The Predator : Shane Black en dit un peu plus sur les reshoots du film

Mise à jour : 12/07/2018 11:57 - Créé : 12 juillet 2018 - Christophe Foltzer
Affiche
153 réactions

On ne va pas s'en cacher, nous ne sommes pas tranquilles dès qu'il s'agit du prochain Predator. Parce que nous sommes partagés entre la joie la plus totale, l'impatience et la crainte légitime. Parce que le film semble jouer sur tous ces tableaux en même temps.

Et c'est vrai que, dès le départ et aussi enthousiasmantes furent-elles, les déclarations de Shane Black concernant sa vision des choses laissaient entrapercevoir une telle ambition qu'on attendait le moment où le studio le rappelle à l'ordre. Et pourtant, les déclarations de ce type ont continué, nous promettant toujours de nouvelles choses et la perspective de revoir enfin un Predator sombre, drôle, violent et classé R se faisait une petite place dans notre esprit.

 

 

Puis vint le temps des reshoots et des rumeurs. Impossible de savoir dans quelle mesure cela impacterait réellement le film, si cela allait changer son ton ainsi que son ambition, mais ce qui est sûr, c'est que la fameuse vision originale du réalisateur allait en prendre un coup. A trois mois de la sortie du film et trois bandes-annonces plus tard, The Predator nous met donc dans une situation de fébrilité peu commune où tout nouvel élément est bienvenu.

Et ça tombe bien puisque, probablement pour rassurer les foules angoissées, Shane Black lui-même a pris la parole au micro du magazine Empire pour en dire un peu plus sur ces fameux reshoots et notamment sur ceux concernant le troisième acte, qui semble avoir beaucoup changé :

 

photo

 

"La première fois que nous avons tourné le troisième acte, il se passait pendant la journée. Il y avait tous ces trucs flippants mais on était en pleine lumière. Ça ne fonctionnait pas du tout. Alors on s'est dit qu'on allait peut-être tout refaire, mais de nuit cette fois."

On se demande s'il ne s'agit pas d'un troll tant la réflexion derrière le tournage de nuit semble évidente mais il faut croire que non. Shane Black est plus que sérieux. Avec, derrière cette décision, la volonté de rendre à nouveau la créature bien flippante comme à ses débuts, notamment avec le Super Predator :

 

photo

 

"Il est plus grand et beaucoup plus méchant. Il fait trois mètres de haut, il est tout en noir, il est hérissé d'épines, il a la peau dure et porte une armure organique et chitineuse. C'est le produit du croisement génétique de tous les mondes où il est allé chasser. C'est l'expression ultime de la domination du Predator. Et oui, on peut le dire, il n'a vraiment pas une gueule de porte-bonheur."

Au-delà de la petite référence au premier film pour se mettre les fans dans la poche, Black est quand même en train de nous présenter un Predator en mode Jurassic World avec son Indominus Rex. Pas forcément le plus rassurant mais au moins on sait où on va. Verdict le 17 octobre prochain.

 

photoL'Indominus Predator ?

commentaires

tony 12/07/2018 à 19:09

@Simon Riaux,

déjà le premier Predator est sorti en 87 rappelons-le, pas en 2018, c'est excusable. depuis il y a eu 30 ans de clichés nocturnes dans le cinéma de genre pour tenter d'insuffler la peur, et notamment autour de tout ce qui a touché au yautja sur grand écran. ensuite oui le climax du 1 se passe de nuit, soit environs 15' de film, et qui suivent une logique chronologique, pas tout un tiers qu'il faut refaire parce que ça marche pas de jour.
quant au reste du film, ça se passe de jour et tu flippes à chaque instant d'un ennemi qui n'a pas besoin de la nuit pour être invisible face à sa proie.

Simon Riaux - Rédaction 12/07/2018 à 18:19

@Tony

Vous avez bien raison Tony.

D'ailleurs, il est bien connu que le climax de Predator ne se passait pas du tout de nuit...

Seraph 12/07/2018 à 18:05

@Tony

Ah, ces gens qui lisent les 45 articles et s'en agacent et pensent que tout le monde fait de même - alors que la plupart des gens en lisent quelques uns et sont bien contents j'imagine d'avoir ce petit contexte en intro

Tony 12/07/2018 à 18:00

Ah, EL et son intro redondante sur chaque article qui traite de ce film... Après 45 articles je crois qu'on a tous compris que vous attendez ce film...

A part ça, faire des reshoots de nuit parce que de jour ça fonctionnait pas, je trouve ça quand même très peu enthousiasmant quand le mec veut faire honneur au monstre mis en scène par McT, dans lequel il a quand même joué, alors que McT n'avait pas besoin d'avoir recours à la nuit pour que le flip fonctionne. D'ailleurs c'est justement sur ce genre de choses qu'on voit si un réal sait insuffler une atmosphère et une identité à son film, sans avoir systématiquement recours aux facilités du genre qu'on a vu 1000 fois.
Rien que sur ce postulat, c'est pas bon signe déjà, et ça confirmerait ce que je pense depuis quelques années, Shane Black c'était une valeur sûre, pour les scénarios, mais il y a 15-20 ans, point barre.

Quant à l'idée du yautja optimisé, même pas j'en parle... Déjà que le predator de base à troqué son côté glauque pour une belle armure, et pour un chasseur invisible, on l'a vu sous toutes les coutures dans les trailers...

Les rumeurs de la projo test semblent prendre du sens...

pere colateur 12/07/2018 à 12:14

On dirait un Prédator Playmobil !

Starfox 12/07/2018 à 11:11

Le problème avec Shane Black, c'est que son cinéma est très fourni. The nice guys, c'est sympa mais ça part dans tous les sens, c'est un peu le bordel en fait.

Et dans la BA de son predator, on y voit un rôle féminin qui a l'air important, un enfant, un labo. Je ne sais pas, ça m'a l'air compliqué tout ça.

Toute la force du predator de McTiernan pour moi, c'est son côté épuré. Plus on avance dans le film avec cette traque démentielle au fin fond de la jungle, moins il y a de personnages et plus on s’enfonce dans quelque chose de primitif, sans dialogue inutile et sans effet grotesque.

Le combat final entre le seul personnage restant et le super combattant extraterrestre synthétise complètement cette volonté de conclure l’histoire dans un dénuement total de tout.

A la fin, Dutch Schaefer est tout seul au milieu des fumerolles, il est recouvert de terre et de cendres, tout a été rasé. C'est beau.

Geoffrey Crété - Rédaction 12/07/2018 à 10:47

@Yellow submarine

On est comme n'importe quel cinéphile : on n'écoute pas les "on" qui disent quelque chose sur la base d'une bande-annonce ;)

Et on a expliqué nos raisons d'y croire/pas trop y croire dans un dossier sinon
https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1025673-the-predator-5-raisons-d-etre-surexcites-et-5-autres-d-avoir-tres-peur

Yellow submarine 12/07/2018 à 10:44

Ben tiens maintenant vous êtes inquiet alors qu’on vous dit depuis la première bande annonce que ça a l’air tout pourri. J’espere Juste me tromper. Vraiment.

IceMan72 12/07/2018 à 10:27

Rien a voir avec jurassic world où c'était un dinosaure créé par l'homme
Là c'est un prédator qui aurait évoluer suites à ses nombreuses chasses, pour moiu c'est un très bonne idée ! A voir en tout cas !

Maided 12/07/2018 à 09:15

Même si je suis d'accord avec RiffRaff sur la logique de s'améliorer pour devenir le chasseur ultime, je ne suis pas du tout fan de l'idée.

Plus

votre commentaire