The Haunting of Bly Manor : une bande-annonce angoissante pour la série horrifique Netflix

Gael Delachapelle | 23 septembre 2020 - MAJ : 23/09/2020 16:35
Gael Delachapelle | 23 septembre 2020 - MAJ : 23/09/2020 16:35

Après les premières images, la saison 2 de l'anthologie horrifique Netflix continue de se dévoiler avec une nouvelle bande-annonce.  

Après le succès de The Haunting of Hill House en 2018, le cinéaste horrifique Mike Flanagan revient avec The Haunting of Bly Manor, deuxième variation autour du motif de la maison hantée pour l'anthologie d'horreur de Netflix. Attendue comme l'une des grandes séries de 2020, notamment par les fans de la première saison, la série avait commencé à se dévoiler récemment avec des images inédites et une première bande-annonce intimidante qui nous avaient tous mis l'eau à la bouche.

Et la série n'a pas fini de nous donner envie avant son arrivée sur la plateforme en octobre, Netflix venant de dévoiler une nouvelle bande-annonce angoissante : 

 

 

Devant les nouvelles images de cette deuxième bande-annonce, on peut constater que Mike Flanagan poursuit dans la continuité de Hill House, avec de nouveaux personnages. Certains sont d'ailleurs interprétés par des acteurs récurrents de la filmographie du cinéaste, notamment Henry ThomasOliver Jackson-CohenVictoria Pedretti et Kate Siegel, déjà présents dans la première saison de l'anthologie horrifique. De nouveaux venus seront évidemment de la partie à l'image de T'Nia Miller, excellente dans Years and Years et Sex Education.

La deuxième saison promet un conte horrifique dans la veine de la première saison, toujours aussi soignée esthétiquement, avec une multitude de personnages et une nouvelle mythologie horrifique qui semble toujours aussi flippante si l'on en croit ce nouvel aperçu.

 photoRetour à la maison... 

 

 

Les personnages de cette nouvelle saison vont devoir affronter leurs peurs et leurs traumas, à l'image des archétypes habituels de l'oeuvre du cinéaste, présents également dans sa récente adaptation du Doctor Sleep de Stephen King, où le cinéaste tentait de transposer ses ambitions de fresque horrifique sur le format du long-métrage. Bref, The Haunting of Bly Manor promet du pur Mike Flanagan. 

Cette nouvelle histoire de fantômes parviendra-t-elle à renouveler l'exploit de la première saison de l'anthologie horrifique ? Réponse le 9 octobre 2020 avec The Haunting of Bly Manor sur Netflix. En attendant, découvrez ce que l'on pense de la précédente excursion du cinéaste sur le grand écran, avec notre critique de Doctor Sleep par ici

commentaires

pc
24/09/2020 à 12:13

Je voulais mettre un commentaire mais Kyle Reese a tout dit. 100% d'accord avec lui. Juste hâte.

Kyle Reese
23/09/2020 à 22:03

Hyper Hypé avec cette BA.

La première saison vaut pour moi tous les Conjuring (bien que j'aime bcq les Conjuring).
L'ambiance très particulière de la série a eu un effet incroyable comme jamais une série d'épouvante à pu avoir sur moi. Creepy, sensible, sombre, désemparé, mélancolique, poétique, angoissante etc ... la liste des qualificatifs est sans limite tellement j'ai adoré cette série parfois très malaisante.
Je retrouve la même ambiance dans cette BA. La maison hanté est un thème qui quand il est parfaitement bien traité peut être très perturbant (mon premier souvenir enfant du genre était le téléfilm Amityville qui m'avait bien marqué) , et j'imagine en voyant la nouvelle demeure la menace sourde qui peut surgir à tout moment de ses coins les plus sombres ou des pièces les plus éclairés.

En espérant qu'elle soit vraiment du même niveau que la première... avec de délicieux frissons et de déroutant vertiges à la clef.

Ferenc
23/09/2020 à 17:39

Merci pour l'éclaircissement, je ne voyais pas les choses sous cet angle, et ce choix éditorial me semble plus clair à présent.

Simon Riaux - Rédaction
23/09/2020 à 17:37

@Ferenc

Vous avez tout à fait raison, mais disons que tout simplement, les infos perçues comme indispensables ne seront pas les mêmes d'un lecteur à l'autre, on a donc tendance à essayer d'alterner un peu les angles de vue.

Sans compter que ces sujets nous paraissent plus pertinents à traiter dans un papier de fond, où on va pouvoir revenir sur la démarche de l'oeuvre et son dialogue avec celles qui la précèdent, plus que dans une news, à la durée de vie, par définition, bien moindre.

Ferenc
23/09/2020 à 17:34

Ok, merci pour l'explication, je pense simplement qu'une news devrait pouvoir être lue indépendamment sans avoir à aller compléter ailleurs les infos manquantes. Mais bon, c'est un avis purement personnel.

Navré sinon pour le spam, je n'étais pas certain que mon commentaire soit passé.

Simon Riaux - Rédaction
23/09/2020 à 17:24

@Ferenc

Ce serait pas mal, tout comme il serait pas mal de citer la deuxième source d'inspiration, à savoir Les Innocents de Clayton, chef d'oeuvre de 1961.

On l'a d'ailleurs fait un paquet de fois, dans plusieurs des nombreuses brèves consacrées à la série. On le fera à nouveau et on analysera la chose en détail. on essaie juste de ne pas dire exactement la même chose dans chaque article ;)

Ferenc
23/09/2020 à 17:23

Ce serait tout de même pas mal de citer Henry James, l'auteur dont est issue l'intrigue de cette seconde saison.

Ferenc
23/09/2020 à 17:21

Ce serait tout de même pas mal de citer Henry James, l'auteur dont est issue l'intrigue de cette seconde saison...

Ferenc
23/09/2020 à 17:20

Ce serait tout de même pas mal de citer Henry James, l'auteur dont est issue l'intrigue de cette seconde saison... ;-)

votre commentaire