGIRL, STATIC SHOCK, BLUE BEETLE ET LE STREAMING

En plus des films qui sortent en même temps sur la plateforme qu'en salles (jusqu'en 2022 selon Warner), de la série Peacemaker consacrée au personnage incarné par John Cena dans The Suicide Squad et de la série sur le GCPD dans le monde de The Batman, Warner a également tout un tas de projets autour de personnages de DC pour HBO Max, qui va être largement utilisée pour remodeler et agrandir le DCEU.

En attendant que le film Green Lantern Corps donne signe de vie, une série Green Lantern écrite par Greg Berlanti, Marc Guggenheim et Seth Grahame-Smith se prépare et avance bien plus vite que son cousin cinématographique. En effet, il y a déjà un Guy Gardner (Finn Wittrock), un potentiel Alan Scott (Jeremy Irvine) et Lee Toland Krieger (Riverdale, Superman & LoisShadow and Bone : la Saga Grisha) comme réalisateur sur deux épisodes.

Les Green Lantern pourraient même donner lieu à un croisement entre le film, la série HBO Max et l'Arrowverse, autre univers étendu dans lequel le Flash d'Ezra Miller a déjà fait une apparition face au Flash de Grant Gustin pendant Crisis on Infinite Earths. L'absence d'Hal Jordan et de John Stewart dans Green Lantern suggère clairement que les deux personnages seront dans Green Lantern Corps et que Warner a enfin décidé d'exploiter toute la richesse cosmique que renferme le monde des Green Lantern.

 

photoRegardez-les, ils n'attendent que ça, les pauvres

 

Après avoir longtemps traîné dans un coin, Batgirl a accéléré le rythme et après avoir débauché Adil El Arbi et Bilall Fallah (Bad Boys for Life) pour la réalisation, Leslie Grace a récemment été choisie pour interpréter Barbara Gordon. Reste à savoir qui est son Batman ou si elle appartient à un autre univers parallèle. Alors que personne ne s'y intéresse, Static Shock a trouvé Randy McKinnon pour écrire son scénario et Blue Beetle a recruté Ángel Manuel Soto derrière la caméra.

Même si Batgirl a une petite réputation en tant qu'alliée de Batman, ces trois personnages n'ont pas l'aura d'un Superman ou d'une Wonder Woman et sont donc destinés à HBO Max avant de probablement revenir plus tard sur grand écran. La plateforme pourrait donc aussi accueillir d'autres projets mineurs comme Hourman, le Plastic Man au féminin écrit par Cat Vasko ou encore le Nightwing qui doit être réalisé par Chris McKay (LEGO Batman : Le film, The Tomorrow War). DC utilise HBO Max pour nettoyer ses fonds de tiroir et agrandir les rangs au sein de son multivers étendu et HBO Max utilise DC pour avoir du contenu et ramener des abonnés. Tout le monde y gagne, surtout WarnerMedia, propriétaire de DC Comics et HBO.

Mais au-delà des films et séries sur Green Lantern et les seconds couteaux de l'univers de DC, la plateforme de streaming va surtout servir pour une autre étape essentielle dans le reboot et l'expansion du DCEU : la formation de la Justice League Dark.

 

photoVous attendez pour utiliser le Dick Grayson de Brenton Thwaites de la série Titans ? C'est ça, hein ?

 

CONSTANTINE, ZATANNA ET JUSTICE LEAGUE DARK

Warner Bros. tente de porter la Justice League Dark à l'écran depuis déjà plusieurs années, en vain. En 2013, le développement d'un film réalisé par Guillermo del Toro est lancé. Alors que tout semble se mettre en place, le projet est délaissé et le réalisateur mexicain préfère s'en aller pour s'atteler à La Forme de l'eau (et il a bien fait). Doug Liman lui succède en 2016, mais comme la production traîne encore, il s'en va à son tour pour réaliser The Wall et Barry Seal : American Traffic.

Après l'avoir laissé de côté, en avril 2020, Warner confie Justice League Dark à J.J. Abrams et sa société de production Bad Robot et le film devient finalement une série qui sera diffusée sur HBO Max. Encore une fois, silence radio pendant des mois, jusqu'à février 2021, à l'annonce d'une série sur le personnage de John Constantine, elle aussi produite par J.J. Abrams et Bad Robot. En mars 2021, un film consacré à Zatanna avec Emerald Fennell (Promising Young Woman) comme scénariste est lancé à son tour, puis plus récemment, en juin, le développement d'une autre série autour de Madame Xanadu, avec Angela Robinson à l'écriture et toujours J.J. Abrams à la production.

 

photoSi Deadman n'a pas sa série, on va se fâcher

 

Warner aurait donc choisi une stratégie similaire à celle de Marvel avec ses séries Netflix : présenter individuellement ses personnages (Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist) avant de les réunir tous ensemble dans une autre série (The Defenders), le tout sous la supervision de J.J. Abrams, sans doute bienheureux de pouvoir redorer son blason après Star Wars.

Après sa trilogie Star Trek et sa propre saga lancée avec Cloverfield, J.J. Abrams est capable d'amener de la cohérence, une vision d'auteur et son expérience des superproductions. À vrai dire, rien ne l'empêcherait de succéder à Zack Snyder en tant qu'architecte du DCEU. Et en coulisses, c'est peut-être déjà ce qui s'est passé.

 

photo Justice League DarkReste deux films animés sympathiques pour se consoler en attendant


SUPERMAN

Et Superman au milieu de tout ça ? Et bien, c'est compliqué. Dès 2014, Warner envisage de faire une suite de Man of Steel, mais comme le studio espère rattraper son retard par rapport à son concurrent marvelien en enchaînant les films jusqu'à Justice League, l'idée est oubliée. En 2017, Matthew Vaughn entame de vagues discussions avec Warner pour réaliser Man of Steel 2, mais autant dire qu'après la débâcle du film sur l'équipe de super-héros, Superman ne devait pas être en odeur de sainteté après sa résurrection.

En 2019, Christopher McQuarrie propose un scénario lié à Green Lantern Corps, mais déjà bien occupé avec la saga Mission Impossible, il lâche l'affaire. Michael B. Jordan va voir Warner pour un film sur un Superman noir, mais ne peut pas y participer faute de temps, puis en novembre 2019, le studio approche J.J. Abrams pour qu'il récupère le projet, tandis qu'Henry Cavill répète à qui veut l'entendre qu'il est toujours Superman et qu'il veut bien apparaître n'importe où dans son costume.

 

Photo Henry Cavill"Au fait, je vous ai dit que je suis disponible ? Même pour un petit cameo ou une kermesse, je suis là"

 

Et puis en février 2021, le couperet tombe. Warner souhaiterait relancer le personnage avec un Superman noir dans un film écrit par Ta-Nehisi Coates et produit par J.J. Abrams, encore lui. Un nouveau Kal-El dans une intrigue qui se déroulerait au XXe siècle, sans doute l'occasion d'aborder certaines questions sociales et sociétales avec ce Clark Kent noir élevé dans une ferme au milieu du Kansas.

Selon les informations partagées par le Hollywood Reporter, ce Superman noir devrait évoluer dans sa propre réalité, ce qui veut dire qu'il pourrait lui aussi provenir d'un univers alternatif et que le Superman d'Henry Cavill pourrait donc continuer à exister dans son univers à lui, pour le plus grand bonheur des fans et du concerné.

Aucun acteur n'a été retenu pour l'instant, mais Michael B. Jordan a quand même déclaré (à notre grand regret) qu'il n'était pas impliqué, aussi bien en tant qu'acteur que réalisateur. Et c'est normal puisqu'il développe son propre projet de Superman noir autour du personnage de Val-Zod, version alternative de Superman qui existe sur Terre-2. Contrairement à ce qu'avait affirmé Warner, le Batman de Robert Pattinson pourrait donc peut-être croiser le Superman alternatif de Michael B. Jordan, puisqu'ils appartiennent au même monde. Ça va encore être un sacré casse-tête cette affaire.

 

photoMaintenant, il faut trouver celui qui portera le costume 

 

À partir de The Flash, le DCEU va donc prendre une nouvelle forme, apparemment plus claire en dépit du multivers et des différentes versions d'un même super-héros (peut-être même super-héroïnes). Pendant ce temps, plein de nouveaux personnages vont rejoindre l'univers étendu sur HBO Max, sur le même modèle que Disney avec les séries Marvel comme She-Hulk, Moon Knight ou Ironheart, la Justice Society of America va prendre forme, tout comme la Justice League Dark. Tout ce beau monde devrait ensuite se croiser, s'affronter, se réunir, s'aimer et se détester, pour le meilleur et pour le pire.

Tout savoir sur The Suicide Squad

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Sand
29/08/2021 à 00:23

Un vrai bordel mais ce qui me déplaît le plus dans tout ça, c'est que JJ Abraham's semble être désigné pour reprendre superman

Jusque là, aucun film de JJ Abraham's ne m'a pas déçu (films sympat, voir plutot bien rythmés, remplit les cahier des charges mais finissent sans que je m'en.rende compte, ça va très vite). Pas de montées epiques, c'est plat. ( Je fait parti de ceux qui préfèrent star Wars épisodes 8 aux 7 et 9 pour cette raison, star trek m'a dessus et même mission impossible 3 pour les mêmes raisons.). Enfin bref je crain encore La frustration que me procurerait un film de JJ Abraham's

Batfleckforever
18/08/2021 à 01:08

A tous les rageux qui espère que snyder ne reviendra pas et que le snyderverse est mort et enterré… sachez bande de guignol qu’il y’a que lui qui a réussi à mettre en scène la justice league au cinéma. Vous étiez tous « on veut la JL au ciné en film etc… ». Il nous a sortis un chef d’oeuvre sur les perso de DC et vous essayer de lui cracher dessus. Restez vous et la team Warner avec vos pauvres merdes que sont Shazam, Birds of Prey, WW84, et vos futurs merdes comme Green lantern corps, Batgirl, Batman « I’m vengeance ». C’est vous et Warner la team oui ouin ou mieux… LA TEAM « SAL CON »

Parisien
25/07/2021 à 18:40

Trop de reboot qu’à la fin j’ai tout abandonné.
Ce sont des supers héros avec des pouvoirs qui ennuient.
C’est vrai le pouvoir de Flash était super bien réussi quand tout est mis au ralenti ça m’a fait pensé à celui de Marvel quand il enclenche ses écouteurs se déplace pour bouger les gens et les objets pour un résultat avec humour.

Patachocolat
25/07/2021 à 09:00

Lol

Comprendspas
25/07/2021 à 00:33

Je n'ai jamais compris comment la Warner se débrouille pour posséder une telle mine d'or et en faire de la bouze presque à chaque fois...

Blason
24/07/2021 à 21:45

Il y aucune ligne conductrice, c'est plus un bordel qu'autre chose. Personne de central ne surpervise tous ses potentiels adaptations, à la différence de Kevin Feige. Le plus ironique c'est que Warner avait tellement pas confiance dans le film Joker qu'elle a partagé les couts de productions à hauteur de 50 %, soit 25 millions de sa part et 25 millions de legendary. Ce qui fait qu'a la sortie du film, qui a rapporté 335 millions sur le sol américain et 1 milliard au total, elle a donc touché la moitiè de 218 millions, puique sur le sol américain, elle touche 65% des recettes, auquel il faut partager avec legendary soit : 108 millions de dollars.

Pour international on est sur du 40%, en moyenne sur les recettes du monde entier soit 295 millions de dollars sur un total de 738 millions de dollars. Par contre je ne sais pas si il partage avec Legendary, mais on va supposer que rentre dans la poche de Warner. Ce qui veut dire que les résultats nets sont de 400 millions de dollars pour un investissement de 25 millions.

Et pourtant Warner n'avait pas anticipé ce succés, et du fait du faible cout du film, n'a pas eu un controle comme sur Justice League et Suicide Squad. En clair Warner ne sais pas gérér ses films de super héros, ne sait pas les réaliser, ni les vendre.

Alors comment peut il essayer de tenter de lancer plein de projets, il faut qu'il se remette en question, fasse un audit, une enquete pour comprendre ce qui ne marche pas.

Ils bousillents des films, copie Marvel, recrute des réalisateurs ayant fait des films Marvel, c'est un aveu qu'ils ne savent ce qu'ils font.

Yes
24/07/2021 à 16:11

La team ouin ouin et son Snyderverse qui crache sur tout le reste.... C'est incroyable votre niveau de bêtise

On dirait que votre papa Snyder est le créateur de DC, Superman, Batman....

Vous saoulez tout le monde avec votre culte malaisant

Flo
24/07/2021 à 14:32

Ça peut pas marcher s'ils ne centralisent pas tout ça, avec le moins d'intermédiaires possibles... le moins de producteurs qui vont et viennent, et laissent tout en plan en partant...
Il faut un producteur/créatif au dessus, avec une équipe fidèle à ses côtés... Ainsi qu'une Entité de production plus indépendante, que possèderait Warner mais sans que le nom du studio soit mis en avant. Et des artistes qui acceptent de ne pas avoir un égo démesuré - ils ne font qu'incarner des BD, ce n'est pas un travail d'acteur suffisamment subtil.

James méllangé
24/07/2021 à 13:49

@Rayan
Il seront jamais sortis de la terre snyder tant qu'il continueront à utiliser c'est version des personnages. Faut qu'il arrête le DCU et reboot tous

2steph
24/07/2021 à 13:47

On veut le Snyderverse et rien d autre....

Plus
votre commentaire