Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 27 mars 2020 - MAJ : 03/04/2020 10:13
La Rédaction | 27 mars 2020 - MAJ : 03/04/2020 10:13

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

Si vous aimez le cinéma d'action, voici le meilleur du genre sur Netlflix.

Les meilleurs films et séries d'horreur Netflix, c'est par ici.

Et le meilleur de la science-fiction Netflix, c'est dans ce dossier.

Vous pouvez aussi voir la liste des meilleures séries Netflix sur Cinetrafic.

 

Logo Netflix

 

OZARK SAISON 3

Ça parle de quoi ? Marty est poussé à déplacer l'argent plus tôt que prévu, Wendy élabore un plan risqué, Wyatt mène la belle vie, et Ruth a une altercation au casino.

Pourquoi il faut la regarder ? Après une saison 1 d'une solidité impressionnante, Ozark a très largement tourné en rond ou en tout cas, avancé de façon très artificielle durant sa saison 2. Il n'empêche, pour autant, que la trajectoire des Byrde dans le milieu du crime se révèle souvent passionnante dans sa manière d'explorer ce système souterrain mais également les évolutions de chaque personnage face aux nouveaux défis et surtout à la nouvelle vie qu'ils se sont construite. Avec en plus une réalisation souvent fascinante grâce au talent de Jason Bateman et un casting affolant qui a révélé la superbe Julia Garner, on porte beaucoup d'espoir sur ce retour. On en reparle très vite.

Notre critique de la saison 2

 

Photo Laura Linney, Jason BatemanAvoir un jardin, une bonne nouvelle en période de confinement

 

UNORTHODOX

Ça parle de quoi ? Une femme issue de la communauté hassidique de Brooklyn fuit un mariage arrangé à Berlin. Alors qu'un groupe de musiciens la prend sous son aile, son passé la rattrape.

Pourquoi il faut la regarder ? Cette mini-série dramatique produite par Netflix raconte la fuite d'une jeune femme en quête de liberté. Esty est issue d'une famille juive orthodoxe qui suit des règles très strictes et les imposent à sa progéniture. Etouffée par les codes et par un douloureux mariage, elle fuit Berlin, la ville de tous les vices. Autant dire que le changement est radical.

La mise en scène jonglent entre les langues (yiddish, anglais, allemand) et découpe l'histoire intime d'Esty, pour nous révéler scènes après scènes les vraies raisons de son départ. D'une communauté austère elle va transfuger dans une lyrique, gaie, ouverte d'esprit mais aussi plus individualiste. Adaptée des mémoires de Deborah Feldman, la série est une belle surprise.

 

Photo Shira HaasSe baigner dans une rivière, sensation inconnue depuis le confinement

 

FREUD SAISON 1

Ça parle de quoi ? Déterminé à se faire un nom dans la Vienne du XIXe siècle, le jeune Sigmund Freud fait équipe avec une voyante et un inspecteur pour résoudre des meurtres sanglants.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que même si elle a encore un peu de mal à trouver son rythme, cette enquête qui s’amuse avec le personnage de Freud et les concepts qu’il a contribué à développer puis faire connaître, propose une atmosphère particulièrement réussie, et regorge de séquences très fortes. On sent bien que Netflix jubile de pouvoir user d’un héros a priori sulfureux, ambivalent, qui lui ouvre les portes d’intrigues riches en violence et potentiellement en sexe, mais le réalisateur Marvin Ker tient plutôt bien son ensemble. 

Grâce à des décors fastueux, des comédiens impliqués et un goût pour l’angoisse baroque très prononcé, ces quelques huit épisodes s’amusent à relire l’histoire de l’Empire Austro-Hongrois en proposant une investigation haute en couleur, où on n’oublie pas de répandre quantité de viande sur les murs. 

Notre critique des premiers épisodes

 

photo, Robert FinsterBienvenue dans Penny Dreadful Freud

 

BRIMSTONE

Ça parle de quoi ? Dans l'Ouest américain du 19e siècle, la vie paisible d'une sage-femme muette est anéantie par l'arrivée d'un prêcheur avec lequel elle partage un passé dérangeant.

Pourquoi il faut la regarder ? De tous les films traitant de la condition féminine, Brimstone est peut-être avec Moi, Tonya un des exemples récents les plus passionnants. Derrière ses airs de western hard-boiled se cache en fait une charge sociale d'une rare intelligence, se servant d'un carcan stylistique justement esclave d'un virilisme typiquement hollywoodien.

La figure antagoniste, superbement interprétée par un Guy Pearce ravi d'inverser son rôle dans Vorace, passe vite de la menace isolée au représentant d'une oppression invisible mais bien présente. Le récit n'hésite pas à se déplier de toutes les façons possibles pendant 2h30, brassant des thèmes religieux et glissant parfois dans l'ultra-violence, le tout grâce à une structure peut-être un peu gourmande mais incontestablement efficace. Chasse à l'homme - ou plutôt à la femme - psychologiquement assez éprouvante, Brimstone n'a pas bénéficié du succès qu'il méritait pourtant lors de sa sortie.

Les amateurs de westerns classiques seront peut-être un peu déçus (l'incroyable Bone Tomahawk est sorti un an auparavant). Les autres devraient laisser une chance à cette fresque apocalyptique on-ne-peut plus contemporaine.

Notre critique du film

 

Guy pearce Dakota FanningUn rassemblement non autorisé pendant le confinement

 

CHEZ MOI

Ça parle de quoi ? Quand un publicitaire au chômage décide d'espionner les nouveaux occupants de son ancien domicile, la situation tourne vite au cauchemar.

Pourquoi il faut le regarder ? Nouveau thriller psychologique espagnol de Netflix, Chez moi raconte la descente aux enfers d'un père de famille (Javier Gutiérrez) qui a tout perdu, c'est-à-dire sa réputation. Il participe à un groupe de paroles où on lui conseille de s'accrocher à quelque chose, ce que le héros interprète comme : s'accrocher à son passé, et plus précisément à son appartement.

La violence de la mise en scène s'accompagne d'une lecture critique de la société : retrouver un emploi quand on est âgé, courir après la réussite sociale et la perfection, s'enrichir au prix du bien-être psychologique. Dans la même veine espagnole que La Plateforme (notre critique ici), le film a l'ambition d'être divertissant et de donner à penser.

 

Affiche espagnoleÔ gare à toi, si tu sors de chez toi !

 

RATZ

Ça parle de quoi ? Deux rats à bord d'un navire remplie de fromages vivent d'incroyables aventures, dont des rencontres hilarantes avec d'autres clandestins et des membres d'équipage.

Pourquoi il faut la regarder ? La série animée avec les voix d'Eric et Ramzy débarquent sur Netflix et c'est l'occasion de se replonger dans le graphisme des années 2000. Razmo et Rapido sont deux rats anthropomorphes embarqués sur un navire marchand qui doivent veiller à la cargaison de fromage, menacée par l'équipage. Sur leur rat-boards, des pièges à souris motorisés, les deux amis vont se montrer inventifs et loufoques pour asseoir leur petit empire.

"Pas de panique à bord, le fun et la vitesse d'abord" : le générique a bercé notre enfance (ou l'enfance de notre âge adulte), endiablé comme les deux gais lurons qu'on regardait au goûter (ou à l'apéro). Un bon moment de détente, de rigolade et d'humour à redécouvrir, à toute berzingue bien sûr. C'est aussi l'occasion de redécouvrir les références à la pop culture de la série, qui ont pu passer sous nos radars. Si vous aimez Les Zinzins de L'Espace et Oggy et les cafards, c'est le dessin animé qu'il vous faut.

 

Affiche officielleYo yo yo j'suis la rat qui fait du rap

  

ET AUSSI...

Black Lightning saison 3, Jusqu'au déclin...

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche

commentaires

Lutia
29/03/2020 à 09:21

Unorthodox elle quitte pas BERLIN elle quitte NEW YORK. Elle se refugie à BERLIN

B.-
28/03/2020 à 22:41

Bien aimé Wanted" série australienne. .super les 2,actrices. Drole,sympa. Intelligent. La S1.

B,-
28/03/2020 à 22:37

Pas grand chose????" je cherche un bon film!!!!! Déçue de choix actuel..????
Très envie de voire,' Roma".. du réalisateur mexicain. Une serie? La casa de las flores"
Vu' Bates Motel" beaucoup aimé..???? j'avais tres envie de cette série!

Teknfree
28/03/2020 à 15:03

Brimstone est pour moi un chef d'œuvre, à voir absolument.

Gaspard
28/03/2020 à 14:11

Brimstone, un tres grand film trop méconnu! Jetez vous dessus!

Zioly
28/03/2020 à 09:40

Brimstone!!! Magnifique, mais âmes sensibles, attention!!!! Le rôle tenu pat Guy Pearce est l'une des plus belles enflures que j'ai vu au cinéma. "Gardez vous des faux prophètes qui viennent à vous vêtu en brebis, ..."

Keke
28/03/2020 à 05:39

Kabinet

Jamais ça sera sur HBO max

Kabinet
28/03/2020 à 01:34

Quand on n'aura Game of thrones sur netflix

Lili Jae
28/03/2020 à 01:07

Netflix propose de très bonnes séries. Je vais avoir des trucs à regarder ce we. C'est bien que vous parliez aussi des séries amazon. Je suis trop contente mon compte refonctionne enfin! :-)

Geoffrey Crété - Rédaction
28/03/2020 à 00:09

@Romi

On le fait !
On a juste adapté ça en mensuel pour l'instant :
https://www.ecranlarge.com/films/news/1167009-les-nouveautes-films-et-series-a-voir-sur-amazon-prime-en-mars

Et on suit Amazon Prime de près, on parle régulièrement de leurs séries, comme Star Trek : Picard aujourd'hui.

Plus

votre commentaire