Doctor Sleep : le réalisateur dévoile comment il a réconcilié Stephen King avec le Shining de Kubrick

Simon Riaux | 14 juin 2019
Simon Riaux | 14 juin 2019

La suite du roman et du film Shining est nécessairement un évènement d’importance. Le réalisateur en charge de Doctor Sleep a déjà commencé à expliciter son travail.

Shining est un roman adulé, adapté avec génie et infidélité par Stanley Kubrick. Son Shining est un chef d’œuvre, qui compte parmi les créations les plus abouties, riches et inépuisables du 7e Art. Problème : le romancier Stephen King hait publiquement l’adaptation et a pris grand soin de totalement s’en détacher dans la suite de son texte, Doctor Sleep.

C’est ce dernier que vient de retranscrire au cinéma l’excellent Mike Flanagan, l'homme derrière la série The Haunting of Hill House, et les films Oculus et Ouija 2 : Les Origines. Problème : pour l’immense majorité du public, cette continuation de Shining est bien plus connectée au célèbre film avec Jack Nicholson, qu’à un roman dont les différences sont finalement mal connues du grand public. Et comme l’a prouvé le premier trailer de Doctor Sleep, le positionnement du long-métrage est complexe.

 

 

Par conséquent, le réalisateur Mike Flanagan a donné une conférence de presse à l’issue du dévoilement de la bande-annonce, afin d’expliquer aussi bien le processus de fabrication du projet que son positionnement vis-à-vis de King et Kubrick.

« Comme beaucoup d’entre vous le savent, tout le monde j’imagine en fait, l’opinion de Stephen King sur l’adaptation de Kubrick est célèbre, autant qu’elle est problématique. Et problématique au point que, si vous avez lu le livre, vous avez dû remarquer que King a intentionnellement ignoré tous les changements apportés par Kubrick, et rétorqué que son œuvre était totalement extérieure à l’univers bâti par le cinéaste. »

Mais contre toute attente, l’écrivain a plutôt bien accepté l’idée consistant à trouver un juste milieu entre ses écrits, et l’univers célèbre établi par Kubrick.

« Et notre séance de pitch avec Stephen King s’est étonnamment bien passée, et nous sommes sortis de là avec non seulement sa bénédiction, mais aussi ses encouragements. »

 

photo Doctor SleepEwan McGregor et une porte bien connue

 

Comme n’ont pas manqué de le remarquer les spectateurs, Doctor Sleep duplique dans sa bande-annonce quantité de scènes iconiques de Shining, sans pour autant en réutiliser les plans. Ces derniers sont systématiquement des recréations légèrement décalées des séquences originales. À l’exception du célèbre plan de l’ascenseur ensanglanté.

« Tout le reste est de nous. Tout vient de notre recréation. Je ne veux pas spoiler en donnant trop de détails ou en révélant ce qui vous attend d’autre, mais nous avons été en mesure de revisiter les formes du monde de Kubrick.

Ce que je peux dire, c’est qu’à chaque fois que nous avons décidé d’utiliser un élément de Shining, notre intention a toujours été le souci du détail et l’hommage, nous assurer que nous faisions cela de manière appropriée, avec l’espoir que même les cinéphiles les plus enragés ne seraient pas en mesure de différencier certaines de nos images, de celles de Kubrick. »

 

photo

photoUn certain sens du détail...

 

Voilà qui est bien beau, mais les fans peuvent-ils décemment espérer que Doctor Sleep respectera la philosophie de la peur qui était celle de Kubrick ? Au moins en partie.

« Quel est votre jump scare préféré dans Shining ? Il n’y en a aucun. Et c’est la même chose dans Doctor Sleep. Nous avons fait usage de plusieurs des leçons que nous a enseigné Kubrick sur la fabrication d’un thriller psychologique, surnaturel, d’une façon qui se rapproche plus de la suffocation et de la tension que les sursauts comme on les entend parfois aujourd’hui ? »

Le temps va être bien long jusqu’au 30 octobre 2019. Dans tous les cas, Shining continue de fasciner, comme l'a encore rappelé Steven Spielberg dans Ready Player One l'année dernière.

 

Affiche US

commentaires

Ness
26/10/2019 à 20:20

Je ne comprend absolument le parti pris de cet article et des commentaires Dr sleep est un roman de Stephen King faisant suite à Shining autre roman de Stephen King.....pourquoi King aurait il du tenir compte des adaptations de Kubrick? C'est son oeuvre à lui pas celle de Kubrick et pourquoi avoir considérer ce film comme une suite de celui de Kubrick? Ça me dépasse totalement

Dirty Harry
15/06/2019 à 11:07

Mais y aura t il la musique atonale de Ligeti, Krzysztof Penderecki ou Bela Bartok ? ça faisait pour beaucoup pour l'identité musicale de "Shining"...

Benjamin
15/06/2019 à 08:57

C'est très dur de se faire un avis sur cette bande annonce. Le film a l'air bien different de celui de Kubrick, hormis la musique qu'il utilise. J'espère que ça se rapprochera un peu de Hérédité dans le côté horreur psychologique. Car Aster avait bien appris la leçon.
Les intentions de ce real sont en tout cas assez nobles.

yellow submarine
14/06/2019 à 20:56

oui enfin là il y a ewan mc gregor c'est pas rien non plus ;)

ce qui me dérange pour le moment est d'avoir utilisé dans la bande annonce des images totalement folle de mise en scène de shinning.
Docteur sleep souffre terriblement de la comparaison.

thierry A
14/06/2019 à 18:52

Oui, enfin, il y avait Nicholson quand même, et c'était pas rien, non?

votre commentaire