Après Prometheus et Covenant, Ridley Scott parle du futur d'Alien chez Disney

Camille Vignes | 26 mai 2019 - MAJ : 26/05/2019 17:21
Camille Vignes | 26 mai 2019 - MAJ : 26/05/2019 17:21

Le père d'Alien, Ridley Scott, a laissé entendre pourquoi, selon lui, la saga était obligée d'aller voir ailleurs et de se renouveler. 

Entre ses deux premiers volets (Alien, le huitième passager et Aliens, le retour) qui font l'unanimité, ses premières faiblesses entrevues avec Alien 3 et Alien, la résurrection, ses compromissions dans Alien vs. Predator, et le retour du père Ridley Scott avec Prometheus et Alien : Covenant (loin d'être salués de tous), la saga Alien aura eu un destin un particulier.

Or l'un des grands enjeux du rachat du catalogue de la Fox par Disney reste l'avenir de ce monument de la SF. Et à ce propos, Deadline a laissé entendre dernièrement que Ridley Scott serait impliqué dans les futurs projets sans donner plus de détails.

 

photo Alien : Covenant

 

Le géant aux grandes oreilles a-t-il pour intention de rebooter entièrement l'univers créé en 1979 par Ridley Scott ? Ou de finir sa prélogie commencée en 2012 ? Pour l'heure, on ne sait rien (ou presque) de ce qui attend le Xénomorphe.

Dans une récente interview pour The Hollywood Reporter, Scott a insinué qu'il y avait eu discussions à ce sujet avec les studios, et que lui-même réfléchissait à une évolution de la saga. 

"On en était arrivé à un point où on se disait que c'était mort dans l'oeuf. Je pense que Alien vs. Predator était une idée stupide. Et je ne suis pas sûr qu'elle ait fait du bien à la franchise. Je ne sais pas. Ça a abattu la bête en quelque sorte. 

 

photoAlien vs. Predator : l'arme du crime ? 

 

[Ndlr : après Alien vs. Predator] je leur ai dit qu'on pouvait faire revivre tout ça, mais qu'il fallait repartir du début, faire une sorte de préquel. Donc on a fait Prometheus, qui n'était pas mauvais d'ailleurs. Mais il n'y avait pas d'alien dedans, à part le bébé à la fin qui en montrait la possibilité. Je veux dire, il avait la silhouette d'un alien, non ?

Le concept d'origine de l'alien est attaché à Mère Nature. Il s'inspire simplement du coléoptère des bois qui pond ses oeufs à l'intérieur des insectes peu méfiants. Et ce faisant, l'hôte devient l'oeuf pour cette nouvelle créature. C'est hideux, mais c'est ce que c'était. Et on ne peut pas continuer à répéter le concept, il deviendrait ennuyeux".

Et le réalisateur termine : "Je pense que c'est vraiment difficile. Une fois qu'on a vu ça deux fois, trois fois, ça n'est plus effrayant. Donc on cherche où est-ce qu'on l'on va pouvoir aller pour évoluer. S'affranchir du passé, et voir où ça peut évoluer."

 

PhotoLe masque du dimanche 

 

Ridley Scott a donc conscience que le concept a été usé et a perdu de son capital frayeur, et que c'était pour ça qu'ils allaient chercher dans de nouvelles directions. Ce qui était déjà, au fond, l'idée de Prometheus et Alien : Covenant.

Encore une fois, les dires du réalisateur de Blade Runner et Gladiator sont très vagues. Ils ne donnent pas réellement d'informations sur le futur de la saga... mais indiquent clairement qu'il est dans la boucle, et que Disney ferait appel à lui pour les prochaines étapes. Ce qui va dans le sens des rumeurs autour d'une nouvelle série Alien produite par le cinéaste.

Pour l'heure, tout reste encore très flou. On espère juste que la saga ne saura pas mangée à la sauce Disney et qu'elle gardera l'ambiance et le ton qu'on lui connait.

 

XenomorphVers autre chose que le Xénomorphe ?

commentaires

omegalul
04/06/2019 à 07:16

series de navets en perspective. On attend toujours les scenaristes capables d'arriver avec des idées neuves.

Geoffrey Crété - Rédaction
27/05/2019 à 14:56

@Mister_M

On trouve un peu facile de qualifier ainsi ceux qui n'aiment pas Covenant et Prometheus. Tout comme il serait trop facile de dire qu'aimer ces films, c'est être un fanatique aveugle...

L'équipe est très partagée sur ces films, et a consacré un dossier à Prometheus, pour expliquer des points de vue précis des deux côtés. Il y a bien des arguments qui "tiennent la route" des deux côtés :)

https://www.ecranlarge.com/films/dossier/985179-prometheus-est-il-un-ratage-infame-ou-un-film-incompris

Mister_M
27/05/2019 à 14:49

Franchement, je vois pas en quoi Prometteus et Covenant sont des insultes aux "fans" ... à chaque fois qu'on me sort ça, on est incapable de me donner des arguments qui tiennent la route ... c'est juste une frustration de pseudo fans parce que le réalisateur n'est pas allé dans leur sens ...

tom's
27/05/2019 à 11:57

Pour moi le problème ne vient pas du shéma ALIEN archi rebattu, le concept inventé par GIger tout le cycle de la ponte a l'éclosion c'est ca qui fait le sel du truc et est assez dérangeant pour perdurer cela va de paire. Encore faut'il savoir quoi en faire, le problème avec Scott c'est qu'il expérimente des choses comme pour covenant qui sont vraiment pas très bien traité,pour finir comme un slasher et vraiment un cran en dessous la perfection plastique de Prometheus,bref tout ca pour dire le concept alien est tellement fort que cela doit rester tel quel juste s'en emparer et éléver ca par un scénario carré

Dae-Soo
27/05/2019 à 11:43

Quel culot monstrueux !
C'est lui et lui seul qui a enterré la saga, avec ses deux derniers opus, qui sont de bons films en eux-mêmes mais une insulte, un gros molard à la face des fans et de ce que représente Alien.
Déjà à la base il a eu toute la gloire en 1979, alors que tout le mérite revient à Dan O'Bannon, Walter Hill et bien sûr HR Giger.
Donc si j'ai bien pigé il n'assume pas du tout les échecs de ses deux derniers Alien mais en plus il a le culot de rejeter la faute sur Alien VS Predator.
Tout cela pour justifier une nouvelle voie que lui seul a rendu inéluctable. Mauvaise foi et lâcheté, M. Scott vous avez définitivement perdu mon respect. Votre frère assumait ses oeuvres lui au moins.

Thierry
26/05/2019 à 19:49

Il m'aura fallu l'aide des bonus pour comprendre que David, dans "Alien Covenant", travaille à devenir un petit dieu créateur, combinant de l'ADN Alien à de l'ADN Humain. Ce qui manque ainsi, dans Alien Covenant, ce sont quelques phrases d'explications afin de rendre le film plus facilement intelligible par tous. Grand film au demeurant, et intelligent. Et on aimerait que Ridley Scott explore la thématique suivante, celle de l'Intelligence Artificielle, comme il l'avait annoncé d'ailleurs.

Andarioch
26/05/2019 à 19:02

Dingue ce blocage de tout le monde sur le principe de la trilogie, comme si c'était gage de qualité. Il faudrait que chaque film marche par trois. Pourquoi faire bdm?

Mx
26/05/2019 à 17:10

Je pense qu'après covenant, scott ferait mieux de se retirer de la saga alien, à 81 ans, c préférable.

De toutes manières, alien c une trilogie, c pas à partir du 3 que les choses ont comencé à partir en live, c avec résurrection, de jeunet.

Zanta
26/05/2019 à 17:10

Punaise, qu'ils nous fasse enfin le dernier prequel, Alien : Awakening, puis que Ridley passe le relais à un réalisateur qui pourrait concevoir une trilogie sequel. C'est après tout ce qu'a fait Disney avec Star Wars.

jorgio69
26/05/2019 à 15:53

Il faudrait surtout que le père Ridley sache poser ses idées car il raconte n'importe quoi dans ses interviews.
"Oui on a fait Covenant mais il y en aura 3 autres dont 1 qui se passera entre Prometheus et Covenant..."
C'est pas sérieux.
Et ça l'ai encore moins s'il souhaite faire le lien avec Blade Runner qui sont deux entités totalement différentes...

Plus

votre commentaire