Marvel : Hideo Kojima adorerait réaliser un film à gros budget comme un film de super-héros

Mathieu Jaborska | 3 janvier 2020 - MAJ : 03/01/2020 18:24
Mathieu Jaborska | 3 janvier 2020 - MAJ : 03/01/2020 18:24

L'avenir sourit à Hideo Kojima. Après la sortie de Death Stranding, acclamé par la critique, il profite bien de son statut d'auteur tout puissant.

Malgré l'annulation de Silent Hills, en collaboration avec Guillermo del Toro, le papa de Metal Gear Solid a tout de même réussi à exploser grâce à sa nouvelle société de développement de jeu vidéo, sobrement intitulée Kojima Productions. Qu'on aime ou pas sa dernière proposition, premier véritable blockbuster d'auteur vidéoludique, il est impossible de ne pas lui reconnaître un certain talent pour les arts visuels et la création de concepts inédits.

En dépit de son attachement au principe de gameplay, il est également très célèbre pour son affection pour le 7e art, qui l'a, semble-t-il, beaucoup inspiré dans la fabrication de ses plus gros succès. L'anecdote est déjà célèbre : si le héros de Metal Gear Solid se prénomme Snake, c'est en hommage au tonitruant New-York 1997 de John Carpenter et au charisme de Kurt Russell. Passionné par 2001, l'Odyssée de l'espace, le concepteur ne peut s'empêcher de mélanger ses deux formes d'expression favorites.

 

Metal Gear SolidSolid Snake Plissken

 

Désormais très populaire, Kojima a acquis un statut assez inédit dans le milieu du jeu vidéo, le statut d'auteur star, que beaucoup pensaient exclusif au cinéma. Fort de cette nouvelle réputation, il ne cache plus ses ambitions, et ce dans tous les mediums possibles. Le magazine Première lui a récemment permis de s'exprimer à ce sujet, en lui demandant pourquoi il n'avait pas encore tâté de la pellicule. Et sa réponse s'est avérée pour le moins surprenante.

"Ayant créé mon propre studio [en 2015], je dois être en mesure de payer ceux qui travaillent pour moi. Et si je tourne un film, je devrais totalement m’absenter pendant environ un an. On vient de finir notre premier jeu, je dois prendre du recul et imaginer ce qui viendra après. Mais je pourrais réaliser un long-métrage un jour. Certainement avec un tout petit budget, même si j’adorerais m’attaquer à un truc énorme comme un film Marvel. Comment mettre ma patte sur une grosse franchise ? Je sais que ce serait un risque énorme, mais ça m’intéresse beaucoup."

 

photoGuillermo del Toro dans Death Stranding

 

Comme prévu, l'artiste ne dirait pas non à la réalisation d'un long-métrage, même s'il est évident qu'une telle entreprise marquerait une pause dans ses expérimentations vidéoludiques. Son intérêt pour les blockbusters chapeautés par Disney est déjà plus étonnant.

Certes, il s'est déjà retrouvé à la tête d'une franchise monstrueuse par le passé, mais son poste sur une telle production serait différent. On connait les relations parfois tumultueuses qu'entretient Mickey avec ses metteurs en scène. Or, Kojima a déjà eu des problèmes similaires avec un gros éditeur, en l'occurrence Konami, lors de la genèse infructueuse de Silent Hills.

L'auteur a cependant déclaré avoir refusé de jouer dans "un gros film" en tant que comédien, après son rôle de Yakuza dans Too Old to Die Young, la série de Nicolas Winding Refn. Il tient à son poste de créatif, et nul doute que s'il touchait concrètement au cinéma, le résultat serait forcément indéniablement original. Autant dire que Marvel Studios ne l'a probablement pas encore mis sur la liste des candidats à la réalisation du prochain Avengers.

Notre critique de Death Stranding est disponible ici.

 

photo

Tout savoir sur Death Stranding

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Zarbiland
05/01/2020 à 18:54

Quelle très mauvaise idée, il m'a perso assommé avec son Death Stranding

Big keynote
05/01/2020 à 07:18

ba... passer d'un jeu video a un film Marvel avec des super heros en collant moule burnes ce n'est toujours pas du cinema, c'est des morceaux d'acteur qui font pas grand chose , et beaucoup de fonds verts ou bleus a compositer avec des CGI , avec le recul , les meilleurs marvels d'il ya 5 ans font penser a de tres moyens jeux videos actels dans les rendus cgi...de nombreuses sequences ressemblent a ce qu'on appelle de la bouillie numerique,

Murphy
05/01/2020 à 01:57

Le film qu'il peut réaliser est Metal Gear Solid Snake est un super héros mais sans pouvoir juste avec son art de l'infiltration de la furtivité de ses compétences de commando. Je verrai Hugh Jackman en Solid Snake et Christian Bale en Liquid Snake

Reallu
04/01/2020 à 18:10

Un marvel ennuiyeux non

Solid
04/01/2020 à 02:40

Hal, et Dave... Elle est bonne !
Hahahaha

votre commentaire