Semaine du 16 septembre 2020

Box-office France : Tenet de Nolan reste en tête, Antoinette dans les Cévennes démarre fort

Gael Delachapelle | 24 septembre 2020 - MAJ : 24/09/2020 14:32
3
Photo John David Washington

Tandis que Tenet continue de se casser la figure tout en faisant bonne figure, Antoinette dans les Cévennes démarre plus fort que La Daronne.

Avec un score hebdomadaire de 1,16 million d'entrées en comptant toutes les salles de cinéma en France et pour tous les films à l'affiche, la fréquentation gagne un léger regain par rapport à la semaine précédente (1,05 million d'entrées du 9 au 15 septembre 2020), tout en poursuivant sa chute par rapport aux précédentes semaines. 

Une semaine menée, encore une fois, par Tenet, le blockbuster de Christopher Nolan. Il s'accroche à la tête du box-office en première position, avec 210 615 entrées pour un total de 1 825 086 entrées au bout de quatre semaines d'exploitation. Certes, Tenet chute de 17,2% dans sa fréquentation, mais c'est une toute petite baisse par rapport aux semaines précédentes. Le film devrait d'ailleurs réussir à atteindre les deux millions d'entrées dans les semaines à venir. Un score plus qu'honorable au vu du contexte. 

 

Photo John David WashingtonQuand John David Washington et Robert Pattinson voient Laure Calamy débouler avec un âne  

 

Parmi les nouveautés de la semaine, Antoinette dans les Cévennes démarre plutôt fort en cette période pandémique. La comédie de Caroline Vignal s'attribue la deuxième place du podium, avec un démarrage à 173 550 entrées, pour une distribution de 444 copies. Un joli début pour cette comédie mélancolique avec Laure Calamy, labelisée Cannes 2020, qui talonne de près le blockbuster de Nolan. 

Le film démarre plus fort que La Daronne la semaine passée, qui se retrouve désormais à la troisième place du classement pour sa deuxième semaine, enregistrant la plus grosse baisse d'entrées dans le top 5 de cette semaine avec -28,8%. La comédie de Jean-Paul Salomé, avec Isabelle Huppert en improbable dealeuse de drogue, chute à 92 952 entrées, pour un total de 223 512 entrées au bout de deux semaines d'exploitation, le tout pour une distribution à 541 copies (soit moins que Antoinette dans les Cévennes). 

 

photo, Laure CalamyLaure Calamy en train de pousser Tenet hors du Box-office France  

 

Deuxième nouveauté de la semaine dans le cinéma français, le nouveau film d'Emmanuel MouretLes Choses qu'on dit, les choses qu'on fait, se retrouve à la quatrième place, avec un démarrage à seulement 77 092 entrées, pour une maigre distribution de 294 copies en première semaine. Cette belle valse des mots, avec au casting Camélia JordanaNiels Schneider ou encore Vincent Macaigne, fait très peu parler d'elle, alors que le film porte également le label Cannes 2020 et est surtout une belle réussite.

Avec sa communication quasi invisible et son bouche à oreilles assez faible, le long-métrage d'Emmanuel Mouret opère un faible démarrage, comparé à son précédent film sorti en 2018, Mademoiselle de Joncquières, avec Cécile de France et Edouard Baer, qui avait dépassé les 150 000 entrées durant sa première semaine d'exploitation (sans contexte Covid évidemment).

 

photo, Niels Schneider, Camélia JordanaNiels Schneider et Camélia Jordana en train de se balader dans le courant du Box-office

 

Pour conclure ce top 5, on retrouve la comédie de Daniel CohenLe Bonheur des uns..., avec Vincent Cassel, Bérénice BejoFrançois Damiens et Florence Foresti. Le film enregistre la troisième plus grosse baisse de fréquentation de la semaine, avec 70 841 entrées pour un total de 165 952 entrées au bout de deux semaines d'exploitation, avec une distribution correcte à 466 copies. Soit une chute de 25,5% au box-office, donc pas très loin derrière La Daronne.

Entre les deux, on retrouve Antebellum, au pied du classement, avec 62 552 entrées, pour un total de 147 765 entrées en deux semaines, soit une baisse d'entrées de 26,6%, le film récupérant la deuxième place sur le podium des chutes d'entrées de la semaine, un classement peu glorieux. 

 

photoC'est décidé, Janelle Monae va cramer le Box-office 

 

À noter également la présence juste derrière Antebellum de la comédie d'Antoine de MaximyJ’irai mourir dans les Carpates, qui réalise le pire démarrage de la semaine. Avec seulement 50 838 entrées pour une faible distribution de 299 copies, le film du présentateur de l'émission J'irai dormir chez vous est parti pour être un véritable four au box-office, ce qui est fort dommage pour un petit ovni, certes imparfait, mais qui aurait mérité plus de visibilité en salles.

La semaine prochaine, ce sera au tour de A cœur battantUn pays qui se tient sageJosepMon Cousin, ou encore Les héros ne meurent jamais, de tenter de détrôner le mastodonte Tenet qui s'accroche à la première place du top depuis un mois maintenant. Ce qui n'est pas impossible, puisque Antoinette dans les Cévennes a bien failli y arriver. En attendant, rendez-vous tous au cinéma.

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Tenet Tenet Voir la bande-annonce 210 615 4 -17,2% 1 825 086 927
2 Antoinette dans les Cévennes Antoinette dans les Cévennes Voir la bande-annonce 173 550 1 - 173 550 444
3 La Daronne La Daronne Voir la bande-annonce 92 952 2 -28,8% 223 512 541
4 Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait Voir la bande-annonce 77 092 1 - 77 092 294
5 Le Bonheur des uns... Le Bonheur des uns... Voir la bande-annonce 70 841 2 -25,5% 165 952 466

commentaires

Dirty Harry
24/09/2020 à 22:21

Ben pour une catastrophe, Tenet tient encore cette semaine...

Antoinette vs Tenetpasnet
24/09/2020 à 19:37

Antoinette bien meilleur que ce tordu Tenet.

Daddy Rich
24/09/2020 à 15:17

"À noter également la présence juste derrière Antebellum de la comédie d'Antoine de Maximy, J’irai mourir dans les Carpates, qui réalise le pire démarrage de la semaine. Avec seulement 50 838 entrées pour une faible distribution de 299 copies, le film du présentateur de l'émission J'irai dormir chez vous est parti pour être un véritable four au box-office, ce qui est fort dommage pour un petit ovni, certes imparfait, mais qui aurait mérité plus de visibilité en salles."...
Plus de... visibilité! Le mot est lâché!
En effet, en cette période merdique qui est en train de flinguer tout un système économique et... artistique! Le film de Maximy est l'exemple type du "petit" film OVNI qui aurait pu (du?) fonctionner!
Bref, il est actuellement impossible de faire des bilans ou des résultats objectifs!
De TENET (que je n'apprécie pas plus que ça...) à J'IRAI MOURIR DANS LES CARPATES... le cinéma hexagonal et... mondial est dans un tourbillon qui ne reflète pas sa véracité et ses qualités!
Les dès sont pipés!

votre commentaire