Films

Abonnement Ecran Large : pourquoi ça compte pour notre avenir (et nos cœurs)

Par La Rédaction
16 février 2023
MAJ : 12 avril 2024
100 commentaires
photo abonnement Ecran Large

C’est quoi un abonnement Ecran Large ? Pourquoi tu devrais t’embêter à payer alors que quasiment tout le site est accessible gratuitement ? On t’explique notre système d’abonnements, et pourquoi il est important pour notre avenir.

Rappel : même sans abonnement, 99% d’Ecran Large reste accessible. Donc si tu n’as pas les moyens ou l’envie (ou les deux) de nous soutenir, ça ne change pas grand chose pour toi.

 

Starship Troopers : photoVoulez-vous en savoir plus ?

 

Pourquoi a-t-on lancé des abonnements ecran large ?

Tu l’as peut-être déjà entendu : si de plus en plus de médias internet proposent un système d’abonnement, c’est parce que la pub rapporte de moins en moins. Google et Facebook raflent 80% de revenus publicitaires sur le web, et la part laissée au médias ne fait que se réduire.

Les partenariats nous aident à exister (et sont très encadrés pour protéger notre liberté : tout est expliqué ici), mais ça ne suffit pas.

Les abonnements nous permettent de commencer à reprendre notre destin en main : les revenus générés serviront à travailler dans de meilleures conditions, acheter du matériel, traiter plus de sujets, et avoir une équipe plus grande et (un peu) mieux payée.

 

La Folie des grandeurs : photo, Louis De FunèsFacebook, Ecran Large et Google

 

Pourquoi t’abonner à Ecran Large ?

D’abord et avant tout dans une logique de soutien, pour les raisons qu’on vient de donner, parce que la pérennité d’Ecran Large comme d’autres médias web est en jeu.

Ensuite, si tu rejoins notre communauté en or (la preuve avec notre Discord, que tu devrais rejoindre si t’es quelqu’un de bien), tu auras accès à une ergonomie améliorée, en particulier sur le plan des pub, qui seront beaucoup plus limitées.

 

Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi : photo, Viggo MortensenEcran Large et ses abonné·e·s

Et surtout, tu auras accès à des articles exclusifs, écrits spécialement pour nos abonné·e·s. Tous les autres articles (news, critiques, dossiers habituels) restent accessibles sans abonnement, mais les abonné·e·s pourront lire chaque semaine quatre dossiers écrits avec amour et passion, où l’équipe replonge dans des classiques plus ou moins évidents et déviants.

On y parle de Wong Kar-Wai, Brian De Palma, Sono Sion, Tony Scott, Howard Hawks, George Romero, Shin’ya Tsukamoto, Alain Corneau, ou Lucio Fulci. On revient sur les filmographies de Schwarzy, Stallone, John Wayne, Charlotte Rampling, Jean-Louis Trintignant, Tom Cruise, Jackie Chan, Jodie Foster ou Christophe Lambert, On reparle de vieux Disney, des pépites d’horreur ou des classiques de pure nostalgie.

Bref, on prend le temps de regarder en arrière, loin de l’actu, pour écouter nos coeurs de cinéphiles. Le budget des abonnements est en grande partie consacré à ces articles nouveaux.

 

Gremlins 2, la nouvelle génération : photoEcran Large t’explique les abonnements

 

On résume  : si tu veux que le site vive et grandisse, qu’on bosse mieux et qu’on continue à faire des blagues (nulles), et que tu en as les moyens, abonne-toi !

 

 

Les trois offres d’abonnement sont de ce côté !

photo

Article mis à jour et republié en octobre en 2022.

Rédacteurs :
Tout savoir sur Max Pécas
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Trier par:
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
icon arrow down
Pictogramme commentaire 100 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chesswick

Je comprends qu’on puisse ne rien avoir à en faire de ces articles qui sont remis à jour, et en effet ça ne demande pas trop d’efforts d’utiliser la barre de recherche, mais ça en demande encore moins de ne juste pas cliquer sur les articles qui ne nous intéressent pas…

Geoffrey Crété

@Marc

J’ai expliqué nos raisons. Comme tout choix, chacun peut bien ne pas être d’accord. Penser que ce désaccord signifie que nous sommes paresseux, de mauvaise foi, et donc en gros que nous avons tort vs votre vérité, c’est un peu curieux. Comme vous dîtes : vous ne pouvez que progresser, bonne continuation..

@Doug McClure

Qui a parlé de lecteurs idiots ? Ne pas suivre chaque actu, c’est pas de la bêtise. Ce n’est pas non plus la preuve qu’on est pré-ados. C’est votre vision des gens, certainement pas la nôtre.
Comme je le disais : on reçoit régulièrement des messages et questions qui prouvent que plein de gens aiment et ont envie de cette contextualisation.

Libre à vous de considérer que tout ceci est inutile, « pas sérieux », pas cinéphile. Libre également à vous de nous résumer et percevoir ainsi, quitte à caricaturer, il me semble. C’est bien votre droit, et tant mieux.

Vous parlez de visibilité, j’ai parlé de survie. On ne cherche pas être connus et partout et sous la lumière, on cherche juste à continuer à exister. Pour un site à l’accès gratuit à 99%, où vous venez lire sans payer, c’est évidemment inévitable. La nuance me semble assez énorme dans la manière d’approcher la situation.

Absolument tout ce qu’on fait, dit et publie sur Ecran Large plaît à des gens, et déplaît à d’autres. C’est le jeu, on n’a jamais cherché à satisfaire tout le monde.

Doug McClure

C’est vrai que cette recontextualisation incessante est pénible et moi aussi je lis vos articles en diagonale à cause de ça. Et donc, je n’arrive pas à me concentrer dessus. C’est un peu comme les articles des sites people qui recontextualisent également tout dans leurs articles. Et oui aussi, vos lecteurs ne sont pas idiots et savent plus que vous n’en croyez sur le sujet où ils clickent. Moi, je ne pense pas que ça soit de la fainéantise; c’est plutôt viser un cœur de cible ado et pré-ado…maintenant, j’entends cette quête également incessante de visibilité constante sur la Toile…mais Pfff quoi….Mais bon, c’est le « système » qui veut ça…
Cette tournure d’articles donne cependant, IMHO, une mauvaise image d’EL auprès des « cinéphiles », genre : EL, c’est pour les gamins…mais peut-être que c’est vrai et le décès récent de Raquel Welsh le montre. Pas une seule ligne, pourtant elle en a fantasmer des mâles fans de cinoche. Ana de Armas casserait sa pipe (hum…),là, ça serait autre chose.
Bien à vous…

Marc

Oui enfin, il y a un moteur de recherche pour les vieux articles. Et sans être de mauvaise fois, je ne connais pas beaucoup de site qui ressortent périodiquement les mêmes articles. Au pire un rappel sous forme de lien.
Vos lecteurs ne sont pas des idiots, ils savent faire des recherche dans votre moteur de recherche si un ancien film ou sujet leur plait. Pas besoin de leur ressortir a chaque fois ! Moi je vois plutot une espèce de fainéantise de votre part que vous essayer de justifier par une mauvaise fois assez infantile.
Vous allez sûrement me censurer car vous êtes aussi tres susceptible a EL, mais bon état pis.
Vous ne pouvez que progresser, bonne continuation.

Geoffrey Crété

@Garibaldi31

On n’a jamais caché qu’on mettait à jour des articles, ce n’est ni un secret ni quelque chose d’anormal. C’est une pratique très classique sur internet, ça permet de remettre en avant des contenus qui intéressent à nouveaux notre lectorat dans l’actu (d’autant qu’on met à jour : on rajoute des détails, des informations, des images). Néanmoins, ça reste une très petite quantité d’articles face à tout ce qu’on publie de neuf chaque jour.

Sachez aussi qu’on se bat pour exister sur Google, Discover et compagnie, ce qui demande beaucoup, beaucoup d’énergie. Notre survie dépend de ça, et je pèse mes mots. J’en ai déjà parlé plein de fois, et je le ferai encore à l’avenir, parce que je considère que c’est utile pour les lecteurs et lectrices le sachent.
On est constamment en train de tester des choses pour mieux comprendre et assimiler des règnes devenues des lois, et republier nous permet régulièrement de vérifier des choses (comme l’article sur les prénoms Astérix par exemple). Le SEO (l’optimisation sur les moteurs de recherche) n’est pas une option ou un bonus : c’est une condition de survie. Grâce à ça, on est encore là, on a pu agrandir l’équipe, lancer une chaîne YouTube, lancer un podcast, lancer un ciné-club, recruter plus de freelances et donc, écrire plus de critiques et dossiers. Et si ça passe par la republication de 3 articles par semaine, sur une centaine de nouveaux articles publiés, ça nous semble totalement acceptable.
J’aimerais que le monde soit différent et moins soumis aux GAFA, mais on ne fait et défait pas les règles. Elles sont là car on utilise tous et toutes ces géants, et on doit faire avec.

La contextualisation : c’est notre rôle. Je comprends que ce soit parfois/souvent/tout le temps inutile pour vous et d’autres, mais on s’adresse à un public très large. Beaucoup de gens ne suivent pas l’actu chaque jour, et c’est notre travail de donner tous les éléments nécessaires. A chaque fois qu’on ne l’a pas fait, on a dû répondre à des questions en commentaires. Vous préféreriez qu’on mette des liens renvoyant vers d’autres articles ? Plein de gens préfèrent avoir tout dans le même article. C’est toujours une question de choix, d’équilibre, et de positionnement pour satisfaire des publics très différents. Il n’y a aucune option satisfaisante pour tout le monde, et notre rôle est de chercher le juste milieu. D’autant qu’on parle ici de la facette actu-news, donc une partie très spécifique d’Ecran Large, qui obéit à un tempo à part (par rapport à tout le reste : nos critiques, nos dossiers etc). Donc j’entends vos remarques, mais nous serons en désaccord sur ça.