Black Widow, Fast & Furious 9, The Suicide Squad... les 15 blockbusters de l'été 2021

La Rédaction | 8 mai 2021 - MAJ : 08/05/2021 11:32
La Rédaction | 8 mai 2021 - MAJ : 08/05/2021 11:32

Alors que les cinémas rouvrent le 19 mai 2021, revenons sur le planning des blockbusters les plus attendus de l'été, entre Marvel, DC et Fast & Furious...

Après 201 jours de fermeture, les salles de cinéma vont enfin pouvoir rouvrir leurs portes le 19 mai 2021. Pas sûr que les sacrifices humains réalisés par Ecran Large aient pesé dans la balance, mais il va sans dire que la nouvelle a fait sauter de joie la rédaction, qui compte depuis les jours sur son calendrier.

Si le gouvernement a détaillé les conditions de cette réouverture, les distributeurs ont immédiatement joué le jeu en proposant une programmation riche et variée. Cependant, il est clair que l'été et le (quasi) retour à la normale envisagé vont vraiment être déterminants. Cela pourrait d'ailleurs arranger les gros studios français et hollywoodiens, qui vont chercher à profiter des mois de juin, juillet et août pour sortir leurs blockbusters.

 

photo, Scarlett JohanssonOuf, on a frôlé la sortie en direct to Disney+

 

C'est pourquoi on a décidé de répertorier quinze films à même de rameuter en masse les spectateurs dans les salles obscures. Si l'appellation de blockbuster a souvent désigné des métrages à très gros budget, le terme s'est élargi pour évoquer des oeuvres au succès attendu, et capables d'attirer un très large public. C'est pourquoi vous retrouverez ici des films au coût un peu plus modeste que d'autres, mais qui ont pour eux le nom d'un auteur reconnu, ou l'attrait d'une franchise préétablie.

Et bien entendu, ceci reste une sélection parmi d'autres, dans laquelle on aurait très bien pu ajouter D'où l'on vient, Snake Eyes, American Nightmare 5 ou encore Candyman.

 

photo, Vin DieselEmmener la famille au cinéma, c'est important !

 

Conjuring 3 : Sous l'emprise du diable

Ça sort quand (normalement) ? Le 9 juin

Ça raconte quoi ? Pour la première fois dans l'histoire des États-Unis, un homme soupçonné de meurtre plaide la possession démoniaque comme ligne de défense. Est-ce vraiment une bonne idée ? Les époux Warren nous livrent leurs conseils juridiques.

Pourquoi on l'attend ? Si la franchise qu'il a engendrée et ses tractopelles de spin-offs riches en jump-scares opportunistes n'ont pas eu la meilleure des influences sur le cinéma d'horreur mainstream, le premier Conjuring était tout de même une des productions du genre les plus efficaces, grâce au savoir-faire de James Wan et un rythme super soutenu.

Pour ce troisième opus, le cinéaste – trop occupé par les trentaines de blockbusters auquel il est plus ou moins rattaché – laisse sa place à Michael Chaves, coupable du triste La Malédiction de la Dame Blanche. Mais tout espoir n'est pas perdu, car l'enquête dont Sous l'emprise du diable s'inspire à sa façon est sans aucun doute l'un des plus fascinants épisodes de la vie des Warren, ces escrocs experts en paranormal si iconiques.

Le procès de Arne Cheyenne Johnson est un événement assez unique dans l'histoire du pays, ainsi qu'un stimulant radical pour toute une partie de la culture populaire. Si le long-métrage devrait bien sûr couvrir la prétendue possession dont attestait le couple, il pourrait aussi plonger plus en profondeur dans l'affaire et s'éloigner des codes de films de maison hantée recyclés par la saga depuis trop longtemps déjà. Et si on écrit une critique négative, ça sera sous l'emprise du diable.

 

 

Sans un bruit 2

Ça sort quand (normalement) ? Le 16 juin

Ça raconte quoi ? Juste après les événements du premier volet, la famille Abbot doit quitter sa maison pour aller se confronter aux méchantes bébêtes à l’ouïe surdéveloppée. À moins que les vrais méchants ne soient les humains rencontrés sur le trajet... Que de philosophie !

Pourquoi on l'attend ? Prévu pour sortir le 18 mars 2020, Sans un bruit 2 a été l’une des premières victimes de l’épidémie de Covid-19. L'équipe d'Ecran Large a même vu le film avant cette date de sortie originelle, au point où cela fait plus d’un an qu’on ronge notre frein pour vous en parler.

Autant vous dire qu’on a bien hâte que l’attente touche à sa fin, et que le public puisse se faire sa propre idée sur cette suite bien partie pour cartonner autant que sa grande sœur. Pour son nouveau passage derrière la caméra, John Krasinski a visiblement eu la bonne idée d’amener son concept sympathique dans une direction nouvelle, en misant sur la présence de survivants et de scènes d’action en apparence plus nombreuses.

 

photo, Cillian MurphyNe pas oublier de garder son masque dans la salle

 

Cruella

Ça sort quand (normalement) ? Le 26 mai

Ça raconte quoi ? Londres, dans les années 70. Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle se lie d’amitié avec deux jeunes vauriens qui apprécient ses compétences d’arnaqueuse et mène avec eux une existence criminelle dans les rues de Londres.

Pourquoi on l'attend ? Parce que le film signe le retour d’Emma Stone au cinéma grand public qui l’a fait connaitre. Un retour fracassant qui emprunte la même voie qu'Harley Quinn dans Suicide Squad et Birds of Prey  avec la mode des “outcast” sexy et cinglés. Mais surtout car Cruella est le personnage le plus cool de Les 101 Dalmatiens de Disney. Virez les petits chiots, place au délire psychotique à points noir et blanc. Accompagnée d’un casting british super classe avec Mark Strong et Emma Thompson, Emma Stone va devoir relever le défi d’enfiler les hauts escarpins que Glenn Close portait dans la première version live-action 

 

photoCruelle diablesse

Black Widow

Ça sort quand (normalement) ? Le 7 juillet

Ça raconte quoi ? Black Widow... son passé trouble... bla bla... méchant Marvel générique avec un masque... bla bla... et teasing des nouveaux Avengers... (extrait d'une session d'écriture).

Pourquoi on l'attend ? Censé débuter la Phase 4 du Marvel Cinematic Universe, Black Widow a dû laisser la place aux nouvelles séries de la franchise sur Disney+, avant de finir coincé dans une sortie hybride aux US entre la salle et la plateforme de streaming. Heureusement, en France, le grand écran sera le seul endroit où l’on pourra voir pour la dernière (?) fois Scarlett Johansson dans le rôle de Natasha Romanoff, pourchassée par son passé et par le méchant Taskmaster.

C’est d’ailleurs cet antagoniste adulé des comics qui donne envie de croire au nouveau film d'une licence qui va sans nul doute revitaliser les exploitants de multiplexes. Car pour le reste, Black Widow a l’air confortablement installé dans le moule habituel de Marvel Studios, en plus de justifier son existence par l’introduction d’une nouvelle Veuve Noire, incarnée cette fois-ci par la géniale Florence Pugh. Malgré tout, on est forcément curieux de voir la firme offrir enfin à l’un de ses personnages féminins principaux une aventure solo. L’expression “mieux vaut tard que jamais” a rarement fait autant sens.  

 

 

Les Croods 2 : Une Nouvelle Ère

Ça sort quand (normalement) ? Le 7 juillet

Ça raconte quoi ? Les Croods ont survécu à leur part de dangers et de catastrophes, mais ils vont maintenant devoir relever leur plus grand défi : rencontrer une autre famille. 

Pourquoi on l'attend ? Parce que ce sera l’un des rares films d’animation pour toute la famille à la réouverture des salles. Les Croods 2 a d’ailleurs donné du baume au cœur à travers le monde, en portant sur ses épaules un box-office en berne. Résultat, la suite des aventures de cette famille préhistorique a récolté 165 millions de dollars à travers le globe. Une prouesse qui pourrait bien permettre à Dreamworks de toujours plus s’affirmer face à la concurrence de Disney.

Toujours porté en anglais par les voix de Nicolas CageEmma Stone et Ryan Reynolds, Les Croods 2 devrait une nouvelle fois montrer toute l’étendue du talent visuel des équipes du studio d’animation, le tout enroulé dans un humour anachronique et référencé qui pourra autant amuser qu’agacer.  

 

photoPas sûr que cette famille soit plus arriérée que celle de Fast & Furious...

 

Fast & Furious 9

Ça sort quand (normalement) ? Le 14 juillet, parce que la Bastille c'est bien, le Diesel, c'est mieux.

Ça raconte quoi ? Dom a un frère, ce qui est normal, pour quelqu'un qui passe tout son temps à déblatérer sur la famille. Un frère qui veut le tuer, ce qui est rare pour quelqu'un qui peut devenir copain avec absolument tout le monde, même les méchants qui transforment ses amis en travers fumés sauce gazole.

Pourquoi on l'attend ? Parce que depuis bientôt 10 ans, la saga faste et furieuse s'est mise en tête de passer du sous-Point Break trépané au cartoon d'aventures décomplexé. La route n'aura pas été de tout repos, et on redoute toujours que la saga retrouve les pneus crevés de la médiocrité. Mais avec ses promesses de fresque amoureuse historique (si si), de conquête spatiale, ses aimants géants et sa fratrie absurde, on se dit que ce nouveau chapitre pourrait nous offrir quelques glorieuses ruptures d'anévrisme.

 


 

Space Jam : Nouvelle Ère

Ça sort quand (normalement) ? Le 14 juillet (une belle fête nationale dis donc)

Ça raconte quoi ? Au lieu d'avoir un match de basketball avec Michael Jordan et Bugs Bunny, on va avoir un match avec le basketteur LeBron James et Bugs Bunny.

Pourquoi on l'attend ? Parce que c'est toujours cool de voir Bugs Bunny faire du basket avec ses copains du monde des Tunes. Vous l'avez compris, on aura le droit à une réadaptation du concept Space Jam, dans lequel une star du sport le plus populaire des États-Unis se retrouve plongée dans le monde animé des Looney Tunes.

Bon, cette fois, une "vraie" histoire semble se profiler, puisque l'ailier des Los Angeles Lakers, LeBron James, se retrouve obligé de jouer avec les créations Warner pour sauver son fils (Cedric Joe) d'un monde parallèle contrôlé par la puissante intelligence artificielle Al G (Don Cheadle). Cette version modernisée de Space Jam promet d'être une sorte de Ready Player One sous LSD, avec une flopée de références à la pop culture. On se montrera plus ou moins rassuré...

 

photo, LeBron JamesUn prochain match du côté de la Bastille

 

Kaamelott - Premier Volet

Ça sort quand (normalement) ? Le 21 juillet

Ça raconte quoi ? 484. Dix ans après que Lancelot a pris le pouvoir. Il organise une chasse aux sorcières – aidés par des mercenaires saxons – pour retrouver Arthur et ses chevaliers, aujourd'hui, divisés et dispersés...

Pourquoi on l'attend ? Projet fantasmatique s’il en est, le film Kaamelott est réclamé par les fans de la série depuis de nombreuses années. Finalement, Alexandre Astier a mis les petits plats dans les grands, afin de délivrer un spectacle total et ambitieux, qui devrait plus que jamais assouvir les désirs d’un auteur passionné par l’histoire et les jeux de rôle.

Le réalisateur a promis au passage d’explorer la forte dimension dramatique de son univers, notamment au travers des penchants suicidaires de son Roi Arthur dépressif. On a donc hâte d’y jeter un œil, d’autant plus que le long-métrage s’est offert un casting démentiel, réunissant entre autres Alain Chabat, Antoine de Caunes, Géraldine Nakache, Guillaume Gallienne, et même Sting

 

photo, Alain Chabat"Trois mois, mais avec combien de mois de retard ?"

 

Old

Ça sort quand (normalement) ? Le 21 juillet

Ça raconte quoi ? En vacances dans les tropiques, une famille s’arrête pour quelques heures sur un atoll isolé où ils découvrent avec effroi que leur vieillissement y est drastiquement accéléré et que leur vie entière va se retrouver réduite à cette ultime journée. 

Pourquoi on l'attend ? Parce qu’après avoir divisé avec GlassM. Night Shyamalan est de retour avec un high-concept aussi simple que percutant. Adapté de la bande-dessinée Château de Sable de Pierre Oscar Levy et Frederik Peeters, Old devrait explorer avec son postulat terrifiant une cellule familiale au bord de l’implosion. Ajoutez à cela un casting alléchant (Gael García Bernal, Vicky Krieps, Rufus Sewell...) et une photographie travaillée, et on tient là une proposition engageante pour cet été.  

 

 

Spirale : L'Héritage de Saw

Ça sort quand (normalement) ? Le 21 juillet

Ça raconte quoi ? Deux flics enquêtent sur une série de meurtres qui rappellent quand même vachement les exactions de Jigsaw, qui sévissait il y a quelques années. Vous reprendrez bien un peu de twists alambiqués ?

Pourquoi on l'attend (presque) ? Certes, il est difficile d'attendre encore quelque chose de la franchise Saw, qui avait déjà atteint des sommets de stupidité surréaliste dans les derniers opus de l'interminable première saga. Mais après un Jigsaw plus capillotracté qu'une fan-fiction politique, on a hâte de savoir comment cet énième reboot détourné va se rattacher à la chose.

Le titre, la photographie à première vue plus léchée qu'à l'accoutumée et la présence du trio Samuel L. Jackson / Chris Rock / Max Minghella ne trompe pas grand monde. Mis en scène par le vieux briscard Darren Lynn Bousman, Spirale risque bien de se rattacher à la formule classique de la saga, voire même de la relancer avec un nouveau disciple de Jigsaw. Comment les pauvres scénaristes vont-ils encore retomber sur leurs pattes ? Telle est la seule question qui motive la vision du long-métrage.

 

 

The Suicide Squad

Ça sort quand (normalement) ? Le 28 juillet

Ça raconte quoi ? La Suicide Squad se reforme, pour mener à bien une nouvelle mission périlleuse et désespérée. Mais cette fois, elle a emporté dans ses valises un réalisateur, et aussi un scénariste (enfin peut-être). 

Pourquoi on l'attend ? Sur le papier, James Gunn a le CV idéal pour porter ce comics atypique à l’écran. Tout d’abord, il a déjà traité un sujet voisin (à bien plus petite échelle) avec Super, qui détournait déjà beaucoup de codes du cinéma super-héroïque. Il sait également, depuis ses débuts, traiter de récits choraux, mettant en scène de très nombreux personnages, et il a pu réunir ici un casting franchement furieux. Et puis qui sait, on ne désespère pas de voir un jour Idris Elba dans un bon film. Enfin, on imagine mal le réalisateur retâter du super-héros, après la désauce que fut sa seconde collaboration avec Disney, sans s'assurer d'avoir un matériau de base et une liberté de ton à la hauteur des attentes du public.

 

photo, Idris Elba"Le premier qui m'appelle James Bond, je le fume"

 

Jungle Cruise

Ça sort quand (normalement) ? Le 28 juillet

Ça raconte quoi ? Le capitaine d'un bateau embarque sa sœur et son frère pour retrouver un arbre dont on prête des pouvoirs guérisseurs. Mais de nombreux animaux sauvages et une expédition concurrente se mettront sur leur route. 

Pourquoi on l'attend ? Parce que les adaptations des attractions du parc Disneyland sont généralement sympathiquesAprès la franchise Pirates des CaraïbesÀ la poursuite de demain ou encore Le manoir hanté et les 999 fantômes, c’est au tour de Jungle Cruise d’avoir son film. Ici, on est quelque part entre Indiana Jones et Jumanji, dans un mélange évident d’aventure et d’humour.

On est toujours ravi de voir Dwayne Johnson jouer les aventuriers, ici accompagné d’Emily Blunt, qui continue sa relation avec Disney après Le Retour de Mary Poppins. Si la croisière ne sera sûrement pas de l’aventure de haut vol, Jungle Cruise s’annonce comme un divertissement à partager en famille 

 

photo, Dwayne Johnson, Emily BluntPrêt à jeter l'encre ? 

 

Chaos Walking

Ça sort quand (normalement) ? Le 4 août

Ça raconte quoi ? Dans un futur plus ou moins proche, les femmes ont disparu de la planète. Les hommes vivent donc entre eux et ne peuvent rien se cacher puisqu'ils sont soumis au Bruit, une force qui permet à chacun d'entendre les pensées des autres. Le jeune Todd Hewitt voit toutefois sa vie basculer lorsqu'une femme, Viola, atterrit sur la planète. Il va alors tout faire pour la protéger... mais pas facile quand tout le monde entend ses pensées.

Pourquoi on l'attend (presque) ? Parce que ça fait plus de quatre ans qu'on espère le découvrir un jour et qu'on ne va pas se priver d'enfin le voir en salles après tant d'années de galère, et ce, même si la critique américaine l'a défoncé. Annoncé dès 2016, le tournage a débuté en 2017 et a ensuite connu une production chaotique.

D'abord, Tom Holland s'est blessé après quelques semaines de tournage en août, repoussant les prises de vues jusqu'à novembre. Après avoir terminé le tournage et un premier montage, les projections tests effectuées au printemps 2018 ont été très négatives, obligeant une salve de reshoots particulièrement difficiles à planifier, Tom Holland étant occupé par Spider-Man : Far from Home et Daisy Ridley par Star Wars : L'Ascension de Skywalker.  C'est donc un an plus tard, en avril 2019, que les reshoots ont pu débuter sous la houlette de Fede Alvarez en renfort de Doug Liman

Finalement, le film est terminé en souffrance pendant l'année 2020 (pandémie de Covid oblige) et concrétisé en septembre. Difficile alors de sortir avec le contexte sanitaire, puisqu'en explosant son budget (100 millions de dollars en tout), il va être compliqué de le rentabiliser. Sans solution, Lionsgate l'a donc distribué sans conviction en avril 2021 dans quelques territoires pour amasser 21,8 millions de dollars. Bref, un sacré échec qui mérite sûrement qu'on s'y attarde vu son potentiel et la présence de Doug Liman derrière la caméra. Après tout, le cinéaste nous a livré le super Edge of Tomorrowalors avec un peu de chance, Chaos Walking ne sera pas aussi nul que sa réputation.

 

photo, Tom Holland, Daisy RidleyUn duo qui a du chien

 

OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire

Ça sort quand (normalement) ? Le 4 août

Ça raconte quoi ? On est en 1981 et le meilleur espion français, Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, est envoyé au Kenya. Pour cette nouvelle mission, plus délicate, plus périlleuse et plus torride que jamais, il est contraint de faire équipe avec un jeune collègue, le prometteur OSS 1001.

Pourquoi on l'attend ? Parce que les deux premières missions ont sans doute été les plus grosses barres de rire du cinéma français de ces dernières années. Les phrases cultes "Il s'agirait de grandir", "Le problème avec l'arabe c'est que ce n'est pas facilement lisible", "Une dictature c'est quand les gens sont communistes, déjà, qu'ils ont froid, avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair", sont véritablement entrés dans la légende du genre et ont permis de faire passer un cap à leur interprète principal, Jean Dujardin.

Même si OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire n'aura pas droit à la réalisation de Michel Hazanavicius, le long-métrage de Nicolas Bedos pourra néanmoins se reposer sur un excellent casting : Pierre Niney (Yves Saint Laurent), Fatou N'Diaye (Engrenages) ou encore Wladimir Yordanoff (Un air de famille). De bien beaux cobayes pour les blagues de mauvais goût d'Hubert Bonisseur de La Bath.

 


 

Free Guy

Ça sort quand (normalement) ? Le 11 août

Ça raconte quoi ? Pour son plus grand rôle de composition, Ryan Reynolds décide d'incarner un personnage insupportable, qui réalise être un simple programme au sein d'un jeu vidéo en ligne. Et comme les papy-boomers d'Hollywood n'y comprennent rien, il va se contenter de tout casser...

Pourquoi on l'attend ? Parce que le nouveau délire de Ryan Reynolds est bien parti pour rencontrer le succès. Avec son postulat qui n’est pas sans rappeler celui de La Grande Aventure LEGO, Free Guy devrait permettre à l’acteur d’aller toujours plus loin dans la peinture du benêt faussement candide.

 

photo"Call of Battlefield : Fortnite Legends, j'ai tout bon ?"

 

Après, soyons honnêtes, le long-métrage a des relents de high-concept brainstormé par un enfant de 6 ans (quoi si les PNJ de mes jeux vidéo étaient réels ?), dont la mise en image semble en plus simpliste après le bijou Ready Player One. Néanmoins, étant donné que Zak Penn (à l’œuvre sur Avengers... et Ready Player One) s’est retrouvé au scénario, on peut afficher une curiosité modérée.

Tout savoir sur Black Widow

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bear
11/05/2021 à 18:01

Totalement d'accord avec Giro. Chaos Walking est vraiment mais alors vraiment pas terrible malgré le casting et le réal (J'ai adoré Edge Of Tomorrow).
La thématique, l'intrigue trouveraient davantage leur place dans un livre.
D'ailleurs c'est pas un bouquin à la base par hasard ? J'avoue j'ai pas cherché...

dai
10/05/2021 à 07:22

que des suites ou des spin off. Toujours autant creatif le cinema...

Matrix R
09/05/2021 à 16:21

Impatient pour sans un bruit 2, black widow, Oss 117, et fast 9.
Le reste c'est sans me presser

Bubble Ghost
09/05/2021 à 09:50

Pfffui... Je ne sais pas si la qualité sera au rendez-vous. Mais en trois mois, ça va se bousculer autant en matière de Blockbuster popcornéen, que pendant la mythique année 1982 toute entière ^^

RobinDesBois
09/05/2021 à 02:41

J'attends avec impatience Old et Spiral !

Garamante
08/05/2021 à 18:47

Le bijou Ready Player One, ah... Ok. Je savais pas.

Louis
08/05/2021 à 15:01

Perso pour moi ce sera Army of the dead, Old, sans un bruit 2, le nouveau suicide squad ainsi que le prochain Wan «malignant » et le nouveau Blomkamp «Demonic » pour le reste .....

Cinégood
08/05/2021 à 14:38

Avec la fringale de ciné que je me tape, j'irai en voir quelques uns que je n'aurai sans doute pas vus comme Black Widow !

@Kyle
C'est bien mal connaître la filmo de Dwayne Johnson que de dire qu'il ne joue que son propre rôle.
Avoir une appréhension sur un groupe de super-héros que tu ne connais pas, mais lui donner sa chance parce que c'est Gun aux manettes, c'est ce que je me suis dit avec LGDLG et c'était cool et rafraîchissant pour du Marvel. Il devrait faire aussi bien (même si la bande-annonce est quand même peu engageante)
OSS 117 mérite largement d'être vu au cinéma (les 2 premiers étaient réussis à tous les niveaux). Pour ce qui est de Bedos, j'avais aussi de gros apriori et pourtant "La Belle époque" est un superbe film, maîtrisé de bout en bout. Je te le conseille vivement.

Pacino
08/05/2021 à 14:11

A part The Suicide Squad rien de bien folichon. Peut être Black Widow ou Cruella, et encore...

Space Jam 2 avait l’air intéressant mais la bande-annonce m’a bien refroidi.

Kyle Reese
08/05/2021 à 12:17

Conjuring 3 : Sous l'emprise du diableS

J'aime les 2 premiers Conjuring, j'aurai été le voir les yeux fermé avec le même réal.
Là j'attends les critiques, plus prudent il faut être parfois..


Sans un bruit 2:

"L'équipe d'Ecran Large a même vu le film avant cette date de sortie originelle, au point où cela fait plus d’un an qu’on ronge notre frein pour vous en parler. Autant vous dire qu’on a bien hâte que l’attente touche à sa fin, et que le public puisse se faire sa propre idée sur cette suite bien partie pour cartonner autant que sa grande sœur. "

Hum, j'interprète peut être à ma sauce mais ça sent bon tout ça non ? :)

Cruella:

J'aime le look d'Emma Stone, pour une soirée de jeu de rôle holé holé why not, mais pour le film même avec un bon cast, je reste frileux et chez moi du coup. A moins que ...

Black Widow:

Oui car Scarlett Johansson en rousse, c'est un plaisir pour les yeux qui ne se refuse pas.

Les Croods 2

Le premier était plutôt drôle et réussi. J'irai surement pour fêter le retour en salle avec les enfants.

Fast & Furious 9:

Je passe mon chemin, trop bruyant pour pas grand chose, je préfère les ballades champêtre à pied. lol

Space Jam : Nouvelle Ère

Pas vu le premier donc pas intéressé, pourtant j'aie bien les toons. Et si ultra référencé les enfants ne comprendront rien.

Kaamelott - Premier Volet

Pas du tout suivi la série même si j'ai pu voir plusieurs épisodes au grès de mes zapping intempestifs. Série assez étonnante à l'humour étrange et décalé. A priori pas pour moi, mais sait-on jamais ... c'est pas faux ?

Old:

J'ai pas aimé Glass. J'ai bien aimé sa série Servant. Le cast est sympa, le pitch intéressant mais avec ce réal c'est quitte ou double donc grosse inconnue.

Spirale : L'Héritage de Saw

Voir de pauvres humains sous stress se faire piéger sadiquement par des timbrés, sans moi.

The Suicide Squad

Pas vu le premier, à priori pas intéressé par l'adaptation du comics que je ne connais pas.
MAIS c'est Gun aux manettes et il y a un homme requin dedans qui parle. Ca a l'air bien délire à l'humour régressif. Y-a-t-il meilleur projet de film pour fêter la ré-ouverture des salles et boire à la fin de cette putain de mise sous cloche de la culture, soit-elle pop-trash comme pour ce film ? Je ne crois pas. Donc un surement grand YES mais j'attends tout de même les critiques.

Jungle Cruise:

J'aime les films d'aventures mais j'ai du mal avec Dwayne Johnson qui ne joue pas de personnage autre que son propre rôle. Bien que je le trouve sympathique je n'arrive pas à m'y faire. Sans moi, au cinéma en tout cas.

Chaos Walking:

Un film de SF qui sort le jour de mon anniv, je me dis chouette, bah non ils auraient pu trouver mieux car les critiques sont mauvaises. Dommage j'avais bcq aimé son Edge of Tomorrow.


OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire

Pas vu les 2 premiers au cinéma. Si le film est bon, ce sera mon premier film français en salle et mon premier Bedos. Jean Dujardin est parfais dans le rôle, j’attends une grosse poila-de.

Free Guy:

J'ai un gros apriori de ce genre de film. Même avec Spielberg derrière, le pourtant très bon mise en scènement parlant (un nouveau mot qui va bien) RPO était quelque peu frustrant manquant de profondeur et de poids. Ici ça va être très dynamique, très coloré et fun et ... et
bah après je crains le vide. Et puis le nombre de film qui se sont cassé les dents sur ce thème ...

Plus
votre commentaire