Indiana Jones 5 : les gros retards sont une bonne chose, selon le scénariste

Marion Barlet | 22 juin 2020 - MAJ : 22/06/2020 12:16
Marion Barlet | 22 juin 2020 - MAJ : 22/06/2020 12:16

Indiana Jones 5 ne ressemblera pas au Royaume du crâne de cristal promet le scénariste David Koepp.

Après des années 80 riches de trois Indiana Jones, toute la joyeuse bande de la franchise s'est réunie dans les années 2000 pour relancer la machine et produire un quatrième volet. Steven Spielberg, George Lucas, Harrison Ford et Kathleen Kennedy étaient partants pour que le rêve continue... mais la production a surtout ressemblé à un cauchemar. De nombreux désaccords ont eu lieu sur le scénario, qui a finalement incombé à David Koepp, après des collaborations infructueuses avec M. Night Shyamalan et Frank Darabont.

De nombreux fans ont été exaspérés par le film lors de sa sortie, non pas parce qu'il est un mauvais blockbuster (il a tout de même récolté 790 millions de dollars dans le monde pour un budget de 185 et a fait le nécessaire niveau spectacle), mais un mauvais Indiana Jones. Le final avec le vaisseau en a déboussolé plus d'un, à commencer par Spielberg qui était en désaccord avec Lucas sur le sujet, mais est resté fidèle à l'idée de son ami.

 

Photo Karen Allen, Harrison FordC'est ma faute, mais je n’avais pas le choix

 

Le cinquième Indiana Jones a donc été imaginé après une grosse prise de recul et plusieurs années de pause. Une fois lancé, le projet a connu plusieurs remaniements ; il a essuyé de gros retards, suite à des problèmes d'écriture et de réécriture, et le départ des scénaristes Dan Fogelman, Jon Kasdan et dernièrement David Koepp. Le scénariste, qui a travaillé sur Le Royaume du crâne de cristal a quitté le navire, mais c'est peut-être pour le mieux. Il a tenu quelques mots à ce propos dans Uproox, qui l'interviewait sur la sortie de son film You Should Have Left (la bande-annonce de cette production Blumhouse avec Kevin Bacon et Amanda Seyfried est ici) :

"C'est difficile [d'écrire les scénarios d'Indy] parce que ceux du premier et le troisième film sont incroyablement aimés. Le personnage reste gravé dans les esprits, et c'est une énorme pression. (...) Je pense que le dernier scénario [en cours] comportait beaucoup de choses qui fonctionnaient bien et d'autres qui ne fonctionnaient pas. Je suis sûr que ce qui n'allait pas, c'était de ma faute. Je n'essaie pas de blâmer qui que ce soit. Mais personne ne veut le faire, le film, si ce n'est pas spectaculaire. Et le spectaculaire est difficile à créer."

 

photoEn attente de spectaculaire de ce niveau, merci

 

David Koepp a donc confirmé que les retards étaient dus au scénario, extrêmement difficile à construire et imaginer tant le nom d'Indiana Jones est accolé aux Aventuriers de l'Arche Perdue, Le Temple Maudit et La dernière croisade. Prendre son temps permettrait de ne pas commettre les mêmes erreurs que sur le quatrième film, en offrant une narration crédible, dense et spectaculaire.

L'autre grande surprise d'Indiana Jones 5 est le changement de réalisateur : Steven Spielberg a cédé le poste à James Mangold (Logan, le récent Le Mans 66). Le légendaire cinéaste restera cependant à la production, car il ne s'agirait pas de laisser tomber la franchise qu'il a portée jusque-là. On ignore encore qui prendra la place de Koepp au scénario, peut-être Mangold lui-même, ou bien une nouvelle et fraîche équipe qui pourraient reprendre "les bonnes choses" écrites par le scénariste, s'en inspirer... ou tout reprendre à zéro ?

Harrison Ford rempilera dans le rôle-titre - et ce devrait être la dernière fois - et il croit dur comme fer au projet, qui devrait être "spectaculaire" et surprendre les fans et suivre les traces des films du MCU.

Soumis à de multiples problèmes, la production du cinquième film a encore été retardée par le coronavirus, avec une date de sortie annoncée en juillet 2022. Pour patienter les deux années à venir, vous pouvez consulter notre dossier pour savoir si Indy 4 mérite vraiment toute cette haine, ou nos tops et nos flops de Spielberg.

 

Photo Cate BlanchettEnvoyez des scénaristes de secours

 

Tout savoir sur Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

nicos31
24/06/2020 à 10:22

Commentaires méprisants envers les personnes âgés, ils sont vraiment d'un stupidité, d'une bassesse aberrante . La plupart de ceux qui postes de tel commentaire ne seront certainement pas aussi en forme qu' Harrison Ford lorsqu'ils auront le même âge.

Ethan
24/06/2020 à 07:01

A l'attention de la rédaction

N'est-il pas trop tard pour refaire un indiana Jones?
La période la plus favorable les années 90, il n'y en a eu aucun.
Le 4 qui était très attendu s'est avéré nul.
L'acteur qui aurait dû logiquement reprendre le rôle est Sean Patrick Flanery.
Mais personne n'y a pensé.
Alors à quoi bon?

IndianaJane1988
23/06/2020 à 13:24

Je vois qu'il n'y a toujours pas de jurisprudence qui interdit les blagues éculées à base d'"Indiana Jones et le déambulateur maudit" et compagnie. Le niveau d'imagination des commentaires est d'une abyssale profondeur...

ComprendsPas
23/06/2020 à 10:02

Et pourquoi pas pas un scénario à la manière du Parrain 2 ?
Le film se déroulerait sur deux époques où Ford concluerait une quête qu'il n'avait pas terminer lorsqu'il était jeune (avant le premier film) et où on le verrait croiser des personnages tels que Marion ou Salah pour la première fois.
Et vous vous rappelez du personnage du serveur, l'équipier d'Indy qui se fait descendre au début du Temple Maudit ? Comme il le dit lui-même, il a suivi Indy dans toutes ses aventures...
Ca permettrait d'introduire un nouvel acteur (car de toutes façons, on n'y échappera pas tôt ou tard....) et surtout Harrison Ford pourrait faire de vrais adieux émouvants à son personnage.

Nick Tamer
22/06/2020 à 15:30

Harrison Ford qui rempile pour un nouvel opus, j'attends avec impatience la poursuite iconique qui mettra en scène Indiana Jones avec déambulateur cherchant à semer de méchants nazis/communistes/japonais (rayer les mentions inutiles) ! ^^

Camille
22/06/2020 à 14:29

En espérant qu' Harrison Ford soi tjs de ce monde. Indiana Jones et la chaise roulante maudite...

Dirty Harry
22/06/2020 à 13:52

Les erreurs du 4 sont nombreuses (surplus de personnages secondaires inutiles au récit, humour tombant à plat, pas beaucoup de danger à affronter, l'enquête archéologique bâclée et pas beaucoup de mystère autour du trésor, l'intro qui est sur le même macguffin que le reste du récit, effets spéciaux digitaux baveux....) et les réussites sont aussi là (iconisation du héros et de certains plans, la poursuite en moto très correcte, décors pas cheap, énergie et rythme nickel...) mais c'est bien s'ils s'en rendent compte et comprennent ce que ce type de film a besoin comme ingrédient.

Z nation
22/06/2020 à 12:55

dans les années 80, Indiana Jones etait consideré comme un film à l'ancienne.
c'etait deja ça, le secret de Spielberg... s'inspirer d'histoires d'aventures des années 40-5O (en particulier de Tintin dont spielberg est un fan) pour crée son petit univers "Indianesque".

Nyl
22/06/2020 à 12:35

On peut affubler Lucas de mercateux ou autre. Mais de tous les réalisateurs, je crois qu'il fait parti de ceux ayant le moins égo.

Et puis, le 4 est injustement bashé, je trouve. C'est un pur Indiana Jones, comme le faisaient les autres. Je ne vois toujours pas pourquoi il est détesté.

Tom’s
22/06/2020 à 12:28

Comme le dis @ karlito la patine d’un Indiana Jones doit respecter un minimum un tournage à l’ancienne à base de cascade et morceaux de bravoure dispensé d’effets visuel surfait qui facilite l’écriture «  fourmis rouge carnivore »/ alien & vaisseaux spatial éct merci à Lucas de ne pas intervenir dans la narration l’ego du mec .. lol

Plus

votre commentaire