Marvel : pourquoi les Eternels, ces super-héros cosmiques démodés, peuvent booster le MCU

Prescilia Correnti | 31 mai 2021 - MAJ : 31/05/2021 15:48
Prescilia Correnti | 31 mai 2021 - MAJ : 31/05/2021 15:48

Alors que la Phase 4 va bientôt se relancer au cinéma avec Black Widow, on revient sur l'un des films les plus attendus du MCU : Les Éternels avec Angelina Jolie et Richard Madden.

Depuis Thor, Les Gardiens de la Galaxie et plus récemment Avengers : Endgame et Captain Marvel, Marvel est bien décidé à mettre en avant le côté cosmique de son univers. Alors que l’on croyait tous voir apparaître le multivers au sein de Spider-Man : Far From Home, il a finalement été teasé dans la série WandaVision et devrait être au coeur des films Doctor Strange in the Multiverse of Madness et même avant lui avec Spider-Man : No Way Home.

Le fait est qu'avant eux, il y aura aussi la série Loki qui devrait en discuter avec la TVA dès ce 9 juin 2021. Toutefois, s'il y a bien un projet qui nous fait de l'oeil, c'est bien le film Les Eternels. Plutôt bizarre lorsque l’on sait que le comics n’a jamais attiré grand nombre de lecteurs depuis sa création. Annoncé depuis un petit moment, le projet prend de plus en plus d’ampleur et nous nous sommes dit qu’il était temps de faire un point sur le côté comics du film, réalisé par la double oscarisée Chloé Zhao et prévu pour novembre 2021.

 

 

LES NOUVEAUX DIEUX DE MARVEL ? 

Avant de vous raconter les origines du prochain groupe de super-héros cosmiques, nous allons vous relater une petite anecdote. L’histoire de la création des Eternels est quelque peu ironique. Au début des années 70, Jack Kirby que l’on connaît entre autres pour avoir co-créé les 4 Fantastiques, Thor, Hulk ou bien encore les X-Men, décide de passer du côté obscur en rejoignant les rangs de DC Comics. Parce qu’il pensait avoir atteint son plein potentiel chez Marvel, Jack Kirby élabore alors une nouvelle mythologie chez DC qu’il appelle le Quatrième Monde et qui est peuplé de demi-dieux.

Parmi eux, on retrouve The New Gods, ce fameux projet abandonné chez la Warner avec Ava DuVernay, et qui aurait mis en scène l’un des plus terribles ennemis de Superman, Darkseid - oui, celui aperçu dans Batman v Superman : L’Aube de la justice et au centre du fameux Snyder Cut.

Problème : Jack Kirby en a de nouveau marre de son job chez DC et retourne chez Marvel pour qui il crée une nouvelle mythologie ainsi que de nouveaux dieux, The Eternals. L’ironie du sort c’est que cette nouvelle clique de Marvel ne cartonnera pas et ne trouvera pas son public (un peu comme The New Gods au final).

 

comic Eternals 1985Un look bien année 70

 

COMMENT CRÉER UN ÉTERNEL

Apparus pour la première fois dans Eternals #1 en juillet 1976, et en France en 1977 dans Strange #90, les Eternels sont une civilisation créée à partir d’expériences scientifiques par ceux qu’on nomme les Célestes. Ce sont des êtres cosmiques tels que Galactus, ou mieux encore un certain Ego apparu dans Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2. Selon les données statistiques de Marvel Comics, ces êtres auraient plus d’un million d’années. Nous sommes donc très loin de l’univers des Avengers que nous avons connu jusqu'ici au cinéma.

Les Eternels sont donc grossièrement des humains génétiquement modifiés. Côté pouvoirs, ils sont quasiment indestructibles, contrôlent les molécules de leur corps, guérissent de leurs blessures, sont dotés d’une force surhumaine, peuvent créer des champs de force ainsi que des illusions psychiques et télépathiques. Bref, des titans.

Cette nouvelle franchise a permis à Kirby d’explorer des concepts et des thèmes similaires à ceux du Quatrième Monde, sa série de comics inachevée, y compris l’idée de deux races cosmiques avancées enfermées dans une guerre sans fin. À noter que Les enfants d’Icare, roman de science-fiction écrit par Arthur C. Clarke, a représenté une source d’inspiration majeure pour Jack Kirby. Comme si ça ne s'était pas vu avec les prénoms de ses protagonistes ! 

 

comics Eternals 2008La super-star du groupe, Ikaris

 

VRAIS OU FAUX DIEUX ?

Malgré leur histoire un peu compliquée, voici comment on peut résumer grossièrement la genèse des Eternels et leur arrivée sur Terre. Les Eternels, race créée par les Célestes donc, sont regroupés en deux catégories : les Eternels et les Deviants. Si les premiers ont choisi de mener une existence pacifique, les Déviants, issus d'une défaillance génétique, sont, eux, un peuple de guerriers animés par la haine dont l’apparence hideuse reflète leur sombre nature intérieure.

Depuis cette époque, ces deux races sont enfermées dans un conflit sans fin, impliquant parfois l’humanité. D'un côté, nous avions donc la force cosmique des Eternels et de l'autre, le savoir technologique extrêmement avancé des Déviants. Les deux s'affrontent parfois, mais suivent surtout des chemins différents. 

 

comics Eternals 1976Vous ne trouvez pas que le premier a un petit côté Thanos ? Le mauve en moins

 

Les Eternels ont établi leur nouvelle civilisation sur Terre, isolés des autres civilisations sous la direction de deux frères, Kronos et Uranos. Lorsqu'Uranos propose aux Eternels de prendre possession de la Terre et d'imposer leur supériorité aux Déviants et aux humains vivant sur la planète bleue, Kronos tente de l'arrêter. Débute alors une guerre civile entre les deux frères

Uranos s'exile dans l'espace avec une faction rebelle et s'établit sur... Uranus. Cette colonie fut détruite par les Kree et ses survivants partirent se cacher sur Titan.

Les Eternels qui continuent à vivre sur Terre sont de nouveau divisés lorsque Kronos fut victime d’un accident mortel, laissant ses deux fils, Zuras et A’lars, dans l’obligation de reprendre le trône.

Alors que Zuras est devenu le nouveau souverain des Eternels, A’lars rejoignit Titan pour avoir une vie de famille. Il eut deux fils, dont l’un d’entre eux s’appelait… Thanos, le grand-méchant de la Phase 3 du MCU campé par Josh Brolin dans les films. Thanos est donc lui-même un Eternel qui, par malchance, a reçu de l'ADN des Deviants. Ce qui explique son apparence hors-norme et son goût prononcé pour la destruction, la mort et les sciences.

Zuras, leader des Eternels sur Terre, bâtit une civilisation qui se confond progressivement avec la mythologie grecque. Voilà qui explique la terminologie des noms des héros Eternels très empruntée au Panthéon des dieux.

 

comics Eternals 1976Les Eternels made by Jack Kirby 

 

UN BIDE COSMIQUE

Malheureusement, comme beaucoup de projets de Jack Kirby à la fin de sa carrière chez Marvel, Les Eternels n'est pas parvenu à trouver son public et la série a été annulée avant que son histoire ne connaisse son dénouement

Au cours de leur existence dans le panthéon Marvel, les Eternels sont apparus de façon sporadique dans quelques séries sans ne trop jamais se montrer. En 1985, le scénariste Peter B. Gillis, accompagné de Sal Buscema au dessin, reboote la série originelle de Jack Kirby. Plus tard, dans les années 2000, le comics New : Eternals : Apocalypse Now #1 nous compte l’histoire d’une guerre entre Eternels et Apocalypse, l’un des plus grands mutants Oméga et illustre méchant des X-Men.

 

comics Eternals 1976Comment Jack Kirby avait imaginé l'histoire

 

En 2003, le scénariste Chuck Austen et le dessinateur Kev Walker relancent un autre reboot de la saga sans grand succès. Ce n’est finalement qu’en 2006, que les lecteurs s’intéressent un peu plus à ce groupe, grâce aux comics de Neil Gaiman et de John Romita Jr. qui réinventent une nouvelle histoire en sept numéros.

Pour l’anecdote, cette série a plus tard donné naissance à un nouveau comics Eternals, mais qui a échoué à se vendre davantage après neuf numéros. Ce sont les scénaristes Roy Thomas et Mark Gruenwald qui ont résolu une partie du problème dans les pages de The Mighty Thor : un crossover Thor/Eternals qui a ouvert la voie à leur intégration au sein de l’univers plus vaste de Marvel.

 

comics Eternals 2008Nouveau look pour une nouvelle vie 

 

UN RENOUVEAU POUR LE MCU ?

Vous l’aurez compris, il y a des fois où l’histoire ne marche pas. Malgré plus de 40 ans d’existence dans l’univers, les Eternels n’ont jamais connu trop de succès chez Marvel Comics et auprès des lecteurs. Que peut donc bien avoir en tête Kevin Feige pour mettre en avant un groupe de héros intergalactiques pas très populaires comme l’un de ses films clés de sa Phase 4 ? Envie de renouer avec le succès des Gardiens de la Galaxie, d’ouvrir les portes du MCU vers l’infini et l’au-delà ?

Pour l’heure, la réponse est encore nébuleuse et nous ne pouvons qu’émettre des hypothèses. Après Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame qui a conclu en partie la fin de la Phase 3 et de ses 23 films, Eternals représente peut-être la nouvelle renaissance de Marvel Studios. Une façon simple de permettre au spectateur intéressé par l’univers de (re)découvrir l’univers cinématographique dans une nouvelle dimension cosmique.

 

comics Eternals 2006La version de Neil Gaiman

 

Peut-être est-ce aussi une porte d’entrée à d’autres films qui mettraient en scènes à leur tour des entités cosmiques surpuissantes en avant, comme Adam Warlock, le Surfer d’Argent (en vue de Fantastic Four ?) et Galactus, toutes attendues par les fans. En somme, Eternals c’est aussi une manière de dire : « vous étiez impressionné par Thanos ? Alors, attendez de voir ce que nous sommes capables de vous montrer avec ce film ». Car s’il y a bien une chose dont nous sommes sûrs, c’est que Marvel ne fait jamais rien par hasard.

Une chose est sûre, avec cette Phase 4, il est désormais plus que nécessaire de (re)définir le cadre intergalactique du panel de films pour préparer la suite. Sans doute Marvel a-t-il enfin compris que les comics sont d’une ampleur phénoménale et que bon nombre d’histoires se déroulent dans l’espace. Peut-être est-on enfin arrivé à ce moment où les super-héros ne doivent plus simplement être des super-héros, mais des héros extraordinaires, aux pouvoirs mirobolants, qui nous en mettent plein les yeux, et pas seulement ceux sur Terre. Des héros spectaculaires pour des blockbusters spectaculaires.

Eternals de Chloé Zhao, avec Angelina JolieRichard MaddenKumail Nanjiani et Salma Hayek, sortira le 3 novembre 2021.

Tout savoir sur Les Éternels

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Birdy en noir
31/05/2021 à 21:42

Le souci du MCU sera de devoir gérer la surenchère. Comme DBZ, avec les multiples transformations, et des pouvoirs toujours plus enooooormes pour des histoires toujours aussi creuses.
Donc la on a affaire à des quasi Dieux. Les méchants devront donc être pires que Thanos. Et nos héros classiques ne pourront plus faire grand chose.

Sinon effectivement super dossier la redac.


31/05/2021 à 20:19

Katy1 suis parfaitement d'accord avec toi les X-Men et 4 fantastique sont ceux qui peuvent apporter du nouveau dans le MCU.je pense que les fans en ont plus besoin

Kay1
31/05/2021 à 17:48

@pseudo Il faut pas oublier que contrairement aux années 60 , il y’a aujourd’hui Internet qui permet de trouver un comics illégalement facilement, en plus du fait que les mangas ont de plus en plus d’importances aux USA , ce qui explique les faibles ventes de comics . En plus , il est beaucoup plus simple d’acheter une histoire complète comme Kingdom Come que de les acheter chaque mois .

Par contre , The Eternals pourrait être un très bon film, mais je doute que ce soit eux qui permettent à Marvel de maintenir le cap . Marvel a déjà déployé le gros du gros : Spider-man , Avengers et dans une moindre mesure Les gardiens de la Galaxie qui étaient connus des aficionados. Captain Marvel a beau être iconique , elle ne déchaîne pas les passions . Le seuls moyens de faire mieux seraient d’introduire rapidement les X-Men ainsi que les 4 Fantastiques . Il n’y a qu’eux qui disposent d’une aura assez conséquente pour égaler les Avengers et Spider-man , le reste n’est que du flan ( bon j’abuse un peu , mais c’est pas avec Shang Chi ou Thor 4 que je vais courir au cinéma )

Cinégood
31/05/2021 à 15:44

Merci EL pour cet article qui éclairci un peu l'univers de Jack Kirby (j'ai toujours un peu mélangé les Eternels et les New Gods). Perso, j'adore la puissance graphique de Kirby.

@MacReady
+1

pseudo02656245987
13/08/2019 à 09:42

les ventes de comics marvel , les gros titres , c'est de 50000 a 100000 de vendu par mois c'est ridicule comparé au nombre de spectateur .Donc les gens qui vont voir les marvel et dc sont dans la majorité des non lecteur de comics .Moi qui connais un peu l'univers marvel en comics je ne connaissais pas les eternals tout du moins pas complétement l'univers .Alors oui vous etes un super fan hardcore , un vrai ... 1% du public visé par les films parce qu'on parle des films basé sur l'esprit des comics ,une vision romancé d'un vague souvenir qu'on a de spiderman ou de ironman qui ne vendent rien comparé au monstre qu'a créé disney . source cbr.com "The Amazing Spider-Man" (61,953 ventes fevrier 2017 )

MystereK
12/08/2019 à 09:06

MICJU Une série que personne connait ? Ah bon ? Et que faites vous des belles éditions de Luxe désormais introuvables ? Ce n'est pas parce que vous ne connaissaez pas que c'est inconnu, parce qu'à part les personnages embléàmatqiue de Marvels, il y en a toute une ribambelle d'inéressant et pas totalement inconnu,ils sont juste moins exploités. L'univers Marvel existait bien avant la sortie du premier Iron Man.

Kouak
12/08/2019 à 08:34

Bonjour,
juste pour signaler une expo sur Jack Kirby pour la 9ème biennale du 9ème art, à Cherbourg...
Jusqu'au 1er septembre...
Pour ceux que ça intéresse...
Très bon article, au passage...
;-)
@+.
https://www.cherbourg.fr/infos-services/culture-et-loisirs/musees/musee-thomas-henry/les-expositions-temporaires-1736.html

Arnaud
11/08/2019 à 23:15

En plus pour le coup l’article est super intéressant !!!
Merci EL ;)

La Rédaction - Rédaction
11/08/2019 à 17:20

@MJPro
MCU et DCU occupent un espace à la mesure de celui qui est le leur aujourd'hui dans l'industrie de l'entertainment. Mais on compte sur vous pour venir jeter un oeil à notre dossier sur l'injustement sous-estimé Rogue de Greg McLean https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1093428-le-mal-aime-solitaire-le-jaws-du-film-de-croco-que-personne-na-vu

DarkRevan75
11/08/2019 à 16:54

mouai.
on arrivera à saturation.
le nerdgasm cétait réussir à mettre à l'écran cap (un blond aux yeux bleu enroulé dans un drapeau US hyper patriotiques, et aux "bonnes" valeurs d'antant),
ironman (l'antithese de cap, un riche génie capitaliste),
et thor, avc dr strange et bonus black panther....
ca devrait sarreter là pour propulser que des séries, et réussir à adapter les comics.

Mais au lieu de ca ca devient des séries de films... non stop
on va tous gerber XD

Plus
votre commentaire