Star Wars : la série sur Obi-Wan poursuit son casting, et ça va faire rager

La Rédaction | 24 novembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 24 novembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Pour la série tant attendue sur Obi-Wan Kenobi, Lucasfilm continue ses phases de casting, et révèle au passage quelques informations sur ses intentions. 

Doucement, mais sûrement, la série Star Wars tant fantasmée sur Obi-Wan Kenobi semble prendre forme. Alors que le retour d’Ewan McGregor a été réclamé par les fans de la prélogie (et les repentis) depuis de nombreuses années, le projet de Lucasfilm a connu de nombreux revers. Entre le renvoi pur et simple du showrunner originel, et une réécriture totale du scénario, on croyait ne jamais voir les aventures du Maître Jedi sur nos écrans.  

Mais depuis que la réalisatrice Deborah Chow (déjà aux commandes de plusieurs épisodes de The Mandalorian) a repris les rênes, la série progresse. Non seulement Ewan McGregor a confirmé son retour et a affirmé en octobre dernier que le début de tournage était pour 2021, mais le casting se précise également.

 

Photo Deborah ChowDeborah Chow en train de piloter le vaisseau Lucasfilm !

 

C’est en tout cas ce qu'a révélé le blog The Illuminerdi. Selon eux, la création Disney+ serait à la recherche d'une actrice BIPOC (acronyme pour Black, Indigenous and People Of Color, soit "Noirs, indigènes et personnes de couleur" pour la traduction littérale) qui partagerait le premier plan de la série avec Ewan McGregor. Au grand dam de la masculinité fragile et des Aryens, Lucasfilm confirme son souhait de diversité (dont on ne répètera jamais assez qu’il est éminemment cohérent dans un univers aussi riche et sans frontières que celui de Star Wars).  

Sont pour le moment pressentis pour ce rôle de Riley (un nom sans doute trompeur pour contrer les leaks) les actrices Thuso Mbedu, Anula Navlekar, et Naomi Scott. Si les deux premières n’ont pas encore un grand pedigree, la troisième commence à être reconnue par le grand public, notamment pour son incarnation de la Princesse Jasmine dans le remake d’Aladdin par Guy Ritchie, ou encore pour ses apparitions dans Power Rangers et Charlie's Angels. Thuso Mbedu devrait quant à elle apparaître prochainement dans The Underground Railroad, la série de Barry Jenkins (Moonlight) pour Amazon Prime

 

photo, Naomi ScottPrincesse de l'espace kitsch ?

 

Par ailleurs, Lucasfilm cherche aussi trois rôles secondaires, répondant pour le moment aux noms de codes Tia, Harold et Bella. Reste à savoir comment pourront s’implémenter de tels personnages dans la mini-série, qui devrait se dérouler huit ans après les événements de La Revanche des Sith. On rappelle qu’Obi-Wan est censé être en exil sur Tatooine pour protéger un jeune Luke Skywalker. Au moins, on peut être sûrs qu’il aura de la compagnie.

Malgré une trilogie qui a divisé les fans, et amené la saga à faire une petite pause, Lucasfilm n'en a clairement pas fini avec Star Wars. Outre The Mandalorian et Kenobi, Disney+ a déjà prévu une série spin-off centrée sur Cassian Andor et K-2SO (deux des héros de Rogue One), ou encore un projet féminin porté par Leslye Headland. On revient dessus, et sur d'autres concepts, dans notre dossier dédié au futur de Star Wars.

 

Tout savoir sur Obi-Wan Kenobi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Reeves
01/12/2020 à 23:30

J'espère qu'il vont faire mieux que Mandalorian avec ses épisode trop court et son scénario répétitif,chaque épisode sont pareil,Mando arrive,Mando apprend quelques informations,Mando se bat et tire du blaster et Mando gagne,et sur le côté chorégraphie des batailles ses pas fort,le Mando manque terriblement de tactique militaire,mais visuellement très jolie et oui j'adore Grogu.

Kaamos Sorrow
26/11/2020 à 22:24

Qui aura le rôle principale ?
A) Ewan McGregore
B) George Lucas
C) Mickey Mouse
D) Obi One Kenobi

Macready
26/11/2020 à 00:08

Amusant comme pas mal de monde prend à l'ultra-premier degré quelque chose qui est pourtant assez clairement de l'humour je trouve.

Eldorandril
25/11/2020 à 23:40

"Star Wars : la série sur Obi-Wan poursuit son casting, et ça va faire rager"
"Au grand dam de la masculinité fragile et des Aryens, Lucasfilm confirme son souhait de diversité"

C'est fou quand même ces raccourcis ! Vous cherchez le buzz en fait ? C'est bien beau de vouloir combattre le racisme et la misogynie mais tenir ce genre de propos ne fera qu'entretenir la haine.

Et puis sérieux si les "gens" que vous citez dans votre article sont des gros fans de l'univers Star Wars, va falloir que vous m'expliquiez comment ils ont réussi à regarder cette saga avec des personnages comme Lando Calrissian, Mace Windu ou Finn (Bien que je n'ai pas aimé la dernière trilogie, j'aurai préféré qu'il devienne le vrai héro, un stormtrooper qui devient Jedi, ça aurait pu avoir de la gueule).

M'enfin bon, maintenant on préfère choisir des acteurs selon leur ethnie, religion ou appartenance sexuelle plutôt que sur la qualité de leur jeu pour plaire à la bien-pensance et éviter de s'attirer les foudres de horde d'extrémistes sur Twitter. Tout ce qu'on veut, c'est une histoire bien écrite avec des personnages bien développé, pas juste des coquilles avec une pancarte qui dit "Regardez je suis un personnage de couleur, de tel religion et je suis attiré par les Twi'lek bicolores unijambiste !" parce que je n'en ai rien à faire tant que c'est un bon acteur ou une bonne actrice.

Totemkopf
25/11/2020 à 19:51

@DavidXD5

T'as pas compris leur phrase et le contexte... Ils parlent d'un univers riche et sans frontières, où justement ça n'a pas vraiment de sens de rester sur des humains, des hommes, des blancs, bref des codes occidentaux si restreints. Au cinéma ou dans l'univers étendu bien sûr, on a déjà vu des personnages loin de ça. Ils disent nulle part qu'on en a déjà eu plein, mais que faire évoluer les clichés des héros n'a rien de fou, d'incohérent, d'énervant et autre dictature de politiquement correct. C'est plus que logique dans une galaxie.

DavidXD5
25/11/2020 à 19:39

@EcranLarge
Lorsque vous dites :
"Lucasfilm confirme son souhait de diversité (dont on ne répètera jamais assez qu’il est éminemment cohérent dans un univers aussi riche et sans frontières que celui de Star Wars)."
je me demande si vous êtes sérieux, ou alors si vous avez réellement vu Star Wars.
Dans cet univers riche et sans frontière, quand avez vous vu un personnage non-humain (et encore c'est pour vous faciliter la tâche ; si on veut être honnête, on pourrait chercher "non-humanoide" ) au premier plan pour la dernière fois ? Je pense que ça remonte à Jar Jar, et personne ne contestera que l'écriture de ce personnage a manqué de subtilité.
Quand on voit que The Mandalorian (où même la nouvelle trilogie, avant que vous me répondiez que c'est pour une question de budget) met en scène uniquement des humains en personnages principaux, que Mme Grenouille est montrée en comic-relief et que les réalisateurs ont montré que "détruire ses ovocytes, c'est marrant", où est votre diversité ? Un droide qui apparait 2 épisodes sur 12, un vieux sage alien qui apparait également 2 épisodes.
On a du mal à la voir, la "diversité d'un univers riche et sans frontière".
Et inutile de me parler de Bébé Yoda : c'est un chat. Il est mignon, a de grands yeux qui font craquer tout le monde, et fait des bêtises qui attendrissent les personnages. Il est mignon selon les critères que l'on a du "mignon", comme un chat.
Si vous voulez de la diversité bien montrée, prenez Star Trek Deep Space Nine ou Voyager.
Prenez les derniers films de la Planète des Singes, où l'injustement critiqué Jurassic World 2 (quel autre film a réussi à rendre un raptor touchant ? A le montrer avoir de l'empathie ? )
ou Godzilla 2 (avec Mothra).
En jeu vidéo, prenez Halo où on vous rend sympathique un Elite (avec des mandibules au lieu de visage), un Ingénieur (une pieuvre qui vole), où même des Brutes (des singes de l'espace particulièrement agressifs).
Au lieu d'un bébé Yoda, mettez nous un bébé raptor, ou un bébé insecte à la Starship Troopers. Pour les 2, il y a des races compatibles dans l'univers étendu de Star Wars. Faites de Cara Dune une Bothan ou une Kel Dor.
Là, vous serez "riches et sans frontière", avec une série intéressante de par son écriture.

Chrisem
25/11/2020 à 15:09

Non mais sérieux, c'est nul cette polémique !!! Quand Lando Calrissian est apparu dans "l'Empire contre-attaque" on avait aucune idée de comment Billy Dee Williams avait été embauché et d'ailleurs on en avait rien à foutre . Calrissian était un bon personnage, bien écrit et suffisamment développé pour qu'on l'apprécie en tant que tel . La couleur de sa peau ou sa sexualité n'avaient pas plus d'importance que l'histoire qu'il nous racontait . On (Disney) pourra nous balancer tout les acronymes qu'il voudra pour justifier sa démarche mercantile, ça n'empêchera pas de voir les câbles de bien-pensance qu'ils agitent sous les nez hautement réceptifs des bagarreurs de tout bords . Pendant que le commun du mortel se chamaille sous fond de pseudo combat idéologique, Disney continue de presser ses citrons, multi tout ce que tu voudras, jusqu'au bout . La volonté ce n'est pas de mettre qui que ce soit en avant, mais bel et bien de prendre du fric à tout le monde . Parce que le fric n'a ni couleur, ni odeur, ni religion, ni sexualité et que pour eux c'est la seule chose qui compte pour toutes les boîtes comme Lucasfilm/Disney .

Simon Riaux - Rédaction
25/11/2020 à 12:32

@Tuk

Non, en effet.

Ils ne visent pas non plus les mêmes marchés.

Tuk
25/11/2020 à 12:31

Je me demande si le cinéma africain ou asiatique ont les memes problemes, se posent les memes questions et ont les memes débats ?

Simon Riaux - Rédaction
25/11/2020 à 12:23

@Arnaud (le vrai)

Bonjour,

Comme le montrent les nombreux commentaires sur cette page, voilà deux opinions, exprimées par vous, qui ne nous posent pas de souci. Ne m'étant pas chargé des commentaires sur la page, je suis parfaitement infoutu de vous dire si votre commentaire a été striké par notre zélote bot anti-spam ou par un membre de l'équipe.

Mais bon, comme déjà dit, Ecran Large, c'est un espace d'expression... pour l'équipe d'Ecran large (dont je ne crois pas qu'aucun membre se considère en quoi que ce soit censuré). Parce qu'on est gentils, beaux et sympas, il existe sur le site un espace de commentaires pour les lecteurs qui souhaiteraient s'adresser les uns aux autres (ou à nous). Mais... c'est chez nous en fait, on est parfaitement légitimes à le gérer comme on l'entend et selon ce qui nous semble le plus propice à maintenir un espace à peu près bienveillant.

Par conséquent... puisque ce n'est pas votre espace d'expression, difficile de vous censurer quoi.

Plus
votre commentaire