Alien 5 : Neill Blomkamp revient sur la suite avec Sigourney Weaver, enterrée par Ridley Scott

Mise à jour : 23/11/2017 15:49 - Créé : 11 juillet 2017 - Geoffrey Crété
Alien Blomkamp 3
254 réactions

Un nouvel épisode d'Alien avec Sigourney Weaver a bien failli se faire grâce à Neill Blomkamp, avant que Ridley Scott n'enterre le projet.

C'est l'histoire d'un rêve qui s'est écroulé en l'espace de quelques mois. Le rêve de certains fans, mais surtout celui de Neill Blomkamp : en février 2015, le réalisateur de District 9 et Elysium confirme qu'il réalisera un nouvel épisode de la saga Alien avec Sigourney Weaver , qui reprendra son rôle mythique de Ripley.

L'annonce est aussi folle qu'excitante, et les fans hésitent entre enthousiasme et peur au fil des nombreuses rumeurs - Hicks et même Newt seraient de retour, l'histoire se déroulerait après le deuxième film et "effacerait" les suivants, chose que Blomkamp dément vite.

 

Alien

Concept art de Neill Blomkamp, pour Alien 5

 

C'était sans compter sur Ridley Scott alias le père du xénomorphe. Revenu dans l'univers en 2012 avec le prequel controversé Prometheus, il prépare la suite lorsque le film de Blomkamp est annoncé par la Fox. Très vite, des questions se posent et le cinéaste apporte ses propres réponses. La suite de Prometheus est retitrée Alien : Covenant fin 2015, et le studio repousse indéfiniment le film de Blomkamp, officiellement pour éviter toute confusion.

Le réalisateur de Chappie se voit offrir un autre projet de science-fiction par le studio et très vite, ce cinquième Alien est poussé vers la sortie. Sigourney Weaver a beau maintenir son enthousiasme, les fans ne se font plus d'illusion. Le verdict est confirmé début 2017 pendant la tournée promo de Covenant : Ridley Scott enterre le projet en quelques mots assassins. Depuis, Neill Blomkamp a clairement laissé entendre que Scott était en grande partie responsable des événements.

 

Alien Blomkamp 2

 Concept art de Neill Blomkamp, pour Alien 5

 

Le réalisateur a toutefois repris du poil de la bête. Il a créé sa propre société de production, Oats Studios, et réalisé une suite de courts-métrages décalés, livrés au public sur le web. Le tout premier, Rakka, est notamment interprété par Sigourney Weaver. Il y a ensuite eu Firebase, et God : Serengenti, avec Sharlto Copley.

Lorsqu'ils ont eu le réalisateur entre les mains pour discuter de ces projets, les petits malins de Funhaus ont bien évidemment saisi l'opportunité pour reparler de son Alien avorté. Et Neill Blomkamp est ainsi revenu sur les détails de l'expérience :

« J'ai rencontré Sigourney sur le tournage de Chappie et j'avais une idée différente pour un film Alien que je voulais faire. Donc j'avais cette histoire qui se déroule dans le monde des deux premeirs films, qui n'était pas une continuation de celui de James Cameron. C'était juste dans le même monde et il y avait un tout autre personnage dans le premier rôle. Parce que je supposais que Sigourney n'aurait jamais voulu en faire un autre. Je lui en ai parlé sur le tournage de Chappie et elle m'a dit, "Non, non, non ! En fait j'aimerais en faire un autre parce que j'ai l'impression que l'histoire de Ripley ne s'est pas terminée comme il fallait". »

 

Photo Neill Blomkamp

Neill Blomkamp sur le tournage de Chappie

 

« Donc je suis retourné à Vancouver et pendant que je montais Chappie, j'ai commencé à réfléchir à ce que je ferais avec Sigourney, comme une suite au film de James Cameron. J'ai passé un an à travailler dessus avec uniquement Sigourney au courant, et j'ai engagé un artiste génial pour les concept arts. On a monté un scénario avec tous les visuels et c'est avec ça que je suis allé voir 20th Century Fox. Ils avaient l'air vraiment intéressés et puis Ridley est arrivé comme producteur, et tout s'est défait. »

Si le réalisateur confirme donc à nouveau que Ridley Scott a enterré le projet pour garder la main sur la franchise, il reste néanmoins maître dans l'art de la langue de bois : 

« C'est très difficile d'en parler pour plusieurs raisons, parce que Ridley a créé Alien. C'est quelque chose qui m'a profondément inspiré. J'ai fait des films grâce à ça. Tout ce qui est arrivé à mon scénario et la manière dont le film s'est écroulé... c'est difficile d'en parler sans que ça donne l'impression que je m'en prends à lui, qui est l'une de mes idoles. C'est une situation très bizarre d'un point de vue psychologique, mais des films tombent à l'eau constamment à Hollywood. C'est essentiellement ce qui m'est arrivé, je pense, et ça craint c'est sûr. Ça ne fait rien pour Sigourney, ça ne pas va changer quoi que ce soit pour elle, mais je pense qu'elle aimait vraiment l'histoire parce que ça permettait à Ripley de... ça ressemblait à un troisième film très cool »

 

Photo Xénomorphe

Un xénomorphe partagé entre le vieux papa biologique et le jeune papa adoptif

 

De quoi relancer le débat sur le fond de l'histoire, puisque de nombreux fans étaient contre l'idée de placer un épisode entre Aliens, le retour de James Cameron, et Alien 3 et Alien, la résurrection, voyant dans cette manœuvre une envie de renier les films de David Fincher et Jean-Pierre Jeunet - qui divisent profondément les fans. Les mots de Blomkamp semblent finalement indiquer qu'il avait bien l'intention d'ouvrir une brèche dans la saga, peut-être grâce à quelques ficelles de pure science-fiction. Quoi qu'on en pense, le résultat reste le même : le film restera un (mauvais) rêve.

Ironie du sort ou karma : Covenant a encore une fois divisé le public, n'a pas brillé au box-office, et met probablement en péril la suite du programme espéré par Ridley Scott.

 

Photo concept art

Concept art de Neill Blomkamp, pour Alien 5

 

commentaires

Atréides 17/07/2017 à 09:36

@Nawh

Alien 3 c'est pas vraiment ça. Il a accepté sur un scénar pas fini, qui a évolué et a été réécrit en cours de route. Mais j'ai lu/entendu nulle part qu'il voulait de la planète d'origine des aliens... Il s'est battu pour raconter ce qu'il voulait, sans y parvenir. La version rallongée (faîte par le studio donc, pas par lui qui a renié le film qui n'a jamais pu être ce qu'il voulait) montre bien déjà les choses absentes de la version ciné, et laisse imaginer ce qu'il souhaitait raconter.
Il n'a pas été contraint de tourner sans scénario : il a accepté un deal malheureusement courant à Hollywood, de récupérer un projet lancé par un autre (Vincent Ward et sa planète de moines en bois), et a donc commencé le tournage avec un script pas terminé. Il n'a pas passé un an à écrire un scénario, la prod était déjà lancée, des décors étaient déjà construits, donc il a pris le train en marche.
Après, comme d'hab on aura envie de défendre l'artiste réal vs le studio horrible, mais puisqu'on ne verra jamais le film de Fincher, et que la Fox a été assez intelligente pour donner une forme passionnante à la saga originale des Aliens (liberté à Cameron, aller depêcher Ward ou Fincher, puis Jeunet)... Et Alien 4 ne mérite pas, pour moi, cette haine. Vraiment pas. Surtout depuis Prometheus et Covenant.

Nawh 16/07/2017 à 20:37

Alien 3 fut renié par fincher car il fut contraint de faire un film sans scénario !!!! Lui voulait que cela se passe sur la planète d'origine des aliens mais le scripte fut jeté ( 1 an de taffe pour rien). On lui a imposé un scénario de merde, il n'avait aucune liberté artistique. Il a quand même réussi à sortir un film correcte . Alien 4 ... no comment

Geoffrey Crété - Rédaction 11/07/2017 à 18:06

@Beerus

Blomkamp le sait très certainement, comme tout fan de la saga...

Quand il dit que Ridley Scott a créé l'alien, il parle naturellement de créer le mythe, la saga, l'imagerie et l'identité de la créature au cinéma. Sans compter que le cinéaste, très attaché à la direction artistique de ses films, a travaillé le concept du xénomorphe, ses mouvements et son allure, sur le premier film.

Beerus 11/07/2017 à 17:40

Ce n'est pas Ridley Scott qui a créer Alien mais Dan O'Bannon , Ronald Shussett et H.R Giger.

shion grand pope 11/07/2017 à 15:01

est ce que ça sert encore a quelque de chose de se torturer avec un projet qui ne verra pas le jour ???? ridley a tué le truc alors a quoi bon on en reparlera surement après sa mort peut etre qui sait la une chance que Blomkamp revienne sur ce truc avec accord de la fox ????

en attendant oublier ça c'est se faire mal pour rien

seldon 11/07/2017 à 13:51

PSEUDO qui copie/colle ses commentaires sous chaque news alien.... allez va jouer dans la chambre à côté mon petit chat

Pseudo 11/07/2017 à 13:11

BLA BLA BLA BLA ET BLA

bloodkamp est le meilleur réal de l'univers et n'a fait que des chefs d'oeuvres voilà. Tous ses films futurs seront obligatoirement des tueries et ce gars fera date dans l'histoire du cinéma. J'ai bon?, nan parce qu'à lire certains Alien et la sf ont besoin de lui. Il n'a qu'à faire son propre univers si il est si génial, il devrait en être capable...

STEVE 11/07/2017 à 11:54

TOUT À FAIT D'ACCORD avec Atréïde et Ben!

Kennedy 11/07/2017 à 11:44

Mais pourquoi ne font-ils pas comme Jodorowski et son génial Incal ?
D'autres médiums existent, pour sauver les bonnes idées.
J'adorerais voir le Alien de Blomkamp en bédé ou en bouquin.

Ben 11/07/2017 à 11:43

Un alien 5 dans la continuité ou pas des épisodes existants mais surtout tourné par un jeune réalisateur respectait totalement l'esprit de cette franchise. Il est donc abérant de ne pas vouloir de cet épisode sous prétexte qu'il prenait des libertés avec le 3 et 4.
Jeunet n'a-t-il pas pris une grande liberté à cloner Ripley malgré le final tragique du 3 qui bouclait plutôt bien la série? le 3, à supprimer dès le générique tous les personnages initiés par Cameron?
En tous cas reprendre la série par Scott ne fonctionne pas, Prometheus et Covenant sont des films malades, alambiqués et bourrés d'incohérences. Je prie que Blade runner ne suive pa sla même trajectoire....

Plus

votre commentaire