X-Men : il existe une version très longue du premier film, selon Hugh Jackman

Maeva Antoni | 31 août 2021 - MAJ : 31/08/2021 17:28
Maeva Antoni | 31 août 2021 - MAJ : 31/08/2021 17:28

Si X-Men a ouvert la porte à une très longue franchise, le film était initialement bien différent selon Hugh Jackman. 

Hugh Jackman est devenu indissociable de son personnage de Wolverine. Après avoir prêté ses traits au mutant à griffes dans pas moins de neuf films, l’acteur australien est un des piliers de la franchise X-Men. Pourtant, il était loin d’être le premier choix du réalisateur Bryan Singer qui avait d'abord essayé d’embrigader Russell Crowe pour le rôle, sans succès.

Bien que l’acteur de Gladiator avait recommandé Jackman aux bons soins de Singer, ce dernier a d’abord offert le rôle à Viggo Mortensen et à Dougray Scott avant de finalement se rabattre sur Hugh Jackman trois semaines après le début du tournage. Un choix presque par dépit, mais qui s’est avéré être une mine d’or, le personnage de Logan étant rapidement devenu un des favoris des fans de la franchise. Mais si Hugh Jackman a atteint le statut de superstar grâce à X-Men, le premier film aurait été très largement modifié par le studio.

 

photo, Patrick Stewart, Famke JanssenL'équipe originelle

 

La mainmise des studios sur le montage final des films est un sujet qui a fait, fait et fera couler beaucoup d’encre. Ces derniers temps, les cas les plus médiatisées restent ceux de David Ayer, qui a défendu sa vision de Suicide Squad qui serait à des années-lumière du film sorti par la Warner, ou encore de Zack Snyder qui a eu le droit de remonter Justice League avec Zack Snyder's Justice League afin d’offrir aux fans sa véritable version de l’histoire. Si aujourd’hui les réalisateurs s’expriment face aux changements décidés par les studios, à l’époque, ces remaniements étaient gardés sous silence. 

C’est ce qui est arrivé à X-Men qui aurait été charcuté juste avant sa sortie en salles selon Hugh Jackman. L’acteur est revenu en confidences sur X-Men pour Collider lors de la promotion pour son dernier film, Reminiscence, et a donné des détails sur les changements qui ont eu lieu dans la salle de montage :

 

photo, Hugh Jackman "Je parle de ce que je veux d'abord"

 

« Je n'ai peut-être pas le droit de l'évoquer... Mais une semaine avant sa sortie, je pense qu'il était plus long de 47 minutes. J'exagère peut-être... C'était beaucoup. Et peut-être que la semaine est aussi une exagération, mais j'en suis presque certain... Je me souviens avoir pensé : "Qu'est-il arrivé à cette scène et à ce personnage ? Quoi ? Attends, whoa." De mémoire, ce film fait environ 100 minutes, je crois. C'était beaucoup plus long, beaucoup plus long, donc c'était certainement une grande surprise pour moi. »

Les studios coupent souvent dans le gras des films afin de s’assurer un box-office explosif. Si cela a été un succès avec X-Men qui a engrangé 296 millions de dollars pour un budget de 75 millions et a reçu des critiques largement positives, on peut tout de même se demander ce que cachent ces scènes non utilisées.

Est-ce que cette révélation va créer une pétition pour voir le Bryan Singer’s cut ? Car dans un monde où les films de super-héros dépassent toujours largement les deux heures, ces fameuses 47 minutes de plus ne seraient plus aussi dingues qu’à l’époque. On reste à l’affût d’autres informations sur la version sacrifiée de X-Men, d’ici là notre critique du film est juste ici. Sinon, celle de Reminiscence est de ce côté.

Tout savoir sur X-Men

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Pseudonaze
02/09/2021 à 12:15

Les seuls films qui prennent une dimension supérieure en version longue sont ceux de James Cameron comme ABYSS, ALIENS et AVATAR.
Les versions longues des films Seigneur des anneaux de Jackson sont également largement supérieures aux versions sorties au ciné.
Couper des scènes n'est pas forcément un mal, cela permet de recentrer l'intrigue et d'améliorer le rythme de la narration.
Par exemple Bryan Singer avait réalisé une séquence qui a coûté plusieurs millions de dollars pour son Superman returns, séquence durant laquelle on voyait Superman naviguer à bord d'un vaisseau spaciale pour explorer les débris de Krypton en espérant pouvoir trouver d'éventuels survivants, finalement cette séquence a été coupé au montage... car jugée inutile.

Cinégood
02/09/2021 à 11:47

Pas certain que la version longue soit bien, mais il est clair que déjà, à l'époque, j'avais été assez frustré par la durée du film (mais pas par sa réussite formelle). 1h45 pour présenter et caractériser tous les personnages c'était beaucoup trop court, la plupart étaient carrément survolés même si le 2 a un peu corrigé le tir.

Flo
01/09/2021 à 14:36

Sûrement une copie de travail en fait ? Avec des intrigues qui partent dans tous les sens etc... Pas du genre à sortir sur grand écran, ce genre de film.

Morcar
01/09/2021 à 10:02

@Blason, Singer ne s'est jamais plaint de la version sortie en salles, donc c'est qu'elle lui convient. On peut citer l'exemple récent de Blade Runner 2049 qui d'après Villeneuve avait une première version qui aurait pu être découpée en deux films, mais qu'il a du réduire pour sortir un seul film. Il a immédiatement affirmé qu'il n'y aurait pas de version longue, seule la version ciné existe.
Et c'est sans doute le plus intelligent. D'ailleurs qui dit que la version longue serait meilleure ? Bien des fois, les versions longues n'ont aucun intérêt supplémentaire.

James méllangé
31/08/2021 à 23:00

J'imagine qu'un hashtag réalyse the singer cut passerait mal aujourd'hui

Kyle Reese
31/08/2021 à 19:11

Une version longue du 1 er x-men ?
Avec très grand plaisir !

Blason
31/08/2021 à 18:13

Donc on peut rajouté cette version longue au film charcuté dont on aimerai voir le director cut:

Le 13 guerriers de John Mctiernan
les 4 Fantastiques de Josh Trank
Event Horizon de Paul Anderson
Hellraiser 4 de Kevin Yagher
Suicide Squad de David Ayer
Alien 3 de David Fincher
Chasse à l'homme de John Woo de 2h00 au lieu de 1h35 lors de sa sortie en salle
Supernova de Walter Hill tournée et monté par trois réalisateur dont Coppola
La Forteresse Noire de Michael Mann, de 3 heure il passe à 90 minutes, effets spéciaux pas finalisés.
Rollerball de John Mctiernan, voir la vidéo de Karim Dabbache sur le charcutage du film par le producteur.
Une virée en enfer de John Dahl avec une fin qui se termine mal, le chauffeur emportant la jeune femme avec lui.
Comportement Troublant de David Nutter, qui passe de 115 minute à 87 minutes, de manière incompréhensible, le montage ayant été adopté par tous mais on a tenu compte d'une minorité de jeunes qui ont trouvé le film trop long. Un cas d'école.
The Crow la cité des anges qui passe de 160 minutes à 84 minutes, enlevant scènes explicative et même effets visuel, tout ça sous la main de Weinstein.
48 heures de plus de Walter Hill, le studio impose au réalisateur de couper 25 min, puis quand ce fut fait à leur tour il supprime 25 minutes en plus, sacrifiant plusieurs personnages et faisant apparaitre des incohérences.

votre commentaire