Sans aucun remords : une bande-annonce nerveuse avec un Michael B. Jordan bien vénère

Gael Delachapelle | 4 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Gael Delachapelle | 4 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Michael B. Jordan se la joue Liam Neeson bien vénère dans une première bande-annonce nerveuse pour Sans aucun remords.

Projet dans les cartons depuis 2006, Sans aucun remords revient d’un long chemin dans son parcours de production. Si dans le paysage du cinéma d’espionnage, le regretté John le Carré demeure le maître le plus adapté au cinéma, feu Tom Clancy arrive juste après.

Porté à l’écran par John McTiernan avec l’excellent À la poursuite d'Octobre Rouge, par Phillip Noyce avec Jeux de guerre et Danger immédiat, ou encore dans La Somme de toutes les peurs avec Morgan Freeman et Ben Affleck, l’auteur n’a pas connu les honneurs du grand écran depuis The Ryan Initiative de Kenneth Branagh en 2014. Après s’être étendu sur le petit écran avec la série dédiée à son héros Jack Ryan sur Amazon Prime Video, l’auteur revient sur la plateforme au format long-métrage, avec Sans aucun remords.

 

 

En effet, on apprenait en 2017 que le producteur Akiva Goldsman avait signé un deal avec le géant Amazon pour adapter Rainbow Six, un autre roman avec le personnage de John Kelly, qui apparaît pour la première fois au cinéma sous les traits de Michael B. Jordan dans Sans aucun remords. L’acteur incarnera le marine des forces spéciales dans ce film qui sera la première partie d’un diptyque qu’il formera avec Rainbow Six, et qui servira d’origin story au héros de Tom Clancy. Et au vu de cette première bande-annonce bien vénère, Michael B. Jordan semble bien décider à avoir sa propre franchise à la Jason Bourne.

Coécrit par le scénariste Taylor Sheridan (Sicario, Comancheria) et réalisé par Stefano Sollima (Sicario : La Guerre des cartels), Sans aucun remords racontera l’histoire de John Kelly qui, suite à l’assassinat de sa femme enceinte par des soldats russes, se lance dans une quête de vengeance, qui le mènera à un vaste complot international.

Les premières images promettent un mélange entre le thriller d’espionnage et le revenge movie, avec son lot de scènes d’action bien nerveuses où Michael B. Jordan sort les muscles. Il tue des hommes de main à la pelle, à l’image de ce que nous avait proposé Sollima avec la suite de Sicario qui jouait clairement la carte de la série B par rapport au premier film réalisé par Denis Villeneuve.

 

photo, Michael B. JordanUn Michael B. Jordan bien dark...

 

Pour entourer Michael B. Jordan, le casting possède également des atouts assez solides, à commencer par Jodie Turner-Smith, la révélation de Queen & Slim qui sera prochainement la tête d’affiche du spin-off de la série The Witcher, aka Blood Origin, sur NetflixJamie Bell sera également au casting dans la peau d’un mystérieux agent de la CIA, ainsi que Lauren LondonBrett Gelman (Fleabag, Stranger Things), Jacob Scipio (Bad Boys for Life), Jack Kesy (Deadpool 2), Colman Domingo (Le Blues de Ma Rainey), ou encore Guy Pearce, qui a l’air de jouer encore un méchant, pour changer.

Pour rappel, Sans aucun remords sortira le 30 avril 2021 sur Amazon Prime Video, avant que Michael B. Jordan ne parte réaliser Creed 3. En attendant, J.J. Abrams va rebooter Superman, et l’acteur pourrait bien devenir le Superman noir de DC.

Tout savoir sur Sans aucun remords

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Maski mask
05/03/2021 à 18:58

@Fox croyer le ou non va falloir miser sur lui dans les années avenir lorsque le projet a été annoncé avec sollima a la réalisation je me suis dit que c'était un choix inattendu de la part de paramount, juste l'idée de le voir réalisé un revenge movie sous fond de complot international, j'attends avec une certaine impatience ce film

Fox
05/03/2021 à 11:12

@Maski Mask
Pour compléter un peu ce que je voulais dire à propos du personnage d'Emily Blunt, c'est la manière dont le rôle est écrit qui m'a vraiment posé problème.
Elle est présentée au début comme une jeune recrue, idéaliste mais volontaire et prometteuse. Sauf que du début à la fin du film, elle fait montre d'une ignorance totale de son sujet (les cartels et leurs modes de fonctionnement), des méthodes de lutte contre ces organisations, elle passe son temps à subir l'action (sa réaction digne d'une civile sans expérience dans le guet-apens au poste frontière, se faire duper grossièrement par le type dans le bar...). A aucun moment dans le film on ne retrouve un élément qui laisserait penser que cette recrue est "prometteuse". C'est selon moi le plus gros écueil dans l'écriture du 1er.

Je suis entièrement d'accord avec vous pour le 2 : il est nerveux, il est direct et il complète assez bien le 1er (on voyait le personnage de Brolin comme étant presque "tout puissant" dans le 1er, et le 2 nous le remet dans un contexte bien différent ; très intéressant comme nouvelle perspective). Donc oui, je vous rejoins, je préfère le 2 ! Et Sollima est capable de donner des petites leçons de mise en scène (la scène du piège dans le désert, bonne petite fessée à tous les apprentis actioners sans âme !).

Kyle Reese
04/03/2021 à 20:07

Très vénère effectivement le Jordan. Ca a l'air bien nerveux quoique classique mais tentant.
Il a le bon physique pour faire un superman noir, reste maintenant à ce qu'il montre un peu plus de charisme .

Maski mask
04/03/2021 à 20:03

@Fox Personnellement meme si le premier sicario étais plutôt bien réalisé, la photographie surtout, et l'idee de voir le film a travers les yeux du personnage de emily blunt etais une bonne idée mais j'ai plus retenu sa suite qui selon moi est meilleur que le premier beaucoup vont pas etre d'accord mais la comme je l'ai dit on a faire a un pur film d'action bien rythmée du debut a la fin et encore une fois l'interprètation de benicio del toro putaiiin un personnage froid, avide de vengeance mais pour lequel j'avais une certaine empathie.

Des les premières minute du film on reconnaît sa patte, son style bien a lui, le fait de le voir dans un film comme sicario etais un pur bonheur avec des scene action jouissive et ceux malgre un enjeu moins subtile par rapport au premier.

Free Spirit
04/03/2021 à 17:26

Le personnage a déjà été interprété par Willem Dafoe Et Liev Schreiber John Clark Is John Terence Kelly...

Fox
04/03/2021 à 16:43

J'aime beaucoup Villeneuve mais j'étais resté sur ma faim sur le 1er Sicario, la faute - selon moi - à l'écriture du personnage d'Emily Blunt que j'avais trouvé vraiment décevante. Et quelques idées de réa curieusement pas très heureuses non plus. Après, ça restait très propre techniquement (la photo de Deakins quoi !) mais il manquait l'étincelle à mon sens.

Le 2... bah j'ai préféré au 1er ! Plus nerveux et plus sec. Au départ, je m'étais dit "Oh non, ça sent le DTV cette suite" (et ce sous-titre français "La guerre des Cartels", ça donnait pas envie ! - alors que "Day of the Soldado" en VO est quand même mieux). Et puis j'avais vu que Sollima était à la réa, alors je m'étais dit que ça pourrait valoir le coup (j'avais pris l'uppercut ACAB au cinoche ! Le genre de films où on se dit qu'en Europe, on sait encore faire du cinoche même avec peu de fric).
Donc pour Without Remorse, on a l'air de rester dans le balisé, mais à voir ce que Sollima va en faire. Je lui laisserai sa chance !

Sigi
04/03/2021 à 16:39

@Maski mask +1

Sheridan et Sollima = KIKI TOUT DUR !!!

Mx
04/03/2021 à 15:51

Maski, surprendre, oui, je le crois, après, on reste quand même sur du pur sheridan, surtout après wind river, les thèmes, la nature, la violence, la survie en milieu hostile, sur une intrigue très épurée.

Mais je l'attends quand même;

Pete
04/03/2021 à 14:56

Ouais, encore un Punisher-like quoi

Maski mask
04/03/2021 à 14:01

@Mx avec sans aucun remords je ne pas qu'ils se renouvelera comme tu dit mais avec those who whish me dead je sens qu'ils pourais surprendra.

Comparé au premier, le deuxième est une pur serie B, d'actions avec un enjeu moins important que le premier selon mais la performance Benicio del toro vaux vraiment le coup d'œil

Je recommande a.c.a.b all cops are bastard du meme réalisateur

Plus
votre commentaire