Indiana Jones 4 : Shyamalan reparle de sa version sinistre du film qu'on ne verra jamais

Maeva Antoni | 28 juillet 2021 - MAJ : 28/07/2021 14:37
Maeva Antoni | 28 juillet 2021 - MAJ : 28/07/2021 14:37

Shyamalan revient sur ses idées pour le scénario d'Indiana Jones 4 qui n'avaient pas vraiment convaincu. 

Le réalisateur M. Night Shyamalan a connu son heure de gloire au début des années 2000 avec Sixième SensSignes et Incassable. Depuis, le jeune talent d’Hollywood semble avoir été pris dans une spirale infernale et nous a offert une pelletée d'échecs entre Le Dernier Maître de l'air (que même Dev Patel a du mal à digérer), After EarthLa Jeune fille de l'eau  ou encore Phénomènes, le cinéaste n'a cessé de rater le coche avant l'apprécié The Visit et le retour sur le devant de la scène avec Split et Glass (à défaut d'en faire des bons films, mais c'est un autre débat).

On croyait donc qu'avec Old et son récit sur-mesure le réalisateur reviendrait au très bon de ses débuts... et en fait non. Mais dans un univers parallèle, le destin de Shyamalan aurait pu changer et celui d’une des plus grandes franchises hollywoodiennes avec. Pressenti pour écrire Indiana Jones 4 alors qu’il était porté par le succès de Sixième Sens, le réalisateur de Split a bien failli donner une atmosphère bien différente aux aventures du héros de Steven Spielberg.  

 

photo, Harrison FordAurait-on pu échapper à ça ? 

 

Ce n’est pas une nouveauté, on savait que le nom de M. Night Shyamalan avait été évoqué pour écrire le scénario de ce qui est devenu Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal. En 2002, bien avant que le film ne voie le jour, le réalisateur évoquait déjà cette réunion qui n’avait pas abouti :

"On m'a demandé, mais ça n'a pas marché... avec tout le monde. C'était quelque chose de très, très compliqué de nous réunir tous les quatre, avec George Lucas, Steven Spielberg et Harrison Ford, et nous mettre d'accord. Je ne pense pas que c'était la chose à faire pour moi."

Mais pour Collider, M. Night Shyamalan est revenu sur la genèse d’Indiana Jones 4 et sur sa vision des choses qui était sans doute bien différente de celle de Steven Spielberg et George Lucas :

 

photo, Harrison FordPeut-être pas d'aliens, mais des fantômes ?

 

"Oh, mon Dieu. Je veux dire, c'était fantastique. Évidemment, Les Aventuriers de l'arche perdue est mon film préféré de tous les temps, et c'était donc un rêve, en tant qu'enfant, d'être allé voir un film dans un cinéma puis d'être invité par la personne en question à écrire l'un de ces films dans le futur. J'aurais pu m'évanouir à ce moment-là. C'était incroyable. J'ai mes carnets, je les ai toujours avec toutes mes idées pour ce film.

J'ai fait un essai. J'ai parlé à toutes les personnes impliquées, et ce film était vraiment au stade embryonnaire à l'époque. Tout le monde ne s'était pas encore réuni dans une pièce. Ils me lançaient des idées. Donc tout le monde avait des idées différentes sur ce qu'il fallait faire. Quand vous racontez ça, j'ai encore dans ma tête, c'était dans un cahier vert, et j'avais cette idée. C'était une idée plus sombre."

 

photo, Harrison FordIndiana Jones à la recherche du cahier vert

 

M. Night Shyamalan avait même en tête le McGuffin qui aurait causé l’aventure comme dans les trois volets précédents. Cependant, il n’a pas eu l’occasion d’en discuter avec les pontes de la franchise. Son idée avait un ton bien plus sombre que celui des précédents volets et cela lui a probablement été fatal. Dans un sens c’est malheureux, ça nous aurait peut-être évité les aliens.

En attendant de voir si Shyamalan dévoile un jour ce qui se cache dans son mystérieux cahier vert, vous pouvez vous demander si Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal mérite tant de haine. Sinon, il y a notre critique de Old.

Tout savoir sur Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Alexlegrand
29/07/2021 à 15:33

Il est honteux de proposer ca au cinema. C'est tellement bâclé ! Pour un réalisateur amateur on dirait sans rancune. Mais là... Comment Monsieur Shyamalan peut-il proposé ce travail au spectateur ? Je ne suis pas prêt de retourner voir ces films au ciné !

Yuma
29/07/2021 à 12:41

Indiana l'a échappé belle !

Pat Rick
29/07/2021 à 10:34

Que Shyamalan nous ponde d'abord un bon film et après il pourra songer à tourner un Indy.

Hycqi
28/07/2021 à 22:12

Ce dont souffre Shyamalan s'appelle le syndrome de Michel-Ange : que faire du reste de sa vie quand on a produit son chef-oeuvre à 25 ans ? Trouver un second souffle peut prendre des années. Souhaitons-lui une vie aussi longue que Michel-Ange...

M Day
28/07/2021 à 19:35

J'ai toujours défendu le travail de ce réal unique. Après After Earth c'était dur... mais je dois l'admettre, sa filmo est carrément en dents de scie... The visit était top. Split génial. Glass : non. Old : terriblement déçu. Je l'attendais car c'était le retour de Shyamalan sur un script original et un budget Hollywoodien. Pas de pression, pas d'attente particulière... et pourtant, c'est nul. Je comprends maintenant les gens qui s'acharnaient à troller Night. On l'aime ce réal, parce qu'il sait nous faire vivre le Cinéma. Mais c'est d'autant plus douloureux quand il déçoit sans raison. Enfin. Ça montre à quel point il est difficile de pondre bijoux sur bijoux.

trashyboy
28/07/2021 à 18:37

Et donc il en parle pour ne rien en dire... Intéressant...

Grift
28/07/2021 à 16:22

Euh y aura un article pour avoir la suite de sa situation ? ou alors il s'est arrêté de parler juste au moment ça pouvait devenir intéressant ?

DirtyCop
28/07/2021 à 15:02

Du coup, c'est quoi cette idée super sombre ?

Geoffrey Crété - Rédaction
28/07/2021 à 14:39

@(The) Aurelio

Pas de bashing systématique. J'ai encore redit l'autre jour à quel point je considérais Signes comme un chef d'oeuvre, ce qui a créé quelques débats. Et Split et Glass ont été largement encensés d'ailleurs, donc la "hype" était là.
On suit sa carrière de près, jusqu'à Wayward Pines et Servant, parce qu'on aime son cinéma. Ou du moins, qu'on a pu l'aimer. Après, on peut malgré ça voir des problèmes, des échecs, voire des désastres. Tout en attendant encore le prochain.

(The) Aurelio
28/07/2021 à 14:27

Mouais ok pour le Shyamalan bashing systématique. M'enfin Split, ça reste un très très bon film te Glass quelque chose de très honnête. N'importe qui aurait pondu ça aurait été pris dans une grosse hype.

votre commentaire