Wonder Woman : la réalisatrice refuse le modèle Avengers à tout prix

La Rédaction | 6 mai 2020 - MAJ : 06/05/2020 13:29
La Rédaction | 6 mai 2020 - MAJ : 06/05/2020 13:29

Patty Jenkins est ravie que DC soit différent de Marvel, et pense même que Marvel va dans le sens de DC dernièrement.

Fut un temps où Warner Bros. courait après le succès phénoménal du MCU, lequel a culminé (une première fois) avec Avengers en 2012. Ainsi sont nés Batman v Superman : L’Aube de la justice et surtout Justice League, autour de l'idée de réunir des super-héros pour surenchérir. Le résultat ayant été désastreux, la marque DC a été repensée, tout comme cet univers partagé surnommé DCEU. Et depuis, les succès de Wonder Woman, Aquaman et Joker ont prouvé que le public était plus intéressé par des films dignes de ce nom, que des morceaux d'univers.

Malgré son échec en salles, Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn a confirmé cette direction, et nul doute que ça continuera avec The Suicide Squad de James Gunn, The Batman de Matt Reeves et Black Adam de Jaume Collet-Serra.

Patty Jenkins, réalisatrice des deux films Wonder Woman, est la première à en être ravie.

 

photo, Gal Gadot, Chris PineSensation au tour en salles post-confinement

 

Interrogée par Total Film sur cette différence entre Marvel et DC, et sur la question de l'univers partagé reléguée au second plan chez Warner, la réalisatrice de Monster explique :

"C'est ce que j'adore. Pour moi, c'est ça que les films de super-héros ont toujours été, point. Je pense que l'exception, c'est que Marvel a eu un tel succès avec un univers étendu. Mais ça ne devrait certainement pas être le status quo. Je pense qu'il faut regarder les comics. Il y a cette énorme diversité dans les comics, et leur allure et leur ton et leurs mondes sont radicalement différents. Et ils ne sont pas toujours inévitablement réunis. Parfois c'est le cas, et c'est très sympa, et c'est comme ça. Mais très souvent, ils ont leur propre histoire.

J'adore le fait que chez DC, il y a toujours un ton différent. Et franchement, Marvel le fait un peu plus maintenant aussi, avec Thor : Ragnarok, Black Widow et Doctor Strange."

 

photo, Joaquin PhoenixDoctor Strange ? Différent ?

 

La déclaration de Patty Jenkins va dans le sens de la parole officielle du studio depuis quelques années : l'univers étendu n'est pas fini et enterré, mais n'est plus une priorité. Il semble même avancer par petits bouts dans différentes directions, avec Wonder Woman et Aquaman théoriquement liés, Shazam et Black Adam destinés à se rencontrer, et Birds of Prey qui se déroule bien avant The Suicide Squad. Restent bien sûr les grandes questions de Superman (il est apparu sans visage dans Shazam!), Batman (le prochain film revient sur sa jeunesse) et Joker (qui a connu deux versions en l'espace de quelques années, avec Jared Leto dans Suicide Squad et Joaquin Phoenix dans sa bulle à Oscar).

L'idée d'univers étendu est le poison qui a pourri de l'intérieur les projets DC d'abord lancés par Zack Snyder, lequel a confirmé que le studio a bel et bien forcé cette dynamique sur ses plans autour de Superman et Batman. Depuis, toute idée d'un Justice League 2 a été gentiment enterrée, ce que le producteur d'Aquaman avait confirmé après les succès des épisodes solo.

Heureusement, ce maudit DCEU a offert des films passionnants, chacun ayant son avis sur la question. Notre opinion sur les meilleurs et pires films du DCEU, c'est par ici.

Prochain rendez-vous DC : Wonder Woman 1984 le 12 août (si tout va bien). 2021 sera occupé par The Suicide Squad (août), The Batman (octobre) et Black Adam (décembre). 2022 laissera la place à The Flash (juin, si tout va bien bis), Shazam! 2 (novembre) et Aquaman 2 (décembre).

 

Photo Ben Affleck, Ezra Miller, Gal GadotUne image d'un autre temps, où tout était encore possible (sauf le désastre)

Tout savoir sur Wonder Woman 1984

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Martin St-Pierre
06/05/2020 à 19:32

Enfin, PAtty Jenkins est une réalisatrice plus talentueuse que les yes man du MCU, elle sait mettre de la profondeur dans ses personnage, mieux développé sa narration, elle à permit à Wonder Woman d'être une héroïne mature contrairement à celui du MCU qui sont des héroïne qui ne sert à rien...

Pseudo81
06/05/2020 à 14:22

Quelle marionette cette realisatrice, elle sort les trois héros en top tendance du moi et elle continue en racontant tout ce que le chef de promo lui raconte dans l'oreillette...

RobinDesBois
06/05/2020 à 13:17

"Refuse" ça m'a fait bien rire ^^ C'est juste que la mayonnaise n'a pas prise. Quand elle bossait sur le premier WW pas sûr que Warner ne l'aurait laissé dire ce genre de choses.

votre commentaire