Venom ne s'arrête plus au box-office, et se dresse définitivement face à Marvel

La Rédaction | 26 novembre 2018 - MAJ : 26/11/2018 23:37
La Rédaction | 26 novembre 2018 - MAJ : 26/11/2018 23:37
Affiche
533

Venom est l'un des gros succès de l'année au box-office.

Où s'arrêtera t-il ? Probablement plus très loin, mais peu importe : Venom est un succès spectaculaire. Le film de Ruben Fleischer a ainsi franchi la barre des 800 millions au box-office. C'est une réussite de plus en plus fabuleuse pour Sony, qui tentait là de lancer un univers étendu dans le monde de Spider-Man, sans Spider-Man.

Sortie en octobre en France, la superproduction avec Tom Hardy a encaissé plus de 822 millions au box-office mondial, dont 211 au box-office domestique. Il glane ainsi la place de Mission : Impossible - Fallout pour devenir le cinquième plus gros succès de l'année. Et même s'il n'ira pas plus haut (Les Indestructibles 2 est quatrième, avec 1,2 milliard), il représente une grande victoire pour le studio.

 

photo Choper la concurrence à la gorge

 

822 millions, c'est plus que Wonder Woman (821,8 millions), Suicide Squad (746,8 millions), Justice League (657,9 millions), Man of Steel (669 millions). Dans l'univers étendu DC, seul Batman v Superman : L'Aube de la justice (873,6 millions) a fait mieux.

Côté MCU, Venom se place devant Les Gardiens de la Galaxie (773,3 millions), Captain America : Le soldat de l'hiver (714,3 millions), Doctor Strange (677,7 millions), ou encore Iron Man 2 (623,9 millions). 

Il se retrouve non loin de Spider-Man : Homecoming avec ses 880 millions.

C'est également plus que Deadpool 2 (734,2 millions) et Ant-Man et la Guêpe (622,6 millions), sortis cette année.

 

photo, Tom Holland Spider-Man affronte son avenir

 

Avec un budget hors marketing d'environ 100 millions, Venom est une conséquence directe de l'accord passé entre Sony et Marvel Studios autour du personnage de Spider-Man. Un deal qui a permis de relancer une nouvelle fois l'homme-araignée, cette fois dans le MCU, pour un nombre d'apparitions prédéfini : deux films solo (Spider-Man : Homecoming et Spider-Man : Far From Home) et trois autres films (Captain America : Civil WarAvengers : Infinity War et Avengers 4).

Cette version de Peter Parker étant soumise à des conditions, Sony a cherché un moyen d'utiliser la popularité du personnage en contournant les règles. D'où ce Venom sans Spider-Man, lancé comme un grand test afin de mesurer l'intérêt du public pour l'univers autour du super-héros

 

photo, Tom HardyLe cobaye Venom

 

Malgré une critique globalement très négative (retrouvez la nôtre par ici), Venom a clairement su trouver son public. Pour Sony, c'est donc un feu vert absolu, et un boulevard pour lancer de multiples films dérivés de Spider-Man. Morbius : The Living Vampire avec Jared Leto sera tourné très prochainement, et une foule d'autres projets a été annoncée.

Alors que l'accord entre Sony et Marvel Studios s'achèvera avec Spider-Man : Far From Home (en salles le 3 juillet en France), et que la grande question reste de savoir si les deux studios voudront continuer cette collaboration, le succès de Venom doit certainement donner de l'assurance à Sony. Vu le succès du premier en Chine (plus de 242 millions), et la coproduction locale avec Tencent Pictures, c'est en plus la preuve d'une très bonne stratégie commerciale pour les producteurs.

Venom 2 n'a pas encore été officiellement annoncé, mais une date de sortie a vraisemblablement été programmée. 

 

Affiche

commentaires

harken
27/11/2018 à 02:23

Oui.... ça me rappelle le succès de Deadpool premier du nom avec son succès inattendu qui devait faire trembler le MCU.... Si le 2 a bien marché le soufflé est quand même retombé et Sony aurait tort de penser que le succès du film correspond à un engouement massif du public et d'une adhésion à faire une platrée de projets arachnesques. La dernière fois qu'ils ont fait cette erreur c'était pour Amazing Spiderman qui devait ouvrir la voie (déjà à l'époque) à une tripotée de spin off. La réalité plus pragmatique c'est que Marvel Studios leur fait la grace pour l'instant de ne pas placer un ces blockbusters en face et que les autres productions du genre pour Warner ou la Fox sortent après. Faute de mieux les gens doivent se dire qu'au vu du prix d'une place de ciné celui-ci doit être un des rares à justifier une séance 3D. Peut-être même qu'Aquaman de Warner/DC sera un nouveau "carton au box -office". Mais il suffira de deux mois à Marvel Studios comme l'an dernier pour pulvériser ces records avec Captain Marvel en Mars et Avengers 4 en Avril.

tom's
27/11/2018 à 01:41

Nul je l'ai vu de qualité suffisante en streaming je ne paierai pas pour alimenter ce succès c'est d'une nullité qui ne deviendra même pas intéressante dans le temps tellement c'est racoleur ou fossoyeur plutôt ce serait le terme adéquat comment ces acteurs peuvent signer sans gages de qualitée Tom hardy fait le mec surpris mais je trouve cela suspect,bon si on veut voir positivement les choses on peu espéré que le buzz sera entendu et il essaieront d'allié qualité et divertissement,jared leto devrait exiger ca sauf si il est déja dans le compromis,tiens la je me dit que si tom hardy est pas dans mad max 5 ce sera pas grave furiosa c'est déja bien suffisant.

TOD
26/11/2018 à 23:45

Quelle époque formidable... On se dit que si ça avait été bon il aurait fait un flop!

Geoffrey Crété - Rédaction
26/11/2018 à 18:18

@jorgio69

Ca "dure" déjà, le film ne vient pas de sortir. Sa carrière est solide, donc clairement il n'y a aucun effet de rejet chez les spectateurs. Comme on le dit, il n'ira pas extrêmement plus haut vu qu'il termine sa carrière là, mais ça restera un énorme succès, qui sert de preuve que le public en (re)veut..

jorgio69
26/11/2018 à 18:16

Ça ne va pas durer.
Je n'ai pas vu le film mais s'il s'est fait massacrer de cette façon il doit y avoir une bonne raison.
Plutôt que d'entendre le son des critiques, les producteurs (parce qu'il n'y a rien de créatif là dedans) vont pousser le mauvais goût à l'extrême et le public finira par se détourner.

Kukuma
26/11/2018 à 17:10

Tristesse , plus besoin de faire de bon film pour cartonner au box office .. c deprimant

Tom Ward
26/11/2018 à 16:07

Eh bien on appellera ça l'effet Suicide Squad...

Paehon
26/11/2018 à 15:48

Ce que ça aurait été si ça avait été un bon film.

Adam
26/11/2018 à 15:39

Plutot qu'amazing SM, ce succés me fait davantage penser à Suicide Squad qui mettait en scène des persos trés populaires (Joker et Harlaye queen), des tetes d'affiches hyper bankables (will smith, jared leto, Margot robbie, Cara delavigne...) pour jouer des mechants.
Au final de même que pour venom, on a un bon resultat financier pour un film foireux sur des "supervilains" (mon oeil!)

Geoffrey Crété - Rédaction
26/11/2018 à 15:20

@Pseudo

On aurait plutôt tendance à dire que si le succès modeste était un peu garanti, franchir les 800M ne l'était pas du tout. Surtout avec une critique si négative, surtout à une époque où les films de super-héros sont encore plus nombreux, surtout sans Spider-Man lui-même.

La comparaison avec les Amazing Spider-Man est intéressante effectivement, mais également du côté stratégique : Venom a coûté (minimum) deux fois moins que le premier TASM. Là encore, tout ça prouve que des leçons ont été tirées, et que le public, quoi qu'en dise ou pense, en redemande.

Plus

votre commentaire