Mulan : le remake live Disney dévoile une ultime bande-annonce guerrière

Mathieu Jaborska | 3 février 2020 - MAJ : 03/02/2020 16:12
Mathieu Jaborska | 3 février 2020 - MAJ : 03/02/2020 16:12

Malgré un succès économique retentissant, les adaptations live de Disney commencent à agacer du monde. Mulan va-t-il sauver les meubles ?

Il faut dire que Le Roi Lion, très présent dans nos flops de l'année 2019, s'est pas mal fait attaquer par la critique et une partie du public pour cause de flemme inutilement technique. Après la bonne surprise du Livre de la Jungle, le vide abyssal qui se niche dans les yeux des animaux en CGI du film de Jon Favreau a franchement refroidi les spectateurs les moins intéressés par cette réactualisation permanente des dessins animés cultes de la firme. Mais bon, avec 1,6 milliard de dollars de bénéfice, celle-ci ne les a pas vraiment écoutés.

 

photo, Gong LiLa sorcière jouée par Gong Li

 

De fait, beaucoup craignent la prochaine adaptation réalisée par Niki CaroMulan. Mais contre toute attente, les premières bandes-annonces ont quand même intéressé puisqu'elles laissaient entr’apercevoir un traitement assez différent du célèbre film d'animation de Tony Bancroft et Barry Cook. Loin du conte original, le résultat pourrait plus lorgner du côté du film d'action en costumes faisant même du pied aux chefs-d'oeuvre de Tsui Hark.

On n’en est pas encore là, mais le casting rafraichissant constitué de Yifei LiuDonnie Yen et Jason Scott Lee prouve la volonté de Mickey d'en faire une oeuvre différente de son modèle et du blockbuster américain classique. À l'occasion du Super Bowl, une dernière bande-annonce de 2 minutes est tombée, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle persiste dans cette voie.

 

  

Passons sur le scénario, très différent de celui du premier film puisque, par exemple, Mushu ne sera plus un side-kick. Le plus important, ce sont ces quelques plans évoquant directement le wu-xia-pang (le film de sabre chinois) avec leurs ralentis ultra-stylisés. On est à mille lieues des autres, bien sages, versions live de Disney. Le mastodonte d'Hollywood se risquerait-il à faire de la mise en scène ? On n’oserait pas s'avancer là-dessus, mais il faut avouer que certaines images intriguent réellement.

Reste à savoir si le 25 mars 2020 restera le jour où Disney s'est laissé tenter par une épopée guerrière unique à Hollywood. Croyez bien qu'on sera là pour vérifier.

 

Affiche française

Tout savoir sur Mulan

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

@tlantis
03/02/2020 à 18:21

Je prédis un gros plantage au box-office .
Le film donne envie mais les ricains vont pas aimer .
Se qui va motiver encore plus Disney a faire du remake à la lion king .
Et je sent bien quelques personnes offusque que le film soit genre tourner en anglais alors que raconte une histoire chinoise .

Brigitte.B
03/02/2020 à 17:58

Jador. Sa à l'air trop bi1

Sébastien
03/02/2020 à 17:55

C'est la bagarre! Gnééé

Arnaud (le vrai)
03/02/2020 à 17:01

"les premières bandes-annonces ont quand même intéressé puisqu'elles laissaient entr’apercevoir un traitement assez différent du célèbre film d'animation de Tony Bancroft et Barry Cook"

Forcement c'est la condition necessaire pour que le film soit au minimum distribué en Chine ...
C'est meme assez drole au final que la censure chinoise va provoquer le seul remake live Disney avec un minimum d'originalité ...

brucetheshark
03/02/2020 à 16:16

Ce sera toujours mieux que la belle et la bete et le roi lion....

MystereK
03/02/2020 à 16:10

NIRO, à l'occason, vous me pretez votre machine à voyager dans le temps ? J'aimerais aussi voir le film avant les autres, merci.

Il faut esprérer pour Disney que les problèmes que la Chine rencontre actuellements soient réglés à fin mars, parce que si les habtitants doivent rester cloitrés chez eux dans ce pays, cela va impacter très fortement la fréquentation des salles.

albert
03/02/2020 à 15:58

Le cinéma est super, vive disney

niro
03/02/2020 à 15:58

nul ce film !

votre commentaire