Alex Garland explique pourquoi il ne veut plus entendre parler de Dredd

Christophe Foltzer | 14 octobre 2019 - MAJ : 14/10/2019 09:59
Christophe Foltzer | 14 octobre 2019 - MAJ : 14/10/2019 09:59
'

Sept ans après sa sortie directement en vidéo (chez nous en tout cas), Dredd fait toujours partie de ces films qu'on aime revoir. Même qu'on en veut toujours plus. Sauf qu'il y a quand même quelques soucis...

Cela fait plusieurs années que l'on entend parler d'une hypothétique suite de Dredd, réalisé par Pete Travis, avant qu'un projet de série télé soit lancé : Mega-City One. Peut-être toujours avec Karl Urban dans le rôle du Juge, même si, après plus d'un an sans réelles nouvelles, on commence sérieusement à en douter.

 

PhotoLa Loi, c'est lui

 

Cela dit, le film reste toujours aussi populaire et sympa malgré tout et il ne trahit jamais le bordel qu'il a connu pour exister. On le sait maintenant, Pete Travis n'est pas le "vrai" réalisateur du film, c'est Alex Garland, à qui l'on doit Annihilation et Ex MachinaGarland écrit le scénario en 2006 avant que Travis ne le tourne en 2010. Mais une fois en montage, le premier metteur en scène se fait virer et c'est Garland qui le remplace au point d'ailleurs que, pour beaucoup de monde, Garland est un vrai "co-réalisateur" sur ce film. 

Une situation compliquée et qui dût causer pas mal de sueurs froides à l'équipe et à Garland en particulier, au point peut-être de le dégoûter totalement de cet univers alors même que Karl Urban voulait qu'il s'occupe de la suite. Mais Alex Garland semble bien avoir tourné la page, comme il vient de le déclarer au micro de ScreenGeek lors du dernier New York Comic-Con :

 

Un film à voir absolument

 

"C'était une expérience particulièrement brutale. Pour plein de raisons. Au final, je n'ai pas voulu y revenir. J'aime Dredd, et en disant cela, j'entends que j'aime le personnage. Mais pas au point de vouloir refaire une telle chose."

Un Garland plutôt catégorique donc, qui semble bel et bien passé à autre chose, même si, pour beaucoup de monde, il ne fait aucun doute que le personnage aura bien du mal à se passer de lui pour opérer un retour dans les règles. Parce que Dredd ne plaisante pas avec les règles, vous savez...

Alex Garland devrait revenir au printemps 2020 avec sa série de science-fiction Devs dont les premières images ont été dévoilées il y a peu.

 

Photo PosterUne série qu'on ne verra probablement jamais

'

commentaires

Moli
15/10/2019 à 09:20

@T-1000 t'as tout à fait raison !

Gasy
15/10/2019 à 09:19

@-T1000 je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est vraiment dommage ce monopole de Disney.

Tom' s
14/10/2019 à 13:51

Depuis Garland As Fait "Annihilation" qui est un pur bijoux s-f incroyablement sous estimé, à vOir en Vo impératif !

T-1000
14/10/2019 à 13:48

Les américains sont vraiment chiants à bouder des films de qualité (Dredd, récemment Alita) et apporter des centaines de millions à des films qui n'en ont pas besoin, typiquement les Disney et Marvel. Je ne critique pas ces derniers, je vais les voir également, mais l'écart est beaucoup trop important et rend le cinéma uniforme, sans prise de risque.

SuperKastor
14/10/2019 à 13:32

Une adaptation de Judge Death !!!!

Paehon
14/10/2019 à 11:44

Je n'ai pas entendu parler d'une annulation de la série (même s'il y a des retards).

Vous avez plus d'infos EL ?

Decker
14/10/2019 à 10:52

Vraiment dommage, la licence Dredd est fabuleusement riche. Le film avec Urban possède de superbes qualités, mais rappelons quand même que son scénario ressemble malgré tout étrangement à celui de "The Raid", et qu'à part quelques détails la licence semble posée, le film pouvant très bien exister sans Dredd. Selon moi, il s'agit surtout d'une production CV (Peu de moyen, de nombreuses démonstrations techniques, histoire et background liminaire...).
Mais bon, Karl Urban fait le job, et n'enlève jamais son putain de casque et ça, ça fait plaisir!

Dredd à le potentiel pour être transposé vers n'importe quel format, son univers est dense, profond, original, varié, adulte et politiquement très incorrect. Une simple adaptation des comics des années 80 portés par John Wagner, Brian Bolland, Mike McMahon, Pat Mills, suffirait à mettre le feux aux petit cœur froid de n'importe quel nurd de la planète, imaginons une saga mélangeant Starship Trooper à Mad Max....

Haildé
14/10/2019 à 10:11

Arf bien dommage. Un univers qui mériterait tellement d'être exploré. Peut être qu'avec le récent succès de The Boys, Karl Urban est mieux côté...

votre commentaire