The Nevers : une bande-annonce fantastique pour la série abandonnée par Joss Whedon

Maeva Antoni | 24 mars 2021 - MAJ : 24/03/2021 14:27
Maeva Antoni | 24 mars 2021 - MAJ : 24/03/2021 14:27

Les super-héroïnes de l’époque victorienne de la nouvelle série de Joss Whedon pour HBO Max se dévoilent un peu plus dans une seconde bande-annonce.

Portant encore le poids de la cible dans le dos que les fans de comics lui ont collé après le désastre de Justice LeagueJoss Whedon est retourné à ses premières amours. Le créateur de Buffy contre les vampires et de Firefly devait donc revenir sur le petit écran pour HBO Max avec une nouvelle série aux personnages féminins fort comme il les aime : The Nevers.

Toutefois, avant les accusations d'abus du réalisateur de la part des actrices de Buffy, Joss Whedon a quitté la série à cause des polémiques autour de son comportement sur le tournage de Justice League et notamment avec l'acteur Ray Fisher. Avant son départ du projet, Whedon a tout de même eu le temps de réaliser et d'écrire le pilote ainsi que de réaliser trois épisodes. Il reste également crédité en tant que producteur. On peut alors s'attendre à retrouver sa patte dans cette première saison et cette première bande-annonce le prouve en partie.

 

 

La série se situe dans l’Angleterre Victorienne alors qu’un groupe de personnes, majoritairement féminines, se réveillent avec des super-pouvoirs. On les nomme les “Touchés” et ils sont rapidement traqués par les autorités de cette époque puritaine. Menée par Amalia True une veuve dotée d’un sacré crochet du droit et Penance Adair, une jeune inventrice, les “Touchées” cherche à comprendre l’origine de leurs pouvoirs et le but de ces soudaines capacités.

La première bande-annonce de The Nevers avait déjà dévoilé un casting majoritairement féminin avec Laura Donnelly (Outlander) et Ann Skelly (Vikings) en tête. Cette nouvelle bande-annonce reprend une grande majorité des plans de la précédente. Cependant, en accélérant le tout et en l’accompagnant d’une musique bien plus rythmée, la série se révèle encore plus attractive et laisse tout de même place à quelques scènes inédites qui nous en disent plus sur les protagonistes.

 

photoDes super-héroïnes bien badass

 

Ce trailer expose plus en détail les pouvoirs de certaines de ces femmes “touchées”. On peut alors voir une géante, une femme capable de télékinésie, mais surtout on découvre le pouvoir de l’héroïne, Amalia (Laura Donnely). Cette dernière est dotée du don de prescience : elle peut voir des morceaux du futur. On retrouve alors des effets spéciaux très léchés dans une atmosphère sombre et lugubre, des costumes somptueux ainsi que des machines à vapeur étranges très steam-punk. Ce qui est visuellement très agréable et donne bien envie. 

Mais surtout, cette seconde bande-annonce nous offre une bonne dose théâtrale. Ces femmes aux pouvoirs extraordinaires sont mises en lumière avec contraste dans des lieux propices à la mise en spectacle. Souvent montrées sur scène en train d'exposer leurs habilités, ces super-héroïnes sont-elles les nouvelles reines des “freak shows” du royaume d’Angleterre selon Joss Whedon ?

 

photo, Laura DonnellyLaura Donnelly aka Amalia True prête à en découdre

 

Réponse possible dès la diffusion du premier épisode le 11 avril 2021 sur HBO Max et qui sera disponible sur OCS dès le 12 avril en France, les cinq suivants sortiront de manière hebdomadaire en US+24. Toutefois, cette saison 1 comptera en tout dix épisodes. Avec le départ de Whedon, il semblerait que la production ait dû revoir ses plans. Les quatre derniers épisodes de cette première saison seront donc normalement dévoilés plus tard dans l'année. 

À la suite du fiasco Justice League et des polémiques autour de son comportement, Joss Whedon pourrait un peu redorer son blason avec The Nevers, même si HBO a bien souligné que son nom ne serait jamais évoqué dans la promo (hors générique pour des raisons de contrats). Une chose est sûre, en revenant à ce qu’il sait faire de mieux, les fans de ses créations des années 90 seront probablement au rendez-vous. En attendant, vous pouvez toujours lire notre critique acérée de Justice League ou pourquoi il faut revoir Buffy, malgré tout.

Tout savoir sur The Nevers

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Fox
26/03/2021 à 08:53

La patte whedon..?
C'est quelconque pourtant niveau visuel.

Numberz
26/03/2021 à 00:03

Sont pas confinés dans la Nièvre ?

Cacouac
24/03/2021 à 15:43

Pas forcément emballé par les B.-A. déjà diffusées, alors que je trouve le casting intéressant à première vue et le choix de l’Angleterre victorienne extrêmement judicieux, puisque l’époque a connu une sorte de fascination frénétique pour le surnaturel et l’occulte, les spectacles les plus improbables attirant tout Londres…
Je dois sans doute cette réserve à cette absence de caractère piteuse qui caractérise Whedon.

votre commentaire