C'est officiel : le nouveau Halloween sera bien violent et sanglant (avec même un peu de nudité)

La Rédaction | 2 août 2018
La Rédaction | 2 août 2018

Halloween version 2018 ravira les amateurs de sensations fortes - en théorie.

Si la sortie annulée de Mowgli suite au rachat par Netflix a retiré un poids face à Halloween version 2018, le mois d'octobre restera épique. Surtout pour les amateurs de sensations fortes tendance horriques, avec les sorties consécutives de Venom le 10 et The Predator le 17. Et Michael Myers fermera le mois puisqu'il sera en salles le 24, dans le film-reboot-suite de David Gordon Green avec Jamie Lee Curtis.

Bonne nouvelle (attendue) pour les fans : la renaissance de la saga a été officiellement classée R aux Etats-Unis, parce que le film a des images violentes et horrifiques, du sang, un peu de nudité, d'utilisation de drogues, et de langage corsé.

 

 

Une information qui ravira les fans, éventuellement soucieux d'affronter un produit tiède. Mais difficile d'imaginer une alternative : Blumhouse Productions, devenue experte en cinéma de genre avec Paranormal ActivityInsidiousAmerican Nightmare, Ouija et compagnie, a bien conscience que le public visé n'attend que ça. Et aurait pu hurler au scandale en cas de PG-13, synonyme d'une violence plus maîtrisée pour ne pas heurter les enfants venus seuls (rappelons que Rated R signifie que le film est interdit aux moins de 17 ans non accompagnés par un adulte).

Reste que ce Halloween est attendu au tournant par tous ceux qui suivent et aiment la saga, initiée par John Carpenter et Halloween, la nuit des masques en 1979. La franchise ayant connu des hauts et des bas tragiques, ce nouvel épisode redémarre à sa façon les choses, avec une audace qui frôle l'arrogance. L'histoire reprend donc après le premier film, et zappe toutes les suites pour retrouver Laurie Strode, incarnée par Jamie Lee Curtis.

L'excellente Judy Greer, trop souvent malmenée par les films hollywoodiens, sera sa fille, tandis qu'Andi Matichak sera sa petite fille. Sachant que John Carpenter a validé tout ça (mais qu'il a validé bien des navets), et que Blumhouse a d'ores et déjà parlé des plans pour les suites, il y a autant de raisons d'y croire, que d'avoir peur.

Réponse en salles le 24 octobre en France donc.

 

Affiche

Tout savoir sur Halloween

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Mike
04/08/2018 à 15:22

Bien étant fan de la Saga d'Halloween j'apprécie son retour mais là vu ce que j'ai vu et la bande annonce avec, perso se film je le s'en pas, cela rejoint pas l'esprit de John Carpenter, j'ai l'impression d'avoir la suite de Rob Zombie, parce que si ils misent sur le gore cela sert strictement à rien, ce n'est pas comme cela qu'un film devient un succès, perso je pense que pour la suite ils pourront vite oublier, moi j'aurais voulu que ce soit John Carpenter lui même qui fait le film et qui réalise le film, mais quand j'ai appris que ce n'est pas lui qui a réalisé et ni crée les scénarios j'ai vite compris qu'on va pas rejoindre l'esprit de John Carpenter. J'irais le voir dès qu'il sort...

Holly Body
04/08/2018 à 00:36

@Draven

Il suffit d'un plan ou deux pour être Rated R. D'un fuck ou deux. C'est ça le sujet, et cette annonce de Rated R ne présage rien, en soit, de plus "décomplexé" qu'une paire de seins de PJ Soles.

john
03/08/2018 à 20:49

Aucuns réalisateurs dans la saga halloween n'a réussi à faire mieux que carpenter avec son original . Franchement ,je mets au défi les réalisateurs de faire mieux que l' original de carpenter .

Draven
03/08/2018 à 19:52

@Holly Body
Un plan sur toute la saga, j'appelle pas ça être décomplexé.
On a aussi l’infirmière dans son son bain dans le second film, puis plus rien. A côté d'autres sagas (donc, d'un ENSEMBLE de films), la franchise Halloween a toujours été plutôt sage.

john
03/08/2018 à 19:48

Oui,tu as raison doctor nico ,mais le film de carpenter est magique il n'a pas besoin de gore ,il fonctionne comme le massacre à la tronçonneuse de tobe hooper c'est suggéré et leurs qualités sont ailleurs .

Doctor Nico
03/08/2018 à 15:17

Euh les Halloween n'ont presque jamais été très gores... Surtout le 1 qui est hyper soft ! Donc si ça se veut dans l'esprit du 1, en zappant les suites (généralement un peu plus gores), c'est assez contradictoire !

john
03/08/2018 à 01:26

Avec un gros travail de mise en scène, fait par un réalisateur doué .

yann
03/08/2018 à 00:59

Moins de gore !
Mais beaucoup plus de peur !
Ça manque !

john
03/08/2018 à 00:38

Le film de Carpenter était plus porté sur l'épouvante pas sûr qu'avec cette suite reboot ,on est les jetons !

Holly Body
02/08/2018 à 23:25

@Draven

PJ Soles dans le premier Halloween dit le contraire.

Plus
votre commentaire