Mulan : le remake dévoile une nouvelle date de sortie... sur Disney+

Déborah Lechner | 5 août 2020 - MAJ : 05/08/2020 16:53
Déborah Lechner | 5 août 2020 - MAJ : 05/08/2020 16:53

Censé arriver au cinéma en mars dernier, le remake live de Disney a été repoussé plusieurs fois jusqu'à finalement abandonner sa sortie exclusive en salles.

MAJ : Selon le magazine Insider, Disney leur a précisé que le prix de 29,99 dollars n'était pas celui d'une location mais bien d'un achat. Concrètement, le film ne sera pas mis à disposition en location mais directement à l'achat au prix de 29,99 dollars sur Disney+. L'idée étant donc que le film restera à vie dans votre catalogue Disney+ lorsque vous l'achèterez, jusqu'au jour où vous résilirez votre abonemment à la plateforme.

 

L'actuelle pandémie de Covid-19 a pris tous les studios de court et tous ont dû revoir leur stratégie de distribution à cause du confinement, des fermetures de salles ou de leur baisse significative de fréquentation. De son côté, Disney a opté pour différentes solutions selon les productions impactées.

Les films du MCU, dont le prochain Black Widow qui devait arriver en salles fin avril dernier, ont évidemment été repoussés pour leur assurer la meilleure visibilité possible, alors qu'Artemis Fowl a été relégué sur Disney+ (vu le massacre, ce n'est pas plus mal), et que des obligations contractuelles poussent Disney à maintenir Les Nouveaux mutants à l'affiche malgré un certain désintérêt des spectateurs. Et après avoir laissé le public dans le flou durant plusieurs semaines, le film de Josh Boone tiendra finalement compagnie à Tenet pour leur arrivée au cinéma le 26 août en France (même si on est encore un peu sceptique à force). 

 

photo, Yifei LiuMulan dans le viseur

 

Mais un gros point d'interrogation flottait encore au-dessus du film Mulan, censé sortir en mars dernier. Après avoir été décalé à juillet, puis août, le remake live de Disney a de nouveau déserté l'affiche, cette fois pour une durée indéfinie. Le nouveau boss de Disney, Bob Chapek a récemment mis fin au suspense avec une annonce étonnante. Le film de Niki Caro sortira finalement le 4 septembre prochain... sur Disney+ dans les pays où la plateforme est disponible (en France aussi, donc). Mais cette option est en réalité hybride puisque tous les pays n'ayant pas accès à la plateforme de streaming pourront découvrir la relecture du classique d'animation en salles, à condition que celles-ci soient ouvertes. 

Avec un exhorbitant budget hors frais marketing d'environ 200 millions de dollars et après une promotion d'envergure et des millions dépensés pour déplacer le métrage, Disney ne va évidemment pas brader son film et oublier de se remplir les poches. Contrairement aux autres programmes de la plateforme, Mulan ne sera pas directement ajouté au catalogue puisque les abonnés devront débourser la somme vertigineuse de 29,99 dollars pour sa location, en plus des frais d'abonnement mensuels.

 

photo, Yifei LiuRepli des troupes 

 

Une stratégie risquée tant l'économie et le pouvoir d'achat ont été impactés par la crise sanitaire mondiale (en particulier aux États-Unis), mais qui servira de test à la maison de Mickey qui entretient l'espoir d'appâter de nouveaux abonnés de cette façon. Et si la pandémie devrait avoir des conséquences durables sur l'industrie, notamment au niveau des sorties SVOD, VOD, et de la chronologie des médias, comme récemment avec le contrat signé entre Universal et le réseau de cinémas AMC, Bob Chapek a tenu à préciser que Mulan est à considérer comme un cas unique, mais en aucun cas un nouveau modèle commercial. 

 

 

Affiche française

 

commentaires

zetagundam
06/08/2020 à 11:20

@Red Walker
Je ne pense pas que cela soit le cas car je suppose que pour éviter ce genre de situation, Disney à dû coproduire le film avec des sociétés chinoises sans parler du fait que cela lui permet de mieux ces produits (car à ce niveau ce ne sont plus des films) à travers toute la Chine

Red Walker
06/08/2020 à 10:25

J'espère qu'ils le sortiront en Chine, je veux le voir se prendre le retour de baton de la censure chinoise, dans le cadre de la guerre commerciale de trump, ça donnera un truc réconfortant à se rappeller si trump est réélu et tourne sa guerre contre nous à 100% ^^

zetagundam
06/08/2020 à 09:27

Est-ce que le fait que Disney ne compte pas sur un carton à domicile, étant donné que le public américain est très "ethno centré", mais plutôt sur un carton à l'international, la Chine pour ne pas la nommer, n'est pas le facteur le plus important dans cette prise de décision ?

Mr Bifle
06/08/2020 à 09:18

Tiens en v'la un qui roucoule

Micju
06/08/2020 à 03:26

Moi j’ai une famille. Deux enfants et une sortie au cinéma ça me coute une blinde. Donc à ce prix pour les familles c’est pas si chère.Et j’ai pas besoin d’acheter le blu-ray en plus. Wow c’est donner. Je vois que les gens dans les commentaires n’ont pas de famille.

Magnus
05/08/2020 à 23:52

Ils ne pouvaient vraiment pas attendre la réouverture des salles américaines ? Au double du prix d'un DVD et triple du prix d'un ticket ciné c'est totalement abusé. Se venger du covid sur les pigeons ?

Tom Ward
05/08/2020 à 19:18

À ce prix-là autant attendre le Blu-ray non ?

Pseudo1
05/08/2020 à 19:18

Il n'y a que moi qui bugge sur la précision de l'achat à vie "jusqu'au jour où vous résilirez votre abonemment à la plateforme."

On a pas la même notion du "à vie".

RobinDeBois
05/08/2020 à 18:06

Ils sont givrés.

Je suis persuadé que cette mesure est contreproductive commercialement.

Y a pas grand monde qui va claquer ce prix là (en plus de leur abonnement !) pour un film en streaming surtout qu'en plus les fans de Mulans ne sont pas aussi légion et consommateurs que ceux de Star Wars, Marvel et cie du coup ça va pas leur rapport tant que ça.

Et surtout l'avoir inclus dans l'offre standard de Disney+ aurait pu être un excellent argument pour booster leurs abonnements.

Le coronavirus a flingué la sortie de ce film, soit ils la décalent de plusieurs mois soit ils acceptent d'avoir perdu beaucoup d'argent en salle mais qu'au moins ça gonfle leur offre Disney+, c'est ridicule de rechercher une rentabilité immédiate là dessus et dans ce contexte.

Gemasamalas
05/08/2020 à 16:52

Pire que Google stadia comme pratique...

Plus

votre commentaire