Superman : un reboot avec un Superman noir, produit par J. J. Abrams ?

Mathias Penguilly | 27 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Mathias Penguilly | 27 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Les aventures du légendaire justicier DC seront bientôt relancées par Warner. Le studio a passé commande auprès d'un scénariste très engagé.

Alors que la suite de Man of Steel semble de plus en plus floue, on s'était un peu fait à l'idée qu'Henry Cavill enfilerait une dernière fois les collants de Superman pour Zack Snyder's Justice League, la nouvelle version très attendue du Justice League de 2017. L'intéressé lui, a déjà fait comprendre à plusieurs reprises, qu'il aimerait de nouveau interpréter le magnifique Clark Kent, mais le studio semble en avoir décidé autrement.

 

 

Effectivement, Deadline rapporte que Warner a commandé un reboot de la saga Superman. Aux commandes, on retrouvera la société de production Bad Robot, dirigée par J.J. Abrams, le co-créateur de Lost, les disparus et d'Alias. Plus récemment, le nom d'Abrams a fait le tour du monde lorsqu'il a écrit et réalisé une partie de la dernière trilogie Star Wars. Il sera accompagné de la productrice Hannah Minghella, la productrice des Maîtres de l'univers, le reboot de la série animée, dans les tuyaux depuis un certain temps.

 

Photo Henry CavillQuand on te demande de raccrocher la cape et les collants

 

Pour l'instant, on ne sait pas grand-chose de ce nouveau film de l'univers cinématographique DC. Le nom du scénariste a été dévoilé par Deadline : le film sera écrit par Ta-Nehisi Coates, un journaliste et auteur américain très engagé à qui l'ont doit notamment la dernière série de comics Black Panther. Coates travaille régulièrement avec Ryan Coogler (Black Panther) - ils préparent d'ailleurs un film ensemble. En tant que journaliste, il a notamment écrit des papiers se société pour TIME ou encore The Atlantic.

Sa spécialité : les questions raciales et la suprématie blanche. Il n'en fallait pas moins pour raviver certaines rumeurs sur l'arrivée d'un Superman noir sur les écrans. C'est en tout cas ce que souligne Borys Kit, journaliste au Hollywood Reporter, qui a depuis confirmé l'info.

 

Est-ce que le public va rencontrer un Superman noir ? C'est en tout cas la volonté du studio et quelque chose qu'ils ont essayé de développer depuis des mois, voire même un an ou deux, d'après mes sources.

Ce n'est pas la première fois que la rumeur circule sur la production d'un long-métrage avec un Superman noir. Il y a quelques mois déjà, le nom de Michael B. Jordan (Creed, La Voie de la justice) avait déjà circulé, à l'évocation de la succession d'Henry Cavill.

 

photo, Michael B. JordanLe futur Mister President ?

 

Bien qu'elle puisse paraître incongrue de prime abord, cette théorie ne vient pas de nulle part. Dans les comics, un kryptonien noir a déjà été introduit en 2009, dans Final Crisis No. 7. Il s'agit de Calvin Ellis, un Superman inspiré de Barack Obama. Créé par Grant Morrison and Doug Mahnke, ce kryptonien était lui aussi président des Etats-Unis, et utilisait ses pouvoirs pour ses missions politiques.

The Hollywood Reporter ne dit pas si ce nouveau Superman sera bien Calvin Ellis, ou une version alternative de Clark Kent. Dans tous les cas, l'avenir du Man of Steel moderne reste toujours aussi énigmatique chez Warner Bros., tout comme celui de Henry Cavill chez DC.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
doc savage
03/03/2021 à 13:48

pourquoi pas un navet de plus avec des superman de toutes les hetnies qui se fritent pour le monopole d'amazon !!!

Chin
02/03/2021 à 16:08

Je deteste quand on ne respecte pas les origines des persos des comics, transformer un perso blanc en noir, ou un perso asiatique en blanc ...
les persos secondaires d'accord, mais les plus populaires (les plus connus qui ont la côte) comme Clark, Bruce Wayne, Peter Parker, Stark, Thor, Cyclops, Wolverine, Xavier, Daredevil, Wonder Woman .... on ne touche pas à leur nature!!!

Racoons9
01/03/2021 à 17:16

Pis après ça Marvel devra faire white panther lol complètement ridicule !!!

antisthene
01/03/2021 à 12:46

il y a déjà un "Superman" noir : Martian man hunter, un de mes personnage préféré chez DC.

Kyle Reese
01/03/2021 à 11:25

@ Terryzir

T’inquiète, on est calme. On ne fait que discuter un peu ... :)
Tu as bien raison, le nerf de la guerre pour les studios n’est rien d’autre que l’argent qui dicte leur direction. Mais ça devient plus délicat aujourd’hui pour eux, ils doivent faire attention à leur image et réputation. Une petite erreur de com et un boycotte peut arriver aussi vite qu’un message followé par millions. Il n’y avait pas ca avant. En même temps les gros studios US en ont bien profité pendant des décennies pour façonner les esprits du monde entier avec moult message de propagandes. Le grand publique mondial n’y voyait que du feu avec des étincelles pleins les mirettes. Hollywood a été (est toujours?) une arme commerciale et psychologique très efficace pour vanter par certain coté la suprématie américaine.

@ethan

Je pense que Superman a toujours été plus ou moins un personnage politisé. (Voir par ex le perso dans la bd de Frank Miller The Dark knight return ou Superman n’est plus que le boy-scout Yes man pantin de Reagan sans aucun recul ni réflexion propre sur ce qu’on lui demande de faire). Sauf dans les histoires destiné aux plus jeunes. Ce n’est pas unique à Superman, dès qu’on parle de super héros à destination adultes il y a de la politique. Le Batman de Snyder semble être bien plus conservateur que celui de Nolan par exemple, de part ses méthodes.
Donc un autre Superman noir comme un autre Spiderman noir a sa place. Demande à un gamin noir américain s’il ne serait pas heureux de pouvoir s’identifier à un Superman noir, comme ses camarades blancs à celui que nous connaissons depuis des lustres. Ça lui ouvre de nouvelles perspectives dans son esprit, c’est Superman quoi ! On peut le partager un peu. Je parle pour les gamins, nous adultes devrions être au dessus de ça ... pour moi la couleur du héros importe peu s’il y a des éléments auquel je peux m’identifier.

Quand à Angèle qui suit une ligne claire pour changer le modèle familial ? Ah bon.
Vu le nombre de couples avec enfants qui se séparent qui ne cesse d’augmenter et par conséquent l’augmentation des familles mono parentale je ne vois pas en quoi la revendication des couples L.G.B.T d’avoir droits eux aussi à des enfants change quoique ce soit. Je préfère voir des enfants épanouis aimés par 2 parents du même sexe plutôt que des enfants dépressifs dans une cellules familiale toxique qui se déchirent.

« Il y en a marre de ces minorités »

Mouais, faut peut être arrêter de s’y intéresser alors’ on peut choisir ses programmes tu pour éviter d’en faire une obsession, et puis il y a toute une majorité qui existe à côté sûrement très intéressante hein. ;)

Pour le reste OCDE etc, ce sont des enjeux géo politique économique complexes qui me dépassent. Pour résumer ... « c’est compliqué ». Un mur ou le rétablissement des frontières ni changera rien sur le long terme.

Bon je crois que je vais arrêter là sur le sujet.
A+ sur un prochain sujet sujet ciné @ethan.

doc savage
01/03/2021 à 09:26

la création de superman vient du " complexe du messie " comme quoi on n'est jamais mieux trahi que par les siens !!

Ethan
01/03/2021 à 09:09

@Kyle
@Terryzir

L'équilibre dans un pays occidental c'est ne pas avoir autant voir plus de population issue de l'immigration.

Comme je l'ai dit ci dessous les pays de l'OCDE aident financièrement chaque année les pays pauvres.

Ce réalisateur fait juste de la politique avec un Superman noir.

On a pas besoin de ça

Je m'en mêle un peu les pinceaux sur le féminisme. Ce que je veux dire c'est que les jeunes sont réceptifs envers ce type de chanteuse. Elle suit une ligne claire qui est de changer le modèle familial. Les fictions et reportages notamment sur la 2, 3 et 5 de ces dernières années sont très significatives.
Cette élite casse les codes du modèle familial traditionnel.
Ça n'a rien à voir avec Madona.

Il y en a mare de ces minorités

Joe Staline
01/03/2021 à 08:05

Le cinéma est entrain de mourir mais rien de grave, les financiers continuent à faire du fric, pour leurs propres besoins.

Terryzir
01/03/2021 à 03:05

@Ethan et Kyle Reese,

Faut vous calmer, les copains. Tout ça n'est que divertissement, gros chiffres et opération de com'.
Si les studios font un Superman noir, c'est qu'ils y ont intérêt.
Et je crois même savoir que le prochain James Bond sera une femme en plus d'être noire, histoire de s'assurer les honneurs de la bien-pensance pro-minorités opprimées depuis la nuit des temps.
Prochaine étape de cette spirale de la victimisation : une James Bond vitiligo atteinte du syndrome d'Asperger ?

Les pro-diversité comité 50-50 sont tout de même bien aveuglés par leur idéologie : un Superman noir, c'est ni plus ni moins d'une déclinaison d'un mythe WASP vieux de près d'un siècle. C'est donc bien gentil de jouer les belles âmes revendicatives, mais les Chlamydia Jordana jouent aussi le même jeu que celui de ces vieilles figures patriarcales bien trop blanches et oppressives à leur goût.

Si les studios souhaitaient vraiment sortir de cet ère du mâle blanc hétéro méchant pas beau, ils ne s'amuseraient pas à en recycler les franchises les plus criardes.
Ok pour tenter un Black Panther, ok pour pondre du Wonder Woman, et après ? Si ces tentatives de niche n'avaient pas rapporté un kopeck, jamais ça ne leur serait venu à l'idée de vouloir décliner les figures de proue de ce genre. Tout simplement. L'argent appelle l'argent, et il n'a qu'une seule couleur (clin d'oeil à Scorsese).

PS : le green washing, c'est manipuler l'opinion publique à des fins économiques pour nous faire croire qu'une entreprise est dans une démarche de développement durable et de protection de l'environnement... Et quand les studios communiquent à outrance sur ces tendances bien dans le vent pour se redorer leur blason humaniste à peu de frais, vous appelez ça comment ? Du diversity washing, non ?
https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/29/pourquoi-les-marques-sont-presque-toujours-perdantes-quand-elles-s-engagent-contre-le-racisme_6044616_3210.html

Bob
01/03/2021 à 02:26

On peut faire ce que l'on voudra. Leur complexe restera

Plus
votre commentaire