David Fincher l'indomptable : retour sur ses projets abandonnés et perdus

Mise à jour : 22/11/2017 02:06 - Créé : 19 octobre 2017 - La Rédaction
Fincher
166 réactions

La diffusion de Mindhunter sur Netflix rappelle que David Fincher se fait attendre.

Quatre ans après House of Cards, David Fincher frappe une nouvelle fois très fort sur Netflix avec Mindhunterune brillante série qu'il produit et dont il signe quatre épisodes. C'est bien, mais pas assez : depuis Gone Girl en 2014, qui a rencontré un beau succès critique et public, le cinéaste est absent des écrans de cinéma.

Il y a bien ce World War Z 2 qu'il est censé réaliser, certes, mais Fincher a aussi aligné de nombreux projets qui ne se sont pas concrétisés. Retour sur quelques-uns de ces films et séries qui resteront du domaine du fantasme, alors le fantôme d'un Alien 3 sous forme de guerre contre un studio, plane toujours sur ses décisions.

 

 

20 000 LIEUES SOUS LES MERS

David Fincher annonce au Comic-Con de 2010 qu'il réalisera une adaptation du classique de Jules Verne pour Disney, avec un scénario de Scott Z. Burns. Il termine alors Millenium - Les hommes qui n’aimaient pas les femmes et un tournage est prévu pour fin 2012. En 2013, la production semble se concrétiser avec des repérages en Australie, grâce à un bel accord du gouvernement pour inciter le studio à venir.

Mais le film reste bloqué, en partie à cause du casting : après le refus de Brad Pitt, Fincher courtise Channing Tatum, mais il n'est pas disponible. Il souhaite en plus que le personnage d'Aronnax soit français. Disney commence à trembler. Le réalisateur finira par partir et se lancer dans Gone Girl.

Interviewé par Little White Lies en 2014, David Fincher expliquait les complications inhérentes à un budget de 200 millions : « Toutes les sociétés de production ont une culture et des angoisses d'entreprise. Une fois qu'on est passé sur la liste des gens qu'on pourrait caster, une fois qu'on est passé sur un ou deux noms qui les rassuraient, faire un film à ce prix est devenu cet étrange tentative de trouver quels étaient les trois acteurs qu'on pouvait rassembler pour gagner. (...) C'est devenu très dur d'apaiser les inquiétudes de la culture d'entreprise de Disney avec une liste de noms qui permettait à tout le monde de dormir la nuit. » Il explique aussi qu'un boss de studio lui a un jour demandé pourquoi les acteurs se rangeaient toujours de son côté alors que c'est eux qui les payent : « Parce que je pense qu'ils ont conscience que mon allégeance va seulement au film ».

Dans Playboy, la même année, il explique avec enthousiasme quelles étaient ses intentions : « C'était un divertissement intelligent et fou, avec l'équipage du Nautilus qui se battait contre tout plein de trucs gigantesques à la Ray Harryhausen. Mais c'était aussi à contre-courant. On faisait Osama bin Nemo, un prince du Moyen-Orient issu d'une famille riche qui a décidé que l'impérialisme blanc est diabolique et doit être combattu. L'idée était de placer les enfants dans une situation où ils se diraient qu'ils étaient d'accord avec tout ce qu'il pense, qu'ils le comprennent. Je voulais vraiment le faire, mais je n'avais pas les reins pour assurer. Beaucoup de gens à Hollywood réussissent parce qu'ils marchent à la peur. J'ai du mal avec ça, car je pense que notre responsabilité est de donner au public quelque chose qu'il n'a pas déjà vu. »

L'aide financière d'Australie ira finalement à Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar, une autre production Disney. Le projet, qui avait failli en 2009 se faire avec McG et Will Smith puis Sam Worthington, traîne toujours. Christophe Gans et James Mangold ont eux aussi essayé, et Bryan Singer a sérieusement failli s'y lancer avec le studio Fox.

 

remake bryan singer

 

MILLENIUM 2

Lorsqu'il se lance dans l'adaptation américaine du livre de Stieg Larsson, David Fincher a l'envie de réaliser la trilogie. La sortie de Millenium - Les hommes qui n’aimaient pas les femmes change un peu les choses : avec environ 232 millions au box-office, pour un budget d'une bonne centaine, le film n'est pas le succès escompté. La durée, la date de sortie, la nature violente du film, les choix du réalisateur et ses méthodes... Le studio Sony cherche sans nul doute les raisons.

Mais Fincher s'accroche. En 2014, il explique qu'Andrew Kevin Walker, scénariste notamment de Seven, a réécrit le scénario de la suite, et déclare que l'espoir est là : « Je pense que puisque Sony a déjà dépensé des millions de dollars pour les droits et le scénario, ça va donner quelque chose. Le scénario qu'on a maintenant a un énorme potentiel. Je peux vous dire qu'il est extrêmement différent du livre. » En parallèle, Rooney Mara, révélée dans le film qui lui a valu sa première nomination aux Oscars, répète qu'elle adore le rôle, adore Fincher, et adorerait tourner une suite. Au fil des mois, son enthousiasme devient plus poli, et laisse place à la résignation.

Mais en 2015, la rumeur d'un nouveau film avec de nouveaux acteurs, adapté du quatrième livre écrit par David Lagercrantz, indique le contraire. The Girl in the Spider's Web sera officialisé par la suite, avec Fede Alvarez à la réalisation et Claire Foy dans le rôle de Lisbeth.

 

Image 583977

 

LE DAHLIA NOIR

Un des grands rêves de David Fincher était d'adapter au cinéma le célèbre roman de James Ellroy : Le Dahlia noir. A la fin des années 1990, le réalisateur dévoile son Fight Club et s'imagine déjà mettre en scène Tom Cruise dans son adaptation du roman, sûrement dans le rôle du détective Bucky Bleichert. Cependant avec l'échec critique de Fight Club, le cinéaste n'arrive pas à imposer sa vision à la production : un film de 3h en noir et blanc extrêmement fidèle à l'oeuvre originale.

Après des multiples réécritures, et la réalisation de Panic Room entre temps, David Fincher finit par lâcher l'affaire en 2003. Le projet passe entre les mains de Brian De Palma. Trois ans plus tard, le long-métrage de De Palma sort au cinéma et son scénario ne ressemble en rien à celui confectionné par Fincher et Friedman. Le film dure moins de 2h, est en couleur et écarte de nombreuses intrigues du bouquin pour devenir un simple polar politique.

Déçu, David Fincher demande l'autorisation à James Ellroy d'adapter son roman en bande-dessinée : accordée. En collaboration avec le dessinateur Miles Hyman et l'écrivain français Matz, le réalisateur orchestre sa construction. Et finalement en novembre 2013, l'adaptation graphique est publiée. Extrêmement fidèle, elle reçoit de nombreuses critiques positives de la part de la presse. Une version graphique qui a, d'ailleurs, certainement plu à James Ellroy. En effet, un an plus tard, l'écrivain acceptait de bosser avec David Fincher sur la série Shakedown.

 

Image 108211

 

CLÉOPÂTRE

Quel est le point commun entre David Fincher, James CameronPaul GreengrassAng Lee et Denis Villeneuve ? Tous ont été liés de près ou de loin à un film sur la reine égyptienne, avec Angelina Jolie, adapté de Cléopatra : A Life de Stacy Schiff qui offre une perspective plus politique et guerrière sur cette icône notamment incarnée par Elizabeth Taylor.

En 2011, alors que le projet visiblement cher à l'actrice n'avance pas, le nom de Fincher est brandi. Il retrouverait ainsi le studio Sony et le producteur Scott Rudin après Millenium - Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, qu'il prépare alors. Sans parler de la proximité naturelle entre Angelina Jolie et le réalisateur, ami proche de son mari de l'époque Brad Pitt.

Entre des problèmes d'emploi du temps et une relation certainement tendue avec le studio suite à l'expérience du polar enneigé, l'affaire a vite été close. Le film, lui, a récemment montré quelques signes de vie lorsque Denis Villeneuve a été évoqué pour le réaliser.

 

Photo Angelina Jolie

 

UTOPIA + HBO

Alors qu'il a déjà trouvé sa place sur le petit écran avec Netflix et House of Cards, David Fincher se lance en février 2014 de nouveaux objectifs télévisuels avec HBO. Un an après l'arrivée de la série britannique Utopia (géniale au passage) sur Channel 4, HBO souhaite faire un remake avec David Fincher à la réalisation et Gillian Flynn (Gone Girl) au scénario.

Cependant les affaires tournent mal. HBO n'est pas Netflix et les désaccords financiers entre Fincher et la chaîne sont irréconciliables. Résultat : le 8 août 2015, alors que le casting impressionnant - Rooney MaraColm FeoreEric McCormackDallas Roberts, Jason RitterBrandon Scott et Agyness Deyn - est en pleine répétition depuis un mois, le remake est purement et simplement annulé. Deux jours plus tard, c'est pire. Toutes les collaborations entre Fincher et la chaîne sont abandonnées. En effet, à ce moment-là, David Fincher bossait sur deux autres séries avec HBO : Vidéosyncrazy et Shakedown.

La première devait s'intéresser à l'industrie musicale des années 80 et suivre l'histoire de Bobby, un jeune garçon diplômé embauché dans une compagnie spécialisée dans la confection de clips vidéo. Selon Variety, quatre à cinq épisodes avaient déjà été tournés lors de l'arrêt de la production. De son côté, Shakedown était une série basée sur les aventures d'un détective privé dans les années 1950 à Los Angeles, écrite par  James Ellroy et porté par Charlize Theron (que Fincher a finalement retrouvé sur Mindhunter).

S'ils sont aux oubliettes pour le moment, HBO rêve toujours de concrétiser les trois shows.

 

Image 635808

 

RED SPARROW

En juin 2014, David Fincher est en pleine tournée promotionnelle de Gone Girl. Dès qu'un réalisateur sort un film, les spectateurs ont hâte de le découvrir, évidemment, mais avec David Fincher, ils se demandent aussi quel sera son projet suivant. Même si tout le monde parle de Millenium 2, l'un des projets qui fait surface à cette époque est Red Sparrow, un thriller d'espionnage dans la Russie post-soviétique.

Selon plusieurs médias américains, dont Deadline, la Fox aurait approché le scénariste Eric Warren Singer (American Bluff) pour s'occuper du scénario rapidement. Dans les petits papiers du studio pour le mettre en scène : David Fincher. Les rumeurs vont bon train, et le site explique même que Rooney Mara pourrait interpréter le rôle principal : une ancienne ballerine enrôlée par les services secrets russes.

Malheureusement, au fil des mois, le projet ne fait plus de bruit... jusqu'à septembre 2015, sans les noms de David Fincher et Rooney Mara, évincés sans aucune raison précise ou connue. Passé entre les mains de Francis Lawrence et porté par Jennifer Lawrence, Red Sparrow s'est finalement concrétisé cette année. Il sortira en salles en France, le 21 mars prochain.

 

 

BLACK HOLE

Avant de normalement se retrouver dans World War Z 2 (dont on vous parle juste en dessous), David Fincher et Brad Pitt avaient prévu de travailler une quatrième fois ensemble avec Black Hole. Adapté du roman graphique éponyme de Charles Burns sorti en 1995, Black Hole devait se situer dans le Seattle des années 70 et suivre un groupe d'adolescents victimes de la "crève", une mystérieuse maladie provoquant des mutations physiques.

Après l'éviction d'Alexandre Aja du long-métrage par la Paramount, Fincher passe aux commandes en février 2008. Le projet finit finalement par disparaitre dans les limbes après des désaccords entre le cinéaste et la production. Avec les sorties successives de The Social Network, Millenium et la production de Gone Girl, on croyait alors l'adaptation abandonnée.

Mais en 2013, Brad Pitt annonce à THR qu'il a racheté les droits de la bande-dessinée avec sa société Plan B dans l'espoir de la faire réaliser par David Fincher. Une nouvelle accueillie avec beaucoup de bonheur par les fans et pourtant... Quatre ans plus tard, plus personne n'entend parler du projet qui semble avoir sombré dans un trou noir pour toujours.

 

Image illustration

 

L'INCONNU DU NORD EXPRESS

Improbable mais presque vrai. En janvier 2015, alors que Gone Girl est un triomphe, la Warner veut sa part du gâteau. Le studio annonce donc son intention de mettre en chantier un remake de L'Inconnu du Nord-Express, classique d'Alfred Hitchcock sorti en 1952 en France, avec David Fincher, Ben Affleck et Gillian Flynn, scénariste et auteur de Gone Girl.

Que Ben Affleck soit censé y incarner non plus un joueur de tennis mais un acteur en pleine compagne pour les Oscars, qui profite d'un voyage en train pour planifier le meurtre de sa femme, ne rend l'annonce que plus curieuse : à l'époque, Gone Girl est un candidat sérieux pour la saison des prix, et Rosamund Pike décrochera une nomination.

L'acteur est alors censé tourner ce remake intitulé Strangers entre Live by Night et Justice League. Autant dire que le projet resté silencieux depuis est mort et enterré.

 

Image 466339

 

WORLD WAR Z 2

Un cas d'école : une production compliquée voire catastrophique, avec notamment un troisième acte entièrement retourné en sept semaines de reshoots, mais un succès énorme en salles, avec plus de 540 millions de dollars - le budget estimé à environ 200 millions reste obscur. Une suite est donc inévitable.

Un deuxième film est officialisé en juin 2013. En décembre, Juan Antonio Bayona (The ImpossibleQuelques minutes après minuit) est choisi pour le réaliser, avec une date de sortie en juin 2017. Sauf que Bayona quitte le navire en janvier 2016 pour filmer Jurassic World 2. Très vite, la production reprend le chemin des complications, et la date de sortie est indéfiniment repoussée.

Producteur et superstar, Brad Pitt cherche activement un nouveau réalisateur, et se tourne vers son ami David Fincher. La rumeur provoque de gros fous rires, vite ravalés puisqu'en juin 2017, le nouveau boss de Paramount Jim Gianopulos annonce que le cinéaste prestigieux a signé. 

Depuis, aucune autre annonce, aucune date de sortie, rien de précis. Fincher a déclaré à Empire qu'il travaillait sur le scénario depuis un an avec Dennis Kelly, le scénariste avec lequel il devait faire Utopia, précisant qu'il espère trouver une histoire digne de ce nom qui justifie une suite au-delà de l'intérêt purement commercial. Et comme tout le monde sait maintenant qu'il est parfaitement capable de s'envoler ailleurs si la situation prend une tournure qui ne lui convient pas : affaire à suivre.

 

Pitt

commentaires

Karev 20/10/2017 à 01:48

Il manque surtout METAL HURLANT co-réalisé par lui, Del Toro, Verbinski, Cameron et Snyder!!!

Euh! 19/10/2017 à 15:55

Ralala Le 20M Lieues Sous les mers quel gachis!
J'avoue qu'un cleopatre aurait été pas mal aussi entre ces mains!
Parcontre j'arrive toujours pas à croire qu'il va faire un World War Z 2...
Ca pue cette histoire, surtt le manque d'info concernant le projet depuis la fameuse annonce du nouveau M Paramount.

Dirty Harry 19/10/2017 à 14:50

Gros regret concernant 20 000 lieues sous les mers : voir Jules Verne adapté par un si grand talent aurait été passionnant (alors World War Z 2....hum). Millenium semblait sur des rails puis...plouf (alors que bon, c'est classique mais très bien foutu) et le "Dahlia Noir" là un fantasme non réalisé (sauf en BD) et Mission Impossible ah lala...tous ces fantasmes de cinéphiles qui tombent un à un...des fois je rêve d'un Fincher qui travaillerait dans un rythme à la Spielberg (genre il termine la post prod d'un film pendant qu'il tourne un suivant tout en conduisant les 8 enfants à l'école alors qu'un plat termine sa cuisson au four....)

. 19/10/2017 à 14:44

Son adaptation du dahlia noir avait l'air folle quand on voit la maîtrise clinique de zodiac et que l'on a en tête l'intrigue du livre de elroy c'est triste.

Geoffrey Crété - Rédaction 19/10/2017 à 13:54

@M'enfin

D'où le "Retour sur quelques-uns" en intro.
Comme d'autres réalisateurs de premier, Fincher a été lié à des tonnes de projets. L'idée ici n'est pas d'être exhaustif, et c'est assumé dès l'intro.

M'enfin !? 19/10/2017 à 13:48

Son nom circulait aussi pour adapter le Roman Graphique TORSO de Brian Michael Bendis et Marc Andreyko.

Et ne pas oublier l'adaptation de THE GOON de Eric Powell qu'il devait produire.
Un trailer avait même été conçu pour trouver le financement, avec la voix de Paul Giamatti pour le personnage de Franky.

M'enfin !? 19/10/2017 à 13:40

La liste des projets avortés, abandonnés en cours ou juste fantasmé par Fincher est bien plus longue, vous auriez pu évoquer aussi :
• Mission Impossible 3 (Joe Carnahan aussi a abandonné en cours de route)
• Rendez-vous with Rama
• They Fought alone (film se déroulant durant la 2nd Guerre Mondial, avec Brad Pitt)
• The Lord of Dogtown (finalement réalisé par Catherine Hardwicke)
• Steve Jobs (finalement réalisé par Danny Boyle)
• Le Tueur (adaptation de la bande dessinée de Matz et Jacamon)
• ....

Fincher avait aussi un jour évoqué ce qu'aurait été son adaptation de la série THE AVENGERS (Chapeau Melon et Bottes de Cuir). En noir et Blanc avec Charles Dance dans le rôle de Steed.

Ded 19/10/2017 à 13:32

Article informatif indispensable à tout cinéphile qui se respecte et à tout fan de Fincher en particulier.
Ma fille cadette et moi-même ne décolérons pas de l'abandon des suites de Millénium...

Kouak 19/10/2017 à 12:16

Bonjour,
article très, très intéressant...(Bravo!) (^_-)

Mister Fincher sait ce qu'il veut...
Je comprends qu'il se tourne vers Netflix.
Peut-être plus de "champ libre"...Du moins, un peu plus que dans le circuit habituel.

Je regrette pour la suite de Millénium, il avait la maitrise de la "saga" Salander...

votre commentaire