Semaine du 8 novembre 2017

Box-office France : Epouse-Moi Mon Pote au coude-à-coude avec Au Revoir Là-Haut, Thor : Ragnarok détrôné

Créé : 16 novembre 2017 - Alexis VIELLE
Photo Tarek Boudali, Philippe Lacheau
91 réactions

Le cinéma Made in France se porte bien merci. Hormis Thor, le public français est bien chauvin cette semaine. 

Dans la lignée des cartons au box-office de la bande à Fifi, Epouse-Moi mon Pote surfe sur le succès des Alibi.com et des Babysitting 1 et 2. Encore 342 000 spectateurs alors que le film en est à sa troisième semaine d’exploitation (voir notre critique). Malgré une fréquentation divisée par 2 par rapport au classement de la semaine dernière, la comédie de Tarek Boudali squatte les charts et devrait cumuler les deux millions de spectateurs d'ici peu. Peu de chance malgré tout qu'il réussisse à dépasser les trois millions d’Alibi.com et de Baby-Sitter. D’un côté difficile d’en vouloir à la désormais troupe, leurs films n'excèdent jamais les 10 millions de budget et ils sont parmi les rares français à être vraiment rentables.

 Photo Tarek Boudali, Philippe Lacheau

 Philippe Lachau et Tarek Boudali

 

A quasiment égalité avec Philippe Lacheau, le magnifique film d'Albert Dupontel Au Revoir là-haut (voir notre critique) devient l’épouvantail de ce classement avec encore 339 000 spectateurs. A l'image de la comédie de boulevard citée ci-dessus, le film est d’une étonnante régularité avec une légère baisse de fréquentation de seulement 23%, trois semaines après le début de son exploitation. Encensé aussi bien par la critique presse que public, la poétique comédie dramatique burlesque de l’énervé Dupontel cumule 1,3 million de curieux quatre ans après son 9 mois Ferme qui lui s’était cantonné à 1,8 million. Le bouche-à-oreilles ne cesse de fonctionner et on espère le long franchir la barre symbolique des 2 millions. 

 

Photo Laurent Lafitte, Niels Arestrup

 Niels Arestrup et Laurent Laffite

 

Nouveau venu dans le classement, Jalouse des frères Foenkinos commence fort avec 316 000 spectateurs pour son entrée au box-office. Le deuxième long métrage du duo se permet de dépasser leur premier film La Délicatesse qui lui avait démarré à 222 000 pour finir à 720. Cette comédie acerbe portée par Karin Viard réussit à concilier critique professionnelle et public, chose de plus en plus rare dans l'humour à la française.

 

Photo

 Karin Viard

 

La quatrième place revient à ce bon vieux dieu Asgardien de Thor : Ragnarok. Au coude-à-coude avec ses concurrents français le colosse blond fait de la résistance avec 312 000 nouveaux amateurs de retro-fluo saupoudré de fight titanesques décomplexées. A l’international, le film écrase le premier opus qui avait fini avec 450 millions de dollars tandis que Thor : Le Monde des Ténèbres se cantonnait à 644 millions. Avec 660 millions de billets verts, la nouvelle direction artistique de Taika Waititi et plus indirectement celle de Disney, bien inspirée par Les Gardiens de la Galaxie de James Gunn, est payante. Exit les tragédies familiales shakespeariennes prétentieuses et autres conflits familiaux stériles, le cocktail du film tient en une grosse dose de fun, d’humour décérébré en rafale et un zeste de buddy movie bien eighties.

 

Photo

 Chris Hemsworth

 

Dernier de ce top 5, le papy de ce box office Le Sens de la Fête réunit encore 182 000 spectateurs. Avec un total de 2,7 millions, la comédie du monstre à deux têtes Olivier Nakache-Eric Toledano est en passe de dépasser les 3 millions de leur précédent Samba (voir notre critique). Evidemment, on reste encore loin des 19 d’Intouchables mais les réalisateurs restent parmi les maîtres de la comédie populaire à la française.

 

Photo Jean-Pierre Bacri, Eye Haidara

 Jean-Pierre Bacri

 

Pour le reste du classement, on notera le Carbone d’Olivier Marchal qui vient de dépasser le demi-million de spectateurs sur l’Hexagone. Un très bon polar à la française de l’ex-flic Olivier Marchal comme on en fait plus (voir notre critique). 

A Beautiful Day, prix d’interprétation pour Joaquin Phoenix et prix du scenario au dernier Festival de Cannes démarre timidement avec 89 000 âmes curieuses. Une entrée en la matière fragile pour un film particulier et extrême dans sa mise en scène comme dans son propos = qui avait pourtant fait l’unanimité à la rédaction. 

 

Photo

Joaquin Phoenix 

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Epouse-moi mon pote Epouse-moi mon pote Voir la bande-annonce 342 000 3 -47% 1 955 000 519
2 Au revoir là-haut Au revoir là-haut Voir la bande-annonce 339 000 3 -23% 1 329 000 566
3 Jalouse Jalouse Voir la bande-annonce 316 000 1 - 316 000 369
4 Thor : Ragnarok Thor : Ragnarok Voir la bande-annonce 312 000 3 -56% 2 160 000 579
5 Le Sens de la fête Le Sens de la fête Voir la bande-annonce 182 000 6 -45% 2 687 000 599

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire