Halloween : John Carpenter explique s'il faut redouter une fin de la saga

La Rédaction | 26 août 2019 - MAJ : 26/08/2019 16:39
La Rédaction | 26 août 2019 - MAJ : 26/08/2019 16:39

Moribonde il y a peu, la saga Halloween s’est offert une petite résurrection, sur laquelle le producteur Jason Blum compte bien capitaliser. Mais jusqu’à quand ?

Pendant plus de deux décennies, le tueur en série Michael Myers a décimé la jeunesse américaine, au sein d’une série de slashers au succès incertains, voire déclinants, mais toujours illuminé par l’aura légendaire d’Halloween, la nuit des masques, le chef d‘œuvre de John Carpenter. Après plusieurs années d’errance, la franchise a été accueillie par les équipes de Blumhouse, qui ont conçu un projet au carrefour de la suite, du reboot et du remake.

En effet, le Halloween de 2018 se situe dans une réalité alternative, où les innombrables suites du film de 1979 n’ont jamais eu lieu et se positionne donc comme un « Halloween 2 », qui se déroulerait 40 ans après l’original. Au passage, ce choix en fait le troisième « Halloween 2 », après ceux de Rick Rosenthal et Rob Zombie, ce qui est quand même sacrément curieux.

 

photo Tout le monde aura compris qu'il s'agit bien d'un prequel de Fantomas

 

On se demandait ce qu’il allait désormais advenir de la saga. Une question à laquelle a répondu le producteur Jason Blum en officialisant la mise en chantier de deux suites : Halloween Kills et Halloween Ends, qui réuniront la même équipe que le précédent film, y compris le maître John Carpenter, comme producteur et compositeur.

Mais faut-il s’attendre à voir débarquer encore d’autres films ? Pour John Carpenter, ainsi qu’il l’explique dans les colonnes de The Wrap, la réponse est très claire.

« Tant que l’argent rentre, je ne vois pas pourquoi ça s’arrêterait. »

Et il rentre l’argent. Halloween 2018 a coûté (hors promotion), approximativement 10 millions de dollars, pour un box-office total de 255 millions. Soit une rentabilité énorme, qui fait à priori de la franchise un investissement de premier choix : mise ridicule quasi assurée de ventes internationales et d’un retour sur investissement massif. Des chiffres que lui envierait bien des productions super-héroïques, aux revenus dantesques, mais nécessitant des investissements et des prises de risques infiniment supérieurs.

 

photo,  Rhian ReesQuand tu glisses sur le sol des pipi-rooms du resto-route

 

Et vu la réussite de l’entreprise pour le moment, on comprend bien que son producteur n’a aucune raison de ne pas remettre le couvert. Ainsi, après des années à se tenir loin de la saga, Carpenter reprendra encore du service pour Halloween Kills (octobre 2020) et pour Halloween Ends (octobre 2021), qui formeront un tout cohérent.

« Jason Blum m’a convaincu de ne pas rester sur le côté à me plaindre, de me sortir les doigts… Personne ne m’avait jamais demandé cela avant. »

Si le réalisateur David Gordon Green a fait savoir qu’il ne s’engagerait pas au-delà de cette trilogie dans la marque Halloween, ne doutons pas qu’elle perdurera néanmoins.

 

Affiche

Tout savoir sur Halloween

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Morgan
28/08/2019 à 15:53

halloween jadore

Wilhelmskoog
27/08/2019 à 12:56

Et voilà! Encore un film à succès qui va être repris des miliers de fois, juste pour la tune...
Beaucoups gueule "c'est pour l'argent"... Et Carpenter lui même approuve... « Tant que l’argent rentre, je ne vois pas pourquoi ça s’arrêterait. »

Je trouve le cinéma (americain) actuel complètement inintéressant: ho bien sur, les talents des acteurs et la qualité visuelle et audio donne un rendu de dingue, c'est indéniable, moi même j'aime me faire un bon film d'action sans réfléchir, cependant, d'un point de vu innovation: c'est nul, vide, inexistant.

Il a des petits videates sur le net qui produisent des vidéos sans budget certe moins impressionnant, mais 1000 fois plus originial.

J'ai peur pour le cinéma

Freddie
27/08/2019 à 10:04

Film moyent j ai était déçu

Adam
26/08/2019 à 23:56

Je précise que je ne suis pas le com d en dessous qui fait un dédoublement de personnalité pour s approuver lui-même

Adam
26/08/2019 à 23:42

Tkt on peut toujours arranger notre time lime a notre sauce. Moi perso jinclue tout a fait le deuxième Halloween de Rick Rosenthal qui est comme tu dis scénarisée par Carpenter et qui poursuit la même nuit du premier. Cest vraiment la fin dune nuit d'horreur et on peut s'imaginer que le Michael avait été choper par les autorités au petit matin avant d'être interné

Coco 14
26/08/2019 à 21:08

J'ai regardé tout les halloween pour moi les meilleurs et se de 2007 et de 2009 après les autres aussi son bien mais le souci c'est qu'il ne ce suive pas pas mais bon je suis toujours contente qu'il yen et des nouveaux

Megaalexis
26/08/2019 à 18:20

C'est vrais que le 2 halloween était très bon aussi, après ça ne me dérange absolument pas de faire d'autre films Halloween suite ou pas, tant qu'il nous pondent pas des scénario comme halloween 6...

Adam
26/08/2019 à 16:54

Ce qui me dégoute c'est qu'ils aient aussi effacé le 2 de Rick Rosenthal qui était une suite trés honnête et surtout scénarisée par le grand maitre himself.

votre commentaire