Aquaman plus gros succès du DCEU : le film qui a sauvé l'univers étendu de Batman et Superman ?

Geoffrey Crété | 1 mai 2019 - MAJ : 02/05/2019 10:06
Geoffrey Crété | 1 mai 2019 - MAJ : 02/05/2019 10:06

Retour sur la carrière au box-office d'Aquaman, de James Wan.

Il restera certainement comme l'un des films qui a consolidé l'édifice DC, fragile depuis Batman v Superman : L’Aube de la justice et surtout le désastre Justice League (en coulisses et au box-office) : Aquaman de James Wan, avec Jason Momoa en super-héros aquatique, largement inspiré par les comics de Geoff Johns.

C'est le premier film du DCEU à atteindre le milliard, et il constitue après l'accueil chaleureux réservé à Wonder Woman la grande preuve que cet univers étendu a un avenir.

L'Heure des comptes revient sur la carrière au box-office du blockbuster, avec aussi Amber HeardWillem DafoePatrick Wilson et Nicole Kidman.

 

 

 

LE BUDGET

Aquaman a coûté dans les 200 millions. Sans inflation, c'est moins que Man of Steel (225 millions), Batman v Superman : L’Aube de la justice (250 millions), et bien sûr Justice League, dont le budget a forcément explosé et aurait atteint les 300 millions. C'est plus que Suicide Squad (175 millions), Wonder Woman (150 millions), et Shazam! (plus petit budget du DCEU avec environ 100 millions).

C'est un budget proche de Black PantherLes Gardiens de la Galaxie Vol. 2 et Iron Man 3.

A ce budget officiel s'ajoute le budget marketing si précieusement gardé par les studios. Selon Deadline, qui a consacré au film un article entier, la Warner a dépensé près de 150 millions en promo. Un chiffre imposant (similaire à Avengers : Infinity War) mais dans la lignée des blockbusters contemporains, qui redoublent d'effort pour occuper l'espace médiatique. A noter que selon Deadline, c'est un peu moins que pour Wonder Woman.

Aquaman aurait donc coûté dans les 350 millions à produire et promouvoir.

 

photo, Jason Momoa"Permission to come aboard" oui

 

LE BOX-OFFICE MONDIAL

Aquaman a encaissé 1,14 milliard dans le monde. C'est le 5e plus gros succès des films sortis en 2018, derrière Avengers : Infinity War (2 milliards), Black Panther (1,3 milliard), Jurassic World : Fallen Kingdom (1,3 milliard) et Les Indestructibles 2 (1,2 milliard).

C'est le plus gros score de l'univers étendu DC, loin devant les 873,6 de Batman v Superman : L’Aube de la justice, et les 821,8 millions de Wonder Woman. C'est largement supérieur aux 657,9 millions de Justice League.

Comparé au MCU, Aquaman se place dans le sillage de Captain America : Civil War (1,1 milliard) et Captain Marvel (plus d'un milliard à ce jour).

 

photo, Jason Momoa, Amber HeardQuand tu déchiffres enfin le codex du succès

 

LE BOX-OFFICE DOMESTIQUE

335 millions. C'est là encore le 5e plus gros succès des films sortis en 2018, derrière les mêmes concurrents, dans un autre ordre : Black Panther (700 millions), Avengers : Infinity War (678,8 millions), Les Indestructibles 2 (608,5 millions), et Jurassic World : Fallen Kingdom (417,7 millions).

Avec ou sans inflation, Wonder Woman reste le leader du DCEU côté domestique, avec environ 412 millions engrangés. Aquaman reste un succès très proche de Batman v Superman : L’Aube de la justice et Suicide Squad, dans la zone des 325-335 millions. Il reste au-dessus de Man of Steel (environ 291 millions en 2013) et Justice League (229 millions en 2017). Shazam!, lui, approche des 130 millions.

En comparaison avec Marvel, Aquaman se situe dans la fourchette moyenne du succès, ce qui est donc remarquable vu que le DCEU est relativement neuf.

 

photo, Jason Momoa, Amber HeardCe moment où tu doutais encore de tes capacités

 

LE BOX-OFFICE ÉTRANGER

Là où Aquaman a raflé gros. Dans le monde, le film de James Wan a récolté 812,6 millions. C'est le plus gros score de tout le DCEU de ce côté, loin devant le précédent record de Batman v Superman : L’Aube de la justice (543,2 millions). 

Hormis un poids lourd comme Avengers : Infinity War qui a encaissé 1,3 milliard au box-office étranger, Aquaman est un raz-de-marée, qui dépasse Black Panther (646 millions), Spider-Man : Homecoming (545 millions), Thor : Ragnarok (538 millions) ou encore Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 (473 millions).

 

photo, Amber HeardMariage forcé avec la Chine

 

Le film a surtout attiré en Corée du sud (39,1 millions), au Mexique (30,4 millions), en Australie (29,5 millions), en France (29,6 millions), et au Royaume Uni (28,6 millions).

Et bien sûr, la Chine, où il a récolté 298,3 millions. Une somme astronomique, à des années-lumière de Man of Steel (63 millions), Batman v Superman : L’Aube de la justice (95 millions), Wonder Woman (90 millions), et Justice League (106 millions). Suicide Squad, lui, n'était pas sorti sur ce territoire. 

C'est encore loin des sommets des blockbusters hollywoodiens en Chine (392 millions pour Fast & Furious 8, 390 pour Fast & Furious 7, 359 pour Avengers : Infinity War), mais c'est énorme.

 

photoCette fois, la Warner s'était armée

 

LE BOX-OFFICE FRANÇAIS

3,2 millions d'entrées. C'est le 12e plus gros succès de 2018 en France, loin derrière Les Indestructibles 2 (5,8 millions de spectateurs) et Les Tuche 3 (5,6 millions). C'est moins qu'Avengers : Infinity War (5,1 millions) et Black Panther (3,6 millions), mais mieux que Deadpool 2 (2,6 millions), Venom (2,2 millions) et Ant-Man et la Guêpe (1,8 million).

Aquaman marque le meilleur score du DCEU en France, devant les 2,5 millions de Batman v Superman : L’Aube de la justice.

Côté DC au sens large, c'est mieux que Batman Begins (1,5 million) et The Dark Knight (3 millions), mais moins que The Dark Knight Rises (4,4 millions). Et tout ça reste loin de la trilogie Spider-Man de Sam Raimi, qui a oscillé entre 5,3 et 6,4 millions de spectateurs.

 

photoUne armée pour convaincre

 

LE BILAN

Un budget total d'environ 350 millions de dollars, 1,1 milliard au box-office mondial, dont 335 côté domestique et 298 en Chine. A vue de nez, le bénéfice net d'Aquaman se situe dans les 200 millions. En comptant les dépenses et bénéfices de la vidéo, et les pourcentages de participation de certains membres de l'équipe, Deadline arrive à 260 millions dans la poche du studio.

Toujours selon Deadline, c'est un peu plus que Wonder Woman, et bien plus que Batman v Superman : L’Aube de la justice, qui a coûté plus cher à bien des niveaux. Et c'est sans compter le merchandising et le travail sur la marque DC, avec les perspectives à venir sur ce personnage et ses collègues.

Bref, Aquaman est la meilleure opération de la Warner sur le DCEU, à tous les niveaux.

 

photo, Patrick Wilson Quand tu prends la confiance

 

LES RAISONS

La première : la carte du gros spectacle fun. Après avoir été attaquée pour le premier degré solennel de Zack Snyder sur Man of Steel et Batman v Superman : L’Aube de la justice, la Warner a, aux yeux des observateurs, opéré un virage vers quelque chose de plus légerSuicide Squad l'a affiché, avant que Wonder Woman ne se pavane avec son étiquette soi-disant moderne.

Aquaman est donc une première impulsion sous le signe du total divertissement, avec une promo axée sur l'humour. De toute évidence, à l'heure où le MCU dicte la loi du business, le public a répondu à l'appel, et y a vu un signal de renouveau, plus fédérateur que l'univers sombre et mature de Zack Snyder.

La promesse d'un giga-spectacle décomplexé, aux dimensions folles, et dans une ambiance nouvelle (loin des décors urbains du genre, et des galaxies), a aussi joué. Les images vendaient un film aux couleurs plus proches d'un Avatar que d'un film de super-héros classique, ce qui a sûrement permis au blockbuster de se démarquer pendant des mois de promo.

 

photo, Jason MomoaViens prendre un verre et un ticket avec Jason

 

La deuxième : le mois de décembre tranquille. Le créneau est habituellement favorable aux superproductions, surtout côté franchise. Trois Noël d'affilée ont été occupés par Star Wars, avec Le Réveil de la Force en 2015, Rogue One en 2016 et Les Derniers Jedi en 2017. Avant ça, c'était la trilogie Le Hobbit entre décembre 2012 et décembre 2014. En 2011, il y avait Mission : Impossible - Protocole Fantôme et Sherlock Holmes : Jeu d'ombres. Bref, c'est un moment convoité.

Sur le papier, Aquaman affrontait Bumblebee et éventuellement Le Retour de Mary Poppins, après avoir été décalé de juillet à octobre, puis décembre. Mais aucun de ces adversaires n'a été de taille. Le super-héros avait le champ libre, sans réelle concurrence avant (Mortal Engines a été un bide, Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald une déception) ni après (aucun film de super-héros hormis Glass en début d'année).

 

photo, Kekoa KekumanoLa maîtrise de son destin

 

Troisième : James Wan. Ne pas sous-estimer l'apport d'un réalisateur reconnu et apprécié, auprès du public. Révélé avec Saw en 2005, il a vite percé avec une allure de petit malin, se forgeant une solide réputation avec InsidiousConjuring : les dossiers Warren lui a ouvert de nouvelles portes, et son arrivée sur la saga des bolides avec Fast & Furious 7 a été accueillie comme un miracle - pour les producteurs, le public et la critique.

Avec lui, le DCEU s'est donc acheté une étiquette de marque moins compliquée à gérer que celle de Zack Snyder, car plus douce avec le public. Par sa réputation et donc son talent, James Wan a permis au film d'avoir bonne presse, et de gagner une valeur cinématographique qui avait aidé Wonder Woman juste avant, réalisé par Patty Jenkins.

Qu'il ait pu imprimer son identité dans le blockbuster, avec notamment la mémorable scène de la Fosse qui lorgne vers l'horreur, a aidé à le démontrer.

 

photo, James WanJames Wan surnage chez DC

 

LES CONSÉQUENCES

Aquaman aura une suite, bien sûr. Aquaman 2 sortira en décembre 2022, confirmant qu'Arthur Curry est un des leaders de l'univers. L'annonce d'un spin-off sur le peuple Trench a témoigné du succès énorme du film - quitte à devenir un brin ridicule sur le papier.

Le blockbuster a aussi confirmé que le public n'a nul besoin de se prendre dans la face un univers étendu, bêtement étalé à l'écran, pour être conquis. La formule MCU est tentante, mais le DCEU s'y est cassé quelques dents, créant pas mal de problèmes (voir les éléments teasés dans Batman v Superman : L’Aube de la justice et condamnés à n'être jamais traités). Les producteurs assument donc maintenant une approche plus libre, construite sur des films plus ou moins indépendants.

 

 

Le programme actuel le confirme. Après Shazam! qui amène un nouveau héros : Joker le 9 octobre, avec Joaquin Phoenix dans la peau du célèbre personnage ; puis Birds of Prey (And the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn) le 19 février 2020, avec Margot Robbie qui s'échappe de Suicide Squad.

Et si Wonder Woman 1984 (prévu pour juin 2020) obéit à la logique banale des suites, The Suicide Squad est présenté comme un vague reboot réalisé et écrit par James Gunn, tandis que Ben Affleck a quitté le costume de Bruce Wayne qui sera présenté sous un nouveau jour dans The Batman, projet développé depuis des années.

Aquaman a donc renfloué les caisses, redoré le blason DCEU, et servira sans nul doute de mètre-étalon.

 

Aquaman, disponible en DVD et Blu-ray depuis le 17 avril.

 

affiche finale

commentaires

Shingo
02/05/2019 à 10:00

Ya une photo en doublon sous la légende "le grand saut"....

Meddy ROBIN
02/05/2019 à 09:33

Aquaman à changé ma vie, à coté Avengers : Endgame est un flop et il passe pour Shazam

xcwcwwcx
01/05/2019 à 21:59

Le film a sauve l'univers
JKean dylan l'idiot de service en commentaire qui dit que BVS est incoherent...Mate avengers 4 qui est creux et incoherent
BVS est un chef d'oeuvre poitn barre avec des plan symbolique, une musique memorable et une musique d'anthologie

Faut arrete,c'estrealiser par le plus grand real de film de Super hero depui Nolan snyder qui a fait Watchmen

Le DCEU se portait bien mais face a un publique de plus en plus apte a aimer les prod Marvel insipide et le couchisme des media face a la mode du super hero comique sans cause ni reelle reflexion on tombe des nu..
Le DCEU se portera toujours bien, DC n'a jamais ete aussi rentable que pendant la DCEU et MOS et BVS sont des film marquant avec des tonner de lecture possible et pour MOS ,les meilleur scene de combat du genre...Point barre

Moi
01/05/2019 à 21:24

J'ai 54 ans donc pas une adolescente j ai adoré ce film c est l un des meilleurs films que j'ai vu en 2018 il mérite son succès et je salue la performance des acteurs Merci pour ce bon moment

M1pats
01/05/2019 à 20:22

@Oman

Tu préfère la poubelle a un truc sensé ? BvS film écrit réalisé et monté n import comment avec des incohérences toutes les 10 min et descendu par le plupart des gens, mais comme c est le mal aimé qlq uns décident de l aimé car il est " adulte " alors que c est une poubelle cinématographique

Geoffrey Crété - Rédaction
01/05/2019 à 19:59

@Brad

- DCEU a été et reste le nom officieux de l'univers. Aucun autre nom n'a été donné pour le corriger ou le remplacer (ce "World of DC" qui traîne est, pour rappel, le nom d'un stand de Comic-Con, rien de plus)
- On parle ici business. Passer le barre du milliard reste symboliquement très fort et Aquaman est arrivé avant Shazam. Donc oui, il est du coup celui qui "sauverait".
Shazam a coûté moins cher oui (environ 100M sans le marketing) et ce n'est "sous prétexte" que cette info est utile. Parler succès ou flop implique de parler enjeux financiers et budgets, c'est obligatoire.
Sa carrière n'est pas finie mais il approche des 350M. Et on attendra que sa carrière soit terminée pour revenir sur son box-office.

Geoffrey Crété - Rédaction
01/05/2019 à 19:55

@aliasniko

Ah mais oui totalement. Erreur d'inattention, merci !

FredDoBrasil
01/05/2019 à 19:09

@Oman: c'est normal car tu es un adulte. le Box-office américain est basé sur les adolescents. Qui plus est les ados américains, disons pas les plus intellos.

Oman
01/05/2019 à 18:24

Je ne comprends pas l'enthousiasme pour ce film. Je n'ai pas du tout accroché.
Je préfère amplement BvS.

aliasniko
01/05/2019 à 18:22

"Aquaman a donc renfloué les caisses, redoré le blason DCEU, et servira sans nul doute de maître étalon."
on dit mètre-étalon, pas maître étalon.

Plus

votre commentaire