Semaine du 26 mai 2021

Box-office France : une chute libre mais avec Adieu les cons toujours au sommet

Maeva Antoni | 3 juin 2021 - MAJ : 03/06/2021 15:35
10
photo, Albert Dupontel, Virginie Efira

Après des chiffres hallucinants à la réouverture, le box-office du cinéma français redescend mais Adieu les cons est toujours en tête suivit par Demon Slayer.

Alors qu’avec la réouverture des cinémas les spectateurs se sont précipités en salles engorgeant rapidement tous les films à l’affiche, l’enthousiasme semble avoir baissé. Le cinéma a subi le même sort que les terrasses de café, où des demis de bières étaient dégustés avec une joie émue dès huit heures du matin la première semaine, pour vite reprendre une affluence moins folle. Aujourd’hui le retour à la normalité n'est plus un évènement et terrasses autant que salles de cinémas se libèrent. Avec plus de moitié moins de spectateur que pendant la semaine de réouverture, c’est la dégringolade au niveau du box-office français.

On est en effet passé de 2,27 millions de tickets vendu dans l’Hexagone pour désormais “seulement” 1,23 millions ses sept derniers jours. Et c’est toujours plus de moitié moins que les chiffres de l’année passée à la même période. Est-ce le manque de gros blockbusters ou bien le retour des beaux jours qui ont démotivé les français ? Quoi qu’il en soit, c’est tout de même plus d’un million de personnes se sont déplacé pour un film, poussant des nouveautés dans le top 5 de cette semaine.  

 

photo, Kyan Khojandi, Albert Dupontel, Virginie Efira"Alors Docteur, on a encore gagné ?" 

 

Et c’est toujours Adieu les cons d'Albert Dupontel qui caracole en pôle position. Chez Écran Large on est enthousiaste depuis octobre dernier avec notre critique, les français s'y ruent toujours, et ça fait plaisir. Si c’était 513 607 tickets vendu la semaine passée pour une distribution de 854 copies, cette semaine il n’y a eu "que" 206 447 entrées pour toujours 854 copies. Une baisse significative qui peut s’expliquer par le succès colossal des deux premières semaines et les débuts fracassants du film lors de sa sortie initiale sabordée au moins d'octobre 2020. Les 1,4 millions de spectateurs atteint, Adieu les cons devrait commencer à doucement redescendre dans le classement.  

Derrière se trouve Demon Slayer : Le Train de l'infini de d’Haruo Sotozaki dont notre critique est juste ici. Avec lors de sa première semaine 350 000 entrées comptabilisées pour 438 copies, l’animé faisait un très beau démarrage avec les fans du genre au rendez-vous. Mais la seconde semaine d’exploitation venant, c’est "seulement" 168 930 de tickets vendus malgré les copies passant à 485, toutefois le film passe la barre symbolique des 500 000 entrées. Le film continu d’exploser au box-office mondial avec 453 500 000 de dollars de recette.  

 

photoÇa casse plus autant la baraque

 

En troisième position, une nouveauté récemment couronnée aux Oscars avec The Father de Florian Zeller. Porté par un Anthony Hopkins récompensé d’une statuette, The Father cumule 153 927 entrées pour sa première semaine d’exploitation avec 407 copies. Un joli démarrage, auquel un Oscar et un excellent bouche-à-oreille devrait continuer d'assurer une place de choix dans le classement. Notre critique du premier long-métrage de Florian Zeller se trouve juste ici.  

Arrivé quatrième cette semaine, Tom & Jerry de Tim Story perd une place au classement. Si pour sa première semaine d’exploitation les aventures du chat et de la souris ont fait déplacer 249 620 personnes pour une distribution à 502 copies, c’est désormais seulement 87 570 entrées comptabilisées pour toujours 502 copies. Une sacrée chute pour le film, ce qui s’explique par le simple fait que ça ne soit pas vraiment génial comme notre critique le dit.  

 

Photo Olivia Colman, Anthony HopkinsJoli début pour un joli film

 

Enfin, arrivé cinquième, ce sont Les Bouchetrous de Raymond S. Persi et David Silverman. Ce très étrange film d’animation avec des animaux-donuts s’est placé dans le top cinq pour sa semaine d’ouverture avec 71 419 entrées pour 463 copies. Un petit démarrage pour Les Bouchetrous qui n’a pas encore fait son entrée sur les écrans américains. Pas sûr qu’il reste dans le top 5 la semaine prochaine.  

Un peu plus loin, en sixième place, on retrouve Mandibules de Quentin Dupieux (notre critique juste ici) qui a quitté le top 5 pour sa seconde semaine. Après 130 505 entrées pour 382 copies malgré une sortie différée, l'intrigant Mandibules cumule cette semaine seulement 50 543 entrées pour désormais 482 copies. Une performance qui pourrait lui permettre d'atteindre le score de son Au poste ! qui avait rassemblé plus de 250 000 spectateurs. Juste derrière, ADN de Maïwenn (notre critique juste là) qui continu à descendre avec 48 077 tickets vendus pour 697 copies alors que la semaine passées, ADN avait attiré 114 178 spectateurs pour 548 copies. 

 

photoOn ne fera aucun commentaire de mauvais goût

 

Alors qu’en neuvième position on retrouve l’excellent Promising Young Woman d'Emerald Fennell (et une critique à un clic de là) qui démarre cette semaine avec seulement 45 320 entrées pour 225 copies, on espère que le bouche à oreille va fonctionner pour le film porté par la brillante Carey Mulligan. Surtout que des petits nouveaux de cette semaine pourraient bien trouver leurs places dans le prochain classement comme Nobody d’Ilya Naishuller (la critique ici), Billie Holiday, Une affaire d'état de Lee Daniels ou encore Chacun chez soi de Michèle Laroque.  

Si la ruée vers le cinéma se calme un peu, les salles devrait reprendre du service cet été avec l’arrivée de la grosse artillerie à blockbusters d’Hollywood

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Adieu les cons Adieu les cons Voir la bande-annonce 206 447 3 -59.8% 1 439 419 854
2 Demon Slayer : Le Train de l'infini Demon Slayer : Le Train de l'infini Voir la bande-annonce 168 930 2 -51.7% 518 930 485
3 The Father The Father Voir la bande-annonce 153 927 1 - 153 927 407
4 Tom & Jerry Tom & Jerry Voir la bande-annonce 87 570 2 -64.9% 337 190 502
5 Les Bouchetrous Les Bouchetrous Voir la bande-annonce 71 419 1 - 71 419 463
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
arno2marcq
05/06/2021 à 22:25

Perso, pas compris le César du meilleur film pour Dupontel. Ok c'est bien mais César du meilleur film ?!? A croire qu'ils ont voulu se rattraper de ne rien lui avoir filer.

Mera
05/06/2021 à 02:26

Moins de 20 000 entrées en 2 semaines pour L'ETREINTE...Outch...Béart en tête d'affiche ne dépasse pas les 35 000 entrées depuis 15 ans (Vinyan).

Terminéator
04/06/2021 à 19:29

Non @EL Mandibules est 7 eme du classement derrière Envole moi qui totalise un peu plus de 54000 entrées pour sa 2 eme semaine et totalise 213000 entrées France depuis sa sortie ;)

Marc
04/06/2021 à 13:45

@AffreuxSaleEtMechant
Le film de Dupontel a eu 2 sortie en salle ce qui a permis de continuer sur son exploitation et mérite son succès.
Mais SANS UN BRUITS 2 va faire du bruit ! elle est facile ;))

AffreuxSaleEtMechant
04/06/2021 à 10:23

Bravo à Dupontel pour être 1er au box office depuis plus de 30 semaines !
Ca va être dur de le battre.

Vinceloup
04/06/2021 à 07:18

Et bien tant que les séances sont au plus tard à 18h30, pour moi c'est pas possible avec mon taf. Donc il me faut des séances plus tard, c'est a ces moments que je vais au ciné.

Serial Driver
03/06/2021 à 18:26

Normal, tout le monde avait envie de retrouver l'ambiance ciné après tout ce temps... mais finalement y a pas grand chose à l'affiche (rien qui fait bouger les foules), devoir porter le masque, pas de popcorn... bref pour l'instant c'est pas encore le vrai ciné.

Marc
03/06/2021 à 16:55

La semaine prochaine 16 Juin sortie de SANS UN BRUITS 2 tout ces films le Dupontel, Tom et Jerry .... vont passer au oubliettes du BOX Office ;)

Simon Riaux - Rédaction
03/06/2021 à 16:23

@L'Abbé tiste

Oui, ils avaient réouvert le 22 juin 2020. Maeva évoquait la deuxième semaine de réouverture, plus que la correspondance avec la date actuelle.

L'abbé Tise
03/06/2021 à 16:21

"Et c’est toujours plus de moitié moins que les chiffres de l’année passée à la même période. " Les cinémas étaient fermés l'année dernière à la même période, non ?

votre commentaire