The Haunting of Bly Manor sur Netflix : le showrunner explique pourquoi la fin arrache le coeur

La Rédaction | 13 octobre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 13 octobre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Pour beaucoup, la fin de The Haunting of Bly Manor a été une cascade de larmes. Son réalisateur Mike Flanagan a expliqué d’où vient cette émotion.

ATTENTION SPOILERS.

 

photo, Carla Gugino"Je vais bien te spoiler gros"

 

Si la précédente saison, The Haunting of Hill House, démarrait avec une angoissante énigme et l’idée que nous devions découvrir quelles abominations s’étaient abattues sur une innocente famille une nuit sans Lune, l’ouverture de la nouvelle saison, joue sur un tout autre tableau. 

Nous y découvrons une femme, interprétée par Carla Gugino, s’éveillant dans un petit appartement, seule. La mise en scène nous laisse comprendre qu’elle s’est manifestement endormie en attendant la venue de quelqu’un. Quelqu’un qui est déjà parti, ou n’est jamais venu. Cette séquence, plutôt intrigante, sera répétée quasiment à l’identique à la toute fin de la saison, alors que nous connaissons l’identité de notre narratrice. 

C’est Jamie (Amelia Eve), la jardinière amoureuse de Dani (Victoria Pedretti), qui nous racontait l’histoire de Bly Manor et de celle qui se sacrifia pour interrompre le cycle de vengeance spectrale de la terrible Viola. Et lorsque nous la retrouvons, durant les ultimes secondes du dernier épisode, une main est apparue sur son épaule, alors qu’à nouveau, elle attend. 

 

photo, Victoria Pedretti"Et à la fin on va tous mourir ma chérie"

 

L’équipe de Collider a pu s’entretenir avec le showrunner de la saison, Mike Flanagan, et il est revenu sur ces deux séquences, construites en miroir. 

“Commencer le pilote avec l’image de Jamie endormie sur un fauteuil, que la première chose que voyez soit cette vision, au-delà de l’épaule de Carla Gugino, pour terminer la saison sur cet exact même plan, mais où se trouverait désormais une main. C’était une des toutes premières choses que nous avons établies. 

Je suis un peu niais avec ces choses-là, mais je crois vraiment que Dani est avec elle. Je crois que c’est à mes yeux le secret des grandes histoires d’amour, même si vous ne pouvez plus voir cette personne, même si elle est morte... quel que soit le type d’amour dont on parle, romantique, familial, une amitié profonde... Même si la personne est partie, j’ai dans l’idée que chercher à la retrouver, c’est un peu l’avoir avec soi, même si elle n’est pas vraiment là.” 

 

photo, Victoria Pedretti"Reviens gamine, c'était pour déconner !"

 

Et comme l’ont bien compris les spectateurs, c’est en effet l’amour, et ce qui perdure de lui au-delà de sa perte, qui constitue la grande thématique de The Haunting of Bly Manor. Une thématique qui habite véritablement l’auteur : 

“Pour moi, il a toujours été question que le cœur de la saison soit ce que Carla dit à Flora à la fin, au coin du feu. Ces deux petits paragraphes au sujet de la plus grande des questions. Quand il est question de fantômes et de deuil. Dans la saison 1, nous parlions de toutes ces choses que pouvait être un fantôme, et nous parlions du fantôme comme d’un désir. 

D’où cette question : une fois que j’ai trouvé quelqu’un que j’aime plus que tout au monde, il y a de fortes chances pour que l’un de nous deux meure avant l’autre, qu’adviendra-t-il de moi après le départ de l’Autre ? C’est l’une des plus inconfortables, troublantes, pénétrantes question avec laquelle je me suis débattu.” 

Espérons que ce bon Mike a le moral dans un meilleur état que nous après avoir visionné la série ! En tout cas, on a essayé de décrypter les clés de la série par ici, et c'est par là pour notre critique sans spoiler.

Tout savoir sur The Haunting of Bly Manor

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Lo
20/10/2020 à 16:52

J avais adoré la saison 1 et j ai été bouleversée pas la saison 2...
Les 2 saisons ont des scénariis superbement écrit et tournés en mélangeant les séquences et les époques... J ai toujours aimé la présence d un narrateur en voix off ce qui est le cas en saison 2,elle donne ici un sens à cette histoire qui effectivement est plus qu une histoire de fantômes mais une belle histoire d amour !!! Merci au réalisateur et aux scénaristes pour cela car cela se fait rare au cinéma ou à la TV... Et comme quelqu un l a dit plus haut, il a un côté réconfortant dans l idée que l amour est plus fort que le chagrin et que le temps

Papa Frousse
18/10/2020 à 14:43

Évidemment, la saison 1 étant d'une incroyable efficacité (une de mes série préférée), la saison 2 ne pouvait que souffrir de la comparaison. J'ai bien apprécié. C'était Splendid!

Kelso
18/10/2020 à 00:23

Qu'il explique plutôt pourquoi il à complètement raté cette série avec la saison 2. Quelle déception, quelle lenteur, on s'y ennuie du début à la fin, c'est du mélo bien gras pour faire pleurer dans les chaumières et ça n'à ni queue ni tête. Grosse déception.

Dadi
15/10/2020 à 17:12

I haven't finished this series yet but it's too good

qkcs
15/10/2020 à 12:04

Quelle déception que cette série!
Ayant trouvé "haunting of hill house" absolument magnifique, j'attendais ce nouvel opus avec beaucoup d'envie.
Quelle déception!
Décors fades et vides, manoir affreux, photo digne d'un téléfilm, acteurs très peu concernés voire caricaturaux (la jardinière jouant la lesbienne habillée comme un camionneur ridicule) et le scénario qui imite Nolan sans en avoir le talent...
C'est soporifique, ennuyeux, mal joué, l'histoire ne me touche pas du tout.
Bref, je ne comprends pas encore les bonnes critiques ici. Après "doctor sleep" et cette saison, je commence à croire que Flanagan est quelqu'un de très surestimé

Superbe serie
15/10/2020 à 10:50

Franchement j'ai vu la saison, elle est certes relativement lente et vraiment pas orientée 'horrifique' mais la fin et juste magnifique et tragique ...
Je pense que pour se sentir touché par cette dernière, il fait ressentir cette émotion et s'être réellement posé cette question qui, quand on aime réellement quelqu'un, fait sans doute partie des questions que l'on se pose le plus.
On aime une personne toute notre vie, en sachant qu'un jour arrivera où la tristesse ne sera que plus grande... Cette saison traite à la fois du sujet dans sa problématique mais offre également une forme de... 'réconfort' ...

Bon ceci dit, je n'ai pas lâché de larmes bien que les yeux étaient bien humide :D

votre commentaire