The Predator : retour sur les fins alternatives avec Ripley et Newt en tueuses d’aliens

Antoine Desrues | 3 mai 2021 - MAJ : 03/05/2021 12:05
Antoine Desrues | 3 mai 2021 - MAJ : 03/05/2021 12:05

L’actrice Breanna Watkins, choisie pour incarner Newt dans The Predator, est revenue sur les fins alternatives du film, et leur lien avec la saga Alien.

Handicapé par une production compliquée, The Predator s'est révélé être un grand film malade, et ce malgré la malice et la passion évidente du génial Shane Black (Kiss Kiss, Bang Bang, The Nice Guys).

Parmi les (nombreux) éléments qui ont fait tiquer les fans, le final du long-métrage, et son teasing d’une suite sans doute à jamais enterrée, est resté en travers de la gorge de certains. Pour rappel, on y voyait des scientifiques ouvrir une caisse laissée dans le vaisseau du Predator, et contenant une armure futuriste pensée pour casser des bouches d’extraterrestres en cas d’invasion.

 

photoUn peu overkill tout de même...

 

Pour autant, la 20th Century Fox avait envisagé plusieurs fins alternatives pour The Predator, dont deux qui auraient renforcé le lien entre la franchise et la saga Alien. Si on savait déjà qu’Ellen Ripley et Newt auraient dû apparaître dans le caisson de la dernière séquence, le site spécialisé AvP Galaxy en a appris plus grâce à l’actrice et cascadeuse Breanna Watkins.

En effet, cette dernière a été choisie pour incarner une version adulte de Rebecca ‘Newt’ Jorden, tout en étant également une doublure pour une potentielle apparition de Sigourney Weaver, affublée d’un étrange masque de métal clairement inspiré par un facehugger. Étant donné que The Predator se déroule de nombreuses années avant les événements du chef-d'œuvre de James Cameron (sans même parler du fait que Newt est censée être morte au début d’Alien 3), il semblait logique que des questions de voyages dans le temps soient impliquées, ce qu’a confirmé Watkins :

 

photo"Get away from me, you bitch !"

 

“On m’a invité à une réunion avec Shane Black et certains des producteurs m’ont expliqué que le plan était de tourner plusieurs fins pour avoir des options, et j’étais impliqué dans deux d’entre elles. […] Toute une backstory m’a été expliquée pour chacune des deux fins... Néanmoins, je pense que les ayants droit voudraient potentiellement utiliser ces idées à l’avenir, donc je n'irai pas trop dans les détails. Mais je peux dire qu’elles impliquaient du voyage dans le temps, de clonage et de l’augmentation génétique. La backstory variait selon la fin qu’ils auraient choisie.”

L’actrice a ainsi confirmé que le retour de ces héroïnes en “Predator Killers” était bien pensé pour bouleverser le cours du temps, et ainsi éviter qu’un cataclysme lié aux xénomorphes et aux Predators ne vienne annihiler l’humanité. Une idée que Breanna Watkins aurait pu approfondir dans de futurs films :

“Ils voulaient garder mon visage pour Rebecca Jorden, et il y a eu des discussions par rapport au futur potentiel du personnage dans d’autres crossovers, et sur mon implication s’ils décidaient de garder cette fin.”

 

photo AlienBreanna Watkins en Ellen Ripley

 

Malheureusement pour elle, Breanna Watkins n’aura pas l’occasion d’incarner à nouveau le personnage. Elle a néanmoins expliqué comprendre la décision de la Fox, qui a dû envisager l’avenir à court terme de ses deux franchises phares, alors même que le rachat du studio par Disney commençait à se profiler :

“On m’a dit avant la sortie du film qu’aucune des deux fins n’allait être utilisée. J’étais déçue, mais j’étais aussi consciente qu’il y avait à cette époque beaucoup d’enjeux avec le futur des deux franchises, donc je peux comprendre pourquoi elles n’ont pas été choisies.”

Est-ce à dire que la fin conservée de The Predator a été choisie pour plus facilement refermer ce chapitre bâtard de la saga ? Sans doute. En attendant, vous pouvez retrouver notre critique du film, ainsi que notre dossier dédié à sa dure carrière au box-office.

Tout savoir sur The Predator

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Baballe
04/05/2021 à 14:13

Mac pipou ils ont tourné un premier film la version Shane black puis ils ont fait des reshoot de la moitié du film.
A la fin c'est comme JL ça ressemble a une créature de frankenstein.

sergio
03/05/2021 à 23:23

ouah ! dès le départ ca partait dans tous les sens ...
La question c'est qu'est ce qu'est venu foutre Shane Black dans ce merdier ???

MaC Pipou
03/05/2021 à 20:04

Pour infos, un film de 2h30 ça peut monter à plus de 10h de rush non utilisés, un film ça se fait souvent au moment du montage. Donc oui, souvent, il y a des fins, des scènes, qui ne sont absolument pas exploitées et qui peuvent changer un film en entier.

Zhadum
03/05/2021 à 14:20

Ce film a subit tellement de coupes (Olmos, entre autres) et de rajouts qu'au final il ressemble à un kebab aux huitres et au maroilles, avec tout ce que ça suppose d'indigestion rien qu'à sa vue.

Numberz
03/05/2021 à 13:50

Comment veux tu que ce film ne soit pas bancal quand tu apprends qu'ils ont eu la possibilité de faire 10000 fins alternatives...

TofVW
03/05/2021 à 12:22

Moi qui pensais que ce film n'aurait pas pu être pire, quand je lis ces histoires de voyage dans le temps, en fait si, il aurait pu.

votre commentaire