Akira : 100e réédition du chef d'œuvre cyberpunk

Aude Boyer | 25 septembre 2020
Aude Boyer | 25 septembre 2020

Le cultissime Akira va être réédité pour la centième fois, et c'est un événement pour Kodansha.

Et de 100 ! Repris, détourné, remixé, affiché à l’envi sur les murs de Tokyo, Akira ne passe décidément pas de mode. Depuis septembre 1984, il a été publié et republié, devenant culte pour des générations à travers le monde. C’est donc l’année où le manga culte est plus que jamais d’actualité (celle des Jeux olympiques de Tokyo, ou presque…) que Kodansha peut se vanter de proposer un centième tirage du premier volume de ce pilier du cyberpunk, sur les étals de libraires nippons.

À titre de comparaison, le premier volume de Nausicaä de la vallée du vent, autre classique intemporel signé par Hayao Miyazaki et publié à la même période, en est lui à son 134e tirage.

 

photo crédits Aude BoyerPlanche originale d’Akira lors de l’exposition GENGA à Tokyo (2012) (Crédit : Aude Boyer)

 

Contrairement à l’édition française qui a connu de multiples formes plus ou moins heureuses, toujours chez Glénat, la version japonaise d’Akira n’a pas changé d’un iota depuis 36 ans. Elle reste d’ailleurs un véritable casse-tête d’impression pour Kodansha, notamment lorsque les couleurs originales utilisées pour les couvertures sont difficilement trouvables sur le marché.

Autre défi du temps qui passe : la détérioration des masters originaux, qui aura poussé à la numérisation des quelque 3000 planches à partir du 60e tirage.

En attendant plus d’informations sur la nouvelle version animée chez Sunrise annoncée en 2019, et qui devrait intégrer cette fois l’intégralité du scénario du manga, ou des nouvelles de l’adaptation hollywoodienne mise une fois de plus en hiatus, vous pouvez toujours profiter sur les écrans de la ressortie en salles du film d’animation de 1988, supervisé et réalisé par le maître Ōtomo lui-même, dans une version remasterisée en 4K. De quoi en avoir plein les yeux.

Pour savoir pourquoi Akira est toujours un tel classique, c'est ici, en 5 raisons.

commentaires

Ray Peterson
26/09/2020 à 09:38

Ayant bravé les conditions sanitaires imposées dans mon cinéma, je suis tellement heureux d'avoir pu redécouvrir Akira en 4K. Le film est encore bien nerveux dans son animation.
Alors certes, du point de vue histoire, il se détache très clairement du manga original (surtout la 2ème heure) mais on ne peut pas lui reprocher son ambition démesurée d'en foutre plein la tronche ! Je fonce avec toi Kaneda! Chef d'oeuvre.

Garamante
25/09/2020 à 18:17

J'ai beaucoup de mal à lire des BD, mangas, comics (je préfère les romans) mais celui-là, whaou, il m'a vraiment marqué. Il est aussi dense qu'un roman et l'intrigue ne décroche jamais, ne vous laisse aucun sursis. Du grand ART, vraiment.

votre commentaire