Star Wars : La Revanche des Sith - les fans veulent une nouvelle version, en mode Snyder Cut

Marion Barlet | 29 mai 2020
Marion Barlet | 29 mai 2020

Star Wars : La Revanche des Sith aurait un director's Cut de 4h... d'après une pétition qui enflamme la toile, probablement lancée par un troll.

Il faut bien le dire : c'est encore la faute du Snyder Cut. Depuis que HBO Max a donné son feu vert pour accueillir la version réalisateur de Justice League, tout le monde veut sa part du gâteau. David Ayer veut reprendre son Suicide Squad et tente de se faufiler dans cette nouvelle mode, qui a octroyé aux fans un statut de sauveurs, qui pourraient leur faire croire qu'ils sont sur un pied d'égalité avec les créateurs.

C'est culotté de se prendre à ce point pour Dieu mais il faut aussi reconnaître que sans eux, les franchises n'iraient pas très loin. Une des fanbases les plus puissantes au monde est celle de Star Wars, et son univers appartient moitié à son créateur, moitié à ses fidèles (et 100% à Mickey). Après le rachat par Disney, George Lucas a fait ses adieux à la Guerre des étoiles, mais n'a pas pu empêcher la postlogie d'advenir. Evidemment, les fans se sont étripés entre eux sur la qualité des trois derniers films, avec beaucoup de monde pour regretter Lucas ; la marque continue néanmoins de cartonner et la fin du space opera n'est pas près d'arriver.

 

Photo Ewan McGregorUn jour, on ne sortira que des Cuts et plus de films

 

La propriété d'une création est très claire juridiquement, mais d'un point de vue conscience collective, c'est moins clair. Les fans seraient garants au même titre que les créateurs et les studios des oeuvres qu'ils aiment, et dans cette mesure, feraient valoir leurs droits. Une pétition tourne actuellement sur Change.org pour que la version de 4h de l'épisode III soit rendue accessible... sauf que personne chez Lucasfilm n'a jamais mentionné une telle durée.

"Bonjour à tous ! La version originale de Star Wars : La Revanche des Sith (2005) durait plus de quatre heures, et nous pensons que George Lucas devrait faire ce qu'il faut et nous donner, à nous les fans, ce qui nous revient de droit. Nous aimons la démocratie, et nous espérons qu'il l'aime aussi.

 

photo George LucasLes fans psychotiques vous restez à distance

 

En signant ce texte, vous faites entendre votre voix. Si cette pétition devient virale, alors nous aurons un pouvoir illimité et si George fait ce qu'il faut, il sera fort et sage et nous serons tous très fiers de lui. (...)  Nous crierons victoire lorsque nous aurons atteint notre objectif. Que la force soit avec vous tous et gardez la foi." 

Cependant, à l'image de la plupart des films à gros budgets (comme l'expliquait Denis Villeneuve pour son Blade Runner 2049 il y a quelques années par exemple), les premiers jets des films, souvent d'une durée astronomique, sont un empilement de rushs et n'ont jamais pour vocation d'être diffusés en l'état. Une version de 4h de La Revanche des Sith n'existe donc sans doute pas sous une autre forme que celle d'un gigantesque brouillon de l'intégralité des scènes tournées, permettant ensuite de former la version désirée.

La pétition du fameux Fraser Beitzel a récolté plus de 17 000 signatures jusque là, mais risque de décevoir nombre de ses signataires tant une telle masse de rushs ne représente en aucun cas la version d'un réalisateur, le montage restant le socle même du cinéma. Ou alors il s'agit simplement d'un troll qui s'amuse et qui a pêché des poissons pas finauds. Le ton grandiloquent et ridicule de la pétition invite à pencher pour cette option...à moins que le monde se porte très mal et soit devenu d'un premier degré affligeant. Lancée il y a 11 mois, la requête a vu ses partisans exploser ces derniers jours.

Pour poursuivre le débat sur l'univers Star Wars, et la question de son univers étendue, c'est par ici.

 

Photo Ian McDiarmidLe fan qui a mal tourné

commentaires

arnacut
01/06/2020 à 20:00

Snyder en a même pas besoin, des sites comme EL s'en occupent pour lui avec leur 50 articles pourris sur le sujet chaque semaine.

alulu
01/06/2020 à 10:12

La différence entre Snyder et Lucas. Le premier a entretenue le feu pour son Cut alors que Lucas, je crois sans me tromper qu'il s'en bat le goitre.

CHFAB
30/05/2020 à 17:48

Arnacut, tu zas brillamment exposé la situation, et même si ce n'est pas un concept au départ, ça va vite en devenir un... C'est le fétichisme des fans qui alimente la machine à fric... Et malheureusement, cette pratique du fan harcore, quasiment créée par Lucas lui-même (rappelons qu'il ne négocia que les droits sur les produits dérivés de sa Guerre Des Etoiles! Et donc multiplia l'hyper merchandising, dont on voir le résultat mondial aujourd'hui), a fini par appauvrir la créativité du cinéma grand public, celui-ci n'offrant que du déluge d'action en images de synthèse, raréfiant au possible l'imagination scénaristique... Le procédé décrit en dessous est une lame à double tranchant; ça dénonce à la fois les pratiques coercitives et tyranniques des producteurs, qui charcutent les oeuvres, au nom de la rentabilité et du profit, n'hésitant pas à changer d'artiste, et dont le final director's cut serait un juste retour à l'authenticité artistique, ce qui est une excellente chose. Mais aussi cela place le fan au rang de l'artiste lui-même, ou quasiment, ce qui pause problème, d'un point de vue éthique aussi. Le fan devient tyran à son tour, et les médias (dont ce site fait éminemment partie) encouragent cette tendance, en constellant leurs dépêches de rumeurs, ragots et autres scénarios avortés ou version qui auraient pu éxister, j'en passe et des meilleures... Le film est sorti, point. Il est raté? tant pis. Pas de révisionnisme, ou sinon, on n'en finira plus des Ridley Scott qui tente désespérément de prolonger ses aliens devenus de plus en plus pourris... des Indiana Jones à plus de 70 ans, Il peut y avoir des exccetions lorsqu'un film avéré est détruit par ses commanditaires, pourtant réalisé par un grand cinéaste, dont on n'a pas laissé la possibilité de le monter selon ses souhaits... Mais franchement, il y en a un tous les 15 ans au mieux... Oui le Dune de Lynch n'a pas été autorisé, et donc charcuté. Et si on avait la possibilité de le redonner à Lynch, avec tous les rush manquant, ce serait intéressant, et là encre, Lynch lui-même ne veut plus en entendre parler. Bref... On observe dans le rock les rééditions, remasters, et autres re sorties complétées de pistes alternatives et autres versions de travail "in progress", parfois très intéressantes, mais souvent inutiles. Pourtant, les mélomanes, tout aussi fétichistes, achètent, et en sont à leur cinquième version de tel ou tel disque. Alors, le public? stupide? pavlovien? Oui. Et non. Vouc, les médias, êtes en grande partie responsables de nos comportements, en mettant en avant tous les bruits de couloir possibles, fautes de vraies infos. Et c'est un problème. Pourquoi ne pas insister plus sur des chroniques de films déjà existant? Ou travailler sur les rapports entre la littérature et le cinéma? La BD et le cinéma? etc?... c'est un vœu pieux. Mais je dois dire être affligé par la moitié de ce que je lis dans les sites cinémas, chez vos concurrents y compris. J'aime pourtant votre site, soyez-en assurés!

Arnacut
30/05/2020 à 16:39

étape no1 : faisons la promotion de notre prochain blockbuster avec un réa à succès.
étape no2 : le réa en question se barre/est limogé après avoir tourné sa version, le buzz est lancé.
étape no3 : on engage un autre réa qui fait sa version du film et le termine.
étape no4 : sortie dans les salles, public en masse après les différents buzz.
étape no5 : nouveau buzz sur l’existence d'une version différente du film, celle du premier réa version évidemment "largement meilleur..etc.." le fameux dugland-cut.
étape no6 : les écervelés cinéphiles réclament en masse la sortie de cette fameuse arnaque-cut.
étape no 7 : on fait monter la sauce avec la complicité volontaire ou non des médias (genre EL), les moutons s'excitent, débattent etc..
étape no8 : sortie du donne-moi ton pognon-cut et les types se font deux fois plus d'argent.

Pas mal le nouveau concept pour soutirer un max de pognon aux amateurs de films.

Arnacut
30/05/2020 à 16:21

Après les franchises, les types nous pondent le concept du machin-truc cut et tout le monde plongent dedans la tête la première. Réveillez vous svp...toute cette manipulation flagrante.

Baba Yaga
30/05/2020 à 14:17

Alors pendant des années bcp lui ont craché dessus (je pense même que les anti prelogie ont eu un impact sur sa décision de vendre) et là ils veulent du plus long....
Toute la prelogie c’est la vision de Lucas point barre, il faisait tout ce qu’il voulait.

Dredd*
30/05/2020 à 13:14

#Fantastics4, #realeaseTheTrankCut

dunadan72
30/05/2020 à 13:12

C'est pitoyable...

Emynoduesp
30/05/2020 à 12:53

"George Lucas devrait faire ce qu'il faut et nous donner, à nous les fans, ce qui nous revient de droit. Nous aimons la démocratie, et nous espérons qu'il l'aime aussi."
Le debut ne colle pas avec la fin. La fanocratie...c est une ligne de crete qui separe la dictature de la democratie apparemment. Autant pour Snyder, c est connu et reconnu que son film a ete massacre par le studio, et il merite donc de laver son honneur dans le sang encore chaud de Tsujihahra :') hum...), autant Lucas lui, avait les pleins pouvoirs il me semble. Mais s il a un montage plus long et qu il est utile autrement que pecunierement, why not.

Je ne suis pas un fan de post prelogie, ni de la postolige, en fait c est que je me suis arrete a la menace fantome, le remodelage incessant des epidodes 4, 5, 6 et la pietre qualite de l episode 1 auront eu raison de mon envie de voir la suite.

Jean louis Kevin
30/05/2020 à 12:51

@m1pats, Totalement d'accord, les Fans de Star Wars et de Snyder c'est la même communauté, des parasites dénués d'intelligence, qui apparemment estiment avoir des droits.

Plus

votre commentaire