WandaVision : gros problème à venir pour les Avengers et la Phase 4 ?

La Rédaction | 21 septembre 2020 - MAJ : 21/09/2020 16:49
La Rédaction | 21 septembre 2020 - MAJ : 21/09/2020 16:49

La série avec Elizabeth Olsen et Paul Bettany, dérivée des Avengers et destinée à Disney+, s'annonce très différente.

Oubliez Les Agents du S.H.I.E.L.D., Agent Carter, Marvel's Runaways et compagnie : Marvel Studios prépare sa vraie attaque côté série avec Disney+, avec The Falcon and The Winter SoldierWandaVisionLokiHawkeyeMs. Marvel, Moon Knight ou encore She-Hulk.

La première bande-annonce de WandaVision, créée par Jac Schaeffer, est particulièrement amusante, et confirme que c'est, à vue de nez, l'un des projets les plus intéressants (ou les moins insipides, disons) du MCU. Et ça pourrait même être un moment très important pour le personnage, et le MCU.

 

 

SITCOMICS

Les présentations d'abord. WandaVision, c'est une série de six épisodes qui se déroule après Avengers : Endgame et sera liée à Doctor Strange in the Multiverse of Madness prévu pour 2022. Elizabeth Olsen alias Wanda Maximoff reprendra son rôle au cinéma, aux côtés de Benedict Cumberbatch, si bien que voir la série Disney+ deviendra indispensable pour les fans des Avengers.

La série suivra Wanda et Vision, confortablement installés dans une douce vie, dans une belle maison, dans une ambiance de vieille série TV des années 50... sauf que quelque chose cloche. Toute la question sera de savoir quoi, et qui est responsable de ce cauchemar en Technicolor. Car même si Wanda se transforme en femme au foyer et use de ses pouvoirs pour camoufler l'extraordinaire (la tête de Vision, la déco du salon), cette réalité cache quelque chose. Vision n'est-il pas censé être mort après Infinity War ? Ces voisins ne sont-ils pas légèrement flippants ? Le pavillon rêvé serait-il le théâtre d'un cauchemar ?

Costumes kitsch, décors en carton, rires enregistrés : WandaVision dénote dans le paysage MCU, et la première bande-annonce le confirme. Mais elle laisse aussi imaginer quelques événements majeurs.

 

photo, Paul Bettany, Elizabeth OlsenManque plus que Alf

 

MA SORCIÈRE BIEN-TIMBRÉE

Si tout ceci sonne familier, c'est peut-être parce que cette mauvaise blague rappelle House of M. Dans ce comics de 2005, écrit par Brian Michael Bendis et illustré par Olivier Coipel, Scarlet Witch est dans une très mauvaise passe. Émotionnellement ravagée, elle a perdu le contrôle de ses pouvoirs, a accidentellement tué d'autres héros, et tord la réalité pour essayer de fuir sa douleur.

Plus personne ne parvient à maîtriser cette mutante aux capacités exceptionnelles, et alors que les Avengers et autres X-Men se demandent s'il faut continuer à l'aider, la décision est prise : Wanda doit être tuée, avant que la situation ne devienne désastreuse.

Sauf que tout ce petit monde se retrouve aspiré dans une nouvelle réalité, forgée par la puissante Scarlet Witch. Dans ce nouveau monde dominé par les mutants, tout a changé : Wolverine est un agent du SHIELD, Captain America est à la retraite, Gwen Stacy n'est plus morte mais mariée à Spider-Man... et tous ont oublié que c'est un mensonge, où les voeux de chacun ont été exaucés. Wolverine va vite retrouver des souvenirs, réveiller ses collègues, et la suite ne sera que plus chaotique encore.

 

comics House of MVivement qu'on ait Emma Frost hein

 

House of M est l'un des arcs les plus connus et aimés des fans. C'est une histoire profondément tragique, avec des événements terribles et des moments extrêmes qui poussent les héros dans leurs retranchements. Et si Marvel s'en inspire librement pour WandaVision, c'est une bien belle idée.

D'autant plus que ce serait logique avec le personnage au sein du MCU, qui a traversé pas mal d'épreuves. Son frère Quicksilver a été tué dans Avengers : L'Ère d'Ultron, et elle a accepté de tuer celui qu'elle aime pour sauver le monde, avant de le voir ressuscité puis re-tué par Thanos dans Infinity War. Envolée en poussière avec lui, elle est revenue à la fin d'Endgame avec une envie de pure vengeance, et a montré l'étendue de ses pouvoirs en y arrivant presque. Une fois le monde sauvé, où peut-elle aller ? Peut-être dans une douce illusion, pour éviter d'affronter sa douleur et sa solitude.

 

photo, Elizabeth OlsenWanda Maxibof

 

FAMILY MAN

Autre inspiration possible : le comics The Vision, de Tom King et Gabriel Hernandez Walta. Dans cette histoire, Vision veut être plus humain : il s'est donc créé sa propre famille à son image, avec une femme et deux enfants. Il essaie de mener une existence normale, prend des apéros avec ses voisins, travaille comme conseiller pour le président... jusqu'à ce que ce rêve se fissure peu à peu. Alors que la famille commence à dérailler, provoquant une réaction en chaîne dramatique et potentiellement apocalyptique, tout se termine dans une pure tragédie pour Vision et sa famille.

A priori, rien à voir avec WandaVision, puisque tout le monde a l'air à peu près humain hormis Vision. Sauf que l'ambiance de ce comics familial décalé a été comparée à Desperate Housewives et Twin Peaks. Soit quelque chose qui résonne avec les premières images de la série.

 

photoTwin Flip

 

THE WITCHER

Ce n'est pas anodin si la série WandaVision est liée à Doctor Strange in the Multiverse of Madness, qui annonce dès son titre qu'il sera question d'univers parallèles fous. Wanda Maximoff est un des personnages les plus puissants dans les comics : c'est une mutante digne du niveau Omega, soit le haut du panier niveau pouvoirs, et des héros très puissants comme Charles Xavier ou Doctor Strange se sont déjà montrés impuissants face à elle, dans les comics.

La série Disney+ est encore mystérieuse, et pourrait tout à fait être une parenthèse légère, pour simplement clore un chapitre et remettre Wanda sur le chemin vers les prochaines aventures. Sauf si c'est le début d'une ère dramatique pour elle, et qu'elle devient centrale dans les intrigues à venir de la Phase 4 du MCU. Sachant qu'il n'y a pas de film Avengers prévu tout de suite, mais qu'il faut bien du chaos pour créer l'action, transformer Scarlet Witch en potentielle ennemie, ou danger, serait une idée excitante - d'autant plus qu'elle a commencé comme ça dans les films, et a donc une place un peu à part. Et ce serait rendre (enfin) justice à ce personnage au cinéma.

 

photo, Elizabeth OlsenFemme au bord de la crise de nerfs

 

Pour rappel, la Phase 4 du MCU commencera avec Black Widow (novembre prochain), suivi d'Eternals (février 2021), Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings (mai 2021), un nouveau Spider-Man (décembre 2021), Thor : Love and Thunder (février 2022), et le retour de Doctor Strange (mars 2022). Sauf si tout ça est encore décalé.

En 2021, les séries The Falcon and The Winter Soldier et Loki devraient trouver leur place.

Premiers éléments de réponse dans WandaVision, censée arriver sur Disney+ fin 2020.

 

Photo Elizabeth Olsen

commentaires

JamesCr
22/09/2020 à 00:28

Spiderman en Decembre 2021 ?
Sans avoir encore commencé le tournage ?
Raaah ils sont forts chez Mac Marvel's !

Jaws
21/09/2020 à 22:18

Bien qu'ayant abandonné cet univers depuis un moment (Avenger 2 pour être précis), je dois avouer que la bande annonce m'intrigue fortement. Bien que n'en attendant pas grand chose, peut être une bonne surprise.

Travis
21/09/2020 à 17:02

Benedetto, Ecran Large parle du retour de Olsen au cinéma donc dans Doctor Strange 2 donc avec Benedict Cumberbatch
Lire correctement, il serait bien...

benedetto28
21/09/2020 à 16:58

Benedict Cumberbatch,???
Hum...Bizarre, je croyais que c'était Paul Bettany qui incarnait Vision :-).
Corriger, il serait bien...

votre commentaire