Semaine du 9 juin 2021

Box-office France : Conjuring 3 prend les commandes devant Adieu les cons

Salim Belghache | 17 juin 2021 - MAJ : 17/06/2021 17:59
111
photo, Vera Farmiga, Patrick Wilson

Après avoir dominé les débats depuis la réouverture, Adieu les cons a rendu les armes et perd ainsi sa première place à cause de l'endiablé Conjuring : Sous l'emprise du Diable.

Malgré une baisse de fréquentations des cinémas au fur et à mesure des semaines, la salle a su de nouveau attirer un nombre de spectateurs plus importants. Alors que les chiffres stagnaient à 1,2 million de spectateurs la semaine précédente, les cinémas ont profité de l’augmentation de la jauge à 65% et du couvre-feu passé à 23h pour cumuler 1,6 million de spectateurs. Visiblement, cette hausse de fréquentation aura eu des conséquences sur notre top 5 du box-office de la semaine.

Les changements étaient à prévoir et ont bien eu lieu, au grand désarroi de notre champion incontestable depuis la réouverture des cinémas : Adieu les cons (notre critique).

 

photo, Vera Farmiga, Patrick WilsonLa première place vous regarde

 

En effet, de nouveaux arrivants ont fait cesser la domination du long-métrage réalisé par Albert Dupontel depuis la réouverture des cinémas. Dépassé haut la main par Conjuring : Sous l'emprise du Diable (notre critique), Adieu les cons n’a pas pu lutter face au film d’horreur. Son excellent démarrage américain a d’une certaine manière anticipé son bon départ en France, comptabilisé à 665 476 spectateurs (cela représente près de la moitié des entrées de la semaine). Les nouvelles affaires du couple Warren ont mobilisé un nombre important de spectateurs et ce résultat présage bel et bien le retour de l’hégémonie des films d'outre-Atlantique.

À la deuxième place de notre classement se trouve une autre production américaine. Tout le contraire du modèle de Conjuring 3Nomadland (notre critique) et ses trois Oscars, dont celui du meilleur film, ont su se faire une place au box-office. Le portrait sensible d’une femme nomade à travers l’Amérique de Chloé Zhao a vendu 125 027 tickets pour une distribution à 243 copies. Une belle opération pour ce petit film indépendant.

 

photo, Frances McDormandDéçue de ne pas être première de la semaine ?

 

La comédie française Le Discours, réalisé par Laurent Tirard (Le Petit Nicolas, Un homme à la hauteur), arrive juste derrière Nomadland avec un total de 121 740 entrées pour 624 copies distribuées. Même si le box-office du Discours est plus qu’honorable, l’adaptation du roman de Fabrice Caro aurait très bien pu assurer un démarrage du tonnerre. Le casting bien garni avec en tête de liste Benjamin Lavernhe de la Comédie Française, accompagné de Sara Giraudeau, Kyan Khojandi, Julia PiatonGuilaine Londez et François Morel. À voir si le succès public arrivera progressivement pour la première grande comédie de l’année.

Au pied du podium, la performance d’Anthony Hopkins dans The Father (notre critique) continue de faire son bout de chemin dans son coin. Sans beaucoup de bruits, le premier long-métrage de Florian Zeller comptabilise cette semaine 93 583 d’entrées supplémentaires. Une baisse de fréquentation par rapport à la semaine dernière (137 633 entrées), mais qui ne l’empêche pas d’être à la quatrième place du top 5 de la semaine et de cumuler désormais près de 400 000 entrées sur le sol français.

 

photo, Albert Dupontel, Virginie Efira"Où est passée notre première place ?"

 

Enfin, c’est Adieu les cons qui tombe à la cinquième place. Le leader du déconfinement connaît sa première grosse chute et commence la fin de son exploitation. Albert Dupontel et Virginie Efira ont vu leur fréquentation diminuer de presque 45% avec 88 201 spectateurs pour 796 copies. La comédie anarchiste totalise malgré tout 1,6 million d’entrées.

Au pied de ce podium, on peut retrouver les deux films d’animation majeurs de la réouverture : Demon Slayer : Le Train de l'infini (notre critique) et Tom & Jerry  (notre critique). Le jeu du chat et de la souris américain est chiffré à 42 542 entrées pour 621 copies contre Demon Slayer, qui s'arrête à la sixième place et comptabilise donc 49 311 entrées pour 530 copies. Le premier s'approche de la barre des 700 000 entrées quand le film Warner peinera probablement à passer le cap symbolique du demi-million.

 

photo, Emma StoneCruella veut le trône

 

Finalement, cette semaine cinéma du 9 au 15 juin a permis de constater le retour des poids lourds américains sur le marché du box-office. Plus largement, il semblerait que la feuille de route pour les cinémas en France ait été trouvée et que la fin du couvre-feu à partir du 21 juin 2021 permettra aux cinémas de redresser définitivement la barque. Les programmations se modifieront en conséquence et le nombre de copies des films avec. En espérant que les spectateurs profiteront de cette liberté retrouvée et ainsi jouir d'une séance après 21h ou même 23h, mais toujours à une jauge de 65%. Il sera possible de remplir les salles à 100% à partir du 30 juin.

Alors que Sans un bruit 2 (notre critique) devrait impressionner, c'est dès la semaine du 23 juin que le public pourrait revenir en masse dans les salles avec la sortie de CruellaUn timing qui tombe à pic pour le blockbuster de Disney. Une belle bataille est à prévoir entre la méchante Emma Stone et les Warren. Sinon, les amateurs de chansonnettes et de N’oubliez pas les paroles vont pouvoir se ruer vers la comédie musicale D'où l'on vient et ainsi aider le studio Warner à se maintenir en forme pendant quelque temps.

 

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Conjuring : Sous l'emprise du Diable Conjuring : Sous l'emprise du Diable Voir la bande-annonce 665 476 1 - 665 476 518
2 Nomadland Nomadland Voir la bande-annonce 125 027 1 - 125 027 243
3 Le Discours Le Discours Voir la bande-annonce 121 740 1 - 121 740 624
4 The Father The Father Voir la bande-annonce 93 583 3 -32% 385 143 681
5 Adieu les cons Adieu les cons Voir la bande-annonce 88 201 5 -43,6% 1 683 963 796
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Daddy Rich
18/06/2021 à 15:27

Conjuring 3 confirme définitivement mes impressions sur ce genre horrifique à la mode!
C'est vraiment plat et convenu!
On reprend des choses vu mille fois pour faire triper les pt'i jeunes!
Je me suis même endormi avant la fin!

Kyle Reese
17/06/2021 à 23:35

@Yes

Pas encore vu Nomadland, donc je ne peux juger. Je pense que ce sont les "jeunes" qui ont fait la fête à Conjuring 3. Pas sur néanmoins que le bouche à oreille lui soit favorable, du coup sur la durée et avec surtout l'arrivée d'un autre film d'horreur ayant eu de meilleurs critiques, Nomadland pourrait peut être le rattraper en quelques semaines ... ou pas. je dis ça on verra bien la semaine prochaine. J'ai l'impression tout de même que le score de Nomadland est faible pour film avec 3 Oscars.

Yes
17/06/2021 à 20:38

@Kyle Reese

Je ne suis pas certain que le public de Conjuring et Nomadland soit le même. Et la qualité des films n'a rien à voir là dedans

Les petits budgets horrifique cible une tranche d'âge beaucoup plus large que Nomadland et surtout le film de Zhao est un genre de film qui attire très peu le grand public et d'ailleurs c'est complètement assumé

Kyle Reese
17/06/2021 à 19:51

Mouais, qu'il profite de sa semaine, car je pense que ça ne va pas durer.
Ce film est une escroquerie. Conjuring 3 ne fera bientôt plus trop de bruit, pour rien, très longtemps ... L'écart entre ce film est Nomadland est assez considérable, pour le moment.

Yes
17/06/2021 à 19:14

C'est ouf quand même la puissance du cinéma d'horreur à petit budget.... C'est un des derniers genres à cartonner encore dans les salles, alors que les rom com, les comédies, les thriller etc sont quasiment morts (dans les salles)

votre commentaire