Disney décale Avatar 2, annonce trois nouveaux Star Wars et occupe Noël jusqu'en 2027

La Rédaction | 7 mai 2019 - MAJ : 07/05/2019 23:59
La Rédaction | 7 mai 2019 - MAJ : 07/05/2019 23:59

Entre 2022 et 2027, Disney compte sur vous à Noël : il y a trois nouveaux Star Wars et les quatre Avatar datés.

Mieux vaut en rire à ce stade. Alors qu'Avatar 2 devait à l'origine sortir en 2014, cinq ans après Avatar qui était devenu un phénomène incroyable en 2009, la suite de James Cameron a été annoncée et repoussée de multiples fois, avant de finalement se préciser pour le 16 décembre 2020. Sauf qu'entre temps, le studio Disney a racheté le catalogue de la Fox, y compris le monde des Na'vis. 

Conséquence directe : tandis que Mickey a annulé quelques projets, le destin de la saga bleue est repris en main. Ainsi, la sortie d'Avatar 2 est décalée, tandis que le studio surpuissant annonce... trois nouveaux films Star Wars. Après avoir affirmé il y a quelques semaines que la franchise spatiale allait être mise en pause au cinéma, c'est presque drôle.

Disney a dévoilé le planning de sorties des deux sagas si précieuses, et annonce que le créneau si important du mois de décembre sera occupé en alternance par Star Wars et Avatar jusqu'en 2027. 

 

photo, Daisy Ridley Quand tu te prépares à affronter la horde de spectateurs énervés

  

Récapitulons :

Avatar 2 le 17 décembre 2021

Film Star Wars sans titre 1, le 16 décembre 2022

Avatar 3, le 22 décembre 2023

Film Star Wars sans titre 2, le 20 décembre 2024

Avatar 4, le 19 décembre 2025

Film Star Wars sans titre 3, le 18 décembre 2026

Avatar 5, le 17 décembre 2027

 

De quoi occuper massivement les écrans de décembre pendant 7 ans. Pourquoi ? Car c'est un moment idéal pour les grands spectacles familiaux

Aquaman l'a rappelé en décembre dernier en écrasant les records du DCEU, et avant lui, décembre avait été occupé par des superproductions année après année : trois Noël d'affilée par Star Wars (Le Réveil de la Force en 2015, Rogue One en 2016 et Les Derniers Jedi en 2017) ; la trilogie Le Hobbit entre décembre 2012 et décembre 2014 ; ou encore Mission : Impossible - Protocole Fantôme et Sherlock Holmes : Jeu d'ombres en 2011.

Une annonce aussi massive ne va pas passer inaperçue à Hollywood, Disney ayant ici orchestré une attaque en force pour effrayer la concurrence. Car qui oserait se placer face à Avatar et Star Wars ? A noter qu'en décembre 2020, seul créneau non occupé par Disney hormis un Cruella encore obscur, la Warner a annoncé un projet encore sans titre, daté au 25 décembre. Peut-être un film de super-héros DC, vu le carton d'Aquaman. Aquaman 2 est d'ailleurs censé sortir en décembre 2022, sauf si la Warner change de plan pour éviter Star Wars. Bref, le jeu des chaises musicales risque de continuer de plus belle.

 

Photo Le fragile équilibre de la nature du succès, à ne pas surexploiter

 

Pour Avatar 2, c'est presque un running gag tant la sortie a été plusieurs fois repoussée, au point de nourrir des blagues récurrentes sur le retour de plus en plus abstrait sur Pandora. Autre chose à noter : Disney officialise ici les suites d'Avatar, alors que James Cameron disait que rien n'était certain il y a quelques mois. Pour rappel, Avatar 2 et Avatar 3 ont été tournés d'affilée, et sont actuellement en post-production.

Pour Star Wars, c'est la confirmation que Disney ne compte certainement pas laisser la saga (et le public) respirerStar Wars : Les Derniers Jedi a beau avoir créé de grands et violents débats parmi les fans, le film de Rian Johnson a été un succès en salles ; certes moindre comparé à Star Wars : Le Réveil de la Force, qui était un cas unique de momentum, mais clair et net dans les compteurs.

Attendu en salles en décembre prochain, Star Wars : L'ascension de Skywalker semble destiné à être un succès lui aussi, malgré la colère d'une partie du public, lassé et frustré par la tournure de la saga.

 

 

Disney a connu un premier gros accident de parcours avec Solo : A Star Wars Story, fiasco financier qui a vraisemblablement enterré plusieurs autres projets de spin-off, et remis en question cette saga Star Wars Story présentée comme une alternative aux épisodes principaux.

Si une pause avait été annoncée, elle sera finalement très courte : entre Star Wars : L'ascension de Skywalker qui sortira le 18 décembre 2019, et le prochain Star Wars, il y aura seulement trois ans. Soit l'écart entre chaque épisode de la prélogie, La Menace fantômeL'Attaque des clones et La Revanche des Sith.

 

Photo Hayden Christensen, Ewan McGregor, Natalie PortmanL'époque où les fans s'en prenaient à la prélogie est bien loin ?

 

Reste maintenant à savoir ce que sont ces trois Star Wars sans titre. Deux options : la trilogie de Rian Johnson, que le réalisateur a récemment reconfirmée, ou celle que doivent chapeauter David Benioff et D.B. Weiss, les créateurs de Game of Thrones. Celle-ci serait selon les rumeurs, placée sous le signe de l'ancienne République

Qu'arrivera t-il à l'autre trilogie, encore non datée ? Avec le lancement de Disney+, le service de SVOD à la Netflix lancé par le studio, avec déjà la série The Mandalorian située dans l'univers de George Lucas, nul doute que l'équipe de Mickey a de grands plans pour les étoiles tant aimées. D'ici là, il faudra se préparer à conjuguer Noël à Disney.

 

Image 465656Redécollage redécalé

commentaires

sylvinception
09/05/2019 à 13:26

Du coup Cameron ça va lui laisser un peu plus de temps pour peaufiner le blu ray d'Abyss!!
(lol)

Nyl
09/05/2019 à 08:49

@mysterek

Si tu parles de moi, j'ai réagi sous l'émotion de ce report. C'est en lisant l'article que je me suis un peu calmé et je me suis excusé d'ailleurs.

Tauxi
08/05/2019 à 21:55

Ah les b*t*rds, on avait plus qu'un an et demi d’attente avant d'avoir enfin Le second opus d'Avatar et ils en nous recolle 1 an de plus! Ça mériterait qu'on leur envoie deux trois bus de gilets jaune tiens...

MystereK
08/05/2019 à 21:03

depuis quand le cinéma n'a pas été un produit ? Il l'a toujours été et ce depuis ces débuts le cinéma a passé par différentes crises, y compris au temps du muet, mais l'objectif de rentabilisé un film s'est encore accrus avec le parlant dont les coup de production explosait.

Ces films dont vous parlez, et je ne les aimes pas tous, Avatar n'est pas du tout à mon gout, sont bien sur fait dans une logique de bons sens, celui qui espère attirer le public en salle. Cameron cours derrière le susccès tout comme Marvel, il ne faut aps se leurrer et penser le contraire est juste absurde. Même mon Kubrick recherchait la reconnaissance du public.

Bien sur que le dernier diptyque des Avengers raconte qune histoire et si elle ne vus plait pas cela ne veut pas dire qu'elle n'existe pas. Les personnages Marvel ont bien été caractérisé au fil des 10 dernières années, ils ont chacun une personnalité, un passé, un background qui les rends intéressants et même si je n'aime pas une grande partie des ces films, je suis admiratifs devant la cohérence développée le long des ces 20 et quelques films. Ce n'est pas parce que je n'aime pas que j'insulte ces films et que par la même je ne respecte pas les millions de fans à travers le monde. Votre comparaison avec le porno n'est qu'une recherche d'un bon mot et n'a absolument rien de fondée, on sens jsute le dédain dans cette remarque et pas un vrai argument, hors le dédain vous déclassifie dans tout jugement critique parce que le dédain ne mène pas à l'objectivité.

Quoi que vous en disiez, oui ce n'est que du divertissement, que voulez que ce soit d'autres, comme le sport, comme les jeux vidéo, le cinéma c'est du loisirs. Si vous voulez du sérieux, il y a des organisme de charité parce que la faim, la pauvreté, l'injustice, la guerre, les dictatures, le réchauffement climatiques, la maladie, sont des sujets grave... Le cinéma, c'est d'abord et avant tout un divertissement qui accouche, de temps en temps d'une oeuvre d'art mais qui ne mettra jamais d'accord tout le monde.

En fait avec votre jugement, vous vous placez avec arrogance au-dessus du public qui cours voir ces films et que vous traitez d'abruti tout simplement parce qu'ils n'ont pas les mêmes goûts que vous et moi par la même occasion. Tant mieux si cela fait du bien à votre égo, mais vous n'êtes en rien supérieur à ces personnes qui cherchent dans le cinéma autre chose que ce que vous y cherchez.

Galetas
08/05/2019 à 20:41

Ouaip , je suis un pauvre plouc anonyme de la campagne et je ne peux m'empêcher de penser que tous ces Blockbusters actuels sont produits en dépit du bon sens et pour de mauvaises raisons. La logique économique et le formatage des consciences écrasent tout sur leurs passages.
Ces films ne racontent rien et ses personnages désincarnés se rapprochent tout simplement du
cinéma porno , l'un pour les scènes à SFX et l'autre pour les scènes de fion, comme seuls intérêts fallacieux.
"Mais mec , te prends pas la tête, c'est juste du divertissement!"
Encore une excuse bidon pour prendre le public pour des abrutis,

MystereK
08/05/2019 à 18:57

ça va les râleurs ? Star Wars ou Avatar tous les deux ans et vous dites qu'il y en a trop ? Un film tous les deux ans au milieu de 400 ou 500 autres films cela vous donne l'overdose ? Mais où est votre sens de la mesure ? Revoyez la définition du mot overdose... Et encore, on cela pourrait peut-être vous gêner si vous êtes forcé de les voir ces films , mais je vais vous donner un secret : VOUS N'ETES PAS OBLIGE D'ALLER LES VOIR !!!! Si, si, je vous assure.... vous n'êtes pas obligé ! Donc pas de consommation = pas d'overdose.... c'est tout simple et même un gamin de 10 ans peux le comprendre.

Sinon c'est malheureux de lire des soit-disant cinéphile espérer que des films se planterons au box office tout simplement parce qu'eux ne les aiment pas !!!! Mais dans quel monde vivons nous où des anonymes lambda comme nous estiment qu'ils sont la meilleure référence en goûts cinématographiques et ont des espoirs au détriments des autres spectateurs..... Revenez sur terre les gars, il n'y a pas que vous au monde.

CinéGood
08/05/2019 à 14:02

@ Pog
+1

@Tonto
Il y aura sans doute un film Star Wars tous les ans puisque deux trilogies sont en développement.
Une trilogie de "décembre"
Une trilogie de "mai"

Pog
08/05/2019 à 12:13

@zetagundam

D'où les bides de Star Wars prélogie et période Disney
Mad Max : Fury Road
James Bond
Jurassic World et sa suite
Les suites de Terminator, Die Hard, Rocky, Indiana Jones, Rambo...

Clairement on est sur une théorie super solide

zetagundam
08/05/2019 à 12:07

En toute honnêteté, vous croyez que le grand public, pour qui une œuvre qui à plus de 6 mois est déjà oubliée, est encore hypé par Avatar qui ne semble encore intéressé qu'une infime partie du public

TorukMakto67
08/05/2019 à 11:35

Cette Major me donne envie de vomir, alors que Cameron est près pour Décembre 2020, ces pathétiques clowns décalent encore pour une nouvelle trilogie haas been qu'ils ont massacré depuis longtemps....

Plus

votre commentaire