Dracula, Westworld, Jupiter's Legacy, Marvel... les séries qu'il ne faut pas manquer en 2020

La Rédaction | 1 janvier 2020 - MAJ : 02/01/2020 10:28
La Rédaction | 1 janvier 2020 - MAJ : 02/01/2020 10:28

Le planning du petit écran s’annonce très chargé en 2019 avec un nombre incalculable de nouvelles séries et bien évidemment les shows renouvelés. Ecran Large a fait une sélection des nouvelles séries à ne rater sous aucun prétexte cette année, mais aussi des retours hyper attendus.

 

Photo Jonah Hill"Votre âme est complètement attirée par les séries, vous ne pouvez rien faire..."

 

LES NOUVEAUTÉS

DRACULA

Sur le papier, cette série produite par la BBC, diffusée chez nous par Netflix, reviendra aux origines du mythe de Dracula, tel que l’imagina Bram Stoker. Dans la dernière bande-annonce de ce sanglant projet, on aperçoit plusieurs éléments qui semblent faire écho au roman original, au mythe en général, mais aussi au film de Francis Ford Coppola. Autant de raisons de se lécher les babines, d’autant plus que le Saigneur de la Nuit sera joué par le très doué Claes Bang.

Mais bon, ce qui emporte le morceau, c’est quand même la présence des papas de SherlockSteven Moffat et Mark Gatiss, deux formidables conteurs, aussi compétents quand il s’agit d’adapter des classiques de la culture populaire britannique, que de les détourner. On est donc très impatients de voir comment ce Dracula va bien pouvoir nous surprendre.

Dès le 4 janvier sur Netflix.

 


 

THE OUTSIDER

Si cette série ressemble à une énième adaptation des écrits de Stephen King, elle a pourtant l'occasion d'être marquante. Avec un scénario de l'écrivain lui-même et de Richard Price, qui a travaillé sur Sur écoute, The Night Of ou The Deuce, adaptée du roman éponyme devenu un best-seller.

The Outsider démarre avec la découverte dans les bois du corps mutilé du jeune Frankie Peterson, 11 ans. Tout semble accuser Terry Maitland, le professeur d'anglais et entraîneur de baseball, qui clame son innocence à l'inspecteur Ralph Anderson. Mais, des événements surnaturels vont bouleverser les certitudes et les croyances de chacun.

Un thriller aux allures horrifiques qui réunira notamment Jason Bateman et Ben Mendelsohn au casting et qui permettrait de redorer le blason des adaptations de Stephen King, à l'image de 22.11.63.

À partir du 12 janvier 2020 sur HBO

 

Affiche officiellePromenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas...

 

AVENUE 5

À peine quelques mois après avoir conclu admirablement sa satire politique Veep avec une incroyable saison 7, l'excellent Armando Iannucci revient d'ores et déjà sur le devant de la scène avec une nouvelle création originale HBO : Avenue 5.

La série nous plongera dans un futur proche où il est possible de voyager dans l'espace dans des croisières de luxe. Le Avenue 5, dirigé par le capitaine Ryan Clark (Hugh Laurie) va cependant devoir gérer de nombreux passagers mécontents et des événements inattendus après plusieurs problèmes techniques aux abords de Saturne. Au vu de la première bande-annonce balancée par HBO, on peut s'attendre à une bonne dose de rire, de cynisme et d'hystérie.

À partir du 20 janvier 2020 sur OCS

 

 

STAR TREK : PICARD

La galaxie de Gene Roddenberry est infinie et increvable. Alors qu'un nouveau film galère à décoller, l'univers est revenu en force côté série. Après le succès de Star Trek : Discovery (et une deuxième saison très belle), voilà Picard de retour. Le capitaine incarné par Patrick Stewart dans Star Trek : La Nouvelle Génération va mener une nouvelle série, qui se déroulera après les événements de Star Trek : Nemesis, à la fin du 24e siècle.

Vieux, affecté par ses aventures et ce(ux) qu'il a perdu, Picard recroisera des visages familiers (William Riker, Seven of Nine), rencontrera de nouveaux collègues, et vivra des aventures toujours plus spectaculaires. Le fan service guette, mais difficile de résister à cette nouvelle entrée dans la saga spatiale culte.

Dès le 23 janvier 2020 sur CBS aux USA, et 24h après sur Amazon Prime Video en France

 

 

 

THE PLOT AGAINST AMERICA

David Simon et Ed Burns ont signé l'une des meilleures séries de l'histoire de la télévision avec Sur écoute et s'associent à nouveau, toujours sous la houlette de HBO, pour adapter Le complot contre l'Amérique de Philip Roth dans une mini-série de six épisodes.

Dans ce roman uchronique publié en 2004, le président Franklin Roosevelt n'est pas réélu lors des élections de 1941 et Charles Lindbergh, sympathisant du régime nazi, devient le nouveau président des États-Unis. Le récit, suivi à travers les souvenirs d'enfance du narrateur au sein d'une famille juive du New Jersey, raconte la montée du fascisme aux États-Unis.

Avec un casting qui réunit notamment Winona Ryder, Zoe Kazan ou John Turturro, la série prévoit d'observer la montée au pouvoir de Charles Lindbergh, un héros de l'aviation et populiste xénophobe, ainsi que les dérives fascistes de la société en suivant une famille ouvrière du New Jersey.

L'opportunité pour David Simon et Ed Burns de faire une critique de la société américaine contemporaine, à l'image de The Man in the High Castle ou The Handmaid’s Tale, et d'asseoir l'hégémonie de HBO dans le monde des mini-séries après Show Me a Hero (de David Simon), Sharp Objects, The Night Of ou Chernobyl.

Dès le 16 mars sur HBO

 

Photo John TurturroJohn Turturro

 

DEVS

L'histoire d'une jeune ingénieure en logiciels travaillant pour Amaya, une société de haute technologie. Lorsque son petit-ami se suicide, elle soupçonne un crime et finit par remonter jusqu'à Forest, le PDG d'Amaya, et à Devs, une division secrète de la société. Sa découverte d'un complot technologique va alors changer sa vie et peut-être celle du monde.

Après son excellent Ex Machina et son intrigant AnnihilationAlex Garland est très attendu pour sa première série. Le réalisateur et scénariste replongera dans ses thématiques de prédilections, tout en donnant sûrement une grande place aux relations humaines. Avec Sonoya Mizuno (déjà vu dans Ex Machina et Maniac) et Nick Offerman dans les rôles principaux, les huit épisodes s'annoncent passionnants et mystérieux.

Courant printemps 2020 sur Hulu

 

 

SNOWPIERCER

Malgré quelques petits problèmes de production, la série désormais menée par Josh Friedman continue à exciter les amateurs des deux incroyables romans graphiques de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette, mais aussi le nouveau public conquis par le spectaculaire film de Bong Joon-ho.

La principale raison, c'est probablement le casting, méritant dans son intégralité de vivre en tête de wagon. Daveed DiggsMickey SumnerSheila Vand et même Jennifer Connelly ou l'indestructible Sean Bean dans la saison 2 déjà annoncée cohabiteront sur un projet définitivement excitant. La bande-annonce fait plus penser au long-métrage coréen qu'à la crépusculaire bande dessinée. Si le point de vue social est aussi affirmé que dans ces deux oeuvres, ça promet d'être un voyage mouvementé.

Courant printemps 2020 sur Netflix

 

 

THE FALCON & THE WINTER SOLDIER

Après avoir conclu la Phase 3 de son MCU en pulvérisant tous les records avec Avengers : Endgame, Marvel entame désormais une phase de transition et doit préparer l'avenir. Si au cinéma, le futur est assuré par Black Widow et l'introduction de nouveaux héros dans Eternals ou Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings, Marvel se tourne également vers le petit écran, avec cinq séries diffusées sur Disney+ et dont la première d'entre elles n'est autre que The Falcon & The Winter Soldier.

La série sur les aventures de Sam Wilson (Anthony Mackie) et Bucky Barnes (Sebastian Stan) contre le Baron Zemo (Daniel Brühl) donnera un premier aperçu de ce que Marvel peut offrir sur la plateforme de streaming, sous un format plus court, avec des personnages déjà connus et appréciés, et permettra de voir dans quelles sont leurs ambitions. Avec, pourquoi pas, une belle surprise à la clé.

Courant automne 2020 sur Disney+

 photo, Anthony MackieSam Wilson va (presque) voler de ses propres ailes

 

AMERICAN CRIME STORY SAISON 3

Après s'est concentré sur l'affaire O.J. Simpson dans une première saison exceptionnelle puis être revenue sur l'assassinat de Gianni Versace à travers l'histoire de son assassin Andrew Cunanan (brillamment interprété par Darren Criss) dans une saison 2 beaucoup moins solide, la saison 3 d'American Crime Story reviendra sur un événement qui a défrayé la chronique dans les années 90 : l'affaire Monica Levinsky.

Nommée Impeachment, par rapport à la procédure mise en place contre le président Bill Clinton par les républicains, cette troisième saison s'annonce comme un joli retour sur le Monicagate, d'autant plus, à l'ère #MeToo. Le Président démocrate sera interprété par Clive Owen, Monica Levinsky par la jeune et talentueuse Beanie Feldstein (Booksmart) et l'on retrouvera également au casting Sarah Paulson et Annaleigh Ashford.

Courant automne 2020 sur FX

Notre critique de la saison 2

 

Simpson ProcèsLa saison 1 sur OJ Simpson était une petite merveille

 

CURSED

Netflix a d'ores et déjà commencé sa conquête du public d'heroïc fantasy après la fin de Game of Thrones avec The Witcher et ne compte pas s'arrêter là en revisitant la légende Arthurienne et notamment de la Dame du Lac. Ainsi, Cursed suivra Nimue (incarnée par Katherine Langford, héroïne des deux premières saisons de 13 Reasons Why) qui s'alliera à Arthur pour partir à la recherche de Merlin et trouver la fameuse épée magique.

Si l'on en croit un communiqué de la plateforme, la série ciblera sûrement un public adolescent puisqu'il s'agit d'un récit initiatique. Cependant, étant l'adaptation du livre éponyme de Frank Miller (derrière les BD Sin City300 ou Batman: The Dark Knight Returns) et Tom Wheeler, elle pourra largement s'attarder à la fois sur les pans plus enfantins avec Merlin l'enchanteur et ceux plus angoissants avec Excalibur. De quoi contenter un large public ?

Courant 2020 sur Netflix

 

Photo Katherine LangfordKatherine Langford en tête d'affiche

 

THE EDDY

Damien Chazelle est sûrement l'un des réalisateurs les plus scrutés de ces dernières années notamment grâce à son entrée en fanfare à Hollywood avec WhiplashLa La Land et First Man - Le premier homme sur la LuneCependant avant de repartir sur le grand écran avec son Babylonle jeune réalisateur offrira sa première série The Eddy pour Netflix.

Elle se déroulera à Paris et plongera les spectateurs dans les coulisses d'un cabaret. Outre Chazelle à la réalisation, c'est un casting cinq étoiles qui composera les huit épisodes : Tahar RahimLeïla BekhtiMelissa GeorgeAndre HollandJoanna Kulig (Cold War) et la jeune Amandla Stenberg.

Courant 2020 sur Netflix

 

Photo Joanna KuligDans les coulisses d'un cabaret contemporain parisien

 

SPACE FORCE

"Le 18 juin 2018, le gouvernement fédéral annonce la création d'une 6e Division au sein des forces armées américaines. L'objectif de cette nouvelle section : défendre les satellites contre des attaques et exécuter diverses missions liées aux opérations spatiales... plus ou moins." Le synopsis dévoilé par le teaser publié par Netflix en début d'année 2019 annonce la couleur sur ce qui s'annonce une jolie satire de la gouvernance Trump.

D'autant plus que la série est la nouvelle création de Greg Daniels (derrière The Office version US) et de Steve Carell, qui en plus de co-créer la série Netflix incarnera le personnage principal. Il sera accompagné d'un casting alléchant composé notamment par John MalkovichBen Schwartz et Noah Emmerich.

Courant 2020 sur Netflix

 

UTOPIA

Après avoir remaké en version US la série House of Cards pour Netflix, David Fincher avait tenté de faire la même chose avec la série Utopia de Channel 4, petit bijou cynique, pour HBO. Manque de bol, après de nombreux désaccords, le projet a été abandonné et mis aux oubliettes. Cependant, le projet a depuis été racheté par Amazon Prime et sera showrunné par Gillian Flynn (auteure et scénariste de Gone Girl) et qui était déjà sur le projet de Fincher.

Le moyen parfait de faire revenir Jessica Hyde sous les traits de la talentueuse Sasha Lane (American Honey) dans cette superbe aventure où elle sera accompagnée de John CusackRainn Wilson ou encore Jessica Rothe au casting.

Courant 2020 sur Amazon Prime

 

Photo Sasha LaneSasha Lane dans American Honey 

 

THE NEVERS

Parce que Joss Whedon. Après une parenthèse blockbuster avec Avengers et Avengers : L'Ère d'Ultron, qui aurait dû continuer avec un Batgirl qu'il a finalement abandonné, le créateur de Buffy contre les vampires revient à la série. Certes, il est l'un des créateurs de Marvel : Les Agents du S.H.I.E.L.D., mais sa dernière vraie création remonte à Dollhouse, annulée en 2010. Dix ans après, le voilà donc de retour, avec une histoire qui lui sied à merveille : dans l'Angleterre victorienne, des femmes dotées de capacités surnaturelles s'unissent pour affronter une menace.

Après des expériences compliquées sur la Fox, Whedon est ici accueilli par HBO, qui a offert quelques-unes des plus belles séries de ces dernières années, en protégeant clairement la place des auteurs. Dix épisodes sont attendus en 2020, avec notamment Laura Donnelly, Ann Skelly, et Olivia Williams, déjà dans Dollhouse.

Courant 2020 sur HBO

 

photo, Olivia Williams, Eliza Dushku"Je vais essayer de passer le mot à Joss pour que tu reviennes aussi"

 

JURASSIC WORLD : CAMP CRETACEOUS

On a beau savoir que Netflix n’est pas toujours extrêmement regardant quand il est question d’acquérir ou de transformer en séries animées des licences connues, mais dans le cas de Jurassic World : Camp Cretaceous, il est permis d’entretenir quelques espoirs. Déjà, c’est le studio Dreamworks qui supervise pour le compte  de Netflix la fabrication de cette série animée dans laquelle une troupe de six adolescents vont se frotter aux dinos d’Isla Nublar.

Bien sûr, on se doute que le show, attendu courant 2020, ne pourra pas se permettre de démantibuler des enfants en mode gorasse, mais bon, il y aura des dinosaures et c’est bien ce qui compte. Plus sérieusement, on espère que le savoir-faire de Dreamworks sera l’occasion de découvrir de nouvelles espèces de sauriens, correctement modélisés. Et puis bon, les dinosaures, c’est la vie, comme tout le monde le sait depuis le Jurassic Park de Steven Spielberg.

Courant 2020 sur Netflix 

 

 

ZEROZEROZERO

Dans Zerozerozero il sera question du trafic de cocaïne, vu à travers différentes étapes, nous menant aux quatre coins du monde. Dit comme ça, la série s'annonce plutôt conventionnelle, pensée pour jouer plus ou moins sur le terrain du succès de Narcos de Netflix. Mais à y regarder de plus près, on est face à un projet autrement plus ambitieux. On sait depuis quelques années que Canal+ veut muscler considérablement son jeu en matière de séries, en voici la preuve avec cette luxueuse création, qui s'appuie sur l'ouvrage Extra Pure de Roberto Saviano, auteur italien dont la tête est toujours mise à prx et dont les adaptations ont bouleversé le polar italien.

Côté réalisation, c'est l'impressionnant Stefano Sollima qui tient la caméra. Et après l'éclatante réussite de Gomorra et le coup de boule Sicario : La Guerre des cartels, on bouillonne déjà d'impatience à l'idée de se barbouiller les muqueuses de son nectar brutal. On attend désormais que Canal Plus daigne nous honorer d'une date de diffusion.

Courant 2020 sur Canal+

 

 

GUILLERMO DEL TORO PRESENTS 10 AFTER MIDNIGHT

On n’a pas beaucoup de nouvelles de l’anthologie dirigée par Guillermo del Toro, laquelle a l’ambition de rassembler de grands artisans de l’horreur et de leur offrir une surface sur laquelle répandre un peu de jus de tripes. Un projet qui rappelle forcément les deux saisons de Masters of Horror, collection imparfaite, mais pleine de pépites et de sympathiques idées pour viandards. On attend avec beaucoup d'impatience de connaître les invités et les thèmes de cette réunion baptisée 10 After Midnight.

En apposant son patronyme comme il le fait, le metteur en scène mexicain se frotte directement à l'héritage d'un Hitchcock et nous fait nécessairement saliver. Lancée et officialisée début 2018, la série devrait se concrétiser prochainement, ce qui nous réjouit d’autant plus que Guillermo del Toro, s’il joue régulièrement d’une poisse cosmique quand il est question de ses propres films, est un producteur plutôt avisé et maître de son navire. Qui vivra flippera (sur Netflix).

Courant 2020 sur Netflix 

 

photo Scary StoriesScary Stories, dernière production de Guillermo del Toro

 

JUPiTER'S LEGACY

Depuis le temps que Mark Millar a signé un deal exclusif avec Netflix pour y développer des séries d’envergure, on est curieux de découvrir ce que va engendrer cette alliance entre la plus grosse plateforme de SVOD actuelle et un des plus brillants scénaristes en activité. D’autant plus que Jupiter’s Legacy représente un risque et un défi de taille.

Car, avec son histoire de super héros pas franchement traditionnels, aux névroses et problèmes très loin du tout venant politiquement correct et sa ré-imagination des mythes américains, Jupiter's Legacy avance en terrain balisé. Un terrain balisé par Watchmen et The Boys, deux éclatants succès sériels en matière de tabassage de poncifs héroïques. Secondé par le réalisateur et producteur Steven D. Knight, on espère que Millar réussira les débuts de ce prometteur « Millarworld » avec l’adaptation d’une de ses plus grandes B.

Courant 2020 sur Netflix

 

photo comicsUn vieux super-héros que jouera Josh Duhamel

 

GREMLINS : SECRETS OF THE MOGWAI

Alors, oui, il y a toutes les raisons de penser que ce prequel des deux géniaux films de Joe Dante ne soit produit que pour capitaliser sur une franchise au fort taux de nostalgie afin de concurrencer les autres services de streaming comme Netflix et Disney+. En, fait, c'est même certain. Mais il n'empêche que le très peu d'informations dont nous disposons semble déjà faire éviter un beau paquet de pièges à cette nouvelle épopée relatant les aventures du jeune Mr. Wing chapeautée par Tze Chun.

En effet, il s'agit d'une série d'animation, ce qui pallie les défauts attendus d'une série live ne sachant que faire des effets spéciaux pratiques de 1984. Peu de chances de voir des Mogwai en CGI hideuxGremlins: Secrets of the Mogwai sera d'une tout autre patte graphique. Espérons que la composante horrifique de l'univers n'en pâtisse pas.

Courant 2020 sur HBO Max

 

afficheUne affiche très parlante

 

FONDATION

2020, c'est l'année des classiques de la science-fiction. En plus du Dune de Denis Villeneuve, le chef-d'oeuvre intemporel d'Asimov devrait être adapté sur petit écran. Même sans considérer la présence de David S. Goyer en tant que showrunner, Jared HarrisLee PaceLaura Birn et Terrence Mann au casting et les moyens astronomiques mis à disposition par Apple TV+, on se demande vraiment comment on peut adapter un texte aussi dense et surtout aussi long sur ce format.

Fondation fait partie de ces oeuvres qu'on a du mal à résumer tant elles sont ambitieuses, et on guette donc avec impatience le moindre visuel capable de nous donner un indice sur l'esthétique globale de la série.

Courant 2020 sur Apple TV+ (si tout se passe bien)

 

PhotoEt encore, vous avez rien vu

 

Y : THE LAST MAN

Après avoir offert une adaptation remarquable de Legion, FX se tourne désormais vers une autre oeuvre culte : Y : le dernier homme. Cette série de comics récompensée par plusieurs pris Eisner, nommé pour le prix Hugo de la meilleure histoire graphique et qui devait déjà être adapté en film par Dan Trachtenberg à l'époque.

Ce roman graphique de Brian K. Vaughan et Pia Guerra raconte l'histoire de Yorick, dernier homme sur Terre après la mort de tous les porteurs du chromosome Y à travers le globe. Avec son capucin, Esperluette, le jeune héros part en quête de réponses sur l'origine de cette catastrophe dans un monde dominé par les femmes.

Avec Barry Keoghan dans le rôle principal et Diane Lane, Imogen Poots ou Lashana Lynch au casting, la série pourrait mettre en scène un monde post-apocalyptique intéressant et qui résonne d'autant plus alors que les mondes du cinéma et de la télévision sont en train d'évoluer depuis le mouvement #MeToo.

Courant 2020 sur Netflix.

 

Affiche officielleAmbiance La Guerre des mondes

 

THE SANDMAN

Considéré comme l'un des meilleurs romans graphiques de l'histoire, Sandman de Neil Gaiman va enfin le droit à son adaptation après plusieurs années passées dans les limbes. Alors que Warner Bros. s'apprête à rentrer dans l'univers doux et joyeux des plateformes de streaming avec HBO Max, le propriétaire des droits de DC Comics a préféré laisser Netflix payer l'addition de ce projet annoncé comme la série DC la plus chère jamais produite.

Un pari onéreux et risqué, mais qui pourrait s'avérer plus que payant. Avec sa riche mythologie, son univers onirique, ses histoires complexes et sa galerie de personnages plus fantastiques les uns que les autres, la série a largement les moyens d'être marquante, aussi bien visuellement que narrativement. Encore plus avec Neil Gaiman en personne, David S. Goyer ou Allan Heinberg à la barre.

Courant 2020/2021 sur Netflix.

 

Affiche officielleAprès American Gods et Good Omens

 

PENNY DREADFUL : CITY OF ANGELS

Déjà trois ans que Vanessa Ives, Sir Malcolm Murray et Ethan Chandler ont disparu des écrans. Arrêtée en 2016 sans crier gare, Penny Dreadful était une petite merveille de la télévision et manque cruellement, avec son ambiance macabre et gothique, son scénario fantastique et un casting illuminé par Eva Green et Josh Hartnett.

Showtime va tenter de nous replonger dans le monde de l'occulte avec Penny Dreadful : City of Angels, un spin-off qui se déroulera loin du Londres de l'époque victorienne, à Los Angeles dans les années 30. En mêlant aussi bien l'aspect historique, politique que social et culturel, la série prévoit d'aborder le culte de la Santa Muerte, avec Daniel Zovatto, Natalie Dormer ou encore Rory Kinnear et dans un style bien différent de Penny Dreadful. Une belle promesse quand on repense à la série de John Logan.

Courant 2020 sur Showtime.

 

Photo Natalie DormerNatalie Dormer dans le rôle principal

 

RATCHED

Après son énorme deal avec Netflix et sa première production ,The Politician, Ryan Murphy (American Horror StoryAmerican Crime Story) reviendra sur la plateforme de streaming avec Ratched. Cocréée avec le cinéaste encore anonyme Evan Romansky, la série attendue depuis 2017 sera un prequel de Vol au-dessus d'un nid de coucou, déjà porté à l'écran en 1975 par Milos Forman

Comme le titre l'indique, la série se penchera sur la jeunesse de la cruelle Miss Ratched, qui a valu à son interprète Louise Fletcher l'Oscar de la meilleure actrice. Le rôle sera ainsi repris par la muse de Murphy, Sarah Paulson qui nous aidera à comprendre comment la jeune infirmière a pu devenir le tyran sadique d'un hôpital psychiatrique aux côtés des actrices de renom Sharon StoneJudy Davis et Cynthia Nixon

Courant 2020 sur Netflix. 

 

Photo Louise FletcherMiss Ratched jouée par Louise Fletcher dans Vol au-dessus d'un nid de coucou

 

THE WHEEL OF TIME 

Depuis la fin de Game of Thrones, le public est à la recherche de la nouvelle série de fantasy phare et les studios ont bien senti le filon. Amazon Prime Video peut déjà se reposer sur Carnival Row, mais aussi sur The Wheel of Time, qui sera lancé avant la série tirée du Seigneur des anneaux. On est donc curieux parce que cette série va demander un travail colossal pour adapter une histoire répartie sur 14 volumes.

Mais la proposition est intéressante parce qu'elle féminise davantage le genre avec le personnage de Moiraine incarné par Rosamund Pike et qui devrait être la protagoniste centrale de l'adaptation. The Wheel of Time sera également dirigé par Rafe Judkins, producteur de Marvel : Les Agents du S.H.I.E.L.D. et scénariste du prochain film Uncharted

Courant 2020 sur Amazon Prime Video 

 

Photo Rosamund PikeMoiraine jouée par Rosamund Pike deviendra-t-elle aussi célèbre que Cersei Lannister et Daenerys Targaryen ?

 

COWBOY BEBOP

Les fans de la série Cowboy Bebop de Shinichirô Watanabe attendent depuis longtemps d'avoir des nouvelles de la joyeuse troupe galactique de chasseurs de prime. Après l'échec de la Fox pour une réadaptation, c'est donc au tour de Netflix de se lancer.

Le géant du streaming diffusera en 2020 une minisérie de 10 épisodes, en prises de vue réelles. Et si le souvenir du dernier Death Note a encore de quoi faire frémir, ce sera peut-être l'occasion pour Netflix de pleinement s'emparer de la culture japonaise sans la massacrer pour autant et rien que pour ce bel espoir, on peut attendre Cowboy Bebop avec impatience. Et puis, si le caractère des personnages ne change pas, on devrait toujours autant se marrer. 

Courant 2020 sur Netflix.

 

PhotoLa bande d'origine 

 

BRAVE NEW WORLD 

2020 verra quelques mastodontes de la littérature de science-fiction être adaptés sur écran, comme Fondation dont on parlait un peu plus haut. Au milieu de tout ça, le célèbre roman d'Aldous HuxleyLe Meilleur des mondes aura lui aussi droit à sa série sous la houlette de Grant Morrison, auteur de plusieurs comics Batman et du réalisateur et scénariste Brian Taylor (Hyper tension). 

Avec sa société dystopique et ses contre-utopies qui ont largement influencé le genre, la prochaine série Brave New World pourra compter sur Demi Moore au casting, mais aussi Joseph Morgan (Vampire Diaries), Sen Mitsuji (The Man in the High Castle) et Hannah John-Kamen (Ant-Man et la Guêpe).

Courant 2020 sur Peacock, la prochaine plateforme de streaming de NBCUniversal qui arrivera en avril 2020.

 

Affiche officielleLe roman a déjà eu une adaptation en 1998 par Leslie Libman et Larry Williams

 

TOKYO VICE 

En soit, la proposition d'une série tirée de Tokyo Vice de Jake Adelstein, un journaliste américain établi dans la capitale japonaise qui a enquêté sur les réseaux yakuzas, est déjà très alléchante. Mais quand on rajoute Michael Mann (Miami ViceCollatéralHeat) à la réalisation,  on se dit que la future plateforme de streaming HBO Max tient peut-être sa pépite. 

Le casting n'a pas non plus de quoi nous décevoir avec Ansel Elgort (Baby Driver, Billionaire Boys Club, Le Chardonneret) et Ken Watanabe (Godzilla, Inception, Le Dernier Samouraï) dans les deux rôles principaux de ce drame criminel. 

Courant 2020 sur HBO Max 

 

Affiche officielle

 

MANIAC COP

A l'origine prévu pour être un long-métrage réalisé par le responsable du complètement barré Universal Soldier : Régéneration, le remake du culte Maniac cop de William Lustig sera bien une série, toujours mise en scène par Hyams. Mais ce n'est pas le seul à s'y coller : le showrunner n'est autre que Nicolas Winding Refn, qu'on ne présente plus.

Tant de talents réunis autour d'une oeuvre originale aussi malléable, ça fait plaisir, et on s'attend à bien plus qu'une simple réactualisation du mythe. Les styles très éloignés des deux compères pourraient bien faire des étincelles, et on n’est pas étonnés que ce soit HBO qui prenne le risque de produire une chose pareille. La chaîne derrière Chernobyl et Watchmen, clairement deux des meilleures séries de cette année, pourrait bien inclure dans son catalogue une nouvelle petite folie. Et en plus, Canal+ est également associé, ce qui garantit la possibilité pour les Français de regarder les violences policières plutôt que les subir, en 2020.

Courant 2020 sur Canal+

 

photo remake serieSimple et efficace

 

THE WALKING DEAD : WORLD BEYOND 

L'auteur de comics Robert Kirkman a récemment clos sa série The Walking Dead, qui continue péniblement à l'écran, bien qu'à en croire AMC, l'aventure est loin d'être terminée. Et si ce n'est pas Fear the Walking Dead qui a réanimé le cadavre de la franchise, peut-être que le prochain spin-off The Walking Dead : World Beyond pourrait mettre un coup de pied dans la fourmilière. 

Le principe restera le même, avec une invasion zombie qui a défiguré la société à tout jamais, mais avec de nouveaux personnages, des adolescents qui n'ont jamais connu le monde d'avant. Il serait donc intéressant de voir comment sera abordée leur psychologie, car pour l'instant, la seule de la série principale qui se rapproche des protagonistes du biopic est la petite Judith, qui n'a jamais bénéficié d'une réelle écriture.

Courant 2020 sur AMC

 

photo, Aliyah Royale, Nicolas Cantu, Alexa MansourMoins énervants que Carl ?

 

LOVECRAFT COUNTRY

Bon là on n'a même plus besoin d'expliquer pourquoi c'est alléchant. Un petit génie de l'horreur nommé Jordan Peele (Get Out, Us) qui s'attaque à un monument de la littérature fantastico-flippante H.P. Lovecraft - dont on attend toujours une adaptation ciné ou télé qui lui fasse vraiment honneur - pour le compte d'HBO. Lovecraft Country sera en plus en partie réalisé par Yann Demange, qui avait déjà signé le très oppressant '71 et faisait partie des réalisateurs en vue pour Mourir peut attendre.

Pas encore de visuel ni de promesse concrète, tout ce qu'on sait c'est que la série se déroulera dans les années 50 aux US et adressera le contexte extrêmement raciste de l'époque, mais en réalité on n'a pas vraiment besoin de plus pour avoir déjà très envie de jeter un oeil à Lovecraft Country.

Courant 2020 sur HBO

 

photoQui veut du Lovecraft ?

 

THE HAUNTING OF BLY MANOR

Après le phénomène The Haunting of Hill House, qui a largement mérité son succès (voir notre critique), cette fausse suite qui capitalise sur la recette est évidemment attendue. Adapté du Tour d'écrou de Henry James, ce deuxième Haunting suivra une gouvernante engagée par un homme riche pour s'occuper son neveu et sa nièce, dans une grande propriété isolée. Bien sûr, les enfants sont étranges. Bien sûr, la demeure n'a rien d'ordinaire. Et bien sûr, il y a quelques morts et phénomènes qui ont transformé les lieux.

Devenue une anthologie à la American Horror Story, The Haunting reprend une partie de son casting (Victoria Pedretti, Oliver Jackson-Cohen, Kate Siegel, Henry Thomas) pour une toute nouvelle histoire, sans autre connexion que l'ambition et la présence rassurante de Mike Flanagan. Le réalisateur de Doctor Sleep signe au moins le premier épisode. Ne reste plus qu'à espérer que cette deuxième saison soit une aussi belle et ténébreuse surprise.

Courant 2020 sur Netflix

 

photoDétruire et reconstruire un cauchemar

 

LES RETOURS

SEX EDUCATION SAISON 2

Sous ses dehors d'American Pie version 2019 pour Netflix, Sex Education était en réalité une excellent surprise dans le rayon teenage, très productif en ce moment avec Euphoria, The End Of The F***ing World ou Wayne. Sex Education en est le versant le plus léger et en même temps le plus trompeur, abordant de nombreux sujets compliqués et de tabous parfois glaçants sans s'appesantir outre mesure. Et en plus, c'est très drôle. Une bien belle série dont on a très hâte de découvrir la suite.

Dès le 17 janvier sur Netflix

Notre critique de la saison 1

 

photo, Gillian Anderson, Asa ButterfieldEn plus, y'a Scully

 

WESTWORLD SAISON 3

La série de Lisa Joy et Jonathan Nolan a beau diviser les spectateurs, et être critiquée pour ses effets de narration et son rythme, chez Ecran Large, on l'aime. Notamment la saison 2, qui était nettement plus belle, noire, épique, puissante et maîtrisée que la première. La superproduction HBO n'a peut-être pas été le phénomène attendu, mais elle n'en demeure pas moins ambitieuse et audacieuse.

Après avoir ouvert en grand les portes du parc pour tout détruire, la série attaque ainsi la saison 3 avec une nouvelle direction. Dolores qui découvre le vrai et terrible monde dans un Los Angeles futuriste, Maeve réveillée dans un autre parc Delos sur la Seconde Guerre mondiale, de nouveaux personnages incarnés par Aaron Paul et Vincent Cassel : cette saison, sous-titrée The New World, est évidemment alléchante et plus qu'intrigante.

Courant 2020 sur HBO

 

 

 

DARK SAISON 3

La série allemande Dark aura parcouru un beau chemin. Après une saison 1 relativement bien accueillie, mais sans trop faire de bruit, la saison 2 aura réussi à capter son audience grâce à un mystère temporel encore plus dense qu'avant... mais aussi grâce à un péril beaucoup plus présent. Annoncée comme l'ultime saison, Dark est donc sur le point de nous livrer toutes les clés de son univers casse-tête.

À moins que, comme Lost, les disparus, la plus fameuse des séries où on ne comprend rien, elle ne fasse une pirouette et nous laisse sur le carreau, ce qui serait vraiment dommage après une vingtaine d'heures à apprendre et différencier des patronymes allemands.

Date de sortie inconnue, mais une rumeur évoque juin 2020 sur Netflix

Notre critique de la saison 2

 

PhotoLaissé sur le carreau ?

 

THE BOYS SAISON 2

Adaptée de la bande-dessinée éponyme de Garth Ennis, The Boys est devenu instantanément le plus gros succès de la plateforme de streaming d'Amazon, et on vous avoue qu'on a immédiatement compris pourquoi : elle fait un bien fou à quiconque en a marre des super-héros et de la pureté des blockbusters les mettant en avant qui pullulent sur les écrans, et corrige même quelques lourdeurs du comics originel. Mal élevée et hyper-acide, The Boys est une vraie mandale.

On a d'autant plus hâte de retrouver ces malades mentaux de Homelander et Billy Butcher que le cliffhanger final de la saison 1, particulièrement malsain, nous a laissé un sacré goût de revanche dans la bouche.

Mi-2020 sur Amazon Prime Video

Notre critique de la saison 1

 

Capture d'écran, Karl UrbanAllez, une tisane pour les nerfs

 

THE POLITICIAN SAISON 2

Ryan Murphy a frappé un grand coup avec sa première collaboration pour Netflix puisque The Politician a été une des belles réussites de la plateforme en 2019 alliant admirablement satire politique, comédie dramatique et drame social. Sa saison 2, commandée en même temps que la première saison, est donc une de nos grosses attentes.

On a déjà quelques idées sur ce qui nous attend concernant l'avenir de Payton Hobart (excellent Ben Platt), l'épisode final de la saison 1 faisant presque office de pilote de la saison 2. Le parallèle avec la jeune députée Alexandria Ocasio-Cortez et la montée en puissance d'une nouvelle génération dans les hautes sphères de la politique américaine est en tout cas très alléchant. Vivement.

Au courant du mois de juillet 2020 sur Netflix

Notre critique de la saison 1

 

Photo Ben PlattBen Platt

 

LE BUREAU DES LÉGENDES SAISON 5

C'est l'une des séries françaises les plus marquantes et réussies de ces dernières années, qui n'aura cessé de chercher à se réinventer sans jamais singer les modèles du genre pour bêtement la jouer à l'américaine. Et arrivée à sa cinquième saison, Le Bureau des légendes continue à intriguer. De retour avec la même équipe, mais également Louis Garrel au casting et Jacques Audiard derrière la caméra (pour diriger le grand final de la saison), la série d'Eric Rochant menée par Mathieu Kassovitz met l'eau à la bouche.

Si le risque est bel et bien de tourner en rond, et repousser les limites du crédible avec les protagonistes qui se sont tirés de situations toujours plus extrêmes, Le Bureau des légendes a jusque là maintenu une belle écriture, et suffisamment rebattu les cartes (que ce soit dans les relations entre les personnages ou les décors) pour avancer sans se perdre. La curiosité est donc intacte.

Courant 2020 sur Canal+

 

Affiche saison 3Que de chemins parcourus !

 

FARGO SAISON 4

La série adaptée du film culte des frères Coen a été une immense surprise. Loin d'être une bête copie, la création de Noah Hawley a puisé dans cet univers le carburant pour des histoires et personnages irrésistibles, sans jamais se piéger dans une formule. D'où une surprise et une possible déception à chaque saison, puisqu'après l'uppercut de la saison 1, les deux suivantes ont plus divisé.

L'attente avant une saison 4, qui arrivera trois ans après la saison avec Ewan McGregor, est donc un bon signe. Cette fois, c'est Chris Rock qui mène la danse, dans le Kansas City des années 50, où deux organisations criminelles (une afro-américaine et l'autre, italienne) s'affrontent pour contrôler le territoire. Un pitch parfait pour cet univers, et un choix de casting intéressant puisque Chris Rock est un excellent acteur, qui a trop peu eu l'occasion de briller.

Courant 2020 sur FX

Notre critique de la saison 3

 

photo, 2 days in New York"J'ai attendu tout ça avant d'avoir un bon rôle digne de ce nom"

  

ET AUSSI...

Parce que la liste est tellement longue qu'il est strictement impossible de toutes les citer et de les voir dans les moindres détails.

Parmi les nouveautés qu'on surveillera d'un oeil, on note aussi les deux séries Netflix qui débarquent ce 1er janvier Messiah, sur un retour miraculeux de Jésus Christ, et Spinning Out, où Kaya Scodelario s'essaie au patinage artistique avec sa mère ex-professionnelle incarnée January Jones. Et le 7 février on aura très hâte de découvrir la série horrifique tirée de la bande dessinée éponyme de Joe Hill (fils de Stephen King) : Locke & Key.

On suivra aussi de près Grand Army, nouvelle série de Beau Willimon, la série française Vampires avec Oulaya Amamra et Suzanne Clément ainsi que la Belge SF Into the Night ou la série revenant sur l'univers de The Grudge : Ju-on supervisée par Sho Miyake. Enfin, Ryan Murphy, à côté de la saison 2 de The Politician et des débuts de Ratched (citées plus haut), aura également une troisième série à sa charge avec Hollywood, grand drama et lettre d'amour à l'âge d'or hollywoodien avec Darren Criss dans le rôle principal, prévue normalement pour mai. Suivra aussi dès juin (a priori) le Arsene Lupin avec Omar Sy.

 

Affiche US

 

Du côté de HBO, avec un peu de chance on aura House of the Dragon, spin-off très attendu de Game of Thrones. En tout cas, une chose est sûre, on surveillera The Undoing avec Nicole Kidman et Hugh Grant par David E. Kelley (créateur de Big Little Lies), le remake Perry Mason avec Matthew Rhys, la série I Know This Much Is True créée par Derek Cianfrance (The Place Beyond the Pines) portée par Mark Ruffalo ainsi que l'intrigant thriller romantique Run de Phoebe Waller-Bridge et Vicky Jones. On prie aussi pour découvrir enfin Raised by Wolves réalisée par Ridley Scott.

On trouvera aussi The Third Day, nouvelle création de Dennis Kelly (Utopia) qui racontera l'histoire d'un homme accostant sur une île mystérieuse et aux habitants étranges, pas sans rappeler quelques éléments de The Wicker ManJude Law en sera l'interprète principal.

 

photo, Jude LawJude Law en pape, une sacrée idée

 

Et justement, l'acteur reviendra également dans The New Pope disponible sur Canal+ en France dès le 13 janvier. La chaîne verra également l'arrivée de A Christmas Carol, adaptation du conte de Dickens par Steven Knight (créateur des Peaky Blinders) avec Guy Pearce, dès le 6 janvier.

Chez Amazon, Al Pacino chassera du nazi dans Hunters quand Robert Kirkman adaptera sa série de comics Invincible avec un gros parterre de stars composé de Steven YeunJ.K. SimmonsSandra OhSeth RogenMark HamillGillian JacobsZazie Beetz ou encore Walton Goggins. La plateforme de streaming sera aussi derrière la très attendue The Underground Railroad dirigée par le talentueux Barry Jenkins et adaptant le roman éponyme récipiendaire du prix Pulitzer de la fiction en 2017. Parmi les autres séries, deux de science-fiction : Narcos vs Zombies et Upload.

Du côté des petits nouveaux Apple TV+ et Disney+, il y a aussi de beaux projets. Pour la plateforme à la pomme, on attend de pied ferme la sitcom Mythic Quest qui se déroulera dans l'univers d'un studio de développement de jeux vidéo et débarquera dès le 7 février. On attend aussi possiblement le remake d'Histoires fantastiques, la guerrière Masters of the Air ou encore le remake de Mosquito CoastChez la plateforme aux grandes oreilles, on espère évidemment voir très vite la série sur Obi-Wan Kenobi, mais il devrait également y avoir Monsters at Work (suite en série de Monstres & Cie) ainsi que la saison 2 de The Mandalorian annoncée pour l'automne et WandaVision avancée à 2020 (au lieu de 2021) dont la date reste encore inconnue.

On scrutera aussi High Fidelity avec Zoë Kravitz dès le 14 février, Little Fires Everywhere dès le 18 mars avec Reese Witherspoon et Kerry Washington ou Normal People sur Hulu. La plateforme diffusera également Nine Perfect Strangersadaptation d'un roman de Liane Moriarty (écrivaine de Big Little Lies) où neuf personnes (dont Nicole Kidman) qui ne se connaissent pas sont réunies dans un centre de remise en forme pendant 10 jours, et où tout va devenir beaucoup plus compliqué que prévu. 

 

Photo Rob McElhenneyMythic Quest sera porté par Rob McElhenney notamment

 

Parmi les retours, on attend avec impatience (ou pas) la partie 4 de La Casa de papel prévue pour le 3 avril, la saison 5 de Outlander dès le 16 février et celle de Better Call Saul dès le 23 février, la partie 2 des Nouvelles aventures de Sabrina le 24 janvier ou encore la saison 2 de Narcos: Mexico le 13 février.

On n'oublie pas non plus les retours pas encore datés des saisons 3 de SuccessionBarryAmerican GodsKilling EveÉliteDésenchantée (Partie 3) et Baron Noir, les saisons 4 de The CrownThe Marvelous Mrs. MaiselRoom 104Dix pour cent et The Handmaid’s Tale, les saisons 2 de HomecomingCarnival RowUndoneNarcos: MexicoThe Alienist et The Society.

Parmi les séries qui tireront leur révérence : BoJack Horseman et la partie 2 de saison 6 dès le 31 janvier prochain, Homeland et sa saison 8 dès le 9 février, Future Man et sa saison 3 encore non datée ainsi que 13 Reasons Why et sa saison 4, Lucifer et sa saison 5 ainsi que la saison 4 de The Rain, toutes non datées.

 

AfficheUne saison 2 déjà bien perchée qui annonçait une saison 3 folle

commentaires

Opale
06/01/2020 à 16:57

Lovecraft country ça fait rêver mais aussitôt déchanter lorsqu'on voit qui produit... Lovecraft était raciste, l'époque l'était aussi. Pour HPL tout ce qui était étranger représentait un hideux danger, ça transpire dans ses écrits. Alors espérons que cette facette de l'auteur (certes contestable mais son talent eut été le même s'il avait été un grand humaniste ouvert d'esprit?) ne sera pas systématiquement gommée, dévoyée et finalement renvoyée tel un tract anti-blanc comme bien souvent dans le cinéma de Peele? A voir.

Ludo
06/01/2020 à 15:23

Bon bah pour Dracula… bof ! bof ! Peut-être en attendais-je trop ! J'imaginais une série de la teneur de Penny Dreadfull, hélas dans l'histoire comme dans l'image on y est pas… c'est lourd, plat, facile, cousu de fil blanc ! Des acteurs sans charisme qui n'arrivent pas à rendre la moindre minute crédible… quel ennui !!!

M1pats
02/01/2020 à 13:43

Oui, si falcon et winter soldier est dans l esprit de Cap America Winter soldier ça peut-être sympa et surtout dans une série

Alexandre Janowiak - Rédaction
02/01/2020 à 10:49

@M1Pats,

le problème est désormais réglé :)

Grift
02/01/2020 à 10:11

Jamais compris cet arrêt précipité de Penny Dreadful. Les explications données à l'époque n'étaient pas vraiment convaincantes.
Ca ressemblait plus a un compromis trouvé trop rapidement car quelques choses les empêchaient subitement de faire une saison supplémentaire (problème de budget ? de casting non renouvelable ? désaccord entre personnes ?).
Mais il était peu envisageable que Logan qui a écrit pratiquement tout les épisodes (tous?) avec autant de minutie et talent, bâcle la fin comme ça tout d'un coup sans raison.
Et le fait qu'un spin off ressurgit comme ça quelques années plus tard à tendance a me conforter dans cet idée. C'est fort dommage, car une bonne fin à cette série l'aurait rendue presque parfaite.

Simon Riaux - Rédaction
02/01/2020 à 09:54

@M1pats

Bonjour !

Et bien techniquement, l'article contient un segment dédié à The Falcon & The Winter Soldier... qui pour, une raison mystérieuse n'apparaît pas (la partie en question se trouvait juste après Snowpiercer).

C'est le bug du 1er janvier, on est super contents.

Plus sérieusement, on voit rapido pourquoi il est invisible, et on règle ça.

M1pats
02/01/2020 à 03:30

Pourquoi vous mettez marvel dans le titre alors que vous citez aucune série ??

Constantine
01/01/2020 à 23:49

Y the Last Man n’est pas un roman graphique ( ou Graphic Novel) ! Terme ne voulant absolument rien dire inventé par des bobos journalistes ( tou d’abord des journalistes anglais puis les journalistes idiots du monde entier on repris le mot) méprisants d’un médium : le comics ! Y The Last Man a été publié par Vertigo qui n’est que le nom d’un imprint ( label, collection) de chez DC comics et l’histoire a été publiée mensuellement pendant 60 numéros de façon traditionnelle. Seul quelques auteurs snobinards américains ont profité de ce terme pour se faire des carrières aux USA mais la majorité d’entre eux détestent ce terme ! Un comics n’est pas forcément grand public ou de super héros ! Un comics d’auteurs indépendants ou underground reste un comics ! Le format de publication ne change pas non plus le fait que si une BD sort au USA c’est un comics ! : que le titre sorte mensuellement, Ou soit un one shot, un prestige format , un hardcover, un softcover ! Comme si un manga parce qu’il n’était pas pré publié dans un magazine n’allait pas s’appeler un manga alors qu’il sort au Japon et qu’il est réalisé et édité par des Japonais ! RIDICULE !

Geoffrey Crété - Rédaction
01/01/2020 à 23:22

@Pinot

Je l'ai déjà dit deux trois fois la semaine dernière : ça arrive :)

J'ai toujours couvert cette série, depuis le début, et on est un des trop rares sites à avoir continué à en parler et l'aimer, comme l'ont prouvés les critiques et dossiers. Impossible de ne pas parler de la fin donc, mais une telle série qui se termine le 22 décembre... faudra simplement prendre en compte qu'il y a les fêtes, et que pas mal de dossiers sur cette période (comme celui-ci) étaient préparés par avance, puisque l'équipe était en vacances.

Ce sera donc comme The Affair : une critique après la fin de la saison-série, en prenant un peu le temps d'écrire dessus.

Pinot
01/01/2020 à 22:28

@La rédaction : c'est bien beau tout ça mais à quand un dossier (fleuve) sur Mr Robot, aka la meilleure série des années 2010s.

Plus

votre commentaire