2009 : 100 raisons d'aller au ciné (1ère partie)

Thomas Messias | 4 janvier 2009
Thomas Messias | 4 janvier 2009

Cinéphiles et cinéphages à la fois, les membres de la rédaction d'Ecran Large sont, comme nombre de leurs lecteurs, d'insatiables croqueurs de films. 2008  vient tout juste de se terminer que nous voilà braqués sur l'année suivante. Le millésime 2009 sera-t-il riche en grands moments ? Tout le monde y trouvera-t-il son compte ? Le suspense est à son comble. En attendant, voici une large présélection des films qui pourraient trouver grâce à nos (et vos) yeux. En 20 thèmes, voici 100 (102, en fait) des films qui contribueront à faire 2009.

 

 

Cliquez sur les titres et les photos des films pour accéder aux fiches, critiques et bandes-annonces.

 

 

AVENIRS

 

01. L'étrange histoire de Benjamin Button (4 février)

La troisième rencontre Fincher-Pitt au service de l'histoire hallucinante dont la vie s'écoule à l'envers. Juste inévitable.
[voir les vidéos]

 

 

 

02. 2012 (15 juillet)

La fin du monde est donc pour 2012, comme l'indique le calendrier maya. L'occasion pour Roland Emmerich de faire à nouveau mumuse avec les phénomènes climatiques...
[voir les vidéos]

 

03. La route (sortie indéterminée)

Quand le méconnu John Hillcoat adapte le chef d'oeuvre de Cormac McCarthy (pléonasme), ça donne un film qu'on espère aussi dépouillé et sombre que le roman.

 


 

04. Prédictions (8 avril)

Enfin coiffé normalement, Nicolas Cage découvre dans un dessin d'enfant datant d'un demi-siècle qu'un évènement horrible va se produire. Comme Alex Proyas est derrière la caméra, on y croit. Un peu.
[voir les vidéos]

 


 

 

05. Mr. Nobody (1er mai)

Treize ans après Le huitième jour, Jaco van Dormael revient avec l'ambitieux portrait de Nemo Nobody, 120 ans, qui se penche sur son existence passée. Effet papillon, jeux de miroirs et de mémoire... Des thèmes prometteurs. Et un casting aux petits oignons : Jared Leto, Sarah Polley...

 


 

 

 

ANIMÉS

 

06. Monstres contre aliens (1er avril)

Une grosse bataille fait rage en Californie... Heureusement, c'est pour de rire : le nouveau DreamWorks Animation s'annonce sympathiquement délirant.
[voir les vidéos]

 


 

 

07. Coraline (15 avril)

Remis du flop de Monkeybone, Henry Selick devrait nous revenir plus en forme avec cette histoire d'une petite fille coincée entre des mondes parallèles.
[voir les vidéos]

 

 

 

 

08. L'âge de glace 3 (1er juillet)

Rien de tel pour débuter l'été qu'un bon plongeon dans la neige... L'occasion de retrouver les très attachants héros de Carlos Saldanha, dont les aventures devraient à nouveau faire le bonheur de tous.
[voir les vidéos]

 


 

 

09. Ponyo sur la falaise près de la mer (8 avril)

La petite sirène version Miyazaki : c'est, en gros, ce que propose Ponyo, nouveau chef d'oeuvre à ajouter à la majestueuse filmo du vieux japonais.
[voir le teaser] [lire la critique]

 


 

10. The fantastic Mr. Fox (25 novembre)

Wes Anderson, réalisateur-graphiste, passe à l'animation et adapte Roald Dahl. Côté voix, George Clooney, Cate Blanchett et Bill Murray assurent le spectacle.

 

11. Là-haut (29 juillet)

Forcément moins ambitieux que Wall-E, Là-haut est tout de même un Pixar, donc un film très attendu. D'autant que c'est Pete Docter (Monstres & cie) qui réalise.
[voir les vidéos]

 

 

 

TÉLÉVISÉS

 

12. State of play (29 avril)

Avec Russell Crowe et Ben Affleck dans les rôles principaux, le film de Kevin Macdonald (Le dernier roi d'Ecosse) est très attendu. Parce qu'il s'inspire d'une excellente série. Et parce que les départs pour divergences artistiques d'Ed Norton et Brad Pitt ont de quoi intriguer.
[voir la bande-annonce]


13. Slumdog millionaire (14 janvier)

Comédie romantique et dramatique sur l'Inde, le destin et Qui veut gagner des millions ?, un petit bijou signé... Danny Boyle. À ne pas manquer.
[voir les vidéos]

 

 

 

14. Star Trek (6 mai)

Pour stopper l'hémorragie d'une série culte gangrénée par un tas de mauvais films, J.J. Abrams revient aux origines. Ça peut faire peur aux puristes, mais ça peut également convertir des millions de néophytes.
[voir les vidéos]

 

 

 

15. Les lascars (17 juin)

L'excellente série animée de Canal+ s'est refait une beauté pour son passage au grand écran. Si c'est toujours aussi drôle, ça pourrait bien remplir les salles.

 

 

 

 

 

ESPOIRS

 

16. Le père de mes enfants (16 décembre)

27 ans, un CV impressionnant, et un premier film magnifique (Tout est pardonné) : s'il ne faut voir qu'un seul film d'auteur français cette année, c'est sans aucun doute le deuxième long de Mia Hansen-Løve. Rendez-vous en décembre.

 

17. Morse (let the right one in) (4 février)

Un film fantastique suédois précédé d'une réputation plus que flatteuse. Les festivals du monde entier ont acclamé Tomas Alfredson. La France devrait les imiter.
[voir les vidéos]

 


 

 

18. Frost Nixon, l'heure de vérité (22 avril)

L'espoir, c'est que Ron Howard poursuive dans la voie de ce très bon Frost Nixon au lieu de multiplier les gros machins indigestes (coming next : Anges & démons). Frank Langella est particulièrement performant en Richard Nixon.
[voir les vidéos]

 


 

 

19. Serge Gainsbourg : vie héroïque (indéterminée)

C'est l'un des projets improbables de l'année : un biopic de Serge Gainsbourg par Joann Sfar, jusque là auteur-dessinateur de bande dessinée. Les premières images font état d'un mimétisme impressionnant entre Eric Elmosnino et Gainsbourg (comme ne l'atteste pas du tout la photo ci-dessous). Le reste est de l'ordre du mystère total.

 

 

 

20. Donne-moi la main (14 janvier)

Le film de clôture du festival du film gay et lesbien a visiblement séduit le public et la critique. Ce voyage initiatique de deux frères jumeaux découvrant leurs différences est l'occasion de découvrir un cinéaste : Pascal-Alex Vincent. Retenez bien son nom.
[voir la bande-annonce]

 

 

 

 

 

MAUDITS

 

21. Wolfman (8 avril)

Ralenti par le claquage de porte de Mark Romanek, le film repris au pied levé par Joe Johnston bénéficie d'un buzz très positif. Bonne nouvelle : depuis Le Loup-garou de Londres, les lycanthropes de qualité se font rares.

 

 

 

22. Humains (22 avril)

Nouvelle tentative de fantastique à la française, par deux spécialistes des effets spéciaux. (Jacques-Olivier Molon et Pierre Olivier Thevenin, ouf). Ou l'exploration d'une grotte qui tourne au cauchemar...

 

 

 

 

23. Unborn (25 février)

Possession, nazisme et au-delà sont au programme du nouveau David S. Goyer, auteur parfois brillant et réalisateur toujours foireux. Vu l'ambition du sujet, on peut tout de même y croire.
[voir la bande-annonce]

 

 

 

24. Jusqu'en enfer (29 mai)

Sam Raimi délaisse Spider-man pour revenir à ses premières amours : l'horreur à petit budget. Alison Lohman trouve là son premier premier rôle, et peut dire merci à Ellen Page, qui a jeté l'éponge au dernier moment. On a hâte de découvrir cette histoire de malédiction familiale, dont on ne sait rien de plus...

 

 

 

 

DOYENS

 

25. Bellamy (25 février)

Incroyable mais vrai : malgré leurs gigantesques filmographies respectives, Gérard Depardieu et Claude Chabrol n'avaient jamais collaboré. C'est chose faite avec ce policier qui pourrait bien rappeler les enquêtes de l'inspecteur Lavardin. À 78 ans, monsieur Claude poursuit à son gentil petit rythme d'un film par an. Souhaitons-lui d'en faire encore beaucoup...

 

 

 

26. Gran Torino (25 février)

Au même âge et au même rythme que Chabrol, Clint poursuit son grand bonhomme de chemin, avec une nouvelle oeuvre monumentale. Il ne s'était pas donné le premier rôle depuis 8 ans et Space cowboys...
[voir les vidéos]

 

 

 

27. Un homme et son chien (14 janvier)

On le disait en fin de vie, et donc perdu pour le cinéma : à 75 ans, Jean-Paul Belmondo s'apprête à nous prouver le contraire. Dans le deuxième film de Francis Huster, il croisera une pléiade d'acteurs venus lui donner la réplique et lui rendre un hommage mérité. La première d'entre eux est la charmante Hafsia Herzi...
[voir la bande-annonce]

 


 

 

 

DJEUNS

 

28. Le cirque de l'étrange (19 août)

Cette histoire de vampires adaptée d'un classique de la littérature jeunesse est l'occasion pour Paul Weitz de faire autre chose que de la comédie. Et il y a Salma Hayek... mais en femme à barbe. Moyennement glamour.

 

29. Ricky (11 février)

Plutôt doué pour faire naître le malaise, François Ozon revient avec un mystérieux film dont le héros est un bébé pas comme les autres. On imagine bien un croisement entre Rosemary's baby et Joshua...

 


 

 

30. Dragonball evolution (8 avril)

Un univers qui parle à (presque) tous les moins de 40 balais, c'est rare. Seulement voilà : si James Wong a une chance de rassembler le public, cela risque d'être dans un immense éclat de rire, les premières images faisant sacrément peur. À voir tout de même, pour prendre un coup de déprime ou - pourquoi pas - être surpris.
[voir les vidéos]

 

 

 

 

GRANDS NOMS

 

31. Shutter island (9 septembre)

Après Clint Eastwood (Mystic river) et Ben Affleck (Gone baby gone), Martin Scorsese à son tour un roman de Dennis Lehane. Le plus sombre... et le plus casse-gueule : il va falloir toute la virtuosité du maître pour ne pas tomber dans le grand-guignol. Croisons les doigts.

 

32. Watchmen (4 mars)

C'est peut-être le film plus attendu de l'année : l'adaptation du comic de Gibbons & Moore par le jeune prodige Zack Snyder, qui n'a pas le droit à l'erreur sous peine d'être lapidé par les millions de fans qui comptent sur lui. En cas de réussite, il entrerait définitivement au panthéon des grands cinéastes d'Hollywood.
[voir les vidéos] [on a vu 27 minutes : lire l'article]

 

 

 

33. Avatar (18 décembre)

Onze ans après Titanic, Cameron revient avec un nouveau défi technique et cinématographique. Soit une épopée spatiale tournée à l'aide de procédés révolutionnaires. A la rédac, on en connaît qui compte déjà les jours.

 

34. The wrestler (18 février)

Bombardé prodige en l'espace de trois films, Darren Aronofsky confirme avec cette histoire de catcheur sur le retour. Venise et nos envoyés spéciaux sont encore sous le choc. Et Mickey Rourke attend son Oscar.
[voir les vidéos] [Lire la critique]

 


 

 

35. Micmacs à tire-larigot (28 octobre)

En France, un nouveau Jeunet est toujours un évènement. Celui-là ne manquera pas à la règle, même s'il semble bien plus modeste que les précédents. Et puis il y a Dany Boon, l'acteur bankable par excellence...

 

 

 

 

 

BOURRINS

 

36. Ninja assassin (29 juillet)

Toujours produit par les frères Wachowski, James McTeigue dirige Jung Ji-hoon (célébrissime chanteur coréen connu sous le nom de Rain) dans ce film sur la vengeance d'un ninja, qui se retourne contre l'organisation qui l'a formé...

 


 

 

37. G.I. Joe : rise of Cobra (12 août)

Le nom de Stephen Sommers fait un peu peur. Le trop grand nombre de personages (et donc d'acteurs) aussi. N'empêche que G.I. Joe suscite une certaine curiosité pour qui a joué avec les figurines et/ou aime les films riches en hormones de croissance...

 

 

38. Valhalla rising (26 août)

Quand Nicolas Winding Refn (la trilogie Pusher) retrouve le caméléon Mads Mikkelsen pour une histoire de guerrier scandinave muet et sauvage, ça pue la violence froide et les pectoraux saillants. Un possible monument, à ne pas mettre entre toutes les mains.

 

 

 

 

 

39. Whiteout (28 janvier)

Après avoir été une héroïne cucul au début de sa carrière, Kate Beckinsale est devenue une reine du défouraillage en règle. Preuve en est avec le nouveau Dominic Sena, dont le pitch fait penser à un Insomnia au féminin. Sauf que c'est du Dominic Sena. Donc du bourrin sans cervelle.

 

 

 

40. Transformers 2 : revenge of the fallen (1er juillet)

Des voitures, des camions, des robots, des explosions, Megan Fox : merci de ranger votre cervelle au vestiaire pour déguster cette suite qui, pour satisfaire tout le monde, va devoir faire encore plus que le déjà excessif premier volet.
[voir les vidéos]

 


41. Bronson (sortie indéterminée)

Après Steve McQueen en 2008, c'est au tour de Charles Bronson de faire son come-back. Non, pas l'acteur-justicier, mais l'homme se définissant comme le prisonnier le plus violent du Royaume-Uni. Spécialiste des agressions sur ses codéténus et gardiens, Bronson a droit à son film. Cela pourrait bien être le plus sanglant du lot, d'autant que c'est (encore) Nicolas Winding Refn qui s'y colle.

 

 

 

42. X-men origins : Wolverine (29 avril)

Double pression pour le film de Gavin Hood. Il s'agit d'abord de faire oublier X-men 3, mais également d'assurer (en cas de succès) la perennité de la franchise X-men origins, qui se poursuivrait alors par un alléchant Magneto. Faites un geste, allez-y.
[voir les vidéos]

 

 

 

DOUBLES

 

43. Duplicity (25 mars)

Le deuxième film du surdoué Tony Gilroy sent le polar ludique et tordu : Clive Owen et Julia Roberts y sont deux amants pratiquant l'espionnage industriel dans l'entreprise de l'autre, et décidant finalement de s'allier. Chouette chouette chouette.
[voir la bande-annonce]

 

 


44. L'enquête (18 mars)

Mars sera le mois Clive Owen, puisqu'on le verra une semaine avant Duplicity dans le nouveau Tom Tykwer, qui aura entretemps été présenté à Berlin. Ou un drame mâtiné d'espionnage dans lequel un agent d'Interpol perd pied. Alléchant.
[voir les vidéos]

 

 

 

45. Je suis parti de rien (sortie indéterminée)

Ça ressemble un peu à l'affaire Jean-Claude Romand : Xavier Giannoli filme l'itinéraire d'un homme qui se fait passer pour un chef de chantier, jusqu'à duper des persones très haut placées. Quand on a les yeux charmeurs de François Cluzet, c'est tout de suite plus facile. Un film qu'on verrait bien représenter la France à Cannes.

 

46. The chaser (18 mars)

Le chat-flic et la souris-serial killer : une histoire déjà vue mille fois, mais remise au goût du jour par le coréen Hong-jin Na. Un coup d'essai aussi fascinant que déstabilisant, tant le réalisateur s'amuse à démonter les codes du genre.
[voir la bande-annonce] 

 

 

47. L'affaire Farewell (23 septembre)

Christian Carion poursuit dans l'international en dirigeant un casting cosmopolite dans ce film d'espionnage se déroulant pendant l'effondrement du bloc de l'Est. Après Joyeux Noël, Guillaume Canet est à nouveau de la partie.


48. Surrogates (28 octobre)

Pour Jonathan Mostow, l'après T3 s'appelle Surrogates : un thriller futuriste dans lequel les humains vivent reclus et se font remplacer par des robots pour tout faire à leur place...

 

 



49. Un prophète (26 août)

L'itinéraire d'un jeune taulard illettré qui, jouant double jeu et pratiquant la ruse, développe son réseau jusqu'à tenter de devenir le parrain de toute la prison. C'est le nouveau Jacques Audiard, qui a recruté Niels Arestrup pour seule "star".

 

50 / 50 bis. Coco avant Chanel (22 avril) / Chanel & Stravinsky, l'histoire secrète (avril)

Anne Fontaine contre Jan Kounen (en lieu et place de William Friedkin). Audrey Tautou contre Anna Mouglalis. Si les deux films, comme l'indiquent leurs titres, ne s'intéressent pas à la même période de la vie de Coco Chanel, on ne manquera pas de les comparer et de les opposer. D'autant que les deux films risquent de sortir coup sur coup...

 

 
 
 
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire