Death Stranding 2 : Norman Reedus vient-il de confirmer la suite du jeu d'Hideo Kojima ?

Antoine Desrues | 30 août 2021 - MAJ : 30/08/2021 11:19
Antoine Desrues | 30 août 2021 - MAJ : 30/08/2021 11:19

Norman Reedus, l'acteur principal de Death Stranding, a fait comprendre qu'une suite serait en cours de négociation. De quoi faire pleurer de joie BB !

Depuis son départ fâché du giron Konami, Hideo Kojima a confirmé son statut d'auteur respecté par toute l'industrie. Sony a laissé à son jeune studio de développement une totale carte blanche, ce qui a résulté dans l'étonnant Death Stranding, proposition de survival à la fois fascinante et difficile à appréhender, autant par la répétitivité volontaire de son gameplay que la complexité affichée de son scénario. Cela n'a pas empêché le titre d'être un joli succès pour PlayStation, qui a déclaré avoir écoulé 5 millions de copies, au point d'ailleurs qu'une Director's Cut est attendue pour le 24 septembre 2021.

Entre son monde post-apocalyptique enchanteur et sa galerie de personnages hauts en couleur, Death Stranding a pu profiter de la cinéphilie de son créateur, qui a pour l'occasion fait appel à de grands talents (et amis), à commencer par Norman Reedus et Guillermo del Toro, avec qui l'auteur aurait dû collaborer sur le fameux Silent Hills abandonné par Konami. Et dans le cas de l'acteur de The Walking Dead, celui-ci a l'air motivé pour d'autres projets avec le réalisateur nippon.

 

photoToujours l'un des plus beaux jeux de ces dernières années !

 

En effet, après avoir déclaré en 2020 qu'il allait sans doute retravailler avec Kojima, Norman Reedus a donné plus de détails au micro d'IGN Brazil sur la nature de ce projet :

"Je crois que nous faisons un second Death Stranding. Le jeu est actuellement en phase de négociations. Donc... yeah !"

Si l'interprète du touchant Sam Porter Bridges semble plutôt sûr de sa déclaration, cela voudrait dire qu'Hideo Kojima a bien chargé son calendrier pour les années à venir. Tandis que de nombreuses rumeurs lui ont donné la paternité du mystérieux jeu PS5 Abandoned, à cause de son étrange communication rappelant celle de Metal Gear Solid V, d'autres informations plus concrètes ont fait part d'un contrat d'exclusivité avec Xbox.

 

photoLe retour d'un casting flamboyant ?

 

L'auteur serait actuellement soutenu par Microsoft pour mettre au point un nouveau jeu, et laisser encore une fois libre cours à son imagination et à ses expérimentations. Peut-être qu'il s'agira d'une nouvelle occasion d'incarner un Norman Reedus de pixels, qui est bien parti pour devenir la nouvelle muse de Kojima.

Est-ce maintenant à dire que la Director's Cut de Death Stranding a été pensée pour prendre la température sur la viabilité d'une suite ? Peut-être, et on pourrait comprendre Sony au vu de la réception très polarisée du jeu original. En tout cas, de notre côté, on est plus que partants.

En attendant d'en savoir plus, vous pouvez retrouver notre critique de Death Stranding.

Tout savoir sur Death Stranding

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Milou
30/08/2021 à 16:34

@Kyle Reese

Il n'y a rien à reprocher au gameplay de DS qui est particulièrement riche et varié permettant d'aborder chaque situation différemment en fonction de ses objectifs et des nombreux éléments qui viennent se mettre entre ton point A et B.

Et la répétitivité est absolument dans tous les jeux qui se construisent toujours sur un boucle qu'on répète encore et encore. Ce qui compte (comme dis plus haut), c'est le gameplay et le level design qui feront que le jeu se renouvelle constamment à l'intérieur de cette même boucle.

DS profitant d'un des gamedesign les plus brillant de ces derniers années, il faut donc se complaire à aborder les situations toujours de la même façon, sans un gramme d'imagination pour ressentir ce désagrément (et jouer en normal où moins).

Je reconnais qu'il faut aussi comprendre le délire de la corde et du bâton, mais bon, Kojima souligne et resouligne aux marqueurs de toutes les couleurs suffisamment son propos (à la limite de l'indigestion) pour qu'on le loupe...

Le plus grand plaisir est surtout de retrouver une mise en scène inspirée au lieu de cet amplement de plans séquences sans âme (mais plein de lens flare) de MGSV (qui se fait piquer 80% de son GD au passage).

Spidy
30/08/2021 à 16:08

Partant également pour la suite, il peut ne pas plaire à tout le monde c'est sûr, il s'agit là d'un jeu à ambiance, assez complexe dans la narration (je sait pas pourquoi il m'a fait penser à la serie OA avec brit marling). Les graphismes sont justes dingues et les musiques envoûtantes. Le casting de luxe est digne d'un blockbuster.
Personnellement j'ai pas lâché la manette jusqu'à la fin.

Kyle Reese
30/08/2021 à 15:16

J’ai toujours hésité à y jouer a cause des critiques de son game play et de
la répétition justement qui pourrait me gonfler. Dommage car les décors sont superbes.

votre commentaire