Avengers : Endgame - X-Men, Secret Wars, Secret Invasion... on imagine le futur dingue du MCU

Prescilia Correnti | 5 mai 2019 - MAJ : 30/08/2019 18:58
Prescilia Correnti | 5 mai 2019 - MAJ : 30/08/2019 18:58

A présent que Avengers : Endgame est passé, que l’arc s’est clôturé, que peut-il se passer de plus dans l’univers Marvel de si dantesque ? Tellement de choses si vous saviez… 

Plus de 11 années de films et 22 long-métrages nous ont mené à cette conclusion. Alors forcément une fois que celle-ci est achevée, on se sent un peu vide. Comme une sensation qu’il nous manque quelque chose et qu’il nous faut un nouveau but à trouver. Fort heureusement Marvel et Kevin Feige sont (très) loin d’être à court d’idées et prévoient déjà une pelletée de nouveaux films et séries pour la suite.

En plus de cette nouvelle phase 4 qui ne va pas tarder à s’amorcer, la Maison des Idées regorgent de scénarios en tout genre dans ses pages de comics. Alors après Endgame, quels arcs pourraient-on voir sur grand-écran ? 

 

Photo Tobey MaguireUn spectateur lambda qui attend ce qui va lui tomber dessus

 

SECRET WARS

En janvier dernier, les scénaristes Stephen McFeely et Christopher Markus confiaient via ScreenRant avoir envie de travailler sur un projet bien particulier. Une histoire hors-norme, compliquée et fascinante que les frères Russo pourraient avoir aussi dans leur collimateur et qui se porte sur les comics de Secret Wars. Mais alors, de quoi ça parle ? 

Déjà il faut savoir que Secret Wars a connu deux éditions. La première, sortie en 1984 sous la plume de Jim Shooter et le crayon de Mike Zeck et Bob Layton, était le premier crossover de Marvel dans lequel les plus célèbres héros et vilains de l’univers étaient réunis pour un tournoi phénoménal. Grand manitou de cette fête meurtrière : le Beyonder, un être surpuissant qui a transporté nos protagonistes dans un monde créé artificiellement et qui porte le nom de Battleworld.

A noter pour les évènements suivants que c'est à l'intérieur de ce crossover que les graines de la discorde ont été semées entre les Avengers et les X-Men. Pour l’anecdote c’est notamment à la fin de ces guerres secrètes, que Spider-Man revient avec un tout nouveau costume de couleur noire qui se révèlera être plus tard le symbiote extraterrestre Venom. C'est aussi l'occasion de présenté Doctor Doom comme un super-méchant charismatique et incroyablement riche. Bien qu'Hollywood ne semble pas trop l'aimer, lui. 

 

Comics Le costume noir de Spider-ManBonjour Venom 

 

Venons-en maintenant à l'adaption qui nous intéresse le plus, celle de 2015 et qui a été écrite par Jonathan Hickman et dessinée par Jerome Opeña et Adam Kubert. Tout commence sur la Terre-616 (c'est important pour la suite) qui correspond à la réalité la plus utilisée dans l'univers Marvel. 

Alors que cette dernière détient le groupe de super-héros le plus puissant au monde, une équipe de justiciers mène des actions en secret. Parallèlement les Illuminati, groupe formé par Doctor Strange, Iron Man, Namor, Black Panther, Charles Xavier et Red Richards, découvrent que plusieurs mondes issus de différentes réalités entrent en collision.

 

comics Secret WarsLes Secret Wars de 2012

 

Alors que le Multivers est littéralement en train de mourir sous leurs yeux, les Avengers préfèrent sauver toutes les réalités tandis que les Illuminati, comprenant l'urgence de la situation, tentent à tout prix de sauver la leur. La situation est d'autant plus urgente qu'il ne reste désormais plus que deux Terres : la Terre-616 et l'univers Ultimate-1610. Indéniablement celles-ci vont entrer en collision et de ces deux univers il n'en restera plus qu'un. Un monde qui s'appellera Battleworld.

Une planète semblable à un patchwork de plusieurs univers alternatifs où le chaos et le combat règne à chaque instant et où Fatalis est Dieu et Doctor Strange son bras droit (grossièrement). Pour mieux comprendre Battleword il faut la visualier. La Terre est divisée en 41 parcelles, ou mondes, correspondant chacune aux différents séries tie-in reliées à Secret Wars.

 

comics secret warsVous visualisez pourquoi c'est compliqué ? 

 

L’occasion était trop belle pour Marvel qui pouvait faire d’une pierre deux coups en créant un arc incroyablement riche et en rebootant son univers façon DC en 2012. Deux Terres s'opposent, des héros meurent, une Terre meurt, mais des héros de l'une se glissent dans l'autre. Et par un effet d'entonnoir jusqu'à ce qu'une seule Terre survive, on peut avoir le plus gros melting pot de héros, chaque version triée sur le volet et qui est extraite d'une époque passée de Marvel. Bref, bienvenue dans Secret Wars et dans Battleworld !

Enfin si on ne se chargera pas d’expliquer en long et en travers les évènements de Secret Wars (parce que cela prendrait des pages et des pages et que c’est super compliqué), on va tout de même s’arrêter sur des morceaux importants. 

 

comics secret warsSecret Wars version 1984 

 

En premier, l’îlot d’Arcadia, dirigé par un groupe nommé la A-Force qui est composé uniquement de femmes, apparu pour la première fois dans le comics A-Force en 2015 par Marguerite Bennett, G. Wilow Wilson et Jorge Molina.

A sa tête on retrouve Miss Hulk ainsi que Jean Grey, Captain Marvel, Black Widow, Spider-Woman, The Wasp, ou encore Tornade. Au cas où, on vous rappelle que Kevin Feige souhaite faire un Avengers 100% féminin. On y verrait ici l'occasion parfaite pour ! 

 

comics Secret Wars - A-ForceAu moins Captain Marvel a déjà la même coupe

 

Nous pouvons aussi nous attarder sur Arachnia, appartenant à la réalité-22191 et qui est apparu dans les comics de Spider-Verse #1 en juillet 2015 sous Mike Costa et Andre Araujo. A l’intérieur de ce domaine, Norman Osborn, PDG d’Ozcorp souhaite prendre le contrôle de Battleworld et remplacer Fatalis dans son rôle de Dieu.

Mais au lieu de cela, ses expériences contribuent à réunir plusieurs super-héros aux pouvoirs arachnéens qui avaient survécu à la destruction de leur univers. Bienvenue dans un plus vaste Spider-Man : New Generation en somme. 

Le domaine d’Apocalypse, paru sous le nom de Giant-Size Little Marvel : AvX #1 où Apocalypse et ses cavaliers règnent sur une dystopie où les mutants ont soumis les humains survivants. Magneto y dirige un groupe de X-Men visant à mettre un terme aux plans d’Apocalypse.

Ou encore celui de Manhattan et de la Métropole des monstres, des Gardiens of Knowhere ou bien de l’Oeil D’Agamotto :  Saint des Saints du Shérif Strange qui y stock clandestinement les preuves de l’existence de la Terre-616. Strange sera assassiné par Fatalis lorsqu'il comprendra ses plans de trahison. C’est donc Namor et Black Panther qui s’occupèrent du siège.

Note : à ne confondre avec Secret War de Brian Michael Bendis & Gabriele Dell’Otto sorti en 2005 !

 

comics Secret Wars - Docteur StrangeSur l'île d'Agamotto avec Doctor Strange

 

SECRET INVASION

Ecrit par Brian M. Mendis et sorti en 2008, Secret Invasion bouleverse à son tour l’ordre établi par Marvel. Dans cette histoire les lecteurs se rendent compte que depuis quelque temps, les héros qu’ils aiment d’amour et desquels ils suivent avec ardeur les aventures ne sont en réalité que des imposteurs. Et plus précisément des Skrulls.

Une race extraterrestre capable de se métamorphoser et de reproduire à l’identique leur adversaire. Présentés comme une menace plus ou moins annexe, l’auteur a décidé ici de remettre les cartes sur table et de donner aux Skrulls une dimension plus dramatique et dangereuse et en faisant d’eux le véritable ennemi de son histoire. 

 

comics Secret InvasionC'est toujours le boxon les crossovers

 

Tout commence à la fin de la guerre Kree-Skrull où les deux races se sont affrontés sur Terre. Encore une fois on retrouve notre groupe de super-héros secrets, les Illuminati, qui souhaitent confronter directement les Skrulls sur leur planète. Manque de chance, ils sont capturés et soumis à des expérimentations. Bien qu’ils parviennent à s’échapper, les Skrulls ont réussi à coder leurs gênes ainsi que leurs pouvoirs.

Ce qui a conduit les Skrulls à devenir aussi méchants c’est autant d’évènements aussi désastreux que la terrible journée du Joker dans Killing Joke. Défaite amer contre les Kree, confrontation sévère avec les Illuminati, disparition de leur planète natale dévorée par Galactus, évènements qui ont précédé ceux d’Annihilation, tout ça a conduit à la création d’une secte Skrull qui souhaite redorer le blason de leur peuple.

 

comics secret invasionSpider-Woman, l'une des victime des Skrulls

 

Cette dernière a alors mis au point un moyen pour qu’une fois transformés, les Skrulls restent indécelables. Dès lors ils ont entamé la création d’une armée de Super-Skrulls dotés des mêmes pouvoirs que nos héros sur Terre, ce qui nous conduit tout doucement à l’infiltration puis à l’invasion et à la guerre ouverte. A partir de là, la seule question qui se doit d’être posée est : "En qui pouvons-nous encore avoir confiance ?"  

Si l’évènement de Secret Invasion serait clairement bien sympathique à voir sur grand écran, tout dépendait du traitement des Skrulls dans Captain Marvel. Dans le film sorti en 2019, l’héroïne campée par Brie Larson finissait par devenir le fer de lance des Skrulls. Si ces derniers étaient alors présentés comme des martyrs, difficile de voir un arc comme Secret Invasion au cinéma. A moins que les prochains films du MCU ne commencent à dévoiler des indices quant à la future grande menace de la phase 4.

 comics secret invasionVous trouvez que là ils ont une tête de mecs sympa ?

 

HOUSE OF M

Avec House of M on touche ici à l’une des plus belles histoires de réalités alternatives chez Marvel, que l’on doit encore une fois à l’écrivain Brian M. Mendis et au dessinateur Olivier Coipel. 

L’histoire commence avec une naissance. Wanda Maximoff, aussi connue sous le nom de Scarlet Witch et incarnée à l'écran par Elizabeth Olsen, est sur le point d’accoucher de jumeaux aux côtés de sa famille, de ses amis, et de son époux bienveillant, Vision. Doctor Strange présent, assiste la mère dans son accouchement. Tout se passe à merveille et seule la voix sombre et terne du professeur Xavier dénote dans la pièce : "Retourne à la réalité Wanda".

Mais elle refuse, s’accroche à ses enfants avant que ceux-ci se brisent et s’évaporent. Une fois les yeux ouverts il n’y a finalement ni famille, ni ami, ni bébé. Rien. Depuis longtemps, la Sorcière Rouge commence à souffrir terriblement de ses pouvoirs et tombe lentement dans la folie. Elle se fait interner lorsqu’elle attaque ses coéquipiers, les blesse voire les tue et détruit leur GQ.

 

comics House of MX-Men will rise

 

La jeune femme est donc confiée aux soins de Doctor Strange et du professeur Xavier. Après des mois de traitement rien ne bouge, et pour palier la folie dévastatrice de l’héroïne, le duo décide de l’endormir de force avant de cacher son corps sur une ancienne base. Lorsque contre toute attente l’hypothèse d’une euthanasie est envisagée, Vif argent, son frère jumeau court avertir leur père, Magneto, du malheur qui va arriver.

En un instant les Avengers se retrouvent alors dans une réalité alternative à l’intérieur de laquelle Magneto a mené une révolution qui a poussé les mutants à sortir en masse de l’ombre afin de vaincre les humains et de prendre le contrôle de la Terre. Une utopie pour les mutants en somme.

 

comics House of MRegardez, il y a Sentry tout au fond. Tout seul. 

 

Dès lors les citoyens de la Terre ne gardent aucune trace de leur ancienne vie dans leur précédente réalité (Terre-616) et mènent des vies radicalement différentes. Spider-Man est marié à Gwen Stacy, Cyclope avec Emma Frost, tandis que Doctor Strange est psychologue et Carol Danvers prend le nom de Captain Marvel tandis que Captain America est un ancien vétéran de la guerre.

Contrairement à ses camarades des X-Men, le seul qui se rappelle de tout ça c’est Wolverine. Lequel va tenter coûte que coûte de comprendre ce qu’il se passe tout en essayant de rétablir la réalité, la leur. La bonne cette fois.

 

comics House of MUne série à lire impérativement

  

AVENGERS v. X-MEN

A priori un event comme un autre, une histoire d’Avengers contre des X-Men comme il y en a eu tant d'autres auparavant. Rien de bien fou sur le papier tant la dualité entre deux groupes de super-héros a été vue et revue.

Et pourtant, on touche ici à l’un des crossovers les plus importants de Marvel. Toutefois, et c'est important de le noter, ce n’est pas la première fois que les deux groupes s’affrontent. Leur première rencontre remonte à Avengers #3 en 1964 tandis que leur "première" bataille apparaîtra dans X-Men #9 en 1965.

 

comics Avengers v. X-MenUne histoire à lire absolument ! 

 

Dans le scénario de 1984 de Secret Wars évoqué plus haut les Avengers comme les X-Men font partie du voyage jusqu'à Battleworld. La logique aurait voulu qu’entre héros ils décident de coopérer mais la présence de Magneto va tout remettre en question. Alors que les Avengers souhaitent le neutraliser immédiatement, les X-Men vont eux prendre sa défense. Face à la hargne des autres héros, les X-Men vont alors décider qu'il serait mieux pour eux de rester entre mutants et faussent donc compagnie au reste de la troupe. 

Dans la mini-série en quatre numéros X-Men Versus Avengers en 1987 les Avengers souhaitent capturer Magneto afin de le faire comparaître devant un tribunal pour ses nombreux crimes. Et bien que les X-Men aient tenté de déjouer à plusieurs reprises les plans de Magneto ils n’hésitent pas à défendre leur leader. Ce qu'il faut retenir c'est que les X-Men, bien que conscients des crimes affreux perpertrés par celui-ci ont défendu coûte que coûte leur congénère. Mais pas contre une foule en colère, non. Contre des héros acclamés et reconnus publiquement. 

 

comics X-Men versus Avengers 1987Version 1987

 

A noter qu'il est important de souligner la perception totalement différente que peut avoir le public vis-à-vis de ces deux groupes de héros. Si les Avengers ont toujours été acclamés et adorés, les X-Men sont considérés comme des hors-la-loi qui sont craints voire haïs. Cette dualité est d'autant plus présente que les deux équipes de super-héros détiennent une certaine vision de la justice qui leur est propre.

Alors que les Avengers sauvent la Terre au grand jour des vilains venant de la galaxie et qui veulent détruire tout le monde (comme Thanos pour ne citer que lui) les X-Men s'attellent à protéger le monde et les humains contre les "mauvais" mutants. Le rêve de Charles Xavier de voir humains et mutants cohabiter devient impossible. L'humanité les craint voire les persécute.

 

comics Avengers v. X-Men En route pour casser des tronches

 

Tout ça pour dire que dans Avengers v. X-Men publié en 2012 les meilleurs scénaristes (Bendis, Aaron, Brubaker, Fraction, Hickman...) et les meilleurs dessinateurs (Romita Jr, Coipel, Kubert...) sont aux commandes de ce titre qui s’étale sur douze épisodes.

L’histoire commence avec le retour du Phoenix sur Terre qui souhaite s’emparer de la jeune Hope Summers, supposée être la nouvelle incarnation de l'entité cosmique. Alors que Cyclope y entrevoit le prélude à une renaissance de la race mutante, Captain America lui y voit un signe de l’apocalypse et de la fin de l'humanité. Cette divergence d’opinion va prendre de plus en plus d’ampleur jusqu’à conduire indéniablement à un affrontement titanesque entre les X-Men et les Avengers. 

Avec la prochaine sortie de X-Men : Dark Phoenix, on pourrait pourquoi pas imaginer un scénario y ressemblant à la suite du rachat de la Fox par Disney. Face à la peur du pouvoir que peut contenir le Phoenix et face à des X-Men dépassés par les évènements, les Avengers pourraient très bien regarder de très près ces évènements avant d'intervenir. Enfin, sauf qu'il y a cette question de reboot dans les pattes...

 

comics Avengers v. X-Men - Hope SummersUn look à la Jean Grey non ?  

 

DES PISTES À CHERCHER 

Evidemment on aura beau étayer toutes les hypothèses du monde en se référant aux comics et aux crossovers qui ont été créés au fil des années, les plans de Kevin Feige quant à la phase 4 restent encore trop flou. 

On pourrait bien se référencer aux quelques petits indices parsemés dans Avengers : Endgame comme Loki emportant avec lui le Tesseract dans le but de rejoindre sa série, ou encore cette fameuse phrase prononcée par la générale du Wakanda, Okoye (Danai Gurira), qui explique que " des fortes secousses sont ressenties vers l’océan Pacifique".

 

NamorNamor version old-school

 

Une punchline visant pourquoi pas à annoncer la venue de Namor, qui est supposé faire plus qu’une apparition dans Black Panther 2. Comme quoi tout est un peu lié. Quid aussi de ce plan visant à ressembler toutes les héroïnes du MCU dans l’optique d’amorcer la mise en place d’un film 100% féminin ? 

Ou alors comment envisager le prochain volume des Gardiens de la Galaxie maintenant que Thor a rejoint l’équipe et que Gamora n’est plus ? En se reposant par exemple sur la scène post-générique des Gardiens de la Galaxie Vol. 2, réalisée par James Gunn, où l’on voyait un cocoon doré et une certaine femme prononcer le nom de Adam. Enfin, tout ceci serait un peu long à expliquer ici et on préfèrera vous renvoyer vers notre dossier plus complet sur le futur de la saga après Avengers : Endgame. 

 

Enfin on vous rappellera que ce dossier est subjectif et qu'il existe une pelletée d'autres arcs qui pourraient tout aussi bien être adaptés. Seul le temps et Spider-Man: Far from Home pourront nous dire vers quelle option Marvel s'est tourné. 

 

affiche definitive

commentaires

Asher
05/05/2019 à 20:18

Pour l'avenir du Mcu faut se fier au événements de la terre 616, vous pouvez oublier les autres univers, bien qu'elle soit parfois source d'inspiration pour quelques détails. Jusqu'à présent Marvel s'inspire de la version classique des comics. Le nombre apparaissant plusieurs fois dans les films démontre bien la volonté de construire le Mcu sur le modèle de celle ci. Donc on peut supposer que la phase 4 va se concentrer sur l'insertion de nouveaux personnages et leur aventures personnelles avant d'insérer une intrigue les reliant tous. Kevin Feige lui même la confirmé. Ensuite si il y intrigue, peut de chance que l'on est secret War comme trame de fond, trop dévastatrice et conflictuelle pour le mcu qui est encore en construction.
Entre l'arrivée tôt ou tard des 4 fantastiques donc de Fatalis et de Namor aussi prochainement, puis du Surfer sans doute aussi et donc Galactus, je crois que suffisamment d'enemis, il y a, pour s'embarquer dans une histoire trop complexe.
Alors que secret invasion semble se mettre en place avec les Skrulls introduit récemment (Qui ne sont pas tous pacifistes selon Kevin Feiges dans le Mcu) ou bien un vilain lié aux dimensions et aux réalités, tel que Annilhilus sont plus envisageable à mettre en place sur le long terme, le temps que tout ce petit monde trouve sa place. (Les youngs Avengers et je suppose Les Defenders originaux aussi plutôt que les illuminatis Stark n'étant plus là).

Prescilia Correnti - Rédaction
05/05/2019 à 20:18

@Roger, bibiol,

Oui nous avons vu la faute ! Autant pour moi, je me suis complètemet mélangée les pinceaux mais c'est réglé ;). Olivier Coipel a retrouvé son honneur !

Roger
05/05/2019 à 18:00

Ouais ! Un bon galactus pour la suite !
Et sinon c’est Olivier Coipel qui a dessiné House of M (un français du coup faut bien le préciser !).

Quisquose
05/05/2019 à 16:32

Les mecs, faut arrêter la 1664.

Zanta
05/05/2019 à 14:53

Anticiper la phase 4 consiste a priori à deviner qui va etre le bad guy...
Parmi le panthéon de Marvel, nous avons déjà eu Red Skull, Loki, Ultron, Thanos et si l'on en croit la stratégie adoptée par Disney avec Spiderman, il va laisser se reposer Dark Phoenix, Octopus et Green Goblin (d'autant que Feige respecte beaucoup la trilogie de Raimi).
Restent Galactus et Dr Doom.
C'est donc autour de l'un d'entre eux que tout va sans doute se jouer.

Bibiol
05/05/2019 à 13:59

Quelques petites erreurs dans votre paragraphe concernant l'event Secret Wars (2015). Son scénariste est bien Hickman, cependant son dessinateur est Esad Ribic. De plus, vous mentionnez la Terre 1616 pour l'univers Ultimate alors qu'il s'agit en fait de la Terre 1610. :)

Louig
05/05/2019 à 10:02

Et marvel zombie , 1985, 1602 ?

votre commentaire