Tenet : Kenneth Branagh n'a pas bien compris son rôle dans l'histoire

Marion Barlet | 8 juin 2020
Marion Barlet | 8 juin 2020

Tenet est le film le plus attendu de la "rentrée cinéma" post-coronavirus, et même les acteurs devraient être curieux de découvrir l'intrigue.

Beaucoup de questions planent autour du prochain Christopher Nolan, sur tous les plans. Sa sortie est sujette à caution, prévue pour le 17 juillet aux Etats-Unis et le 22 juillet en France ; alors que les salles rouvriront doucement leurs portes, les conditions sanitaires pour accueillir le public font douter les analystes. Tenet est de plus en plus menacé pour sa diffusion sur grand écran, même si la Warner maintient sa date de lancement jusqu'à nouvel ordre.

Le réalisateur désire que son métrage soit le premier blockbuster de cet été. La campagne publicitaire et le marketing sont déjà lancés, avec des bandes-annonces bien prises de têtes et bien alléchantes comme on les aime. Basée sur le principe du puzzle temporel et palindrome (lire un mot dans les deux sens), l'intrigue promet d'être compliquée comme jamais, en contexte de Troisième Guerre mondiale.

 

photo, Kenneth BranaghKenneth Branagh dans Tenet

 

Rien de très étonnant quand on connaît Nolan, le maître du rebondissement et des surprises scénaristiques, mais on ne cessera d'être impressionné par la déroute des acteurs eux-mêmes.

Dix ans après Inception, Leonardo DiCaprio n'a toujours rien pigé au film, et Tenet semble marcher sur ses pas, lui qui pourrait en être la suite (spirituelle). Robert Pattinson a avoué ne pas avoir vraiment saisi l'idée, très compliquée - un peu comme tout le monde sur le plateau. Kenneth Branagh a confirmé ces dires dans Total Film, lui qui jouerait un méchant... mais c'est pas sûr :

"Sans rire, j'ai lu ce scénario plus que n'importe quel autre sur lequel j'ai travaillé. C'était comme faire les mots croisés du Times tous les jours, je dirais. (...) Je n'arrêtais pas d'avoir des conversations avec Nolan à propos de mon personnage, parce que son évolution n'était pas pré-déterminée. C'était une série de surprises constantes.

 

photo, Robert Pattinson, John David WashingtonBob, personne bite rien à rien, c'est le principe !

 

Étant donné la nature de l'histoire, comme Chris réinvente la roue, en quelque sorte, beaucoup de gens émettent des hypothèses sur le personnage de John David Washington... on pourrait s'attendre à ce que je sois un de ses antagonistes... mais en fait l'histoire ne suit pas tout à fait ce qu'on pourrait attendre au fur et à mesure qu'elle avance."

John David Washington en gentil et Kenneth Branagh en méchant ? Ce serait bien trop simple et pas suffisament perché pour le cerveau tortueux de Nolan et pour les amateurs de mots fléchés/ décorticage au cinéma.

L'acteur a déjà joué pour Nolan dans Dunkerque, où il était le commandant Bolton de la Royal Navy. En 2017, il a incarné le célèbre détective Hercule Poirot dans Le Crime de l'Orient-Express (il était aussi à la réalisation) succès au box-office mondial (352 millions récoltés pour 55 investis) mais dont la réception presse a été plus sévère (notre critique est ici). L'acteur et réalisateur sera de retour dans Mort sur le Nil, prévu pour le 7 octobre prochain, et son Artemis Fowl arrive sur Disney+ ce 12 juin.

 

Affiche française

Tout savoir sur Tenet

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

M1pats
08/06/2020 à 18:24

Je crois qu il va encore falloir 3 séances mini pour ce film

Andrew Van
08/06/2020 à 17:40

classique chez Nolan... On ressort de là manipulé avec un "WTF c'est énorme" et ensuite on y réfléchi est au final rien n'a vraiment de sens et de cohérence, mais c'est un peu ça la cinéma aussi.

Monsieur Vide
08/06/2020 à 17:16

Moi j' ai même rien compris à l'article concernant le film...

Marc
08/06/2020 à 16:44

si même les acteurs ne comprennent pas ce qu'ils jouent ! je sens que ce film va le donner des migraines :))

votre commentaire