Sonic continue de tout écraser au box-office... pour bientôt battre des records ?

Marion Barlet | 27 février 2020 - MAJ : 27/02/2020 18:10
Marion Barlet | 27 février 2020 - MAJ : 27/02/2020 18:10

Le hérisson bleu de Paramount trace à toute vitesse en direction du succès, d'une franchise et peut-être d'un record du monde. 

Le box-office est sans équivoque Sonic le film dégage tout le monde sur son passage et enregistre des chiffres records, d'autant que le métrage n'était pas à l'abri d'un plantage au vu des difficultés de production. Premier volet de ce qui va assurément devenir une franchise, le film de Jeff Fowler a fait un démarrage record qui ne s'est pas essoufflé depuis. Après quelques semaines dans les salles, Sonic fait la une du box-office et est parti pour être l'un des plus gros succès au rayon des films adaptés de jeux vidéo. Ce qui n'est pas une mince affaire vu la somme de flops de ce côté, comme le récent Assassin's Creed.

Le film est tiré de la saga de jeux vidéo Sega donc, qui a tenté des projets Sonic dans les années 90 sans grand succès. C'est une référence de la culture populaire et Paramount a profité de cette image dorée et de son identification facile, paramètres essentiels pour le lancement d'un personnage. Le mélange de CGI et de prises de vue réelle a de toute évidence séduit un public enthousiasmé par le nouveau design du hérisson et par la performance de Jim Carrey en Robotnik.

Et alors qu'il a récemment passé le cap des 200 millions au box-office mondial, Sonic le film semble bien parti pour avoir une carrière aussi dorée que les anneaux qu'il récolte dans les jeux.

 

photoFacile d'être premier quand y'a pas de concurrents

 

AMERICAN SONIC

Sonic the Hedgehog (en langue originale) est sorti le 14 février dans les salles américaines et a enregistré d'excellents chiffres. Le premier vendredi, il amassait 20 millions de dollars pour un week-end rallongé de 58 millions de dollars aux États-Unis. En comparaison, Pokémon : Détective Pikachu sorti le 10 mai 2019, faisait un premier week-end à 54 millions, soit un petit moins que Sonic. Le métrage de Rob Letterman a été un très sérieux candidat l'an dernier au poste de meilleure adaptation d'un jeu vidéo, et Sonic débarque dans cette course folle. 

D'autant que ce public n'est pas toujours facile avec les adaptations vidéo. Le cas de Resident Evil : Chapitre Final est représentatif : avec un démarrage à 13 millions et un cumul de 26 millions, il est un flop absolu (domestiquement parlant, attention). Pareillement, Warcraft, le commencement, distribué par Universal Pictures et inspiré du jeu de Blizzard Entertainment, n'a pas trouvé de public solide aux États-Unis, avec 47 millions de dollars cumulés et un démarrage à 24 millions.

Même chose pour Assassin's Creed (moins de 55 millions), Tomb Raider (58 millions), Need for Speed (43 millions), Hitman (39 millions), ou encore Silent Hill (46 millions).

 

Photo Michael FassbenderOffrande au public américain

 

Sonic se place aux côtés de Pokémon : Détective Pikachu (144 millions), Lara Croft : Tomb Raider (131 millions), The Angry Birds - Le Film (107 millions), ou encore Rampage - Hors de contrôle (101 millions). C'est actuellement le 4e plus gros succès au box-office domestique, pour un jeu adapté en film. Il va dépasser les oiseaux des enfers sous peu, ne reste plus qu'à voir s'il atteindra les 150 millions pour prendre la première place.

Avec l'inflation et selon Forbes, le hérisson est en sixième position, et Lara Croft première génération reste grande première avec l'équivalent de 212 millions. À noter que le film d'animation Pokemon se retrouve deuxième, et Mortal Kombat de 1995, troisième.

Pourquoi le box-office domestique est si souvent mis en avant ? Parce qu'un studio (américain de surcroit) récupère bien plus sur ces recettes, que n'importe où ailleurs dans le monde - surtout les premières semaines, la part revenant aux exploitants grandissant par la suite. Un carton aux États-Unis/Canada est donc un très bon signal pour les comptables.

 

photoDoit-on se préparer à un crossover Pikachu + Sonic ?

 

INTERNATIONAL SONIC

Mais le reste du monde a un poids énorme. Resident Evil et Warcraft ont reçu plus d'amour hors box-office domestique, ce qui leur a sauvé la peau. Resident Evil : Chapitre Final a comptabilisé 285 millions de dollars à l'étranger contre 26 côté domestique, soit 91,4% de la recette totale : un déséquilibre énorme. Idem pour Warcraft, le commencement, qui a récupéré 391 millions à l'étranger, soit 89,2% des recettes.

Se pose aussi la question du marché asiatique, et notamment de la Chine. Warcraft a été littéralement sauvé par le public chinois : 225 millions ont été encaissés sur ce territoire seulement. Même phénomène avec l'ultime Resident Evil avec Milla Jovovich (près de 160 millions), avec en plus une grosse part au Japon (36 millions). L'Asie est donc un immense marché, d'autant plus important pour le monde du jeu vidéo.

 

photoQuand le monde sauve les États-Unis

 

Pokémon : Détective Pikachu l'a encore prouvé : le film a engrangé environ 299 millions hors box-office domestique, dont 94 millions en Chine et 27 millions au Japon.

Sonic, lui, a jusque là encaissé près de 110 millions à l'international, soit une bonne moitié de son score total. Un bel équilibre donc, qui prouve la solidité du film. Paramount sait que la Chine peut faire grimper le score, et la sortie a donc été repoussée face au coronavirus, qui immobilise le pays. Aucune date n'a été annoncée, et le studio peut prendre son temps.

 

PhotoLe public chinois calme les spectateurs américains

 

LE PRIX DES ANNEAUX

Pour comprendre le carton de Sonic le film, il faut aussi prendre en compte les budgets afin de définir la rentabilité. Un très gros box-office pour un très gros budget sera évidemment moins rentable qu'un box-office plus petit avec un budget peu élevé. Pour le dire autrement, le pourcentage est un paramètre aussi important que la quantité.  

Et Sonic n'a coûté "que" 85 millions de dollars hors marketing, soit un budget relativement bas pour un tel film. C'est très en dessous de Pokémon : Détective Pikachu (150 millions), Assassin's Creed (125 millions), ou encore Warcraft, le commencement (160 millions de dollars). En revanche, Resident Evil : Chapitre Final et son budget de 40 millions de dollars reste une sacrée performance... si l'on prend les chiffres mondiaux. La saga menée par Paul W.S. Anderson a toujours maintenu des budgets raisonnables, garantissant sa survie.

Sortons les calculettes et divisons tous ces millions. Pokémon : Détective Pikachu a empoché 2,8 fois sa mise ; Warcraft, le commencement, 2,7 fois ; Resident Evil : Chapitre Final, 7,8 fois !

Quant à Sonic le film, il multiplie pour l'instant par 2,5 son investissement. Mais sa carrière est loin d'être terminée.

 

Photo Paul W.S. Anderson ne veut pas que le budget s'envole

 

LE(S) RECORD(S) EN VUE

Sonic est-il destiné à entrer dans l'histoire des adaptations de jeu vidéo au cinéma, côté business ? Difficile de le dire, mais dans tous les cas, ce sera un énorme succès. C'est très bien parti pour qu'il s'impose au box-office domestique (sans inflation).

Au box-office mondial, ce sera moins évident puisqu'il faudrait plus que doubler son score pour atteindre Rampage, Pikachu et Warcraft. La barre des 440 millions semble loin. Mais n'oublions pas que le hérisson n'a pas encore foulé les terres chinoises, et qu'il arrivera au Japon fin mars. La popularité de Sonic ne doit pas être sous-estimée.

En revanche, le film aura beaucoup de mal à atteindre la rentabilité réelle d'un film comme Resident Evil : Afterlife, qui reste le plus gros succès de la saga (plus de 300 millions dans le monde, pour un budget officiel de 65), ou d'un Mortal Kombat du même Paul W.S. Anderson (plus de 122 millions, pour un budget de 18). Le film a donc encaissé 6,7 fois sa mise, se positionnant derrière Resident Evil : Chapitre Final en termes de rentabilité, mais devant Resident Evil : Afterlife qui encaisse 5 fois sa mise (60 millions de budget pour 300 millions de gain) - sachant que l'inflation ne change rien ici. 

Quoi qu'il en soit, on reste sur du très lourd et Paramount et Sega ont le champ libre pour continuer les aventures cinématographiques. Nul doute que Sonic 2 est d'ores et déjà discuté en coulisses.

On a parlé de pourcentage et de quantité, mais si vous voulez un avis sur le film lui-même, c'est par . Ou en vidéo juste en dessous.

 

 

Tout savoir sur Sonic le film

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Barbadoom
29/02/2020 à 01:29

On enlève Jim Carrey, et on s'aperçoit du bide scenaristique abyssal de ce film.

Gp
28/02/2020 à 18:24

Madame soleil, je trouve pas que K raconte des bêtises.

jul
28/02/2020 à 13:53

Un film facile, feignant, qui rapporte de l'argent. Bref encore une mauvaise nouvelle pour le cinéma.

madame soleil
27/02/2020 à 21:04

qu'est ce que tu peux raconter raconter comme bétises K. ...

K.
27/02/2020 à 19:27

Mouais, vous en faites tout un foin autour de ce sonic.
Il a coûté 80 millions pour la production, auquel faut ajouter au moins 40-50 au minimum (si ce n'est +) pour le marketing ultra agressif qui à suivi le film, donc il lui faudra un bon 300-400 millions avant de devenir un véritable succès pour le studio.

Et y a le nouveau pixar qui pointe le bout de son nez et qui va lui faire de l'ombre, on fera les comptes à la fin pour voir si oui ou non c'est un super succès ou pas. Pour l'instant il fait moins que 1917 alors que c'est un film pour enfant avec un personnage très populaire et une promo dingue.

Spiegelson
27/02/2020 à 19:03

$211 millions USA/Canada
$444 millions Monde

Mikael201
27/02/2020 à 18:32

Le premier film Tomb Raider , avec l'inflation ça donnerais quoi aujourd'hui ? merci :)

votre commentaire