David Fincher est un génie totalement fou, confirmé par Brad Pitt et Steven Soderbergh

Gael Delachapelle | 25 novembre 2020
Gael Delachapelle | 25 novembre 2020

En pleine promotion du très attendu Mank, Brad Pitt et Steven Soderbergh sont revenus sur ce génie fou qu'est David Fincher.

Après six ans d’absence depuis Gone Girl, David Fincher fait son grand retour sur Netflix avec son onzième long-métrage MankEt l'on a très vite compris que le réalisateur était en roue libre sur la promotion et ne laisserait pas les conventions lui gâcher son plaisir. Ainsi, entre sa vision pessimiste sur les blockbusters "Happy Meal" d’Hollywood, sa critique sur le Joker de Joaquin Phoenix et l’orgueil d’Orson Welles, ou plus récemment sa relation très tendue avec l’acteur Jake Gyllenhaal sur le tournage de Zodiac, l'un de ses meilleurs films (oui...), le cinéaste s'est confié, a créé la polémique et dit le fond de ses pensées.

Et forcément, ses anciens acteurs ou ses amis proches du métier en ont profité pour parler du maître. Après une anecdote savoureuse sur le tournage de MankBrad Pitt son comédien de SevenFight Club et L'étrange histoire de Benjamin Button a raconté une anecdote drôle et folle sur le cinéaste.

 

photo, Brad Pitt, Morgan FreemanBrad Pitt et Morgan Freeman, duo mémorable dans Seven  

 

S'ils ont été inséparables sur les écrans (ils ont failli faire World War Z 2 ensemble), ils sont surtout de grands amis dans la vie privée, au point que le réalisateur a notamment écrit les discours hilarants de l’acteur en 2020 pour ses récompenses aux Oscars pour Once Upon a Time... in Hollywood. Et dans un portrait consacré à David Fincher dans le New York Times, pour la promo de Mank, Brad Pitt a partagé une nouvelle anecdote incroyable sur la légende, à propos de leurs soirées cinéma à la maison :

« Il faut savoir que c’est l’une des personnes les plus drôles de mon entourage. Quand on regarde un film, il va marmonner tout du long : ‘Ce plan fonctionne bien. Ça, c’était une mauvaise idée. Pourquoi avoir inséré ce plan ici ? Stabilise la caméra, enfin !’. C’est comme regarder un match de foot avec Bill Belichick [entraîneur de football américain en NFL, ndlr]. »

 

photo, Brad PittPerdre la tête : regarder un film avec Fincher

 

En revanche, si Brad Pitt admire le passionné qu’est David Fincher durant la projection d’un film, Steven Soderbergh (la trilogie Ocean’s) a été, quant à lui, très agacé par les manies du cinéaste, qu’il trouve insupportable. En effet, le réalisateur a raconté une autre anecdote, toujours auprès du New York Times, où Fincher l’avait invité à découvrir son huis clos Panic Room, pendant qu’il supervisait le montage, en 2002. Une expérience tellement éprouvante pour le réalisateur de Contagion, que ce dernier a dû quitter la salle :

« David avait un laser avec lequel il encerclait une minuscule section d’un plan pour s’exclamer : ‘Regarde ça, c’est un poil trop brillant’. J’ai été obligé de quitter la pièce, je suis sorti reprendre mon souffle, car je me disais : ‘Oh mon dieu, comment peut-on regarder un film comme ça ? Il est comme ça tout le temps ? Partout ? Je serai incapable de supporter cela. »

 

photo, Jodie FosterJodie Foster, qui constate le perfectionnisme de Fincher sur un écran, dans Panic Room 

 

David Fincher est donc définitivement un génie fou, qui n’a pas volé sa réputation de redoutable perfectionniste. Une obsession que certains supportent, d’autres pas. Mais après avoir travaillé sur trois films emblématiques dans la filmographie du cinéaste, Brad Pitt doit tout de même être un peu plus habitué à la maniaquerie de son ami David.

Pour rappel, Mank de David Fincher, avec Gary Oldman, Amanda Seyfried, ou encore Charles Dance, est très attendu par les cinéphiles pour le 4 décembre 2020 sur Netflix. Une collaboration fructueuse entre le cinéaste et le N rouge, qui n’est pas près de s’arrêter, en espérant qu’il pourra terminer un jour son excellente série Mindhunter, avec un plan bien précis pour la saison 3.

Tout savoir sur David Fincher

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Rouge carré
26/11/2020 à 16:20

Bah alors ? On se cache ?

Kyle Reese
25/11/2020 à 21:41

C'est sur que si tu veux découvrir tranquillou le nouveau film de Fincher pas encore fini en sa présence, ça doit être une sacré expérience. En même temps, Soderberg assistait à un work in progress, étonnant qu'il ai été autant surpris et agacé par ce que faisait Fincher qui n'était pas là pour se laisser porter par son film mais pour bosser dessus. Tout créateur ne peut rester stoique devant son œuvre inachevé, le cerveau tourne à plein régime.

Par contre regarder un nouveau film avec FIncher ce doit être insupportable, mais je comprend, j'ai eu une période du même genre ...

RobinDesBois
25/11/2020 à 19:33

@Josay Mais en quoi il se la joue ? Il est perfectionniste ça ne signifie pas mégalo ou narcissique. Kubrick était un perfectionniste maladif lui aussi et il pouvait être très exigeant avec les acteurs et ses équipes.

Sanchez
25/11/2020 à 19:12

C’est une vraie série sur Fincher que vous nous faites eh eh

saiyuk
25/11/2020 à 19:11

un des meilleur real en activité...pour le reste je juge pas je le connais pas intimement....

Josay
25/11/2020 à 18:37

Zizou était un génie, il se la jouait pas et pourtant il y avait de quoi.
Kubrik non plus ne faisait pas de vague, Malick non plus je crois, etc...
Le gars est très intelligent, nuance, c'est clair et net.

sylvinception
25/11/2020 à 18:29

"Déjà que le mec se la joue comme rarement... "

@josay : c'est ça les génies mon gars!! ;-)

RobinDesBois
25/11/2020 à 16:53

@Josay "Le jour où il fera son raz de marée critique et populaire OK" C'est pourtant déjà le cas sur plusieurs de ses films non ? Benjamin Button, Gone Girl et The Social Network ont été bien voir très bien reçus par la critique et ils ont fait des scores très honorables au box office il me semble en tout cas ces films sont aujourd'hui très appréciés du grand public.

J.got
25/11/2020 à 16:35

Car le gars parle devant un film et est perfectionniste il est déclaré "génie"?

J'adore fincher mais ces 2 arguments sont stupides

Josay
25/11/2020 à 15:32

Euh on peut arrêter 5' avec le "génial "Fincher? Déjà que le mec se la joue comme rarement... Le jour où il fera son raz de marée critique et populaire OK mais de là à en faire un monstre sacré inoubliable...
Et je dis ça en étant fan de 2-3 de ses films. Juste un peu de mesure et de relativité quoi.

Plus

votre commentaire