Netflix est prêt à tout pour faire le nouveau film de Christopher Nolan

Raphaël Iggui | 29 juillet 2021 - MAJ : 29/07/2021 16:44
Raphaël Iggui | 29 juillet 2021 - MAJ : 29/07/2021 16:44

Depuis son départ de Warner Bros., les studios se bousculent pour récupérer le prochain Christopher Nolan et Netflix ne fait pas exception. 

Roma, La Ballade de Buster ScruggsThe Irishman, Mank... et bientôt The Hand of God de Paolo Sorrentino, Don't Look Up de Adam McKay, The Power of the Dog de Jane CampionPinocchio de Guillermo del ToroÀ couteaux tirés 2 de Rian Johnson ou encore The Killer de David FincherNetflix s'est offert les services de nombreux grands noms du cinéma contemporain.

Une stratégie visant à agrémenter le catalogue de la plateforme évidemment, mais aussi à obtenir une reconnaissance institutionnelle pour s'ouvrir un chemin vers les podiums des récompenses les plus prestigieuses, comme les Oscars. Résultat : en 2021, Netflix comptabilisait à elle seule 36 nominations toutes catégories confondues

Et la plateforme a toujours très faim et veut s'attaquer à un autre grand nom du cinéma actuel : Christopher Nolan, sacré gourou du film à grand spectacle exigeant. Déjà, en avril dernier, on apprenait que Scott Stuber, directeur du département des créations originales Netflix, et Nolan avaient entamé des discussions qui n'avaient malheureusement pas abouti.

 

photo"Nous avons les moyens de vous faire tourner, mister Nolan"

 

En effet, le cinéaste est un féru défenseur des salles, affirmant même qu'il réalise ses films en vue de cette expérience cinéma. Convictions qui l'ont d'ailleurs motivé à claquer la porte de Warner Bros. après que le studio a annoncé sa stratégie HBO Max en fin d'année 2020. Une stratégie amenant Nolan à qualifier HBO Max de "pire service de streaming", reprochant notamment à Warner d'avoir pris les décisions unilatéralement au détriment des créateurs.

Les studios se battent désormais bec et ongles pour le Orson Welles du blockbuster high-tech, et même Scott Stubers est revenu à la charge dans un interview pour Variety :

"Si et surtout quand Nolan va annoncer un nouveau projet, la question sera de savoir si on peut lui offrir le cadre dont il a besoin et quelles sont les conditions à réunir pour que le projet se concrétise [avec nous]. C'est un réalisateur incroyable. Je ferais tout ce que je peux. Dans cette industrie, j'ai appris que vous ne deviez pas avoir d'égo. Je prends des coups, je tombe à terre et je me relève."

 

photo, John David WashingtonNetflix prête à conquérir les sommets. 

 

Ce regain d'enthousiasme est surtout lié au deal que viennent de conclure Netflix et Amblin Entertainment, la boîte de production de Steven Spielberg. Un atout de poids pour attirer Nolan, mais le problème de fond reste entier. La plateforme a des moyens colossaux pour permettre au cinéaste de piller le coffre à jouets, mais elle ne peut pas lui garantir une diffusion sur grand écran à travers le globe avec les règles actuelles. On parle évidemment ici de la France, entre autres, où la chronologie des médias empêche Netflix d'imposer son modèle de fonctionnement, malgré les récents bouleversements.

Affaire à suivre donc. Et si vous êtes tristes de la stratégie Warner vis-à-vis d'HBO Max, rassurez-vous, le studio a annoncé l'abandon de sa stratégie en simultanée après la sortie de The Matrix 4mais pas trop quand même.

Tout savoir sur Netflix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Hugo Soula
30/07/2021 à 15:33

Quand cette crise sanitaire ne sera que du passé je pense que Nolan reviendra vers la Warner car pour l'instant la Warner essaie de s'adapter à cette crise en essayant de rentabiliser le chiffre d'affaire et cette méthode ne convient pas à Nolan.
Après personnellement je suis plutôt d'accord avec Nolan même si je pense que d'aller voir Netflix n'est pas la meilleure solution mais vue que je suis pas dans ça situation je ne peut pas forcément avoir raison et savoir ce qui lui convient le mieux.
Nolan a fait de super films avec la Warner la trilogies Batman, Interstellar, Inception... Et plien d'autre et dès qu'un film sort en salle et que ces de Nolan ça attire plien de monde et qui est très satisfaisant pour les salles de cinéma comme pour la Warner donc je pense que à l'avenir cette situation vas s'arranger.

Rick-ornichon
30/07/2021 à 11:48

Netflix a bien sorti Seven Sisters en salle... et puis si toutes les majors se mettent à prioriser le streaming, ça peut justement être intéressant pour une plateforme exclusivement dédiée au streaming de faire l'inverse. ça donne une certaine exclusivité au film.
je ne serais pas du tout étonné que Netflix change son fusil d'épaule en matière de stratégie de diffusion (ce qui leur permettrait d'avoir une meilleure aura pour les festivals notamment), surtout qu'ils ont déjà acquis Snyder, Johnson, Spielberg, Scorsese et bien d'autres... donc des mecs dimensionnés pour le cinéma.

Kyle Reese
30/07/2021 à 11:19

@Faurefrc

Très intéressant ton texte sur le profil psy de l’ « entreprise ». On est en plein dedans avec la news d’aujourd’hui avec Scarlett Johansson qui poursuit Disney.

Faurefrc
30/07/2021 à 10:28

@Simon Riaux

« Oui alors Warner n'est plus trop l'ami des salles de cinéma hein. »

Une entreprise n’est l’ami de personne, sa seule fonction est de generer du pognon… peu importe ce qu’il en coûte. C’est d’ailleurs sur ce postulat que des psychologues ont déterminé le profil type de la « personne morale » qu’est une entreprise. Et le résultat est sans appel : de manière générale, son comportement s’apparente à celui d’un psychopathe (manque d’altruisme, besoin de domination, etc)

JR
30/07/2021 à 00:19

Il fait monter les enchères...

Je paris 20 billets que son prochain film sera produit par Warner, avec une sorti exclusive sur grand écran (histoire qu'il encaisse ses dividendes et puisse se regarder filmer en grand).

J'ai toujours un réel doute sur la position de Nolan vis à vis de la salle de cinéma... Mais c'est réellement subjectif (nous sommes en désaccord sur ce point M. Riaux, bien que je sois asses souvent de votre avis).

Francis Bacon
29/07/2021 à 23:41

@Kyle Reese
Très bonne idée ce serait intéressant en tout cas, un peu à la Haneke dans Benny's Video

MystereK
29/07/2021 à 22:07

YES il ne faut jamais dire jamais.

Numberz
29/07/2021 à 21:46

Faudrait que Netflix achète des cinéma pour que Nolan y diffuse ces films. Sinon c'est mort.

Gemini
29/07/2021 à 19:01

Netflix C'est cool pour les series pour le reste ca tire le cinéma vers le bas.

Hocine
29/07/2021 à 18:53

@Simon Riaux - Rédaction

Même si Christopher Nolan s'est officiellement éloigné de Warner, à cause de la stratégie décidée et appliquée par le studio pour 2021, on peut tout de même s'interroger sur les réelles motivations du réalisateur. En effet, pour rappel, son film Tenet avait malgré tout été distribué exclusivement en salles, à une époque de la crise sanitaire où peu de majors auraient pris ce risque. Cela montre le niveau d'engagement de la Warner, qui est certes normal pour un réalisateur de la trempe de Christopher Nolan, qui a rapporté beaucoup d'argent au studio. Maintenant, face à l'annonce de la stratégie de la Warner pour 2021, je peux comprendre que Nolan fasse preuve de solidarité avec les autres cinéastes. Je peux comprendre son désaccord et son indignation. D'un autre côté, je me demande si tout cela n'est pas aussi et surtout une question d'ego voire de sentiment de culpabilité: peut-être que Nolan ne supporte simplement pas que Warner ait pris cette décision, à cause notamment des résultats au box-office de son film Tenet. Résultats jugés décevants, alors que Tenet avait été un temps présenté comme l'éventuel sauveur de la saison cinématographique, qui aurait pu encourager la sortie d'autres blockbusters. Ce qu'il ne fut pas.
Lorsque les autorités officielles ordonnent la fermeture générale des cinémas, et ce jusqu'à nouvel ordre, on ne peut tout simplement plus sortir les films en salles, même si on est le plus grand défenseur de la salle de cinéma. Aux USA, certaines salles restaient ouvertes mais pas dans tous les territoires. En fin de compte, Warner a fait le choix le moins mauvais pour le public, même s'il y avait l'ambition de développer la plateforme HBO Max. En définitive, le public avait accès aux films Warner. Au moins dans les foyers domestiques et parfois, si c'était possible, en salles. Alors, Christopher Nolan, n'aurait-il pas manqué de bon sens dans cette histoire ?

Plus
votre commentaire