X-Men 2 : Halle Berry aurait insulté Bryan Singer sur le plateau à cause de la drogue

Camille Vignes | 1 août 2020
Camille Vignes | 1 août 2020

La réputation de Bryan Singer sur les plateaux de tournage des X-Men n'est plus à faire... mais il reste encore à dire sur la fronde des acteurs contre lui. 

Laborieuse dès ses débuts, l’histoire des X-Men au cinéma est loin, très loin, de ressembler à un conte pour enfant peuplé de réalisateurs aguerris et volontaires, courant vers un happy ending et une bonne entente générale.  

Dans le courant des années 90 la productrice Lauren Shuler Donner tombe sous le charme des mutants, et notamment de Logan (Wolverine), et tente de convaincre Hollywood d’en tirer quelque chose. Mais les échecs artistiques et les déceptions financières essuyés par la Warner Bros. avec Batman Forever et Batman & Robin refroidissent les studios... Dans ce contexte, le projet X-Men a du mal à être pensé, et les années 90 ressemblent plus à une longue traversée du désert qu'autre chose de ce côté-là. 

 

photo, Chris O'Donnell, George ClooneyPas tout à fait le succès escompté pour Batman & Robin

 

En 1994, le futur scénariste de Seven, Andrew Kevin Walker, est tout de même embauché pour écrire le script de X-Men. Script qui, comme ceux de John Logan, James Schamus, Ed Solomon, Michael Chabon ou encore Joss Whedon, ne sera jamais utilisé. Et la réalisation est proposée à Robert Rodriguez (Alita : Battle AngelSin City : J'ai tué pour ellequi décline l’offre.  

En parallèle, Bryan Singer se voit vanter les mérites de la ligue des mutants, dont il ne connait alors pas grand-chose, par le producteur Tom DeSanto. Et s’il commence par refuser, après s’être plongé dans l'univers en lisant les comics, il enfile finalement la casquette de réalisateur fin 1996. C'est ainsi que le cinéaste se retrouve en charge de la franchise qui va ranimer le cinéma de super-héros. Et que les ennuis commencent.  

 

photo, Famke Janssen, Halle BerryX-Men réanime les super-héros en 2000

 

Aujourd'hui, et depuis vingt ans, la réputation de l'homme sur les plateaux de tournages, et notamment sur ceux des X-Men, n’est plus à faire, et son comportement borderline n’est plus un secret pour personne (Singer ayant déjà invoqué ses cachets contre le mal de dos pour expliquer son comportement, et les acteurs les quantités de drogues qu’il s’enfilait), mais toujours est-il qu’au pays des mutants, on n'est jamais à l’abris d’un nouveau rebondissement. Et cette fois-ci il concerne la phrase bien connue qu’Halle Berry aurait éructé à Bryan Singer : “You can kiss my black ass 

Les cinéphiles et fans des X-Men connaissent certainement ces propos, eux qui n’ont pas vraiment été cachés et qui ont déjà fait couler pas mal d’encre, mais leur contexte restait jusqu’à aujourd’hui un peu nébuleux.  

 

Photo Bryan SingerMalheureusement, avec Brian Singer... sur les plateaux c'est parfois l'apocalypse 

 

D’après un récent article du Hollywood Reporter, on apprend que les choses se seraient passées sur le tournage de X-Men 2, alors que Bryan Singer et quelques autres membres de l’équipe auraient été sous l’emprise de narcotiques et auraient tout fait pour qu'une scène soit tourner, malgré les recommandations d'arrêt de Tom DeSanto, ce dernier craignant que quelqu’un ne soit blessé à cause de l’état du réalisateur...  

Malheureusement, ce qui devait arriver arriva, et à trop faire valoir sa fierté de réalisateur, Bryan Singer a finalement laissé un Hugh Jackman (Wolverine) ensanglanté devant la caméra, à cause d’une cascade mal réalisée durant le tournage d'une scène prévu pour lendemain (le coordinateur de cascade était donc absent).  

Le lendemain de cet incident, une majorité du casting, vêtu de costumes de X-Men, aurait fait front contre Bryan Singer et les membres de l’équipe qui le soutenaient. Les acteurs menaçant de leurs côté de quitter le plateau si DeSanto partait, c'est alors qu'Halle Berry aurait envoyé le réalisateur se faire voir... 

 

Photo Hugh JackmanHugh Jackman aussi a des choses à dire... 

commentaires

Gregdevil
03/08/2020 à 15:09

@correction

Tu as raison, je suis parti du principe qu'on parlait du 1er.
Mea culpa

Hunter Arrow
03/08/2020 à 10:09

@Kouack : ca vaut le coup de la "gêne" car ce documentaire est passionnant.

Chut toi-même
02/08/2020 à 21:18

@Chut : sauf que cet épisode s'est déroulé sur le tournage de X-Men 2 et que non, Singer n'a pas réalisé X-Men 3. C'est bien Brett Ratner.

Mauvaise pioche, tout ça.

Kouak
02/08/2020 à 19:24

Ah au fait !
Pour les passionnés...
Y a le Dune de Jodorowsky en replay sur ARTE !
Je sais que certains d'entre vous cherchent à le voir ou revoir.
Je vais mettre ce post dans plusieurs articles de EL...
Je m'en excuse auprès de la redac' mais c'est un "événement" je pense...
@+
Bref...

Davmey
02/08/2020 à 12:02

Drogué, pédophilie, violeur, incapable de mettre les millions qu'on lui donne sur un écran... Et certains lui vouent un culte incompréhensible.

Chut
02/08/2020 à 10:55

@Correction: Mauvaise pioche ! Il a bien realisé le 2 Ratner c'est le 3....

Correction
02/08/2020 à 10:38

@Gregdevil : en l'occurrence non, Singer n'a pas réalisé la suite. Ce sera Brett Ratner.

Gregdevil
02/08/2020 à 00:14

Ce qui m'étonne c'est que malgré ces incidents, Singer a réaliser la suite. J'imagine que le BO avait parlé et que sa parole valait bien plus que celle du casting.

jorgio6924
01/08/2020 à 23:38

@Victeam
Au vue de ton esprit étriqué, t'as pas du en prendre beaucoup.

Loulou69
01/08/2020 à 20:21

@M1pats : c'est pour ça que tu kiffes autant les Marvel ?

Plus

votre commentaire