Séries

Mindhunter : David Fincher explique comment il veut terminer la série Netflix

Par Gaël Delachapelle
19 novembre 2020
MAJ : 20 novembre 2020
7 commentaires
Affiche US

En pleine promotion pour le très attendu Mank, David Fincher est revenu sur Mindhunter, et sur la manière dont il voulait terminer la série Netflix.

Alors que son nouveau film, Mank, est très attendu par les cinéphiles comme la leçon de cinéma ultime de son auteur, David Fincher n’est pas près de s’arrêter dans sa collaboration fructueuse avec Netflix. Après House of Cards, Mindhunter, ou encore Love, Death & Robots, David Fincher a annoncé récemment avoir signé un contrat pour quatre ans de plus chez la plateforme au N rouge, durant lesquelles il pourra réaliser des projets de longs-métrages et de séries, dont Mank, mais aussi une série sur la « cancel culture ».

Et en ce qui concerne la série Mindhunter, avec laquelle le cinéaste nous a déjà offert deux excellentes saisons, Fincher s’est montré récemment beaucoup plus pessimiste au sujet d’une potentielle saison 3.

 

PhotoQuand tu es en attente pour une troisième saison… 

 

En effet, David Fincher s’est exprimé sur la question, auprès de Variety, lors de la promotion de Mank, où il a confié ses doutes :

« Je ne sais pas si cela a du sens de continuer. C’était une série vraiment coûteuse. Son public était très passionné, mais nous n’avons jamais obtenu les chiffres justifiant le coût. »

Comme le dit Fincher, la série est l’une des meilleures propositions de la plateforme au N rouge, mais rassemble plus un public de niche, familier du cinéma de Fincher, qu’un large public comme peuvent le faire les cartons Stranger Things ou La Casa de papel. Ajoutez à cela que la saison 2 a été un véritable cauchemar de production, où Fincher a dû déménager à Pittsburgh afin de superviser cette saison, lancé les scripts des huit épisodes, ainsi que la « bible de la série » pour étendre son univers hors du petit écran, et forcément Fincher a fait une petite overdose.

 

photoLe BTK Strangler, un tueur qui fait vraiment froid dans le dos…mais qu’on a tous envie de voir  

 

Toutefois, même si la série est en pause, le réalisateur avait déjà des plans en tête très clairs pour la suite et la fin :

« À un moment donné, j’adorerais y revenir. L’espoir était d’aller jusqu’à la fin des années 90, début des années 2000, où nous espérons que les personnages frappent à la porte de la maison de Dennis Rader. »

En espérant qu’une pause indéfinie, pour qu’il puisse se ressourcer sur d’autres projets plus personnels comme Mank, puisse raviver son envie de revenir à Mindhunter. Ainsi, la série devrait donc se terminer sur la capture de Dennis Rader aka BTK Strangler, un tueur en série teasé dans les deux premières saisons sous les traits de l’acteur Sonny Valicenti. Ce serait, en effet, une manière cohérente de clôturer la série qui auscultait le comportement de ce tueur en série à travers de petites pastilles qui faisaient vraiment froid dans le dos.

Pour rappel, le très attendu Mank de David Fincher, avec Gary OldmanAmanda Seyfried, ou encore Charles Dance, est prévu pour une sortie le 4 décembre 2020 sur Netflix. En attendant, le réalisateur vous dit pourquoi il est blasé par Hollywood et ses blockbusters « Happy Meal », par ici.

Rédacteurs :
Tout savoir sur Mindhunter
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Trier par:
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
icon arrow down
Pictogramme commentaire 7 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Simon Riaux

@Mickael

Pour ce qui est de Fincher, sa collaboration avec HBO s’est terminée sur une série d’annulations, il y a donc fort à parier qu’il n’y a pas trouvé l’espace créatif qu’il ambitionnait.

Et pour le moment, la politique d’acquisition et de productions maison d’Amazon est rachitique en comparaison de celles de Netflix et rien n’indique qu’il pourrait y trouver des conditions comparables à la liberté qui est la sienne sur Netflix. Mindhunter en est un bon exemple. En termes de budget, de délais de production, c’est quasiment un OVNI. Même constat pour Mank.

Mickael

Ca confirme ce qu’on sait maintenant depuis un moment : au début de Netflix en France, ses productions originales étaient systématiquement de qualité. C’est même pour ça que je me suis abonné, leur catalogue de trucs autres étant vraiment tout pourri.
Et maintenant dans leur courses au contenu en quantité, la qualité est nivelé par le bas. Toujours avoir plus de nouveau contenu, toujours faire du contenu qui plaît à tout le monde, sans parler de leurs délires pour dire « regardez comme on est progressistes ».
Ils valent autant que Disney maintenant sur la qualité. Amazon et HBO sont bien plus centrés sur la qualité je trouve. Je suis déçu qu’un bonhomme comme Fincher ne se tourne pas vers HBO (ou Amazon si c’est pour une question de poches bien remplies)

Birdy

Au pire un film de 3h, moi je prends. Tout sauf ce néant.

Number6

Aller Netflix, avec le pognon que vous faites avec d’autres « trucs » vous pourriez au moins laisser Fincher finir. Genre c’est pas ça qui vous fera un trou au N..

nikos182

en nombre de vue*