Star Wars : suite au bide de Solo, un spin-off a bien été annulé

Christophe Foltzer | 17 août 2018
Christophe Foltzer | 17 août 2018

Le résultat jugé décevant de Solo : A Star Wars Story a plus ou moins décidé de l'avenir d'une partie de la franchise des étoiles. Alors que J.J. Abrams tourne actuellement l'Episode IX, on n'entend plus trop parler des spin-offs.

Et c'est quand même sacrément dommage. Alors certes, depuis que Disney a racheté la saga, Star Wars a quelque peu perdu de son aura mythologique, principalement parce qu'on a droit à un film tous les ans, sans parler des productions dérivées, mais on a encore envie d'y croire. Et si Solo : A Star Wars Story ne tenait pas exactement la promesse de départ (et avec une génèse aussi compliquée, ce n'est pas étonnant), et a essuyé un sale échec au box-office (moins de 400 millions dans le monde, soit un score très bas pour la saga), on avait quand même hâte d'en savoir plus sur la suite.

 

photo, Alden EhrenreichUn film qui pose problème

 

Notamment sur le film Bobba Fett que préparerait James Mangold même si, là encore, nous n'avons rien d'officiel à nous mettre sous la dent. Il était également question d'un spin-off sur Obi-Wan Kenobi avec le possible retour d'Ewan McGregor dans le rôle mais, à nouveau, le projet n'a plus donné signe de vie depuis belle lurette. Tandis que l'Episode IX est en plein tournage en ce moment-même, il va donc falloir prendre son mal en patience pour savoir ce que Disney compte faire de cet univers étendu.

Mais cela ne nous empêche heureusement pas de découvrir ce qui était prévu avant la sortie de Solo et de se permettre quelques suppositions. Comme avec les déclarations récentes du directeur artistique Neil Lamont, qui a révélé au micro de Cinemablend qu'il avait travaillé quelques temps sur un projet qui devait se passer dans un endroit bien connu de la saga :

 

Photo Ewan McGregorLa Force est puissante avec Ewan McGregor

 

"[A l'époque] nous venions juste de commencer à travailler sur le prochain spin-off. Et nous prenions nos marques sur Tatooine, ce qui aurait été intéressant, et dans d'autres galaxies. Donc, avec un peu de chance, si le projet est de nouveau d'actualité, nous pourrons aller plus avant."

Ce détail allume directement un voyant dans notre esprit. La planète Tatooine, le lieu où Luke a grandi, le désert dans lequel Obi-Wan s'était caché pour veiller sur le futur Jedi, le point de départ de toute la saga. Le choix de cette planète n'était certainement pas anodin. Cela voudrait-il dire que le prochain spin-off prévu était réellement celui consacré à Obi-Wan ? On espère que l'avenir nous apportera la réponse.

 

photo TatooineL'un des paysages les plus iconiques de l'histoire du cinéma

commentaires

Lolop
18/04/2019 à 03:42

Les jedis sont trop prudes cela crée un univers bien trop lisse pour etre bolversant aujourd hui. Le format de la serie est sous exploité, relayé au rang de dessins animés. Je ne comprends pas pourquoi l univers des jedis noirs n existe pas a l ecran... quelque chose d un peu plus pechu, d un peu plus grinçant et d un peu plus sexy, je ne sais pas, c est un territoire audiovisuel vierge, et meme si la morale veut qu ils perdent a la fin... ils sont toujours là pour faire briller la lumiere de leurs adversaires et leur histoire est longue.

yeah
08/02/2019 à 15:31

La meilleures solution pour la création d'un film qui plaise à tous, ce serait un beau crowdsourcing sur les préférences de la majorité des fans, seul cette solution contenterait le plus grand monde, et fournirait une moindre déception sur un univers qui à fait rêver plusieurs générations de manière différentes. Personnellement, je vois cette déception comme le résultat attendu de tous ces années de téléchargement illégal n'oublions pas que cette pratique est survenue dans les débuts de star wars disney, et après vingt ans on ose se plaindre de la qualité des films que l'on nous propose au cinéma? Alors oui, pourquoi enrichir ceux qui ne prennent pas en considération nos envies, mais la surprise reste une des plus belle facette des films. Alors continuons à espérer dans de nouvelle approche à la satisfaction des fans.

Natla
18/08/2018 à 22:12

@George Abitbol

Déjà, j'annonce direct que le débat pour ou contre SW8 m'emmerde au plus haut point, je prenais juste l'exemple pour illustrer le débat.

Mais pour répondre à l'idée que Johnson mériterait ce retour de flamme car il a dépassé une ligne comme personne avant, et serait soit un exécutant avec zéro créativité à la solde de Disney, ou un irrespectueux affreux qui crache à la face des fans (avec zéro nuance entre)
- Abrams a été critiqué violemment pour avoir, par ex, fait de Rey une excellente combattante au sabre laser malgré zéro entraînement
- Lucas a été insulté pour avoir réécrit la mythologie avec ces mitochondrien (qui changement profondément le sens même de la Force).
Ce n'est pas la première fois qu'une cinéaste est critiqué pour ces raisons. Et vu comme Lucas a été depuis réhabilité par beaucoup, et qu'Abrams est devenu quasi neutre pour beaucoup, je n'ai aucun mal à imaginer qu'une grosse partie de cette colère contre SW8 (qui est en partie contre Disney, et Hollywood, au fond), sera atténuée d'ici quelques années. Comme d'hab.

Ensuite, c'est bien une affaire de goût et sensibilité. Y'a aucune vérité sur ce film, même si certains (je ne dis pas toi, je parle en général du cas "fascinant" des Derniers Jedi) essaient d'établir par A + B que c'est une hérésie/une merde/un blasphère.
Hellboy est détesté par plein de fans (échelle moindre vu que SW a bien plus de fans que Hellboy, et est considéré comme une cathédrale à protéger par beaucoup), d'ailleurs.
Encore une fois, je me fous royalement de défendre ou descendre ce film. Que je n'ai trouvé ni affreusement nul et odieux, ni génialissime. Je suis juste halluciné de voir l'énergie mobilisée contre lui et son réalisateur, surtout venant de gens qui répètent souvent qu'ils sont anti-Hollywood, anti-Disney, ne vont plus soutenir SW, veulent la peau de Kathleen Kennedy, et ressortent la violence qu'on a vu s'étaler lorsqu'une héroïne a été castée, qu'un Stormtrooper s'est révélé être noir, etc. J'ai envie de dire, si 10% de cette énergie était mise à défendre et donner de la place à tous ces bons films trop discrets, peut-être que la face du ciné hollywoodien serait un peu différente. M'enfin, ce n'est que mon avis, et je ne sais même pas pourquoi j'explique tout ça : chaque débat sur SW est devenu irrespirable et stérile dans 9 cas sur 10 depuis quelques mois, comme si on était dans une guerre où les uniques positions étaient celles des extrêmes.

George Abitbol
18/08/2018 à 21:27

@Natia
"Johnson est attaqué pour avoir pris ses libertés et brisé des soit-disant règles, preuves donc qu'il y a un problème avec le principe qu'un réal prenne ses marques."

il y a briser les règles et briser les codes. quand Nolan brise les règles lorsqu'il adapte Batman, il respecte les codes de la franchise, et quand il brise les règles, c'est pour proposer quelque chose d'au moins aussi intéressant. quand DelToro adapte Hellboy sans s'inspirer d'un des récits directs des comics pour raconter SON histoire, c'est en restant fidèle à l'essence-même du support tout en proposant quelque chose d'inédit au fan qui plaise. et des exemples comme ça y en a à la pelle, pourtant ils n'ont pas été critiqués par les spectateurs.
Johnson lui, a brisé les règles mais a même brûlé les codes, tout ce qui faisait le sel de SW. voilà pourquoi les fans gueulent, parce qu'on est dans SW, pas dans un film Marvel. Abrams s'est fait critiqué pour avoir fait une copie du 4, pas pour infidélité, et surtout parce qu'il est difficile de critiquer le premier acte d'une trilogie qui ne sert qu'à introduire des personnages et un contexte, ce que l'épisode 7 a fait. Johnson est critiqué pour avoir menti mais surtout pour avoir été littéralement infidèle à SW. l'épisode 8 n'en a la fibre sur aucun point.

Bref rien à voir donc avec le fait qu'il y ait un problème avec le principe de prendre ses marques.

Natla
18/08/2018 à 13:52

@Riol

Si ces films sont tant critiqués, c'est aussi (surtout) parce qu'ils sont vus en masse. Plus tu as de spectateurs, plus tu as de chances de diviser, c'est mathématique.
Et n'oublions pas qu'on parle d'une oeuvre qui 1) est une franchise-business quasiment dans son ADN (Lucas a négocié les droits de merchandising très vite, preuve qu'il avait conscience de cet aspect et n'a absolument pas lutté contre) 2) des millions de gens pensent "posséder" et donc, devoir défendre, ce qui engendre cette violence (n'oublions pas qu'avant que Rian Johnson soit l'ennemi des fanboys, J.J. Abrams l'avait aussi été avec SWVII, et avant eux, Lucas lui-même avec la prélogie... et le temps a calmé la plupart des excités). D'autant que si on parle de films détachés d'un créateur et calibrés par des prod, Johnson est attaqué pour avoir pris ses libertés et brisé des soit-disant règles, preuves donc qu'il y a un problème avec le principe qu'un réal prenne ses marques.

Le cinéma à Hollywood, est un équilibre entre art et business. Depuis toujours.
Quant à définir une oeuvre par l'émotion et fascination... pourquoi pas. Sauf que c'est si hautement subjectif et donc vague, que du coup, c'est une non-définition. Un film d'auteur 100% arty fait dans un coin peut être de ce point de vue totalement raté, quand un blockbuster de studio à 200M, avec un cinéaste talentueux, peut donner des frissons de cinéma et des émotions profondes.

Riol
18/08/2018 à 13:46

Si tous ces films sont vivement critiquée c'est parcequ'ils détachés de leur créateur et faits sur commande. Il n'y a rien qui puisse freiner plus la créativité des scénaristes et des réalisateurs. Seule compte l'avidité des producteurs.
La définition d'une bonne oeuvre cinématographique : l'émotion et la fascination qu'elle engendre est tangible sur n'importe quel support (sur une toile, un petit scram N

George Abitbol
17/08/2018 à 22:42

ah merde, j'espérais tellement qu'ils annulent la trilogie de Rian Johnson.

DREDD
17/08/2018 à 21:12

Ah d'accord merci @Gaga.

Stridy
17/08/2018 à 17:20

C'est vraiment dommage le résultat moyen de Solo...

L'énorme déception de l'épisode VIII associée au tournage chaotique ont freiné le public.

C'est con car Ron Howard a fait un chouette boulot et s'en tire avec les honneurs. Le film est bien meilleur que les épisodes VII et VIII.

Gaga
17/08/2018 à 16:55

" la perspective de voir le Sith qui ressemble à Darth Maul "
C'était bien lui, ils lui ont même fait sortir son sabre simplement pour confirmer la chose ^^

Plus

votre commentaire