Films

Star Wars : Rian Johnson admet-il des regrets sur Les Derniers Jedi et les fans ?

Par Déborah Lechner
19 mars 2020
MAJ : 25 mars 2020
10 commentaires
Photo Daisy Ridley

Si beaucoup de fans voudraient que Star Wars : Les Derniers Jedi se soit déroulé autrement, son réalisateur regrette lui aussi une des décisions prise avant la sortie.

Même s’il est difficile, voire impossible, qu’une saga aussi populaire que Star Wars se termine sur une satisfaction unanime de ses fans, L’Ascension de Skywalker reste une conclusion bâclée. La dernière trilogie en elle-même est une déception pour une large partie du public qui ne semble plus rien n’attendre de la franchise cinématographique estampillée Disney.

Si Le Réveil de la Force de J.J. Abrams a surtout été critiqué pour être un décalque tiède d’Un nouvel espoirLes Derniers Jedi a lui soulevé une vague de haine qui s’est même abattue sur une des actrices du casting, Kelly Marie Tran. Dans une volonté de partir dans une nouvelle direction, Rian Johnson a balayé le premier film, notamment en tuant dans l’oeuf le mystère autour des parents de Rey (Daisy Ridley) et de sa possible filiation aux Jedi.

 

photo, Daisy RidleyRey (Daisy Ridley) dont le patrimoine génétique a fait couler beaucoup d’encre et de larmes

 

Le cinéaste semblait toutefois conscient que certains choix pourraient ne pas fonctionner et c’est bien pour ça qu’il regrette d’avoir dû se passer d’une étape importante, les projections test. Lors d’une interview pour Screen Rant, Johnson s’est confié sur la production d’À couteaux tirés et l’a comparé à son expérience sur Les Derniers Jedi :

« C’était comme une fête au cinéma [ndlr : à propos de la première projection test], c’était vraiment amusant. C’était comme la première que je me disais : ‘Oh, le film fonctionne vraiment, c’est super’. C’est vraiment bien alors que pour Star Wars, vous ne pouvez pas tester les films pour beaucoup de raisons différentes. 

J’avais toujours détesté les projections test, mais quand nous faisions Les Derniers Jedi, à un certain moment dans le développement, on se disait : ‘Mon dieu, je donnerais mon bras gauche pour mettre ça devant 300 personnes à Burbank [ndlr : ville de Californie] et voir comment ils réagissent ».

 

Photo, Rian JohnsonRian Johnson sur le tournage des Derniers Jedi

 

Il semblerait en effet impossible et même insensé de la part de Disney d’organiser des tests qui augmenteraient encore plus les risques de fuites de scénario qui a déjà pénalisé la promotion du film et que le studio redoute probablement plus que le coronavirus. J.J. Abrams a de toute façon repris la casquette de réalisateur dans L’Ascension de Skywalker et lui aussi annulé les enjeux du précédent opus, en révélant que Rey est la petite-fille de l’ancien Empereur Palpatine (Ian McDiarmid), qui est en réalité un clone (même si ce n’est confirmé que dans le roman tiré du film).

La hache de guerre semble toutefois enterrée entre les deux cinéastes, étant donné que Rian Johnson a déclaré qu’il avait beaucoup aimé le dernier épisode de la saga. Le chapitre est donc clos, même si le dernier film continue son service après-vente avec le roman de Rae Carson.

Le futur de la saga au cinéma est pour l’instant entre les mains de J.D. Dillard qui réalisera le prochain film de l’univers imaginé par George Lucas. Mais attendant d’en savoir plus, pour se remettre à jour sur l’Ascension de Skywalker, c’est juste ici et pour la critique des Derniers Jedi, c’est là. On a également imaginé ce qui pourrait sauver la franchise de Disney de ce côté

 

Affiche

Rédacteurs :
Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Simon Riaux

@Anonyme

Il n’a jamais été stipulé nulle part qu’un article ne devrait pas transmettre une opinion. Du reste, l’information objective n’existant pas…

Plus sérieusement, notre métier c’est essentiellement le partage d’appréhensions esthétiques et donc d’opinions. Ce qui est indispensable, c’est l’honnêteté intellectuelle, c’est à dire ne jamais faire passer une opinion pour un fait.

Mais à en juger par votre réaction, ce n’est pas le cas.

Oui et non

« fin decevante » heu non, seulement pour ceux qui détestent ces films parce que *insérer raison stupide ».
Moi j’ai adoré ces films et franchement je n’ai pas honte de le dire : ils sont tellement mieux que la prelogie entière et même meilleurs que la Trilogie originale sur certains points. Fin de transmission

Yann.rt

3 trilogies. 3 époques.3 générations.
Comment peut on satisfaire et contenter tous le monde. J’ai vécu la sortie des 3 et je n’ai connu que des réactions positives dans les salles et ce a chacune des époques. Les haters ne sont que sur le net…
Star Wars est une très bonne série. Chaque trilogie a ses imperfections mais dans l’ensemble, si tout était si mauvais (j’en renvois a la petite communauté des haters qui font plus de bruit que tout le monde réunis) comment cette saga aurait elle pu avoir un tel statut culte et autant de vendu depuis les 70’s?

Maxis

Si votre but est de transmettre VOTRE opinion utilisez des mots plus adaptés pour éviter de faire passer ça pour une vérité absolue. Peut être passer plus de temps à réfléchir quels mots utiliser et comment rédiger son article ?
Moi j’ai beaucoup aimé la dernière trilogie et (comme les deux autres trilogies), oui elle a des défauts. Mais rien n’est jamais parfait.
C’est avec ce genre d’article que beaucoup de gens vont se dire « Ce film est nul parce que… l’a dit » Sans même avoir vu le dit film.
Donc au lieu de dire « une fin décevante » pourquoi ne pas écrire « une fin controversée » ou « qui a divisée ». En plus d’être plus exact cela n’en exprime pas moins VOTRE opinion. Donc merci de respecter ceux qui ont aimé ces film.

Simon Riaux

@Maxis

Exposer une opinion n’est jamais manquer de respect à ceux qui en expriment une contraire.

Et non, « une fin décevante » et « une fin controversée » ne peuvent pas être inetrchangés, ces deux expressions n’ont pas le même sens. La première établit notre rapport à l’oeuvre (que vous êtes parfaitement libre de ne pas partager), la seconde traduit le sentiment d’une majorité d’avis exprimés via les médias et les réseaux sociaux. Ce sont deux notions différentes, dont on n’use pas de la même manière ou dans les mêmes articles.

Et enfin, les critiques participent au débat, elles ne forment pas les opinions. Sans quoi… les opinions seraient bien différentes. Un exemple tout simple, lié à Star Wars. Les critiques des Derniers Jedi, lors de la sortie du film ont été très majoritairement positives. Pourtant, l’immense majorité des avis exprimés par les spectateurs étaient très négatifs. Les critique sne forment pas les opinions, elles les accompagnent éventuellement, mais elles ne les forgent pas.