Army of the Dead : extraterrestres, zombies robots et paradoxes temporels troublent les fans Netflix

La Rédaction | 24 mai 2021
La Rédaction | 24 mai 2021

Peut-on braquer un casino comme un gros bourrin, démastiquer du zombie à tour de bras, et devenir l’objet de moult théories improbables ? Oui, et Army of the Dead le prouve. 

On ne s’y attendait pas forcément lorsque le film a débarqué sur Netflix le 21 mai 2021, mais le casse mort-vivant de Zack Snyder (dont vous pouvez retrouver la critique sans spoilers et avec spoilers ou carrément en vidéo) a engendré bien des questionnements dans son sillage, et des théories plus ou moins nébuleuses font désormais surface quant à la signification de certains éléments. 

 

photoSurpriseeeeeeeeeeeeeee motherfucker

 

UN BRAQUAGE SANS FIN 

C’est probablement la théorie la plus évidente, puisque c’est un des personnages, Vanderohe (interprété par Omari Hardwick), qui l’exprime de lui-même. Alors que les mercenaires luttent pour leur survie et un gros paquet de dollars, le combattant observe aux alentours du coffre qu’il doit ouvrir des cadavres qui évoquent étrangement l’équipement (et les accessoires) de ses compagnons d’armes. D’où un dialogue au cours duquel Vanderohe émet l’hypothèse que la mauvaise troupe puisse être prisonnière d’une boucle temporelle, comme dans Un jour sans fin ou le récent Palm Springs, revivant éternellement le même braquage tournant au massacre. 

Rien ne vient plus concrètement étayer cette hypothèse, sur laquelle Zack Sndyer s’est exprimé lors d’un entretien en live avec TheFilmJunkee

“Je dirais toujours la même chose... Il y a une chance que tout cela soit vrai, pas à 100%, tout comme il est possible que ce soit faux... mais pouvez aussi voir un groupe attablé au casino... c’est subtil... mais ces cadavres, ce sont eux. Comme s’ils parvenaient à aller plus loin à chaque fois. Parviendront-ils cette fois à atteindre à l’argent ? 

 

photoDes lendemains qui (dé)chantent

 

E.T. LE ZOMBIEXTATERRESTRE 

Les super-zombies de Army of the Dead sont-ils vraiment des cadavres en décomposition ? Personne au sein de la rédaction n’ayant terminé son cursus d’épidémiologie, difficile d’apporter une réponse certaine à la question, mais le film de Zack Snyder semble nous offrir quelques indices. 

Tout d’abord, l’épidémie qui va barbouiller Las Vegas de viande démarre avec un super-zombie. Mais ce super zombie est transporté par un convoi militaire sortant de la Zone 51, mythique base américaine située dans le Nevada et source de fantasmes dans la pop culture depuis des décennies. La Zone 51 a spécifiquement été présentée comme un haut lieuse de dissimulation pour le gouvernement américain qui y entreposerait divers artefacts extraterrestres. 

De plus, dans le plan où l’on peut voir le convoi militaire s’éloigner, on distingue clairement deux lumières mouvantes dans le ciel, qui évoquent des OVNIS. De là à affirmer que les morts-vivants sont le fruit d’une intervention alien, il y a un pas impossible à franchir, mais bien des indices concordants. 

 

photoLa vérité est ailleurs

 

TERMINAMOR-VIVANTS 

Les zombies c’est bien, les zombies robots, c’est mieux. De nombreux spectateurs l’ont noté, parmi les hordes de morts-vivants qui fondent sur nos héros, on peut distinguer ici et là... des zombies cybernétiques. Pour le coup, on sera bien en mal de comprendre (au-delà du pur plaisir de Zack Snyder de nous proposer ce genre de petites dingueries) la raison de leur présence à Las Vegas. 

Goût pour le bricolage développé par les alpha-zombies ? Tentative de surveillance ou de contrôle des autorités fédérales ? Sous-intrigue pétée d’un obscur énième reboot de Terminator ? Clin d'oeil discret à Westworld ? Nouvelle preuve d’une présence d’extra-terrestres dans cet univers ? Bien malin qui trouvera la réponse.

 

photoIl a changé Schwarzenegger

 

Une chose est sûre, Army of the Dead risque d'être le fruit de nombreuses théories pendant encore quelque temps et les autres projets de l'univers zombiesque, Army of Thieves et la série animée Army of the Dead : Lost Vegas, pourraient bien répondre à tout ça à l'avenir.

Tout savoir sur Army of the Dead

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kyle Reese
25/05/2021 à 13:10

@Yes

Je te rassure, pas besoin de 20 visionnages du film pour y trouver un peu de sens et du symbolique sans se forcer. Je ne l'ai vu qu'une fois et pour le moment ça me suffit ça a fait ma soirée. Mais si tu pense que je plane ... why not ? :)

Yes
24/05/2021 à 23:03

Tout le problème de l'écriture de Snyder, ça tease ça tease ça tease mais au final même au bout de 3 films t'as quasiment rien vu et toujours autant dans le flou scenaristique


On pourrait appeler ça le phénomène "Lost" sauf que cette série répondait aux questions, et les questions étaient claires et précises, Snyder il te fout n'importe quoi n'importe comment et ses fanatiques se repassent le film au ralenti 20 fois afin de théoriser un délire sous acide qui les fait bander mais au final le film reste mauvais, très mauvais, son plus mauvais.......

Copeau
24/05/2021 à 17:41

@EL
Cool, merci !!! je ne l'avais jamais lu celui-là... vous êtes trop forts ! ;)

Geoffrey Crété - Rédaction
24/05/2021 à 17:06

@Copeau

L'article existe déjà :)
https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1186721-le-mal-aime-ghosts-of-mars-le-western-galactique-bourrin-de-john-carpenter?commentId=1728247

Copeau
24/05/2021 à 16:47

@EL, un petit article sur Ghost of Mars pour l’occasion, ça vous branche pas ? Moi je serai content de le lire :)) ... certes c’est pas le meilleur de Big John mais bon...

Bob
24/05/2021 à 13:29

Snyder a beau écrire des scénarios de gros pataud, il a tout de même compris à force de traîner sur Twitter qu’il suffit de glisser sans raison des éléments pop culture pour exciter internet.


Il va pouvoir communiquer dessus pendant 1 an, selon ce que les autres scénaristes décideront d’utiliser ou non.

Niniko
24/05/2021 à 12:49

Oui de nombreuses vidéos sur YouTube parlent de la mythologie que déploie le récit tout du long. Des références aux anciens dieux grec aux intrigues ovnis et paradoxes temporels.
Comme une peinture et ses symboles le film s'amuse bien à raconter certaines choses par toute sa symbolique visuelle.
Et dire que certains qualifiés le scénario de débile... mais regardez le film, regardez le vraiment, au lieu de le comparer à d'autres films.

Kyle Reese
24/05/2021 à 12:36

Ovni why not. Avant tout sûrement un petit clin d’oeil, Easter Egg, pour se faire plaisir.
La théorie de la boucle, même chose, une plaisanterie pour affoler un peu tout le monde.
Pour moi il y a eu une premier équipe de militaire qui a foiré et c’est tout. Nous suivons la seconde équipe et basta. On n’est pas chez Nolan. Et le zombie robot est sans doute qu’un pauvre mec ayant eu un accident, d’ou la prothèse en acier chirurgical du menton et un œil de vert par exemple. Quelqu’un avec une tige en métal à la place du tibia ou une prothèse de hanche pourrait faire croire à un cyborg une fois zombifié et le métal exposé. Il y a une variation de zombie différent car Las Vegas concentre une sacré variation d’humain, de métier et de provenance de tout type. Ceux qui se battent comme des malades ont été dés catcheur, free fighter, militaire, acrobate etc ... leur talent et capacité physique des humains qu’ils étaient persiste. Du coup les zombies très adroits ne m’ont nullement choqué.
Maintenant si Snyder avait une petite idée derrière la tête avec ces éléments particuliers ... je dis pourquoi pas et on sera plus très loin d’un « I want to believe ! » avec la petite musique qui va bien.

votre commentaire