Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 13 mars 2020 - MAJ : 14/03/2020 13:00
La Rédaction | 13 mars 2020 - MAJ : 14/03/2020 13:00

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

KINGDOM SAISON 2

Ça parle de quoi ? Inquiétés par les étranges rumeurs qui entourent leur roi malade, les habitants d'un royaume se tournent vers le prince héritier pour les protéger d'un fléau mystérieux.

Pourquoi il faut la regarder ? S’il y a bien un genre qui semble avoir été essoré de partout, c’est bien celui de l’épidémie zombie. On ne les compte plus ces récits d’infection et d’horreur propagée par les morsures ou la dévoration de cadavres sur pattes, qui inondent le cinéma de genre américain. Mais, comme souvent, les artistes coréens n’ont pas leurs pareils pour s’approprier une mythologie, la repenser et la marier à leur culture propre.

Et si cette saison 2 est à la hauteur de la précédente, on peut s’attendre à un récit formidablement dense, parfaitement maîtrisé et capable de sursauts d’énergie radicaux. Et puis bon, ce n’est pas comme si nous croulions sous les récits médiévaux coréens, alors autant en profiter.

Notre critique de la saison 1

 

   

ÉLITE SAISON 3

Ça parle de quoi ? Alors que Polo a été dénoncé en fin de saison 2, il est tué dans une boite de nuit où tous les élèves de Las Encinas faisaient la fête. Mais qui a fait le coup ?

Pourquoi il faut la regarder ? Parce qu'on veut quand même savoir qui a tué ce bon vieux Polo et qu'il serait temps de clôturer cette intrigue pour enfin avoir le fin mot de l'histoire et des personnages en paix avec les autres et surtout avec eux-mêmes potentiellement. À dire vrai, c'est sans doute l'une des seules raisons de s'attarder sur cette saison 3 qui, après deux épisodes, ne donne rien de nouveau et se contente de remâcher ce que la série avait déjà digéré dans les saisons précédentes. Autant dire qu'on ne donne pas cher de la qualité du récit de ces huit nouveaux épisodes, même si on a imaginé une piste un peu alléchante pour le final juste en dessous.

Notre critique des deux premiers épisodes de la saison 3

Notre critique de la saison 2

Notre critique de la saison 1

 

PhotoMais qui a bien pu tuer Polo ?

  

KONG : SKULL ISLAND

Ça parle de quoi ? Une équipe de militaires et de scientifiques américains entreprend l'exploration d'une île ne figurant sur aucune carte, ignorant la gigantesque surprise qui les attend.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que s’il ne jouit ni du sens du merveilleux du chef-d’œuvre de 1933 ni du côté débilo-rigolo de son remake seventies et qu’il n’arrive pas à la cheville de l’orgie romanesque de Peter Jackson, ce Skull Island a un autre atout à abattre. En effet, le blockbuster qui entame une connexion avec la franchise Godzilla assume de jouer la carte du gros pulp gonzo à fond les ballons.

Scénario stupide et personnages trépanés se précipitent pour se faire massacrer par un singe colossal, qui génère autant de spectacles que possible dans ce blockbuster, dans une atmosphère qui évoque autant les serials des années 50 que les planches des comics à l’ancienne. Le tout pour un feu d’artifice régressif, mais qui ravira les amateurs de bourrineries décomplexées.

Notre critique du film

 

Photo Tom Hiddleston, Brie LarsonLa menace avant le coronavirus, c'était un immense singe

 

BLOODRIDE

Ça parle de quoi ? Dans cette anthologie horrifique délicieusement macabre, les passagers maudits d'un étrange bus voyagent vers une destination aussi inconnue qu'effroyable.

Pourquoi il faut la regarder ? Netflix continue à investir en Europe, et mieux, à investir dans des fictions fantastiques. Bloodride est une anthologie d'épouvante scandinave, norvégienne pour être plus précise. Et rien que pour ça, ça vaut le coup d'y jeter un coup d'oeil.

Surtout que les séries à sketch ont pour elles de souvent au moins proposer quelques épisodes vraiment réussis, qu'on apprécie ou pas l'ensemble. Dans ce cas, seuls six épisodes sont disponibles. La perte de temps n'est pas trop élevée et le jeu en vaut probablement la chandelle. Menées par Kjetil Indregard, ces histoires se veulent réalistes et étranges, horrifiques et caustiques. De là à tomber sur une version nordique de La Quatrième Dimension, il n'y a qu'un pas qu'on aimerait vraiment que cette première saison franchisse.

 

Affiche française

 

LA MORT DE DANTE LAZARESCU

Ça parle de quoi ? Un vieil homme malade attend la mort tandis qu'un ambulancier fatigué le conduit d'hôpital en hôpital.

Pourquoi il faut le regarder ? Le sublime et tragique La Mort de Dante Lazarescu ne pouvait pas débarquer à un moment plus propice qu'en cette période de coronavirus. Ce long-métrage roumain de Cristi Puiu passé par Cannes en 2005 et récompensé du Prix Un certain regard est une oeuvre poignante, déchirante et brute qui nous plonge au coeur du système hospitalier roumain de manière réaliste et véridique. À la fois cruelle, profonde, absurde, cynique et nihiliste, l'intrigue simple n'empêche pas le réalisateur d'offrir une vision pertinente sur la déshumanisation du monde.

Alors pour une fois que Netflix se paye le luxe d'ajouter un aussi grand film et que vous êtes, pour un certain nombre, confiné chez vous à cause du coronavirus, jetez-vous dessus. Vous ne le regretterez pas !

 

photoBon, on parie aussi que certains s'endormiront devant

 

T2 TRAINSPOTTING

Ça parle de quoi ? Renton, Spud, Sick Boy, Begbie. Leurs chemins se croisent 20 ans plus tard et les "affaires" reprennent, mais l'ancienne trahison de l'un d'entre eux a laissé des traces.

Pourquoi il faut le regarder ? Quand le projet a été annoncé, la perplexité a envahi la planète cinéma. Qu'est ce que Danny Boyle va bien pouvoir raconter dans la suite de son film culte, punk et régressif ayant marqué au fer rouge les années 1990 ?

Finalement, le cinéaste l'a joué fine, en traitant le destin de ses personnages comme une sorte de cadeau bonus, loin de la subversion d'antan, mais indéniablement divertissant. Vince Gilligan a eu la même idée sur son El Camino : proposer une sorte de rétrospective pertinente, mais innocente sur l'oeuvre originale, quitte à ne pas courir après l'étiquette de chef d'oeuvre. 

T2 Trainspotting parvient totalement à se pencher en toute humilité sur l'héritage des années 1990, sans pour autant nous dispenser du plaisir de retrouver Ewan McGregorEwen BremnerJonny Lee Miller et un Robert Carlyle toujours plus enragé. Le pari est donc réussi et trouve sa place sur la plateforme, pour une dégustation nostalgique.

Notre critique du film

 

Photo Ewan McGregor, Robert CarlyleSe droguer : image d'illustration

 

LOST GIRLS

Ça parle de quoi ? Dans ce film inspiré de faits réels, une mère en quête de vérité se retrouve sur la piste d'une série de meurtres inexpliqués alors qu'elle recherche sa fille disparue.

Pourquoi il faut le regarder ? Après une semaine éprouvante, il est important de lâcher les écoutilles et de pleurer un bon coup devant un drame. Lost Girls est le remède dont vous aurez besoin pour cette fin de semaine. Angoissé par le coronavirus ? Rien de tel que de changer d’angoisse : cette production Netflix vous mènera au cœur d’une enquête aussi glauque que le ciel est bleu en été.

Ce drame réalisé par Liz Garbus est tiré du roman éponyme de Robert Kolker et résume sa trame dans son titre. Des filles disparues, et notamment celle de Mari Gilbert, une mère dévastée et combative qui veut retrouver son enfant coûte que coûte. Propos typique, les flics n'en fichent pas une ou souffrent de leur incompétence pour résoudre les mystères, mais sont finalement secoués par une femme déterminée (les adeptes de 3 Billboards - Les panneaux de la vengeance s'y retrouveront).

L'enquête initiale impulsée par la mater dolorosa (Amy Ryan) dérive du drame unilatéralement familial pour s'engouffrer dans celui de la prostitution. À la recherche d'une fille perdue se transforme en chiennes savantes massacrées. 

 

Photo Amy RyanAmy Ryan recherche le vaccin contre le coronavirus des filles disparues

 

LES MEURTRES DE VALHALLA

Ça parle de quoi ? Un policier d'Oslo au lourd passé retourne dans son Islande natale pour aider une inspectrice dévouée à traquer l'auteur d'une série de crimes liés à une photo.

Pourquoi il faut le regarder ? Si vous avez fondu pour The Killing et Millénium, Les Meurtres de Valhalla devrait immédiatement vous intéresser avec son enquête dans les contrées froides et trop peu filmées de l'Islande, son duo de flics contrariés (incarné par Björn Thors et Nína Dögg Filippusdóttir), et son ambiance soignée.

Créée par Thordur Palsson, cette production Netflix ne réinvente certainement pas le genre, mais elle a de quoi satisfaire tout amateur du genre avec une solide enquête, menée par deux personnages classiques au fil des indices et révélations, le tout dans un décor glacé.

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche officielle

Tout savoir sur Kingdom

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
14/03/2020 à 13:00

@Les Meurtres de Valhalla

Oups, on a écrit Norvège en pensant au personnage d'Arnar !

Les Meurtres de Valhalla
14/03/2020 à 12:39

Les Meurtres de Valhalla se passe en Islande et non en Norvège :)

Akitrash
14/03/2020 à 10:34

A noter que Trainspotting 2 s'inspire (plus ou moins) de Porno d'Irvin Welsh, suite officiel du bouquin Trainspotting... Donc il ne faut pas y voir qu'un caprice de studio, bien que...

#diez
13/03/2020 à 21:53

à retenter

ZEN!!
13/03/2020 à 20:40

Je ne suis donc pas le seul à avoir apprécié "Kong: Skull Island" qui est un bon film avec un casting au top (John C.Reilly en tête). A voir.

votre commentaire