The Boys saison 3 : Eric Kripke explique le caméo trash et hilarant de Seth Rogen

Mathias Penguilly | 18 juin 2022
Mathias Penguilly | 18 juin 2022

ATTENTION SPOILERS sur la saison 3 de The Boys.

Seth Rogen a laissé sa casquette de producteur le temps d'une scène dans la saison 3 de The Boys... et d'après Kripke, c'était un peu "faute de mieux".

Avant la sortie de la troisième saison de The Boys, on nous avait promis l'arrivée de nouveaux personnages (la Comtesse rouge et le fameux Soldier Boy, version sévèrement dégradée de Captain America), beaucoup de sexe et beaucoup de sang. Jusqu'ici, cette nouvelle série d'épisodes ne déçoit pas.

Une scène en particulier a retenu notre attention : la séance de masturbation à laquelle se livre l'acteur Seth Rogen, devant une vidéo privée de la Comtesse rouge, une super-héroïne star d'Onlyfans, jouée par Laurie Holden. Évidemment, comme souvent dans The Boys, la scène tourne au pugilat, et Rogen se démarque une fois encore par son pouvoir comique. Mais comment le producteur de la série s'est-il retrouvé dans cette étonnante position ?

 

The Boys : photo, Seth RogenPris la main dans le...

 

Ce n'est pas la première fois que le comédien et producteur fait un caméo dans la série folle d'Eric Kripke : il était déjà apparu brièvement dans les deux premières saisons... En tout cas, pas dans cette posture. Le showrunner de la série antihéroïque a justement raconté l'anecdote au micro du site britannique Digital Spy :

"Le caméo de Seth, c'est la toute dernière scène qu'on a filmé dans nos bureaux de Los Angeles, des semaines après la fin de la production. Pour dire la vérité, il y avait tout un groupe de personnes qu'on voulait voir se masturber. Des noms dingues nous ont été proposés... Je ne peux rien dire, mais des gros, gros noms. Pour certaines raisons, je ne sais pas pourquoi... de géantes stars ont refusé de se masturber devant une caméra. C'est vraiment étrange... On a vraiment galéré"

Vraiment étrange en effet...

 

The Boys : photo, Jensen AcklesUn Captain America déchu

 

"À la fin, c'était devenu une blague récurrente, poursuit-il, on n'avait tout essayé, alors j'ai dit 'OK, Seth. Encore un ou deux refus et il faudra que tu interviennes pour convaincre quelqu'un. Et finalement, je lui ai envoyé un mail et je lui ai dit : 'j'ai besoin que tu le fasses, s'il te plaît'. Et comme le bon producteur qu'il est, il a accepté et a pris une balle pour l'équipe... Il était tellement drôle dans cette scène. Je ne sais pas si vous le savez, mais ce mec est drôle... C'est un bon comédien et je suis content qu'il ait pu le prouver au monde."

 

An American Pickle : photo, Seth Rogen"Besoin de te prouver au monde, petit ?"

 

Évidemment, ceci ressemble à un gros troll : avec plus de deux décennies à l'affiche de comédies américaines toutes plus farfelues les unes que les autres, Seth Rogen, n'a certainement pas grand-chose à prouver au monde. On pourrait citer la série qui l'a lancé, Freaks and Geeks, ses collaborations régulières avec des pontes de la comédies américaines comme Judd Apatow (En cloque et 40 ans, toujous puceau ) ou Adam McKay (Ron Burgundy, Présentateur vedette, Frangins malgré eux). Il faut aussi citer la paire qu'il forme avec Evan Goldberg, à qui les spectateurs doivent la mise-en-abîme la plus débile d'Hollywood (C'est la fin) et à qui Sony doit une cyberattaque (L'interview qui tue, film qui avait fortement déplu à la Corée du Nord).

 

Séduis-moi si tu peux : photo, Charlize Theron, Seth RogenCharlize Theron aussi fait un caméo dans The Boys

 

Désormais, Seth Rogen passe une majorité de son temps derrière la caméra : récemment il a produit The Boys (évidemment) ainsi que la série Amazon Pam & Tommy. Il sera bientôt à l'affiche du prochain film de The Fabelmans, le prochain film de Steven Spielberg, attendu pour le 23 novembre 2022. 

 

Tout savoir sur The Boys

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Boddicker
21/06/2022 à 15:46

Perso, j'ai trouvé la scène plutôt naze et trop longue

RobinDesBois
21/06/2022 à 11:01

Et oui pour ceux qui s'esbaudissent les étoiles pleins les yeux devant les scènes trash de la série ça n'a rien de novateur.

RobinDesBois
21/06/2022 à 10:59

@D.O. Merci !

D.O.
21/06/2022 à 02:08

Tous les commentaires qui tombent sur @Robindesbois pour avoir simplement rappeler quelques évidences viennent probablement d'ados attardés ou de gens dont la culture cinématographique se limite à des Marvels, raison pour laquelle la violence et le gore leur semble être une délivrance dans un monde où la couleur du sang n'existe pas.
Y a toujours eu du gore, et c'était même très à la mode ; le risque, c'est toujours que le gore deviennent une fin en soi, ce qui est clairement une tare de The Boys (d'ailleurs le showrunner clame expressément l'objectif du toujours plus loin). Et si c'est effectivement rare dans le genre super-héros en live action, c'est du réchauffé sur le fond. On a déjà la bite qui tue dans a Serbian movie, les pires mutilations de corps de Saw, Destination finale je compte pas les têtes éclatées, et je parlerai pas du cinéma japonais...
Quant au côté politiquement incorrect, laissez-moi rire. Chaque fois que ça commence à flirter avec le politiquement incorrect, ça revient très vite et très fort dans les clous, à tel point que c'est la série la plus politiquement correct que j'ai vue ici : Pro-BLM, pro-LGBT, pro-féministe, ça réduit le peuple (hors noirs, gays ou femmes) à des blancs complotistes donc pro-arme donc racistes donc homophobes donc pro-Trump donc des nazi etc... De même,.la satire sociale est on ne peut plus superficiel (Oulala la société de consommation et du spectacle c'est pas bien mais c'est ce que demande le peuple stupide).
Mais voyez-vous, certaines personnes regardent les séries pour autre chose que le gore ou le contenu politique (on serait foutu sinon) et effectivement, le développement des personnages, l'histoire et surtout le jeu des acteurs principaux, Homelander, Soldier boy et qqs autres mérite qu'on regarde.

drknow
20/06/2022 à 13:07

bonne série drôle et sans filtre,sa fait du bien

yannski
20/06/2022 à 09:51

Je ne l'avais pas reconnu sans sa barbe ! Pour ceux qui se focalisent sur la branlette et seulement ça oublient sans doute que The Boys est une satyre de notre société actuelle. Le sujet n'est donc pas la branlette, c'est le voyeurisme de notre société autant que le recyclage des vieilles gloires dans des business peu glorieux une fois leur période de grâce passée...

Flash
20/06/2022 à 07:56

Les mecs, vous parlez de “trash " à tout va sur cette série, mais je vous rappelle que c’est inspiré de la BD de Garth Ennis qui n’est pas triste en matière de scènes choques.
Donc , rien de choquant dans cette adaptation.
C’est pas "la petite maison dans la prairie ".

Pakkun
19/06/2022 à 21:18

Ha ben je l'avais pas reconnu le bonhomme!
Sinon j'apprécie beaucoup cette saison et cette série mais objectivement, et pour faire écho à certains commentaires, je trouve le côté trash de la série un poil trop forcé. Ils ont un peu trop accentué cet aspect pour se "démarquer" des autres productions (genre "vous la voyez bien là notre marque de fabrique?") et du coup je trouve que ça ressort trop et ça casse le propos, le ton ou l'immersion de certaines scènes.
Ce serai fait plus discrètement sans en faire trop, ça passerai beaucoup mieux je pense.

RobinDesBois
19/06/2022 à 20:04

@Mytho alors pour l'humour prévisible je parlais de cette scène de branlette en question plus ringarde qu'autre chose et qui comme certains l'ont dit semble sorti d'American Pie avec 20 ans de retard. C'est limite convenu et attendu ce genre de cameo narcissique parce que oui en jouant ce rôle il se croit plein d'autodérision.

Ensuite oui, pour le coup du trash pour du trash en versant dans la surenchère inutile je vois pas ce qu'il y a d'intéressant et ça devient prévisible. Une IA de machine learning nourrie à partir des descriptions de scènes trash des trois saisons pourrait probablement deviner les prochaines scènes. Comme l'a dit Arnaud le scénar est au service du trash. Et le pire c'est qu'il y a même pas une approche esthétique là dedans, aucune authenticité comme dans un Destination Finale où ça fait parti de la formule et où les scénaristes et reals redoublent d'ingéniosité pour nous surprendre avec une mise en scène sympa qui se confond parfaitement avec l'esprit du film, où ça relève presque de l'exercice de style. Non là c'est juste forcé pour se croire subversif et "cool". Et à te lire on dirait que c'est tout ce qui t'intéresse.

Arnaud (Le vrai)
19/06/2022 à 15:53

Je l'avais pas reconnu, et ce passage etait nul. Genre un mec qui se branle c'est drole quoi ... on se croirait dans American Pie

Globalement la saison 3 est pas mal, par rapport a la saison 2.
Mais j'ai quand meme l'impression d'une serie qui ne jure que par son aspect trash plus que le reste. Le scenario au service du trash alors que ca devrait etre l'inverse
Passé la surprise de la saison 1, ca marche moins ensuite ...

Plus
votre commentaire